Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Alimentation Couche-Tard (ATD.B)

Pas si mauvais que ça comme résultat pour Couche-Tard. Les profits sont en hausse de 10%. À ce rythme, CT pourrait faire 2,20$ par action en 2011.

Le titre est donc aux environs de 13 fois les profits. C'est raisonnable. Aussi, ça fait 10 ans que je suis actionnaire et je n'ai jamais vu un niveau d'endettement aussi bas dans la compagnie. La dette nette est de 0 ! (490 millions de cash et 490 millions de dettes)

C'est sûr qu'il ne faut plus rêver à la forte croissance des années 90 et du début des années 2000. Couche-Tard est plus un bon blue chip qui peut donner du 10 à 15% par année.     
«13456719

Réponses

  • 563 Réponses trié par Votes Date
  • Prends le temps de lire les rapports de couche-tard. Il y a une franchise là dedans que je ne retrouve chez aucune autre équipe de direction. Alain Bouchard traite ses actionnaires comme des partenaires.

    Également, la direction de ATD.B est extrêmement disciplinée dans ses acquisitions, elle n'a aucun problème à sortir d'un deal si elle juge le prix trop élevé (comme c'est arrivé avec Casey's ou l'entreprise a même vendu ses parts de Caseys voyant que le cours était surévalué).

    Enfin, ils sont hyper efficaces dans le contrôle des coûts et il faut prévoir que le product mix sera avantageux pour les trimestres à venir. L'entreprise compte offrir plus de produits frais dans ses magasins et les marges sont plus élevées sur ces produits.
  • Oui, ça fait une bonne dizaine d'année que je prends le temps de lire les rapports de Couche-Tard... et je suis bien d'accord avec toutes tes remarques. 

    Selon moi, Alain Bouchard est le plus grand homme d'affaire de l'histoire du Québec. Dire qu'il a débuté avec un seul dépanneur à la fin des années 70 et qu'il est maintenant le numéro 2 aux États-Unis !!! C'est phénoménal !


  • August 2011 modifié Vote Up0Vote Down

    Les vieux actionnaires de CT on remarquer le même point on dirait Phil. J'écrivais à Patofthepig le lendemain de la publication des résultats que c'était la premiere fois que l'équivalent Cash pouvait annuller la Dette !! Mais ca devrait être de courte durée car il y eu des transactions annoncés toujours pas finalisés dont la grosse avec ExxonMobil.

    June 2011, Couche-Tard signed an agreement with Exxon Mobil for 322 stores and a motor fuel supply agreement for another 65 stores. All stores are operated in Southern California, United States. Assuming the closing of the transaction, out of the 322 stores, 72 would be operated by the Corporation while 250 would be operated by independent operators. Couche-Tard would own the real estate for up to 202 of the sites while the balance would be leased

     Doit bien valoir entre 200 et 300 Millions ?.

    Sans compter un autre cinquante de magasin annoncé.

    Puis C'est vrai que Alain Bouchard traite les actionnaires comme des partenaires. Mais de mémoire il possède autour de 30 millions d'actions. Donc il est la personne qui bénéficie le plus de sa saine gestion.


  • Bon point Automne. C'est vrai qu'il n'ont pas encore payé cette grosse transaction.
  • Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) figure parmi les entreprises ayant réalisé les meilleures performances au sein de l'industrie américaine des dépanneurs en 2011, alors que la société de Laval a été plus rentable que la moyenne, selon la National Association of Convenience Stores (NCAS).


    La chaîne québécoise a dépassé les moyennes de l'industrie au sud de la frontière en ce qui a trait au profit brut réalisé en magasin, au BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et dotations aux amortissements) et aux profits avant impôts, selon les résultats d'une enquête menée par la NCAS.


    Dans le cadre de son étude, l'association américaine s'est penchée sur les performances de 27 526 magasins de 246 compagnies.


    La marge brute par établissement de Couche-Tard, de 33,1 pour cent, a été supérieure à la moyenne de l'industrie dans son ensemble, soit 29,8 pour cent, mais aussi à celle de 30,4 pour cent des meilleures entreprises du secteur.


