Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

FSLR

Mise à part Boralex qui fait partie d'un portefeuille ou deux, les gars du forum semblent peu enclin à suivre les titres sur le solaire... Pour ma part, je suis entré timidement dans fslr lors d'une baisse au mois de mars et j'aimerais connaître votre avis sur ce titre qui ne semble pas vouloir dérougir... (+ou- 500% depuis un an...)

Réponses

  • 18 Réponses trié par Votes Date
  • As-tu considéré jouer VNP.TO dans le même secteur ?  FSLR est un gros client de 5N Plus.  Si la business s'améliore pour FSLR alors par ricochet VNP devrait en bénéficier.  Le titre de VNP est loin d'avoir rattrapé son retard sur FSLR dans les derniers mois.
  • Cynetos, j'avais une position dans Boralex que j'ai d'ailleurs vendu pour mettre l'argent ailleurs, non pas que je ne crois pas en Boralex. Je ne considère toutefois pas que c'est une compagnie très exposée au solaire. Son potentiel, c'est vraiment le développement éolien et son core business historique, c'est l'hydro-électricité. Je crois qu'un exploitant comme Boralex est toutefois une façon beaucoup moins risqué de prendre position dans des entreprises en énergie renouvelable qui développent les technologies. C'est très payant d'exploiter les versus développer et fabriquer. Il est difficile de cibler les compagnies qui développeront les meilleures technologies au rythme où ça change et avec les décisions politico-économiques stupides qui se prennent à tous les jours partout dans le monde.

    Pour First Solar, j'avais envisagé prendre une petite position spéculative lorsque le titre était descendu à près de 10$..ça aurait été payant! Jugeant qu'un gros joueur à la GE ou Siemens aurait peut-être été intéressé à acheter un joueur dominant du secteur solaire pour 1B$. Fist Solar avait un grand avantage concurrentiel à l'époque, étant le producteur à bas prix des panneaux solaires photovoltaïques, puis les Chinois sont entrés dans la partie...Le marché a fait couler le titre, et puis dernièrement, ils ont annoncé qu'ils s'amélioreraient enfin au niveau du rendement de leurs technologies, où ils n'étaient pas des leaders...le marché semble avoir grandement apprécié. Je n'ai pas re-regardé de plus près pour voir ce qu'il en est, mais c'est un secteur difficile, la concurrence est vive, ça évolue rapidement, et le foutu gaz de schiste a tout changé dans la transition vers les énergies renouvelables, donc il est difficile de savoir ce qui arrivera. Et la grande course dans ce domaine, c'est de faire baisser les prix au maximum pour être concurrentiel, donc ce n'est pas tout le temps clair que comme investissement, le solaire est un domaine si intéressant..
  • Pas evident a prevoir, est-ce que le marche sera inonde pas des manufacturiers chinois ? Est-ce que ce secteur peut prosperer a CT si le prix du baril de petrole demeure bas grace aux decouvertes sur le territoire US ?
  • Wow ! Merci JF d'avoir pris le temps de répondre de manière aussi détaillée à ma question ! J'en prends bonne note !
  • De rien, c'est juste mon opinion vite fait de gars qui s'intéresse aux énergies renouvelables en général, avec un petit point de vue d'investisseur. Cynetos, n'hésite pas à nous faire part de ce que tu trouves de ce côté. Qu'est-ce qui t'a fait prendre position dans First Solar?
  • cynetos a dit :

    Wow ! Merci JF d'avoir pris le temps de répondre de manière aussi détaillée à ma question ! J'en prends bonne note !

    Réponse très intéressante en effet. Il faut dire que JF est un peu notre "expert en résidence" des questions énergétiques !
  • cynetos a dit :

    ... Pour ma part, je suis entré timidement dans fslr lors d'une baisse au mois de mars et j'aimerais connaître votre avis sur ce titre qui ne semble pas vouloir dérougir... (+ou- 500% depuis un an...)

    Ici il faudrait peut être dire "ne semble pas déverdir"

    :-))
  • philrancourt a dit :


    cynetos a dit :

    Wow ! Merci JF d'avoir pris le temps de répondre de manière aussi détaillée à ma question ! J'en prends bonne note !

