Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Constellation Software (CSU)

123578

Réponses

  • Oui sans doute le meilleur CEO... je n'ai pas hate au jour ou il va prendre sa retraite (ce qui risque c'arrive bientot).

    J'essaie de re-allouer mon capital et trimmer CSU mais il performe tellement fort qu'il se trouve toujours a etre significativement ma plus grosse position.

    Je suis actionnaire depuis ~$100, et l'effet de "compounding" est evident. Cette semaine le titre gagne ~$30 apres ses resultats. Sur un titre a $600 c'est un petit %, mais sur mon cout original de $100, c'est 30%!!!

    Disons que CSU compense pour plusieurs erreurs dans mon portefeuille. C'est vraiment le nirvana de l'investisseur au Canada. J'ai l'intention d'tre actionnaire a vie de cette compagnie. 
  • J'ai bien aimé que, après avoir majoré l'offre 2 fois, ils aient dit non pour une surenchère pour Bond International (UK). Maintenant que l'on comprend que les IRR sont plus bas pour ces plus grosses compagnies, à quoi bon surpayer. Parlant de surpayer, je m'éloigne de plus en plus du style croissance/valeur quand je trouve un titre de qualité. J'ai trop souvent laissé passer le train à cause d'un prix parfois légèrement trop élevé pour mes standards. Mes achats de Constellation et Dollarama à des prix qui ne me semblait pas une aubaine, se sont avérés de très bons coups. Je vous laisse sur cet extrait d'une entrevue de Teresa Lee de Sionna dans le Globe de cette semaine:

    What stock do you wish you bought?

    Constellation Software. It has performed fantastically, which is an understatement. It has all of the attributes we generally look for in a business. It looked expensive when we looked at it about five years ago. [The stock is up about 700 per cent since then and is now valued at about $12.4-billion]. I guess you could say we missed it.

  • novembre 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Ces acquisitions ne sont presque plus des nouvelles dans le cas de CSU

    Constellation Acquires I.M.D. Soft Ltd.
    Toronto, Canada, November 28, 2016 – Constellation Software Inc. (“Constellation”)
    (TSX:CSU), today announced its wholly-owned subsidiary N. Harris Computer Corporation
    (“Harris”) has acquired all of the shares of I.M.D. Soft Limited (“iMDsoft”) a leading
    international clinical information systems software provider.
    Jeff Bender, Chief Executive Officer of Harris, commented, “We continue to be impressed with
    the product and market vision of the iMDsoft employees and believe they are a great addition to
    the Harris healthcare family. This is a great opportunity to add a number of marquee
    international customers as well as an established and proven sales distribution network. Harris
    and iMDsoft share the same goals – enhancing quality of care for patients and improving the
    financial performance of the hospital.” 
  • décembre 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Les résultats de RKN ne sont pas particulièrement impressionnants mais le guidance d'août présentait une amélioration à venir



    The Company is providing the following financial guidance for Fiscal 2016 and Fiscal 2017:
    Fiscal 2016
    Revenue of between $170 million and $172 million; and,
    Adjusted EBITDA of between $1 million and $3 million.
    Fiscal 2017
    Revenue of between $170 million and $180 million; and,
    Adjusted EBITDA of between $15 million and $20 million. 
  • Grant's soulève des questionnements dans sa lettre du 9 décembre. 

