Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Fairfax Financial (FFH)

Je fais la lecture ces jours-ci des anciennes lettres aux actionnaires de Prem Watsa et je dois dire que je suis impressionné. La compagnie a développé un "earning power" incroyable au cours des années. Par exemple : "At the end of 2009, we have approximatimately 579 $ per share in insurance and reinsurence float. Together with our book value of 370 $ per share and 115 $ per share in net debt, you have approximately 1 064 $ in investments per share for your long terme benefit." En 25 ans, la valeur comptable est passé de 1,52 $ à plus de 370 $. Pensez-vous que Prem Wetsa est le meilleur allocateur de capital au Canada ?

Réponses

  • 24 Réponses trié par Votes Date
  • J'ai tellement aimé les rendements passés que j'ai décidé de devenir associé à long terme avec Prem Watsa  et je lui laisse le contrôle de la compagnie !
  • snowball a dit :

    J'ai tellement aimé les rendements passés que j'ai décidé de devenir associé à long terme avec Prem Watsa  et je lui laisse le contrôle de la compagnie !

    Ataboye! Comme Gilette!
    passés
  • mars 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Quelqu'un peut-il me dire d'où viennent ces codes de style dans mon commentaire précédent?
  • J'espérais que tu nous le dises! :)
  • Un extrait de la lettre de Watsa en 2005 après une très mauvaise année (book value de - 20 %). Pas une révolution mais un simple rappel utile de l'horizon à long terme que doit avoir l'investisseur, surtout pour le secteur de l'assurance...

    "Our focus continues to be to contain worst case events to a maximum of one year’s investment income, recognizing that in
    the property and casualty industry, catastrophe losses can be lethal. For example, 20th Century
    lost almost all of the $700 million of capital it had accumulated over 30 years from the
    Northridge, California earthquake losses in 1994. In that year, 20th Century collected
    earthquake premiums of less than $50 million but suffered losses of about $1 billion. As
    another example, Hurricane Andrew in 1992 more than eliminated all the profits Allstate had
    made in the state of Florida in the over 50 years it had been in business. Again, a reminder that
    premiums and losses are often not correlated in this industry."
  • Une autre excellente acquisition pour Fairfax, cette fois dans l'assurance pour animaux. Fairfax connaît ce secteur pour avoir une filiale qui travaille avec Pethealth :

    http://www.fairfax.ca/news/press-releases/press-release-details/2013/Fairfax-to-Acquire-Pet-Insurance-Provider-Hartville-Group/default.aspx


  • mars 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    La lettre de Fairfax est maintenant disponible depuis hier. Une bonne lecture encore une fois, mentions de WFC, JNJ, BB... Ce que j'aime moins c'est qu'il tente de prévoir l'économie alors que ses mentors sont des références dans le stock picking.

    http://www.fairfax.ca/files/2013 Shareholders Letter (final from Printers)_v001_m402d2.pdf
  • Les pages 15 à 17 sont très intéressantes. La prudence et la clairvoyance de Fairfax pourrait bien les récompenser dans le futur. 
  • Les pages 15 à 17 sont très intéressantes. La prudence et la clairvoyance de Fairfax pourrait bien les récompenser dans le futur. 

    Le problème c'est que "la prudence" de Fairfax lui a couté de manquer la plus belle opportunité d'investissement de la dernière génération.  Quand bien même que ca récompenserait dans le futur, si on tient compte des pertes que leur prudence excessive (le hedge) a fait, au mieux au total ca leur donnera un rendement ordinaire sur le cycle.  Fairfax s'est royalement planté en hedgent 100% du portefeuille d'action depuis 5 ans.  Ca fait 16 ans que l'action a pas fait de rendement. 

