Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Loyalist Group (loy.v)

Amateurs de micro-cap bonsoir....

Loyalist Group est une petite société canadienne dont l'objectif est de consolider le marché canadien des écoles d'anglais langue seconde (ESL). Je trouve l'idée et le modèle d'affaires assez intéressants. Il s'agit d'un marché de 800 millions très fragmenté et dépourvu d'un grand joueur. Les écoles appartiennent souvent à des gens qui approchent la retraite et qui ont peu ou pas de stratégie de sortie.

Je trouve aussi qu'il s'agit d'une business simple (à première vue du moins...) et peu sensible aux cycles économiques. Les synergies des acquisitions m'apparaissent assez évidentes (optimisation de l'utilisation des locaux, réduction du personnel administratif). 80% de cette industrie est située à Toronto et Vancouver, donc, pas trop d'éparpillement géographique.



J'ai souvent eu du succès avec des consolidateurs dans des industries pas trop compliquées (Couche-Tard, MTY, Richelieu, Boyd). C'est pourquoi Loyalist a attiré mon attention. Ça reste par contre une très petite compagnie qui a peu d'historique.  
«134567

Réponses

  • 191 Réponses trié par Votes Date
  • Très intéressant. Les insiders sont dans le même bain que les actionnaires puisqu'ils possèdent 28% des actions (CEO en tête). Je trouve qu'ils lève du capital souvent. Y a t-il un risque de dilution des actions dans l'avenir. Est-ce normal?
  • Il y ce un gars qui s'appelle Fabrice Taylor qui est venu quelques fois à On s'investit au Canal Argent pour parler de l'entreprise. Il a une lettre financière qui s'apelle "President's club" ou quelque chose comme ça...
  • @iSmile : c'est normal, pour l'instant, loy finance la majeur partie de ses acquisitions par des émissions d'actions

    @po: j'ai découvert cette compagnie par un de ses articles, il a des idées intéressantes dans les petites capitalisations
  • Fabrice Taylor est un de mes analystes préférés à Market Call sur BNN...je suis actionnaire de Loyalist...ils viennent de faire une acquisition importante...comme tu dis Phil moi aussi j'adore les entreprises qui consolident leur industrie...
  • Il me semble que c'est une bonne idée dans un secteur sans grand profit...
  • @timevalue content de voir que tu as une position dans le titre toi aussi, on va pouvoir le suivre sur ce forum

    @groupePretoria je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas profitable comme secteur, il n'y a pratiquement aucun capex et aucune r&d dans ce genre de business. La cie vise un ebitda de 20% de leur revenu. On va y voir plus clair une fois que leurs 2 dernières acquisitions seront intégrées. 
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Le seul problème que je vois avec ce genre de cie c'est que ton client ne revient pas acheter plusieurs fois le même produit (ou service) comme c'est par exemple le cas avec Couche-tard ou MTY où un client revient souvent pendant longtemps. Pour des cours de langue seconde il faut toujours trouver de nouveaux clients juste pour avoir une croissance de zéro.

    Pour cette raison je passe comme disent les "Dragons".
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down

    Ce n'est pas aspect qui m'inquiète beaucoup, il va toujours y avoir un bassin de gens au Moyen-Orient et en Asie qui vont vouloir venir au Canada apprendre l'anglais, la croissance démographique est de leur côté. Ça prend aussi beaucoup de Pad Thaï ou de Spécial Tiki Ming à 8$ pour équivaloir à un cours d'anglais de 4000$


    Disons qu'il faut aimer ça le Pad Thaï... 

    ;-)
  • J'ai connu un Phil qui disait 'je vais attendre de voir si l'histoire est vrai ou si les lunettes étaient trop rose'. Ou qqchose du genre! :). Maintenir un EBITDA de 20% en enseignement je trouverais ça fort! C sur j'embarquerais!
  • philrancourt a dit :

    Ça prend aussi beaucoup de Pad Thaï ou de Spécial Tiki Ming à 8$ pour équivaloir à un cours d'anglais de 4000$


    Disons qu'il faut aimer ça le Pad Thaï... 