  • Redknee Solutions Inc. Announces Receipt of Superior Proposal and Commencement of Matching Period
    TORONTO, Dec. 19, 2016 /CNW/ - Redknee Solutions Inc. ("Redknee" or the "Company") (TSX: RKN) announced today that it has received an unsolicited
    offer from ESW Capital, LLC ("ESW Capital") and Wave Systems Corp. (the "ESW Capital Investor"), an affiliate of ESW Capital, for an alternative financing
    transaction (the "ESW Capital Offer"). Under the ESW Capital Offer, Redknee would complete a private placement of 800,000 Series A Preferred Shares of the
    Company (the "Preferred Shares") and a common share purchase warrant (the "ESW Capital Warrant") to the ESW Capital Investor for gross proceeds of
    US$83.2 million. The Warrant would entitle the ESW Capital Investor to acquire a number of common shares (each a "Warrant Share") equal to US$60,000,000
    divided by the exercise price per Warrant Share (the "Warrant Exercise Price"). The ESW Capital Warrant would be exercisable to acquire a number of Warrant
    Shares that would result in fifty percent less dilution to Redknee shareholders as compared to the Constellation Warrant (defined below). Additionally, pursuant to
    the ESW Capital Offer, (i) all or any part of the Preferred Shares will be redeemable by the Company from time to time without the payment of any redemption
    premium in addition to accrued and unpaid dividends on the Preferred Shares, as is contemplated under the Constellation Agreement (defined below); and (ii) the
    ESW Capital Investor would assume the obligation to pay the Constellation Termination Payment in the amount of US$3.2 million (described below) payable under
    the terms of the Constellation Agreement, which payment would non-refundable and credited against ESW Capital Investor's obligation to pay the proceeds of
    US$83.2 million to the Company on closing.
    The Company's Board of Directors (the "Board") has, in good faith, unanimously determined, after receiving the advice of its financial advisors and outside
    counsel, that the ESW Capital Offer constitutes a superior proposal within the meaning of the Constellation Agreement.
    As previously announced by the Company on December 9, 2016, the Company entered into an agreement (the "Constellation Agreement") with Constellation
    Software Inc. ("Constellation") and a subsidiary thereof (the "Constellation Investor") providing for an investment of US$80 million in Redknee. The Constellation
    Agreement provides for a private placement of 800,000 Preferred Shares and a common share purchase warrant (the "Constellation Warrant") for gross
    proceeds of US$80 million to the Constellation Investor. The Constellation Warrant would entitle the Constellation Investor to acquire a number of Warrant Shares
    equal to US$120,000,000 divided by the Warrant Exercise Price. The Constellation Agreement provides that in the event that Redknee receives a competing
    proposal that is considered to be superior by Redknee to the transaction contemplated by the Constellation Agreement, the Constellation Investor has the right to
    offer to amend the Constellation Agreement such that the competing proposal is no longer a superior proposal within a 5 business day matching period. If the
    Constellation Investor does not make such an offer, Redknee has a customary "fiduciary out" provisions that entitle Redknee to terminate the Constellation
    Agreement and make the payment of a break free on termination (the "Constellation Termination Payment"), and enter into an agreement with the party having
    made a superior proposal.
    In accordance with the Constellation Agreement, Redknee has notified the Constellation Investor of the Board's determination that the ESW Capital Offer is a
    superior proposal and that subject to the Constellation Investor's rights under the Constellation Agreement, it has determined to accept the ESW Capital Offer.
    The Constellation Investor now has five business days, expiring at 11:59 p.m. on December 23, 2016 (the "Response Period"), during which it may choose to
    make a proposal which it believes would cause the ESW Capital Offer to no longer constitute a superior proposal (a "Matching Proposal").
    If Constellation and the Constellation Investor make a Matching Proposal and the Board determines in good faith, after consultation with its financial advisors and
    outside counsel, that the ESW Capital Offer no longer constitutes a superior proposal, the Board will support an amended transaction with Constellation and the
    Constellation Investor. Otherwise, following the expiry of the Response Period, the Company may terminate the Constellation Agreement, pay the Constellation
    Termination Payment of US$3.2 million and execute an agreement (the "ESW Capital Agreement") with the ESW Capital Investor and ESW Capital in respect
    of the ESW Capital Offer.
    The ESW Capital Offer provides for, among other things, a non-solicitation covenant on the part of the Company, subject to a customary "fiduciary out" provision
    that entitles the Company to consider and accept a superior proposal subject to the right of the ESW Capital Investor to match, over a period of two business
    days, the superior proposal and the payment to the ESW Capital Investor of a termination payment of US$3.2 million. 
  • $3.2M US pour n'avoir rien fait au final...pas mal comme semaine de travail. Du pur Mark Leonard!!!...
  • Tout de même dommage qu'il y ait eu surenchère. C'était une acquisition significative.
  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Intriguant, une annonce qui fait penser à celle de Knight et Medison :

