Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Markel (MKL)

Markel est une compagnie d'assurance de spécialité, avec une excellente feuille de route. Ils ont une performance annualisée de 17% de croissance de la valeur aux livres depuis 20 ans environ. Contrairement à la plupart des compagnies, ils investissent une portion non-négligeable (25%) de leur portefeuille en actions plutôt que des dans obligations et autres titres à rendement fixe, avec Tom Gaynor qui s'occupe de l'investissement depuis longtemps. Ils sont d'excellents underwriter et ont une très belle culture d'entreprise, probablement ce qui se rapproche le plus d'un mini-Berkshire en terme de structure. Les propriétaires et employés possèdent une bonne participation dans la compagnie, les lettres annuelles sont très intéressantes : 

Ils ont également entrepris dans les dernières années d'acheter des entreprises en entier plutôt que des actions sur le marché, sous une division Markel Ventures, qui croit lentement, mais sûrement. La similarité avec Berkshire est d'autant plus grande, mais à une moindre échelle, ce qui ne les rend pas en compétition pour attirer des entreprises familiales.

L'entreprise s'est historiquement négocié à 1.5-2x la book value. Cela a changé depuis la crise, avec des difficultés d'intégration dans ses acquisitions en assurance, un manque d'opportunisme durant la crise financière en terme d'investissement et la difficulté du marché de l'assurance dans ce contexte de crises et de faibles taux d'intérêt. Dans la dernière année, le titre avait repris des plumes, et se négociait environ à 1.2x le book. Jusqu'à hier où ils ont annoncé une très grosse acquisition, Alterra, qui doublerait quasiment la taille de la compagnie, payé à 1.07x le book de Alterra. Cela leur permet de se diversifier encore, d'entrer dans la réassurance, de s'offrir un assureur avec des underwriting results de 92% dans les 5 dernières années, qui a un portefeuille d'investissement de 8 milliards versus celui de 9 milliards pour Markel, sans investissement dans les actions toutefois. Cela offre donc un léger potentiel de synergie, une bonne culture d'underwriting, un portefeuille pouvant être partiellement réinvesti dans des véhicules plus payants (actions, Markel Ventures). Vous pouvez voir une présentation sur la proposition ici :


M.Marché n'a pas apprécié, Markel cédant 10% de sa valeur hier. Compte tenu de la chute et de l'achat proposé, le titre doit se rapprocher de la valeur aux livres. Ce n'est pas hyper cheap, mais Markel est une entreprise de grande qualité, de taille relativement modeste offrant historiquement un rendement fort intéressant.

J'ai une toute petite participation, j'envisage d'en reprendre une bouchée à ce prix, car c'est rare que la compagnie se négocie à ce genre de prix. Potentiel de 10-15% de croissance, sans compter sur une expansion du ratio P/B éventuellement. Pour moi le genre de compagnie tranquille à détenir à long terme et à acheter sur faiblesse.

Même si vous n'en voyez pas le potentiel, je vous recommande quand même les lettres aux actionnaires.

«1

Réponses

  • 34 Réponses trié par Votes Date
  • JF, tu fais bien d'attirer notre attention sur cette excellente cie et le contenu qui est rendu disponible. Je n'ai pas suivi la cie en détail mais ton raisonnement semble logique. Selon morningstar, la moyenne de L,industrie est à 1x bv et le p/e à 11 x . Décidément les cies d'assurance ne sont pas trop surévalué ces temps-ci. À mon avis de non-expert de la cie, il y a 2 questions qu'il est important de répondre avant d'investir :

    Est-ce que l'entreprise sera aussi profitable dans les prochaines années avec des bas taux d'intérêt ? 
    Est-ce que la croissance sera au rendez-vous ?

    Ce qui est rassurant c'est qu'il semble avoir une gestion rationnel du capital et ça quand ton job est de mesurer les risques et d'allouer du capital, mettons que c'est important :))


  • Mine de rien, Markel a pratiquement tout repris le terrain perdu depuis cette chute de 10%...