    Il y a eu l'achat de Crumb&Foster et de Tig fin 90 qui était finalement trop gros et qui a failli tuer la compagnie et la campagne des shorts de debut 2000. Prem a eu un coup de génie (ou de chance?) avec des Credit default swap fin 2000, qui ont amené plus d'un milliards de profit.  Et Maintenant le bet macro économique de la déflation et le hedging a outrance du portefeuille depuis 5 ans.  Bref Faifax est toute une aventure depuis de nombreuses années.  J'ai fait beaucoup d'argent avec dans le passé mais le hedge j'étais pas d'accord.  N'empêche que la coompagnie est plus solide financierement que dans le passé.

    C'est presqu'impossible a mon avis de réussir à timer macroeconomiquement les marchés financiers comme Fairfax tente de le faire.

    J'aime mieux l'approche de Berkshire.
  • Pat, moi aussi je préfère l'approche Buffett. Watsa s'est planté royalement depuis 5 ans avec ses hedges. Je n'ai jamais compris l'urgence de se hedger aussi tôt suite à la crise alors que le marché était encore très bas. Il semble que la théorie était celle d'un "double dip" du marché boursier. Clairement, le double dip devait se produire plus tôt. Ça n'empêche pas que ça pourrait effectivement se produire.

    Le reportage de la BBC auquel Watsa fait référence me laisse songeur. Aussi, on ne peut pas nier que la lettre de Fairfax apporte plusieurs bons arguments en faveur d'une éventuelle correction du marché et de l'économie. 

    Le seul point qui me fais penser qu'il reste encore un peu de temps avant une bonne correction est le fait que le "peuple" ne semble pas encore être revenu en force sur les marchés. A moins que la prochaine crise viennent d’Asie? 

  • février 2016 modifié Vote Up0Vote Down

    Will Prem Watasa's $650-million bet pay off ? If it does, Fairfax makes $ 109 Billion






  • 29 jan modifié Vote Up0Vote Down
    J’ai été surpris que cette compagnie n’ai pas été discutée depuis longtemps sur le forum. Voici donc la présentation d’une compagnie de mon portefeuille 2018.

    Je suis cette compagnie depuis 1993. J’en ai été actionnaires à trois reprises, deux fois ayant été de 9 ou 10 baggers. J’espère que ce que je vais écrire sera pertinent pour tous ceux qui ne connaissent pas la compagnie. Je viens de racheter des actions.

    Fairfax est un holding de compagnies d’assurances comme l’était Berkshire au début. Son président, Prem Watsa, a été surnommé le Buffett du nord. Toutefois FFH est bien différente de Berkshire leur point commun étant la grande quantité de float à investir mais les compagnies de Fairfax sont de moins bonnes qualités

    La performance annuelle à long terme depuis 1985 est impressionnante : 18,6%  pour l’action et 19,4% pour la valeur aux livres. Toutefois la variance d’une année à l’autre est élevée. De 2009 à 2016 la valeur au livre est passée de 369 à 367, ne laissant que le dividende de 10 US$ comme appréciation aux actionnaires.

    Cette mauvaise performance est dû en grande partie à des hedges contre une baisse des marchés. Comme vous le savez sans doute, le marché a été en forte hausse depuis 2009, le coût des hedges annulant les gains des placements en actions. En plus plusieurs placements ont mal tourné, notamment Blackberry.

    Qu’est-ce qui a changé pour que je décide d’acheter des actions?
    (Voir message suivant)

  • Fairfax commence à recevoir les bénéfices d’investissements fait lors des années passées


    Ce qui m’intéresse le plus ce sont les investissements aux Indes. L’Inde est en train de modifier son économie pour devenir plus capitaliste. La présence de son premier ministre à Devos pour promouvoir les investissement dans son pays en est un exemple concret.


    Prem Watsa est d’origine Indienne et a encore plusieurs contactes au pays. C’est ce qui lui a permis d’être parmi les premiers investisseurs «étrangers» à profiter de l’ouverture du pays.


    Il y investie de deux façons : Fairfax Holding y développe des compagnie financières et Fairfax India est un fonds d’investissements qui investie dans des compagnies et des infrastructures existantes. On a pu constater la valeur de ces investissements récemment quand Fairfax a vendu une partie de ses compagnies financières à 3x la valeur aux livres. 