  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down

    En effet Phil, cette annonce démontre que la compagnie peut s'adapter et profiter des opportunités avec des partenaires locaux. Je n'ai pas accès à l'article du Globe and Mail au complet mais je doute des conclusions. Il y a des cycles mais il y aura beaucoup d'autres opportunités.
    http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/streetwise/constellation-softwares-strategy-for-growth-through-acquisition-finds-new-roadblocks/article33542774/
    Globe says Constellation's strategy hits new roadblocks

    2017-01-09 08:23 ET - In the News

    Also In the News (C-RKN) Redknee Solutions Inc

    The Globe and Mail reports in its Monday edition that over two decades, Constellation Software used a steady diet of acquisitions to become one of Canada's largest tech companies. The Globe's Andrew Willis writes that in recent months, Constellation's growth-by-deals strategy has stopped working. Activist investors and private-equity funds have become increasingly aggressive players in a sector Constellation used to dominate, and are outbidding it on takeover targets. In August, hedge fund Crescendo Partners forced Redknee Solutions to put itself up for sale. Constellation emerged as Redknee's white knight in early December, striking a friendly deal to invest $80-million (U.S.). However, private-equity fund ESW Capital offered to inject $83-million (U.S.), and Redknee decided this was the better option. Coming off its swing-and-miss at Redknee, Constellation stressed to analysts that it still sees plenty of takeover opportunities and forecasts up to $1.6-billion (Canadian) of acquisitions in the next five years. Mr. Willis says he is dubious. It is getting harder for Constellation to find targets at bargain prices. Equity valuations are already elevated in many sectors after an extended bull market.


  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Je me suis abonné au Globe Snow et j'ai lu le texte au complet.
    Je ne le reproduirai pas ici, question de respect du droit d'auteur, d'autant plus que le résumé ci-dessus nous en dit suffisamment à mon avis.
    Voici ce que j'en pense: cette analyse mérite qu'on en tienne compte et qu'on la garde à l'esprit dans notre propre évaluation de la compagnie et de ses perspectives de croissance future. Personnellement, je doute toutefois que le scénario soit aussi pessimiste.
    Je suis d'avis que Constellation opère dans une industrie énorme et que si elle le désire elle peut étendre ses tentacules mondialement, ce qu'elle commence à faire d'ailleurs. Je suis aussi rassuré du fait que la direction est très disciplinée et ne se laissera pas entraîner dans des surenchères coûteuses et risquées.
    Tout cela ne veut pas dire qu'elle ne pourrait pas modifier un peu sa stratégie, et se montrer intéressée à l'avenir à des cibles plus grosses, et plus profitables, ce qui évidemment lui coûterait plus cher.
    Nous verrons bien. Entretemps, notre travail comme investisseur est de garder l'œil ouvert (et le bon!).
  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    A 80M US, ça restait plutôt mineur comme acquisition pour CSU, je ne suis pas sûr que je tirerais trop de conclusions de ça mais je n'ai pas lu l'article.
  • janvier 2017 modifié Vote Up1Vote Down
    Je penche dans la meme direction. C'est certain que c'est frustrant de voir le titre de CSU stagner en 2016 mais en meme temps ceux qui ecouent les appels-conference ne seront pas surpris. Mark Leonard dit ouvertement qu'il trouve les "encheres actuelles trop elevees" et qu'il a du passer son tour a quelques reprises. Perso, Redknee semble un redressement pas vraiment un joyau anyways.

    Quand CSU a offert aux actionnaires l'achat de debentures pour se donne un trsor de guerre, il etait logique de penser qu'une grosse acquisition etait en preparation. Ca ne c'est pas encore concretiser, 2 ans plus tard. Et CSU me (et tous les deteneurs de debenture 8% pour attendre patiemment.


    Mais en meme temps, je prefere la discipline et patience de Mark Leonard que de fait une acquisition juste pour en faire une - si elle ne sera pas rentable en terme de IRR.

    Le status quo et mieux que les dilapidations de capital du genre Microsoft->Nokia ou dans un autre domaine Empire/Sobeys->Safeway ou tout est written-off deux ans plus tard.