    Le BAIIA de Couche-Tard a aussi été plus élevé que celui réalisé en moyenne par l'industrie, même s'il a été inférieur à celui des compagnies ayant réalisé les meilleures performances, a indiqué Martin Landry, analyste chez GMP Securities, dans un rapport distinct.


    M. Landry a augmenté de 3 $, son cours cible du titre de Couche-Tard pour les 12 prochains mois, pour le porter à 39 $.


    Couche-Tard est la deuxième plus importante chaîne de dépanneurs aux États-Unis, où elle exploite ses établissements sous la bannière Circle K.


    Dans son ensemble, l'industrie a réalisé des profits avant impôts sans précédent de 7 milliards $ US l'an dernier, alors que les ventes en magasin ont augmenté de 2,4 pour cent pour atteindre 195 milliards $ US.


  • Canada's largest convenience store chain has a $2.8-billion US
    friendly deal to buy the retail operations of Norway's state oil
    company, marking the Montreal-area company's first major move beyond its
    North American base.

    Alimentation Couche-Tard Inc. of Laval, Que. currently has 5,817
    stores in North America and will increase the size of its retail network
    by about 50 per cent with the addition of Statoil Fuel and Retail.

    Statoil ASA has agreed to tender its 54 per cent interest in the
    2,300-location Scandanvian gas bar and convenience store chain to
    Couche-Tard's offer, which is 52.5 per cent above the closing price on
    Tuesday.

    Statoil Fuel & Retail's board of directors has approved the transaction and recommends that shareholders accept the offer.

    "Moving into Scandinavia and Europe is an important step in
    implementing Couche-Tard's growth strategy," said Couche-Tard president
    and CEO Alain Bouchard.

    Couche-Tard's cash offer values Statoil Fuel's equity at 15.9 billion
    Norwegian krone or 53 NOK per share. On the Oslo stock exchange,
    Statoil Fuel's publicly traded shares jumped nearly 51 per cent to 52.45
    NOK after the announcement.

    Couche-Tard's shares closed Tuesday at $34.30 on the Toronto Stock
    Exchange prior to the overnight announcement. The company was expected
    to provide further details to analysts in a conference call Wednesday
    morning.

  • Couche-Tard continue de m'impressionner. Je n'aurai pas imagainer dans mes rêves les plus Fou que CT se payerait une Chaine de 3600 Millions. J'aurai plutôt parier autour de 2 Milliards. Je pouvais m'empêcher de m'imaginer qu'aujourd'hui Warren Buffet a surement lu et du s'intéresser une partie de son avant midi à l'annonce de notre compagnie lavalloise. Je suis Très fier du parcours de notre Hibou Québécois et autant d'en etre devenu actionnaire grace à Patofthepig il y a plusieurs années :)

    En lisant le communiqué je crois que CT va surement si le prix est au rendez-vous procédez à un sale leaseback de quelques centaines de propriétés pour rafermir son bilan rapidement et permettre de redevenir un acheteur d'ici 2-3 ans. Voici un ptit extrait du passé avec Circle K 

    Alimentation Couche-Tard purchased Circle K from ConocoPhillips for $803.8 million in late 2003. Circle K operates 1,663 corporate stores in 16 states, mostly in the South. The company also has franchising or licensing agreements with 627 other stores.

    In March, Circle K's parent company sold 112 of the stores to Realty Income of Escondido, Calif., for $100.5 million. The stores were then leased back to Circle K. The Realty Income deal was part of sale-leaseback arrangements Alimentation Couche-Tard made covering 320 stores and raising $250 million, according to the news source. Alimentation Couche-Tard officials have said the proceeds from the sale-leasebacks will be used to reduce the company's long-term debt.

  • April 2012 modifié Vote Up0Vote Down

    J'écoutais Raymond Paré hier dans l'appel conférence sur le sujet de sale leaseback, et il semblait pas interessé du tout à celà avec Statoil.  Il disait que l'endettement était moins pire que lors de l'achat de Circle K et que d'ici 3 ans, avec les cash flow de Couche Tard et Statoil, la dette sera de nouveau a des niveaux plus raisonnable. 