    ;-)
    D'accord mais ça coûte aussi pas mal moins cher de fabriquer un Pad Thaï qu'un cours.

  • Un aspect important dans ce secteur est la réputation de l'institution...quand une famille asiatique décide d'envoyer un enfant au Canada pour des cours d'anglais, elle veut que ce soit avec une école reconnue...c'est ce qu'est entrain de faire Loyalist...en consolidant le secteur, ils vont également pouvoir attirer les meilleurs professeurs et spreader les frais fixes sur un plus grand nombre d'écoles...that's the story !!
  • J'imagine que les horaires sont importants et que la réputation d'une Ecole se fait sur la réussite des élèves. Si tu as 50 personnes par groupe ça marche pas.

    En plus s'il y a seulement 5 inscrits pour la session tu dois donner le cours déficitaire. Ça doit être difficile parfois mais plus stable si tu es reparti géographiquement. C'est une bonne idée de consolider mais je crois qu'ils devront émettre beaucoup d'actions parce que c'est pas un iPhone ou un TikiMing. Le cash entre pas assez pour en acheter d'autres avec ton cash.

    Ça se peut?
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    iSmile a dit :

    philrancourt a dit :

    Ça prend aussi beaucoup de Pad Thaï ou de Spécial Tiki Ming à 8$ pour équivaloir à un cours d'anglais de 4000$


    Disons qu'il faut aimer ça le Pad Thaï... 

    ;-)
    D'accord mais ça coûte aussi pas mal moins cher de fabriquer un Pad Thaï qu'un cours.



    Mais tu dois fabriquer un pad thai par client alors qu'un cours, une fois fabriqué, tu peux l'enseigner à plusieurs personnes en même temps.
  • On aura compris que quand je parle de fabriquer un cours j'inclus surtout le fait de l'enseigner.
  • iSmile a dit :

    On aura compris que quand je parle de fabriquer un cours j'inclus surtout le fait de l'enseigner.

    Oui et c'est l'idée justement. Ça te coûte à peu près la même chose de l'enseigner à 5 personnes ou à 10 personnes mais la 2e option est beaucoup plus payante. Bref, il y a quand même de la «scalability» dans cette business. Bien sûr il faut pas exagérer, si les classes sont trop remplies, ce n'est pas bon non plus.
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    polangevin a dit :

    iSmile a dit :

    philrancourt a dit :

    Ça prend aussi beaucoup de Pad Thaï ou de Spécial Tiki Ming à 8$ pour équivaloir à un cours d'anglais de 4000$


    Disons qu'il faut aimer ça le Pad Thaï... 

    ;-)
    D'accord mais ça coûte aussi pas mal moins cher de fabriquer un Pad Thaï qu'un cours.



    Mais tu dois fabriquer un pad thai par client alors qu'un cours, une fois fabriqué, tu peux l'enseigner à plusieurs personnes en même temps.
    Si je comprends bien, Stanley Ma devrait acheter Loyalist.

    Ou peut-être pas... là, je commence a être mêlé avec toute cette dicussion...
  • C'est simple: vaut mieux apprendre l'anglais que manger une vingtaine de pad thai ;)
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down

    Je suis du côté de ceux qui crois que la croissance ne peut être très élevé, elle peut même être négative éventuellement. Une fois que tu connais l'anglais, tu reviens pas. La croissance par acquisition dans un domaine où il n'y a pas ou peu de croissance...non merci. Je passe aussi.

     

     

  • Aussi, si on espère que la croissance proviendra des chinois qui envoient leur enfants étudier au Canada, on peux se planter pas à peu près. En quoi est-ce mieux pour un chinois d'envoyer son enfant au Canada plutôt qu'en Australie, États-Unis, ou ailleurs pour apprendre l'anglais? Il y a une forme de compétition internationale en ce qui concerne la clientèle étrangère.
  • Quelles sont vont sources pour affirmer que c'est un secteur sans croissance ? Selon Stat Canada, il y avait 150 000 étudiants étrangers en 2002 et 240 000 en 2011. Dans le créneau occupé par Loyalist, on parle de 22 000 étudiants en 2002 et 52 000 en 2011.   