    C'est frustant surtout quand des titres de mauvaises qualites ne cessent de monter alors que CSU pietine autour de $600 mais je fais encore plainement confidence en Mark Leonard et CSU et ne pense pas que l'histoire est finie, loin de la...
  • C'est vrai que l'on fait du surplace, mais ça peut changer rapidement, Je serais bien étonné que le titre ne se transige pas beaucoup plus cher dans trois ans. Patience.
  • À combien de fois les Cash Flow aimeriez ou jugez-vous bon de l'acheter ?
  • L'article mentionnait aussi que la compagnie ne peut plus justifier son évaluation de premier plan (premium). Cela fait évidemment référence à leur moins grande facilité à réaliser des acquisitions. Redknee est le 3e échec en quelques mois après ceux subis en Grande-Bretagne il y a quelques mois où CSU se trouvait en situation de surenchère. Jonas a échappé Service Power en novembre et CSU, Bond en octobre. Le journaliste du Globe écrivait comment les activistes travaillent parfois de pair avec les fonds privés pour forcer une vente avec la stratégie que le fond associé ramasse la proie. De plus, CSU fait le travail en présentant l'offre initiale puisqu’étant reconnu pour payer le juste prix, et même plus bas, cela permet à un autre acquéreur opportuniste de monter la barre juste un peu plus pour s'assurer de ne pas surpayer.

    Somme toute, les titres de croissances de qualité n'ont jamais une trajectoire progressive et ont évidemment des paliers leur permettant de mieux rebondir. Regarder MTY avant l'acquisition américaine, une belle leçon de patience. Si on regarde son comparable américain, Tyler, c'est un peu la même chose qui se produit, mais pourtant ses perspectives sont encore belles. 

    Il y a un thème que je retiens en ce début d'année: L'asie et les télécommunications. La division Volaris a procédé la semaine dernière à l'acquisition de Tarantula (Singapour), lequel offre des solutions de gestion des tours de communications pour l'Inde et le Sud-est asiatique. Le partenariat avec Hikari est important, car c'est pratiquement impossible de faire affaire au Japon sans partenaire. Hikari est un grand distributeur de service de télécom avec un grand réseau de vendeurs et de boutiques (cellulaires, forfaits, lignes fixes, lignes large bande). Je crois qu'ils ont quelque chose comme 20000 vendeurs. Ils focalisent sur la petite et la moyenne entreprises, ce qui est justement le créneau de CSU. On verra bien, mais j'aime la business récurrent dans lequel ils sont et il faut penser sur un horizon de plusieurs années à venir et laisser la magie des cash flows opérer. 

  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Je me rappelle de la traversé du désert de Couche-Tard en matière d'acquisitions de 2005 à 2011. C'est des choses qui arrivent de ne pas trouver d'acquisition pendant une certaine période de temps.  
  • Mon cher Kicking Tires, vous ne pouviez pas mieux le dire.
  • Bien d'accord avec vous, une telle stratégie d'acquisition disciplinée aura des fluctuations au fil des années. Pour l'investisseur à très long terme cela ne devrait pas faire une grande différence si les acquisitions se poursuivent en respectant la recette. Par contre, si les dirigeants disent qu'ils visent 100 acquisitions par année -incluant des très grosses - pour allouer le capital et en réalisent seulement une fraction cela aura des impacts incluant l'évaluation et le rendement du capital. 

    Pour l'instant je ne vois pas cela comme un enjeu car la compagnie est active dans tellement de secteurs différents que les opportunités devraient continuer de se présenter. Continuer de se présenter ou les business units de CSU iront les trouver ! 
  • février 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Eight acquisitions were completed for aggregate cash consideration of $64 million (which includes
    acquired cash). 
    Cash flows from operations were $134 million, an increase of 17%, or $20 million, compared to $114
    million for the comparable period in 2015. 

    Nous devrions en savoir un peu plus lors du conf.call.demain... est-ce que vous surveillez des indicateurs / points en particulier ?
  • Eight acquisitions were completed for aggregate cash consideration of $64 million (which includes
    acquired cash). 
    Cash flows from operations were $134 million, an increase of 17%, or $20 million, compared to $114
    million for the comparable period in 2015. 