    Statoil donne une toute autre envergure à Couche-Tard avec cette nouvelle plate forme.  L'Europe sera un vecteur de croissance pour plusieurs années a venir.  Plusieurs petrolières vont possiblement se départir de leur réseaux de ventes au détails dans les années à venir.

     

    Un article de Sophie Cousineau:

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/sophie-cousineau/201204/19/01-4516818-le-grand-saut-dalain-bouchard.php

     

    Une présentation de Statoil:

     
    La p. 35 est interessante, ce sont les réductions de coûts prévues dans les prochaines années.
     
    J'ai bien l'impression que c'est bien plus de 1$ de profit par action que Couche Tard va retirer de cette acquisition.
  • Carl Simard va parler de l'acquisition ce midi à On s'investit au Canal Argent. En reprise ce soir à 19h si ma mémoire est bonne...
  • Qu'un sait a quelle taux sera financer sa dette ?
  • Automne a dit :

    Qu'un sait a quelle taux sera financer sa dette ?

    Quelque chose entre 4% et 6%...
  • July 2012 modifié Vote Up0Vote Down

    C'est pas mal moins que ca présentement.  Au 29 avril 2012 il y avait 649 millions en dette à long terme emprunté a un taux de 0,82% pour la portion US et 1,95% pour la portion canadienne. La facilité d'acquisition de Statoil est sous les terme suivant:

    La facilité d’acquisition est disponible (i) en dollars canadiens sous la forme de prêts au taux préférentiel ou d’émission d’acceptations bancaires et (ii) en dollars US, sous la forme de prêts au taux de base américain ou au taux LIBOR. C'est la même terme que la dette actuelle, je pense pas que le taux soit bien différent.  Donc les taux actuelle sont minimes entre 0,82% et 1,95%.  Me semble avoir lu que c'était sous les 3% au total de toutes façon.  Donc tant que ce sera un taux variable, c'est pas grand chose, si ca devient un taux fixe ca sera surement entre 4 et 6%.
     
  • Pour ceux qui n'ont pas lu la présentation mise à jours de Couche-Tard sur l'aquisition de Statoil, plein d'information supplémentaire qui mettent en perspective leurs accomplissements:

    http://www.couche-tard.com/corporatif/modules/AxialRealisation/img_repository/files/documents/ATD%20Investor%20Presentation%20April%2023rd%20vfinal(5).pdf

  • Patofthepig a dit :

    C'est pas mal moins que ca présentement.  Au 29 avril 2012 il y avait 649 millions en dette à long terme emprunté a un taux de 0,82% pour la portion US et 1,95% pour la portion canadienne. La facilité d'acquisition de Statoil est sous les terme suivant:

    La facilité d’acquisition est disponible (i) en dollars canadiens sous la forme de prêts au taux préférentiel ou d’émission d’acceptations bancaires et (ii) en dollars US, sous la forme de prêts au taux de base américain ou au taux LIBOR. C'est la même terme que la dette actuelle, je pense pas que le taux soit bien différent.  Donc les taux actuelle sont minimes entre 0,82% et 1,95%.  Me semble avoir lu que c'était sous les 3% au total de toutes façon.  Donc tant que ce sera un taux variable, c'est pas grand chose, si ca devient un taux fixe ca sera surement entre 4 et 6%.
     
    Oui j'avais lu la même chose mais à moins qu'ils remboursent de manière extrêmement agressive, la facilité de crédit n'est qu'un prêt temporaire le temps de déterminer le financement à long terme approprié...
  • Ca se peut que ca soit temporaire, comme c'est possible qu'il garde ca comme ca pour 2 ou trois ans et qu'a ce moment l'endettement soit de nouveau a un niveau raisonnable, on le sait pas.  Regarde la dette à long terme de 649 millions, ca fait un bon moment qu'elle est a taux variable.
  • Finalement on apprend que la portion de la dette à Long Terme est 2.50%. Et que CT a remboursé la plupart de ses Facilités crédits détenu en NOK qui portait un taux variant de 3.11% à 5.75% subséquemment passé la fin du 1er trimestre. 