    Réponse très intéressante en effet. Il faut dire que JF est un peu notre "expert en résidence" des questions énergétiques !



    Merci...je n'aurais pas osé prétendre cela, mais je vais prendre le compliment!

  • http://forum.entrepreneurboursier.com/index.php?p=/profile/28/jfmorissette

    Resalut !

    JF, je crois que tu seras déçu de ma réponse... Mon beau-frère et moi avons ouvert un compte de courtage conjoint il y a trois ans afin de nous amuser un peu avec l'achat d'options (on voulait satisfaire notre âme de gambler sans fréquenter le casino...). Cependant, on n'a pas connu un grand succès, notamment en se cassant la gueule avec FSLR en achetant des calls avant que le titre chute (pas fort !) . Mais j'ai toujours suivi le titre sans pour autant analyser les fondamentaux. En fait, j'assume mon analphabétisme fonctionnel en matière d'investissement... et c'est la raison pour laquelle j'investis presque uniquement dans des blue chip, mise à part quelques incartades du type FSLR... pour assouvir mon goût du risque. D'ailleurs, il faut avouer qu'il est parfois tentant de "jouer" avec des titres volatiles lorsque l'occasion semble offrir un potentiel à la hausse intéressant...
    Finalement, tu comprendras que, pour l'instant, mes humbles connaissances en matière d'investissement ne me permettront pas d'émettre des suggestions relatives à des titres "solaires" potentiels... Je devrai me contenter de poser des questions afin d'en apprendre davantage sur un monde que je trouve par ailleurs fascinant. En passant, je dois reconnaître que le fait de lire assidûment ce forum me permet d'acquérir des connaissances fort enrichissantes et je me suis inspiré à quelques reprises de vos choix de titres, entre autres AIZ (merci à Groupe Pretoria !) et BAC (merci à plusieurs gars du forum !)

    Finalement, si je peux me permettre, je voudrais féliciter les gars qui ont initié ce projet (P-O et cie... Je m'excuse si j'ai oublié qui sont les pionniers de ce forum !). Vous faites vraiment œuvre utile, car j'estime que dans ce monde où les requins de la finance sont légion, vous constituez un rempart pour les petits investisseur du dimanche comme moi qui apprennent sur le tas, mais qui ne peuvent pas consacrer de longues heures en analyses.

    Bonne continuation !
  • À moins que je me trompe je crois que l'initiateur c'est Philrancourt.
  • Oui un gros merci à Phil pour cette belle initiative!
  • Tu te trompe pas c'est bien Phil qui a crée ce forum pour essayer de reproduire en quelque sorte les disciples de Buffett sur le webfin à l'époque.  C'est très réussi, bravo Phil pour avoir fait de cette endroit "la place" francophone pour discuter de bourse.
  • Ça me fait plaisir. De mémoire, je ne crois pas que le forum sur webfin avait autant d'activité. Donc, bravo à tout le monde d'avoir embarqué !
  • Mais j'ai toujours suivi le titre sans pour autant analyser les fondamentaux. En fait, j'assume mon analphabétisme fonctionnel en matière d'investissement... et c'est la raison pour laquelle j'investis presque uniquement dans des blue chip, mise à part quelques incartades du type FSLR... pour assouvir mon goût du risque. D'ailleurs, il faut avouer qu'il est parfois tentant de "jouer" avec des titres volatiles lorsque l'occasion semble offrir un potentiel à la hausse intéressant... 
    @cynetos 
    intéressant ton commentaire. Je fais présentement la lecture du livre The Most important Thing illuminated -et oui j'ai pas terminé :) - et il y a trois chapitres sur la gestion des risques ! Il est justement expliqué l'importance de limiter le risque pour réaliser un rendement  à long terme...
  • philrancourt a dit :

    Ça me fait plaisir. De mémoire, je ne crois pas que le forum sur webfin avait autant d'activité. Donc, bravo à tout le monde d'avoir embarqué !