    C'est bien moi, je n'en ai pas repris..je commence à trouver que c'est Murphy mon affaire..quand je pensais prendre du Dell, du Sears, du Markel et que je ne le fais pas, ça monte. Quand je passe à l'action comme quand prend du Fortress, du Apple, ça baisse...
  • Le prix du consensus est souvent un peu trop chère cher : Apple et Fortress avaient un peu trop d'engouement à mon goût à l'époque où on en parlait.

    Lorsque je trouve une action en apparence pas chère, je vérifie toujours si tout le monde est d'accord avec moi : si c'est le cas, alors, la plupart du temps, je ne prends pas. Au contraire, quand une idée comme BAC ou Lakes est peu populaire, là je me dis : "tiens, t'as peut être trouvé un bon plan. Vérifie encore un coup et, si tu confirmes ton analyse, vas-y."

    Je ne sais pas si cela va t'aider, mais ce test du consensus m'a rarement trahi sur la dernière décennie.

    A titre de parenthèse, dans les portefeuilles chouchou / rejets, j'ai une attirance pour plusieurs rejets, alors que seulement un seul chouchou me plaît.

  • Sergio a dit :

    Le prix du consensus est souvent un peu trop chère cher : Apple et Fortress avaient un peu trop d'engouement à mon goût à l'époque où on en parlait.

    Lorsque je trouve une action en apparence pas chère, je vérifie toujours si tout le monde est d'accord avec moi : si c'est le cas, alors, la plupart du temps, je ne prends pas. Au contraire, quand une idée comme BAC ou Lakes est peu populaire, là je me dis : "tiens, t'as peut être trouvé un bon plan. Vérifie encore un coup et, si tu confirmes ton analyse, vas-y."

    Je ne sais pas si cela va t'aider, mais ce test du consensus m'a rarement trahi sur la dernière décennie.

    A titre de parenthèse, dans les portefeuilles chouchou / rejets, j'ai une attirance pour plusieurs rejets, alors que seulement un seul chouchou me plaît.

    Alors tu vas acheter du Apple étant donné que plus personne n'en veut ? :)


  • Merci pour les conseils Sergio, j'apprécie. Évidemment, ce que j'ai raconté est un peu anecdotique, mais il y a une part de vérité, et je dois continuer à améliorer mon processus d'achat.
  • @JF - Il y avait un type sur le forum Les disciples de Buffet qui parlait souvent de Markel. Je crois que son pseudo était Partenaire 24. Est-ce qu cela te dit quelque chose?
  • Sergio a dit :

     

    Alors tu vas acheter du Apple étant donné que plus personne n'en veut ? :)


    Je l'ai déjà fait, pourquoi pas recommencer... Mais quand vraiment plus personne n'en voudra !
  • iSmile a dit :

    @JF - Il y avait un type sur le forum Les disciples de Buffet qui parlait souvent de Markel. Je crois que son pseudo était Partenaire 24. Est-ce qu cela te dit quelque chose?

    Ouep, il est inscrit ici aussi, mais on ne le voit jamais.
  • La lettre aux actionnaires de Markel, très bonne lecture. Quelle belle compagnie d'assurance, et définitivement le plus proche d'un mini-Berkshire.

    http://phx.corporate-ir.net/phoenix.zhtml?c=104364&p=letters
  • Quelqu'un a une idée dans quels titres ils sont investis. Je ne crois pas qu'on le trouve dans le rapport annuel.
  • Ils sont investis dans beaucoup trop de titres...mais ils ont une concentration pas si mal dans leurs plus grosses positions :

  • Trop tu dis! Ça donne la nausée. Le seul qui faisait très très bien avec encore plus de titres c'est mon préféré, Peter Lynch.


  • jfmorissette a dit :

    La lettre aux actionnaires de Markel, très bonne lecture. Quelle belle compagnie d'assurance, et définitivement le plus proche d'un mini-Berkshire.

    http://phx.corporate-ir.net/phoenix.zhtml?c=104364&p=letters




    Tres bonne reference Jeff ! Je termine la lecture de Merkel et l'entreprise me fait penser a Fairfax. Je serais curieux de voir une comparaison des deux compagnies !
  • Snowball...en fait si je me souviens bien, les origines des deux compagnies sont liées, il faudrait relire pour retrouver les détails.