  • December 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Très bon entrevue avec Alain Bouchard, à lire si vous êtes actionnaires, ou si vous suivez Couche-tard:

    http://business.financialpost.com/2012/11/28/couche-tards-alain-bouchard-has-led-his-retail-chain-around-the-world-but-hes-not-done-yet/
  • Vraiment fantastique quand on y pense. Tout ça en vendant de l'essence, de la gomme, des journaux, boissons gazeuses, cigarettes, etc. Faut le faire.
  • Justement, c'est parce que c'est ennuyeux que c'est bien. Pas besoin de R&D et d'innovation là-dedans, et il n'y a pas d'effet de mode. Je préfère 1000 fois un business comme celui-ci qu'Apple.
  • January 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Moi aussi. Quand j'étais actionnaire d'Apple j'étais toujours un peu nerveux car tu sais jamais ce qui t'attend dans les tech. Couche-Tard, t'achète et tu dormir tranquille. Cela est imbattable. Je n'aurais aucune crainte à m'engager à détenir des actions de Couche-Tard pendant 5 ans. Pas Apple par contre.
  • Messieurs, j'ai toujours suivi Couche-Tard de très loin, avec le regret de ne jamais avoir investi, mais sans prendre le temps de l'étudier en détails, pensant avoir manqué le bateau. Or ça ne semble pas être le cas, elle semble une entreprise exceptionnelle, mené de main de maître et prête à conquérir le monde. Je pense donc étudié le dossier plus en profondeur, mais j'aimerais bien avoir vos impressions. Qu'aimez-vous de cette compagnie, qu'aimer-vus moins? Quelles sont les forces, les faiblesses, les avantages compétitifs? Qu'en est-il de l'évaluation actuelle et des perspectives, compte tenu de votre regard sur l'historique de l'entreprise? Merci aux spécialistes qui auraient envie de me présenter à leur façon un de nos fleurons québécois!
  • Ce que j'aime de Couche-Tard c'est sa gestion, M. Bouchard. Pour moi il abaisse mon évaluation du risque.

    Au prix actuel de 49,45, j'évalue l'espérance de rendement su 3 ans à 14 % par année. Il y a mieux mais comme j'ai dit, côté gestion y a pas mieux.
  • February 2013 modifié Vote Up2Vote Down

    Tu lira l'article du Financial Post que
    j'ai mis ici en décembre, c'est une mine d'or d'information.

    Ce
    que j'aime chez Couche-tard (CT) c'est la culture d'entreprise, les
    dirigeants, la simplicité et la régularité de l'entreprise, la
    rigueur financière, la croissance qui en as encore pour des années
    et des années.

    La culture d'entreprise:  tout chez CT
    est orienté sur l'efficacité et le service aux clients. CT est très
    décentralisé.  L'entreprise a des divisions d'environ 500
    magasins qui sont gérés indépendamment afin de permettre aux
    gestionnaire de chacune d'essayer plein de chose pour s'améliorer. 
    Un processus de comparaison et benchmarking permet ensuite le
    diffuser les meilleurs pratiques partout.  C'est comme si chaque
    chef de division avait la gestion d'une entreprise autonome. 
    Lors d'une acquisition d'envergure, CT ne chambarde pas tout, fait
    confiance aux gens déjà en place.  C'est ça le secret de
    l’expansion réalisé avec succès aux USA et c'est pour ça que
    Statoil aussi sera un succès.  CT les imprègnent de sa culture
    et les gestionnaires des entreprises acquises se sentent désirés et
    respectés.

    Les dirigeants: Alain Bouchard est le fondateur, 
    Réal Plourde, Richard Fortin, Jacques D'Amour sont en place depuis
    presque le début.  Ce sont des hommes d'affaires honnêtes,
    rigoureux, respectueux des actionnaires et surtout de très gros
    actionnaires de CT.  Un fondateur, propriétaire opérateur, et
    des dirigeants de longues date qui ont leur intérêts alignés avec
    ceux des actionnaires ça n'a pas de prix. En plus ce sont des as
    pour acquérir d'autres entreprises de façon rentable. Ce sont
    aussi de très bon allocateurs de capital. CT a racheté de façon
    substantiel ses actions lorsque le moment était propice.