    Pour une immersion anglaise, il est normal d'aller dans un pays anglophone, ça laisse 4 grandes possibilités : Canada, USA, UK et Australie. J'ai l'impression que le Canada est perçu comme une destination plus paisible que les USA ou le UK.

    Mais je crois qu'il faut revenir à ce que disait timevalue, l'idée est de bâtir un grand joueur canadien dans le domaine avec une bonne réputation. Après ça, tu peux miser sur ta réputation comme école et les attraits de Vancouver et Toronto pour faire croître ta clientèle.

    Il y a évidemment plusieurs risques dans cette histoire mais je les vois davantage du côté opérationnel. Est-ce que les dirigeants sont de bons opérateurs capable de gérer une croissance par acquisition très rapide ? C'est la grande inquiétude pour moi.
  • phil, ça fait combien de temps que les dirigeants consolident le marché?
  • Merci pour le partage d'idée Phil, je vais regarder cela. Et en général, j'aimerais analyser plus de microcaps, ce serait un bon commencement!
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    @po depuis 2011 seulement et ils viennent d'accélérer le rythme avec 2 grosses acquisitions dans les derniers mois

    Un autre risque potentiel serait que le gouvernement canadien, pour des raisons bizarres et probablement politique, décide de compliquer la vie aux étudiants étrangers (moins de visas, etc.).   
  • Superbe croissance en effet. Supposons que Loyalist prend 50% de ce marché :

    50% x 52 000 x 4 000$ = 104 Millions

    Mty est autour de 100 Millions ;)
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Et puis si mes calculs sont bons, passer de 22 000 à 52 000 en 9 ans ça fait une croissances de 4,4% par année. Pas de quoi appeler ma mère.
  • Le problème avec l'industrie de la formation c'est qu'il n'y a pas de barrière. N'importe qui peut s'improviser prof d'anglais et imprimer des diplômes sans valeur. C'est la raison pour laquelle c'est et ce sera toujours fragmenté. 

    Sans compter l'adversaire technologique qui permet d'apprendre de plus en plus facilement n'importe quelle langue chez soi. 

    En comparaison, Richelieu s'est creusé un énorme fossé dans la quincaillerie:  son catalogue inégalable de pièces spécialisés patiemment acquis au cour du temps. 

    Donc, Stanley Ma devrait acheter RCH car il est plus difficile de trouver la fixture parfaite pour son tiroir coulissant contemporain que de commander du vietnamien! et google traduis le catalogue dans la langue de ton choix. 
  • iSmile a dit :

    Et puis si mes calculs sont bons, passer de 22 000 à 52 000 en 9 ans ça fait une croissances de 4,4% par année. Pas de quoi appeler ma mère.



    Tu feras vérifier ta calculatrice parce qu'il s'agit plutôt d'une croissance annuelle de 10%
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    @iSmile Ton calcul est un peu simple, j'assumerais pas que l'on peut maîtriser l'anglais à la suite d'un seul cours. La compagnie évalue son marché à 700 millions et prévoit en avoir 30% (200 millions) d'ici 5 ans.

    Pour le taux de croissance de l'industrie, il ne faut pas oublier que la croissance du PIB dans les sociétés occidentales est de 2 à 3 %. Dans ce contexte, 4 à 5 % est probablement une croissance supérieure à bien des industries.

    @Marcky D'où la valeur ($$$) d'être une école compétente et de bonne réputation. Peut-être que certains individus d'exception peuvent apprendre une langue en autodidacte mais je crois que c'est plus l'exception que la norme. 
  • September 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    T'as raison 10%, j'appèle ma mère tout de suite.
  • Appel Obama aussi parce que c'est près de 4 fois la croissance du PIB américain !!! 

    Merci PO pour ta maîtrise de l'intérêt composé !

    Sans farce, je crois qu'apprendre l'anglais est une tendance à la hausse dans le monde. C'est une clé importante pour le développement économique des nations.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.