    Fairfax est aussi le plus gros investisseurs dans Black Berry, une participation achetée au début des problèmes de la compagnie. Le revirement est en train de se concrétiser et ici encore il y a une plus value de plusieurs centaines de millions.


    Fairfax possède aussi plus de 40% de Cara, une compagnie discutée sur le forum qui va aussi très bien. Elle possède 51% de The Keg que Cara acquiert.


    Fairfax tente aussi de répliquer le succès de Fairfax India avec Fairfax Africa, un fonds destiné à investir en Afrique.


    Fairfax India et Fairfax Africa sont cotée en bourse et Fairfax holding possède environ 30% des parts et collectes des frais de gestion des deux fonds.


  • J'ai lu les commentaires de 2013/2014 et je suis en accord avec ce qui y est dit. J'avais vendu mes actions à cause des hedge trop coûteux. Leur abandon est un des facteurs de mon retour dans le titre. Je suis retourné dans mon registre de transactions et j'avais vendu mes actions en janvier 2013. Je n'étais pas membre du forum à cette époque.

    @Snowball Moi aussi je préfère BRK à FFH mais je suis actionnaire des deux, ma position dans FFH étant la moitié de celle de BRK.
  • Demain les résultats de Fairfax vont être annoncés. J'ai tellement confiance que tout va dans la bonne direction pour eux que j'ai fait une transaction pour le court terme ce qui est très rare dans mon cas. J'ai doublé ma position dans FFH en achetant sur marge. Aucune information de plus que ce que j'ai écrit plus haut sauf que le titre est plus bas comme le reste du marché, les taux d'intérêts évoluent dans la bonne direction pour Fairfax et le discours de Devos est de nature à faire augmenter la valeur des actifs aux Indes. 

    On va voir demain. Je fais cette transaction pour une forte probabilité de faire 10% en un mois avec peu de risque à la baisse.

    On s'en reparle dans 2 jours.
  • Les résultats sont sortis. Hausse de 24,7% de la valeur au livre à 449,55 US$. Le titre se vends à 1,1x la valeur aux livres. Et cette hausse survient malgré des pertes importantes causées par les ouragans et les feux de forêts Californien.


    Du côté de Fairfax India, les BPS ont pratiquement triplés de 1,01 US$ à 2,94 US$. La valeur aux livres est passée de 10,94 à 14,46

    Fairfax recevra 114m en frais de gestion basé sur la performance.


    Reste le CC de demain matin
  • Très bons résultats encore une fois! On est à moins un PE de 10X ou moins... Je pense pas que les résultats pourront continuer mais même avec une baisse des profits, on a un PE raisonnable en plus d'une bonne valeur aux livres pour soutenir l'action.