    Nous devrions en savoir un peu plus lors du conf.call.demain... est-ce que vous surveillez des indicateurs / points en particulier ?
    J'aurais apprécié un «outlook», mais ce sera pour la conférence téléphonique je suppose. La compagnie a connu des trimestres plus impressionnants, mais une hausse du cash flow de 17% sur le trimestre, c'est quand même très respectable. J'ignore si ce sera suffisant pour faire avancer le titre...
  • Le stock est en hausse de plus de 18$ présentement.
    Comme disent nos voisins du Sud, je suis «flabbergasté»!
    Sérieusement, il faudrait écouter l'appel-conférence. J'ai l'impression qu'il s'y est dit des choses qui expliquent ce mouvement haussier.
  • CSU fait partie du portefeuille marcfortier, c'est donc normal que ça monte ;-)
  • Ce Marc a eu une semaine d'enfer, même Shopify est (encore) en hausse. Mark Leonard a eu pitié de nous car CSU a annoncé ce matin son intention d'acheter Telepin Software, entreprise qui développe des applications tel que Mobile Wallet permettant aux gens sans compte de banque de faire des transactions.....c'est justement cela que faisait TIO ! Je note que cette compagnie oeuvre dans les pays émergeants comme le Cambodge, Malaisie (le thème de l'asie qui continue) et même le Botswana. Snowball a t-il écouté le CC de ce matin?
  • Merci les gars pour les bons mots. Je suis en effet très chanceux depuis le début de l'année. J'espère bien que ça va continuer. Et je vous souhaite de me rattraper! C'est plus l'fun en gang!
  • février 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Ce Marc a eu une semaine d'enfer, même Shopify est (encore) en hausse. Mark Leonard a eu pitié de nous car CSU a annoncé ce matin son intention d'acheter Telepin Software, entreprise qui développe des applications tel que Mobile Wallet permettant aux gens sans compte de banque de faire des transactions.....c'est justement cela que faisait TIO ! Je note que cette compagnie oeuvre dans les pays émergeants comme le Cambodge, Malaisie (le thème de l'asie qui continue) et même le Botswana. Snowball a t-il écouté le CC de ce matin?
    Oui je l'ai écouté et le webcast est dispo sur le site de CSU.

    Les analystes prévoient une hausse des EPS de 12 % pour les 5 prochaines années mais moi ce qui m'intéresse à ce moment-ci c'est les cash flow par action que la compagnie pourra générer au cours des 12-24 prochains mois. Est-ce que vous avez fait des estimés ?
  • Je viens d'écouter le CC, j'ai jamais vu un CEO aussi blasé de parler aux analystes...
  • J'ai écouté le CC, Leonard semble plutôt de style nonchalant, mais j'aime bien sa franchise. L'analyste de Veritas, qui a déjà émis une recommandation de vente sur le titre, voulait le coincer avec la baisse des revenues de licences et le CEO a été clair que ce n'est pas prioritaire, mais que les revenus d'entretien le sont. Ils ont parlé d'augmentation de croissance organique pour leurs business et du trade off pour les acquisitions (haute marge et faible croissance organique ou l'inverse). J'ai bien aimé l'intervention sur le maintien des prix de leurs produits et de plutôt axer sur la vente de produits à valeur ajoutée (bundle more value). 

    Pour la prévision de cash flow à venir......? Il y a des analystes qui se spécialisent dans ce genre de truc. C'est tellement variable en fonction de la capacité de réaliser des acquisitions, le type de marges obtenues de ces compagnies et encore l'efficacité du développement de leur croissance organique. Je m'encourage à voir qu'il diversifie leur territoire et le type de business à acquérir. Ce n’est pas un des meilleurs répartiteurs de capital?
  • Du très solide encore une fois pour Constellation :


    Et la toujours excellente lettre annuelle de Leonard :


    Cette année, Leonard recommande aux jeunes de prendre leur retraite à 30 ans... Ok, c'est pas vrai. Il parle plutôt de sa vision du management de ses unités d'affaires et de l'importance de garder ça à taille humaine pour (justement) conserver la motivation des troupes et ne pas les emmerder dans un excès de bureaucratie. C'est assez intéressant.  
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.