    À mon avis, historiquement, Markel est une meilleure compagnie d'assurance que fairfax, avec des résultats d'underwriting générant souvent de l'argent. Fairfax est d'abord le véhicule que Prem Watsa utilise pour faire de l'investissement value, avec sur le long terme des résultats impressionnants. Tom Gayner, qui investit pour Markel est beaucoup plus conservateur dans son approche. Il ne fait rien de très spectaculaire, mais le seul fait d'oser investir une partie du float dans des actions (comme le fait Berkshire) leur permet de se distinguer de la grande majorité des compagnies d'assurance. 
  • JF, 
    puisqu'on parle de la crème de la crème, voici le taux de croissance annuel composé de Fairfax au cours des 25 dernières années : 22.7 % (19 % de croissance annuelle pour le prix de l'action). Si Markel a fait mieux c'est vraiment extraordinaire !

    Quand je vois ces rendements, je me demande parfois pourquoi nous cherchons à faire mieux alors que nous avons accès à ces gestionnaires... sans frais


  • Non, non, Markel ont juste un 16% sur 20 ans selon leur dernière lettre annuelle!

    Bien, c'est pourquoi une partie de mon portefeuille est dans Berkshire, Markel et Brookfield Asset Management...je délègue la gestion justement.
  • Ha seulement 16 % :)) à long terme c'est effectivement un excellent rendement. 

    c'est une bonne approche de choisir des superinvestisseurs et faire équipe avec eux. Beaucoup plus intelligent que de confier son argent à des gestionnaires de fonds mutuels avec un rendement moyen de 4,5 % (avant frais de 2 % !). Puisque les meilleurs font 16 à 20 % par année à long terme, nous pouvons avoir une saine curiosité quand un investisseur annonce produire des rendements annuels de 40 % depuis 14-15 ans.
  • Mon avis est qu'il ne faut pas comparer un investisseur qui inverstit 1 million avec des investisseurs qui investissent plusieurs milliards. Je n'ai aucun doute sur le fait que Buffett ferait 40 à 50% par an sur 15 ans avec 1 million : je le crois sur parole, car je connais plusieurs personnes moins douées qui le font. Il me semble important de comparer des pommes avec des pommes
  • Très bon point Sergio
  • Tout à fait, moi je gère 80 000€ et je suis incapable de faire 50% par an. La preuve est faite, gérer des milliards ou 80k est bien plus difficile ! :)
  • Lol Martin ! Très bon point comme d'habitude ;-)
  • Sergio a dit :

    Mon avis est qu'il ne faut pas comparer un investisseur qui inverstit 1 million avec des investisseurs qui investissent plusieurs milliards. Je n'ai aucun doute sur le fait que Buffett ferait 40 à 50% par an sur 15 ans avec 1 million : je le crois sur parole, car je connais plusieurs personnes moins douées qui le font. Il me semble important de comparer des pommes avec des pommes

    La perspective que je souhaite mettre en évidence est l'attente de rendement de l'investisseur. Convenons que souvent, l'attente de rendement de l'investisseur est peu réaliste. Que Warren Buffet ait pu générer de tels rendements il y a 40 ans est une chose. Que l'investisseur moyen prenne des risques en espérant faire du 40-50 % par année à long terme me semble relever d'un trop bel espoir. Qui sont ces investisseurs qui ont produit 40-50 % par année au cours des 15 dernières années ? :)

    À ma connaissance, à l'exception d'un investisseur (Patrick Thénière ?), il n'y a personne au Québec qui a rendu publique de tels rendements...

  • Markel au premier trimestre : 91% d'underwriting ratio! Book value augmente de 7%. Le 10-Q est là:


    Et l'acquisition d'Altera est complétée en date d'hier, reste à suivre l'intégration et la transformation du portefeuille d'investissement :

  • En voilà un bon business. Belle machine à composer des intérêts.
  • Markel revient vers une évaluation plus raisonnable..1.15x le book. à surveiller dans les prochains mois, c'est le genre d'entreprise que j'aime acquérir autour du book.
  • Merci pour le suivi j'avais pas remarqué.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.