    La simplicité et la régularité :
    CT est une entreprise simple à comprendre et a suivre, jamais de
    surprise, des états financiers clairs. C'est régulier comme une
    horloge suisse. Le secteur du dépanneur est un secteur peu suivi,
    qui n’intéresse pas beaucoup les gens. C'est pas sexy comme …
    Il n'y a pas beaucoup de barrière à l'entrée, tout le monde peut
    partir un dépanneur, j'en ai déjà eu un, ça semble facile mais
    bien le faire, peu y arrive comme CT.

    La rigueur financière : Jamais CT
    ne gaspille ses argents dans des acquisitions trop chères ou des
    projets trop coûteux. Si ma mémoire est bonne (donc??? lol), j'ai
    déjà lu dans le passé que la cible était un rendement du capital
    investi de 25%. La compagnie fait des acquisitions dont elle a les
    moyens.

    La croissance : Elle sera là
    pour encore très très longtemps. La nouvelle plate-forme européens
    ouvrent beaucoup de porte. Aux USA, il y a encore beaucoup de place
    pour consolider. En Asie, CT a des franchises et tout reste à
    développer. Ils ont déjà regarder en Amérique du Sud. Souvent
    CT achète des dépanneurs/poste d'essence des pétrolières. Les
    pétrolières ne sont pas des spécialistes du commerce du détail et
    le rendement qu'elle retirent des dépanneurs n'est souvent pas très
    intéressant pour eux. Elles gèrent avec la mentalité de vendre du
    gaz, pas des marchandise. C'est une parti insignifiante de leurs
    activités. La tendance depuis plusieurs années est qu'elles se
    départissent de leur commerce pour investir là ou s'est plus
    rentable pour eux. CT est un acheteur de choix et un spécialiste du
    marchandisage. Une citation d'Alain Bouchard à propos de la
    croissance à venir :

    « We’ve grown past 12,000
    stores now, including licensees. I think we can get to 25,000 stores
    eventually. We have many things [to drive growth] underway. We have
    licensees in Asia. We’ve just signed a big deal and we’ll
    announce two new countries. Our American network is going very well.
    Our Canadian network has room to grow. And now we have the European
    network. And I think Europe can double over a certain period of
    years. I think the 25,000 number is not impossible. But I won’t
    lose sleep at night if I don’t reach it in five years. It may take
    10. »

    A 25 000 commerces CT va faire minimum
    10-15$/actions.

    L'évaluation actuelle est à mon avis
    bien raisonnable avec toutes les synergies et améliorations qui
    viendront avec Statoil et les acquisitions à venir. Le bilan se
    replace vite.

    Ce que j'aime moins est la vente
    d'essence dans un horizon très long terme. Les voiture consomment
    de moins en moins et l'électrique se développent tranquillement. Le
    marché aime pas la variabilité des marges sur la vente d'essence.
    Ces marges sont très variables. Lorsque le prix de l'essence augment
    les marges sont sous pressions et lorsque le prix de l'essence baisse
    les marges sont très bonne. Comme le prix de l'essence est très
    volatile alors d'un trimestre à l'autre ça peut faire varier pas
    mal le bénéfice de CT. Par contre quand on regarde la marge sur
    l'essence sur une période de 1 an, elle est remarquablement stable.

    Tu devrais lire tous les rapport
    annuels, c'est très instructifs et c'est fantastique de voir la
    croissance fabuleuse qu'a eu CT. Si tu compares le rendement de CT
    avec ses compétiteur tu remarqueras à quel point CT croit plus vite
    et est plus rentable. Les principaux compétiteurs américains
    publiques sont Casey's (casy), the Pantry (ptry), Susser (ancien
    affilié de CT) (suss), Delek Holding (dk). Le plus important est
    Seven Eleven qui n'est pas coté ici mais au Japon sous Seven &
    I. Il y en as plein de compétiteurs privés et aussi les
    pétrolières, qui sont plus ou moins bonnes avec leurs commerces.

    J’espère que ça t'aidera un peu
    dans tes recherches

    Désolé pour la mise en page, j'ai fait un copier coller et j'arrive pas à faire mieux.


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.