    Bravo Phil !
  • Je fais présentement la lecture du livre The Most important Thing illuminated


    Snowball, je devrais lire ça afin de nourrir ma réflexion à l'égard des processus qui régissent l'acte d'investissement ? J'ai toujours consacré une partie de mes investissements (environ 5-10%) à des «longues shoots» afin d'ajouter un peu de ludisme à mes activités d'investissement... Mais avec le recul, je dois avouer que je suis perdant (20-30 % ?). Cependant, j'assume pleinement ces pertes, car je me suis toujours dit qu'il valait mieux perdre un peu d'argent en bourse (d'ailleurs déductible des gains ) que perdre sèchement à la loterie ou au casino de grosses sommes en jouant à des jeux aliénants... Ici, je ne veux pas dénigrer qui que ce soit, mais j'avoue que j'ai toujours considéré l' industrie du jeu comme une économie du désespoir, mais qui marche au max !(oui, oui, j'ai investi dans LACO tout comme dans LVS...) Ça me désole toujours de réaliser que le gouvernement déborde d'imagination pour inventer toutes sortes de gratteux ridicules que certains grattent frénétiquement plusieurs fois par semaine alors qu'il a aboli le cours d'économie obligatoire en 2009 ! Je sais que je m'égare ici, mais je voulais juste insister sur le fait qu'il est possible de s'"amuser" intelligemment à la bourse (ça forme l'esprit critique !) alors que le fait de rêver de gagner le million en dépensant 20$ par semaine constituera toujours une activité insipide.

    Morale de l'histoire: je suis convaincu que j'ai plus de chance de gagner en investissant 500$ dans des titres incertains (dont je suivrai le cours avec passion et en respectant une logique d'investissement minimale...) que dans 250 gratteux à 2$ qui risquent de me provoquer une tendinite et qui ne m'apprendront rien d'intelligent...
  • May 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Je ne veux surtout pas que tu penses que je te conseillais de faire autre chose que ce que tu fais déjà. Je comprends de ton propos qu'il s'agit d'un bon divertissement. Je te souhaite vraiment beaucoup de divertissement. Pour ma part, je ne souhaite spéculer aucun $ de mon portefeuille mais je respecte les choix de tout le monde. Bonne chance !
  • 3 Apr modifié Vote Up0Vote Down
    Je prendrai position demain dans FSLR via vente de put ayant un strike de 20$ échéance janvier 2019 à 2.60$. 

    1) La marge de sécurité est tout simplement excellente. Avec près de 2G$ d'encaisse et équivalent, un placement dans CAFD d'une valeur de 242M$, un inventaire de 460M$, un carnet de commande déjà plein, des recevables 450M$, du restricted cash 370M$

    2) Presque aucune dette. Liabilities de 1,65G$

    3) À 20$, la compagnie aura un market cap de 2G$. Je vous laisse faire le calcul concernant le price to book pour éliminer les assets que vous considérez les plus risqués, j'ai joint un bilan à fin d'exercice. À mon constat, même en ne tenant pas compte de toute la partie opérationnelle, des immobilisations, des dépenses payés d'avances, des travaux en cours, je tombe à un price to book de 1.

    4) La compagnie avec le modèle de panneau S4 présentait déjà une meilleure efficience que la compétition en conditions réelles. Il s'agit d'une technologie différente et plus performante.

    5) Début de la production de S6 mi-2018. Le panneau solaire nouvelle génération que FSLR utilisera, qui présentera une meilleure efficacité ainsi qu'un coût de production moindre.

    6) Le titre est bas car il y aura une période de transition entre le S4 et le S6 qui se traduira par une refonte du système de production, des investissements majeurs dans la restructuration 600M$ à 800M$ ainsi qu'une incertitude par rapport à l'offre et la demande du marché fin 2018 début 2019. Cependant, je pense que le problème de l'industrie n'est pas la demande, mais bien la trop grande offre. Je pense que FSLR est la compagnie la mieux équipée pour faire face au marché difficile et compétitif qu'est celui de l'énergie solaire. Cela en raison du bilan le plus solide du marché, avec une technologie offrant un rendement supérieur dans plusieurs types de climat, de la qualité du management et l'approche conservatrice de ces derniers.

    7) Plusieurs compagnies ont un levier élevé présentement et opèrent à perte. Le cycle de la compétition a forcé une contraction des marges, certains joueurs devront donc sortir du marché à moyen terme. Je ne pense pas que FSLR soit une des compagnies présentant un risque de faillite, ni une compétitivité moindre.


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.