    J'ai décidé de mettre un pied dans FFH.
  • Le marché ne semble pas réagir avec conviction. .10% présentement. J'aurais pensé que ce serait plus positif.
    Il faut dire que cette compagnie n'a pas eu une croissance linéaire, du moins en ce qui concerne le cours de l'action. Quelqu'un qui aurait acheté en juillet 1998 aurait payé ses actions 585$ au sommet de l'époque. Aujourd'hui, le titre se transige à près de 630$, soit moins de 8% plus élevé que son cours d'il y a 20 ans.
    Évidemment, cela ne veut pas dire qu'il aurait été impossible de faire de l'argent entretemps, ce que Mario a fait en choisissant judicieusement ses entrées et sorties.
    Quoi qu'il en soit, je pense que la volatilité des résultats, ainsi que le style souvent imprévisible de Prem Watsa, font en sorte que l'action est quelque peu boudée par les investisseurs. Présentement, en consultant les derniers résultats et le bilan de l'entreprise, c'est certainement un titre valeur. Mais voilà, s'agit-il de ce que les anglophones appellent un «value trap»? En d'autres mots, une aubaine dont le marché ne veut pas...
    Personnellement, je suis bien incapable de répondre à cette question. Tout ce que je sais, c'est qu'à mon avis Watsa s'est fait du tort, à lui ainsi qu'à son entreprise et autres actionnaires, avec son pari audacieux contre le S&P 500 il y a quelques années. Le raisonnement qui l'avait motivé à vendre le marché à découvert n'était pas mauvais, mais il avait oublié un principe fondamental qui se résume à ceci: peu importe la justesse de votre analyse, le marché ne vous entendra pas. Il ne fait qu'à sa tête et pourra monter ou descendre bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer.
    Si vous êtes long sur un titre, tant que vous êtes patients, votre gain s'accumulera. En plus, vous avez au moins le privilège de connaître à l'avance l'ampleur de votre perte; si vous être à découvert, gare à vous car vous n'avez plus cette protection. Si le titre descend, vous êtes gagnant, bien sûr, mais si il monte votre perte n'aura d'égal que votre entêtement.
    Facile de comprendre pourquoi Buffett et Munger n'ont jamais «shorté», même si de l'aveu de Buffett ils ont identifié au cours des années un grand nombre de compagnies qui étaient destinées au Chapître 11.
    Prem Watsa est surnommé le Buffett du Nord. Il est brillant, c'est certain, mais Buffett, certainement pas. Je pense qu'un type comme Alain Bouchard, même si il est simplement un entrepreneur et non un financier comme l'Oracle d'Omaha, mériterait ce titre 10 fois plus que Watsa.
    Pour finir, FFH reste un achat intéressant. Mais j'aurais davantage confiance si quelqu'un d'autre était en charge de la compagnie. Mais voilà, ce ne sera pas facile de trouver un successeur, car c'est une entreprise complexe et fortement imprégnée par la philosophie du PDG.
    À suivre!
  • 16 fév modifié Vote Up0Vote Down
    Je suis totalement d'accord avec toi Marc. 

    En 1998 le titre se vendait 3x la valeur au livre, une aberration pour une compagnie d'assurance dont les profit vont varier au rythme des catastrophe naturelle. Watsa n'était pas responsable de cette sur-évaluation. J'avais d'aller vendu mes actions à ce moment.

    Pour les pertes engendrées par les shorts il est entièrement responsable et a de la difficulté à l'avouer, ce qui irrite encore plus plusieurs investisseurs. Donc le titre est une aubaine...si Watsa ne fait pas une autre gaffe. Allied, la dernière acquisition, a eu un mauvais trimestre et cela aussi rappelle des problèmes survenus lors de l'acquisition de Crumb and Foster.

    Nous pouvons admirer la grande rigueur du marché alors que Fairfax India monte de 4% aujourd'hui. C'est pourtant la même équipe de direction et le fond paie de généreux honoraires à Fairfax pour les conseil de Watsa et ses analystes mais dans ce cas il n'y a pas de retenu! Les honoraire de Fairfax pour 2017 sont de 114M payable en actions de FIH. Fairfax fais donc un gain de 4,5M aujourd'hui seulement sur les actions reçues en honoraires pour 2017.

    J'ai hâte de voir la transcription du CC de ce matin.
  • Les meilleurs achats sont peut-être Fairfax India et Fairfax Africa Mario. Qu'en penses-tu?
  • Premièrement je crois que Fairfax India est plus prometteur que Fairfax Africa parce que Prem Watsa est Indien et à de bon contact là-bas. Je ne sais pas s'il a un avantage comme investisseur en Afrique. En plus pour rejoindre le même nombre de personnes en Afrique qu'en Inde tu dois regrouper plusieurs pays qui ne sont pas homogène.

    Maintenant entre Fairfax India et Fairfax holding j'ai choisi d'investir dans le holding parce que c'est plus diversifié et je n'aime pas, du point de vue de FIH les frais de gestion payés à FFH qui peuvent être très élevé en fonction de la performance de FIH. Pour 2017 les actions reçues en guise de paiement représente 3% du capital de FIH. Donc FFH profite grandement de la croissance de FIH et peut investir partout sur la planète. Je n'ai pas de chiffre à offrir pour soutenir cet préférence.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.