Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Post-mortem 2013 et rendement

January 2014 modifié dans Fiscalité Vote Up0Vote Down
Je débute avec le post mortem de l'année 2013 dont l'objectif est de se comparer et de s'améliorer.

Voici d'abord le rendement des indices :

S&P500 : 1426 à 1848 = 29,6 %
Dow : 13104 à 16576 = 26,5 %
Nasdaq : 3019 à 4176 = 38.3 %
Russel 2000 : 849 à 1163 = 37 %
S&P/TSX : 12433 à 13621 = 9.6%

Mon rendement a été de 43%. Environ 4 % est attribuable à la variation du dollar canadien. Ce qui me donne 39 % attribuable à mes titres. Je suis satisfait d'avoir battu les indices mais j'aurais pu faire beaucoup mieux.

Mes bons coups : TJX, ATD.B, PLB, PCLN
Mes plus grosses erreurs sont des ventes : vente de BWLD, CMG, HCG.TO, OZRK et la pire c'est la vente au printemps de NUS (merde!)
Je classe aussi ma participation à ce forum dans mes bons coups. Cela m'a aidé à améliorer mon processus.

J'aurais pu obtenir un meilleur rendement en transigeant moins et surtout en transférant mon compte REER chez RBC en bidevise plus tôt pour diminuer mes frais de conversion à l'achat et la la vente de titres US .

De plus, en conservant certains titres que j'ai vendu en me disant qu'ils étaient surévalués, j'aurais aussi probablement fait mieux (CMG et BWLD par exemple). J'aurais dû en conserver une partie pour être fidèle à ma devise qu'on doit conserver une entreprise extraordinaire tant que l'histoire reste bonne, quitte à en diminuer la pondération.


«1

Réponses

  • 49 Réponses trié par Votes Date
  • Pour ma part l'année a été très fructueuse.  +139% pour les comptes marges et +30% dans les REER.

    Mes bons coups: Couche Tard, PRAA, OSTK, AIG (avec le warrant).

    Mes erreurs: espérer que FTP surmonte ses épreuves, avoir mis de l'espoir dans BB10 pour Blackberry et la vente de MTY. 

    Dans le fond, vivre d'espoir pour certains titres en pensant avoir bien analysé la situation.  Quand bien même qu'on manquerait une partie de hausse si les choses se passent comme les prévisions, ça reste des prévisions et  y'a moyen de faire beaucoup d'argent en achetant quand la situation est plus claire.

    J'ai vendu MTY et j'aurais du être plus patient, tolérer une évaluation plus élévée pour une belle entreprise.  Je voulais racheter lorsque MTY ferait une percée aux USA mais j'attendais un prix plus bas.  La percée au USA est arrivé plus vite que je pensais. 


  • Pour l'année 2013 j'ai obtenu 147% sur compte Marge. Sans doute que je reverrai plus jamais ca :(

    Dans mes bon coups avoir racheter de Métro plusieurs actions de Couche-Tard et avoir investi dans Biosyent.
    J'ai également transférer autour de 0,98$ toutes mes dettes US. en $ Can. pour bénéficier d'un meilleur taux d'emprunt et de la Force du $ Can. Et d'avoir jasé début 2013 avec patofthepig au sujet de son utilisation de sa marge. Et d'avoir accepté d'être très peu diversifié.



  • Étant un investisseur débutant et petit qui plus est, voici le bilan de mes 2 mois de trading excluant les commissions ainsi que les fonds ajoutés.

    9.95 %

    J'ai investi dans GLOBAL DIGIT II S05-1 T/U (+4.02%), JUST ENERGY GROUP INC (+7.74%) et LOYALIST GROUP LTD (+0%).

    Et voilà mon petit bout de chemin.

    Mon portefeuille en ce début de 2014 :

    JUST ENERGY GROUP INC 91.26%

    LOYALIST GROUP LTD 7.83%

    Comptant 0.91%


    Sincèrement,
    Éric

  • @iSmile

    3 questions applicables à HCG, OZRK et NUS:

    1) En gros, pourquoi avais tu acheté ces titres?
    2) Pourquoi les avoir vendu ensuite?
    3) Pourquoi regrettes-tu de les avoir vendus aujourd'hui?
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down

    1) Une bonne croissance année après année à un prix intéressant.

    2 et 3) Dans le cas de NUS et OZRK je trouvais que le titre était surévalué. Et le modèle d'affaire de NUS est un peu nébuleux pour moi. Dans le cas de HCG.TO j'ai eu peur de la récession canadienne et de la possibilité d'une bulle immobilière.
    À postériori, la vente de ces trois titres a été une erreur à court terme (l'impact sur mon rendement 2013) mais on verra pour la suite... Je ne suis pas prêt à les acheter au prix actuel. À postériori je me dis que j'aurais dû en conserver un peu puisque c'est un de mes principe.

    Mais le problème avec le principe de conservation c'est que tu te retrouve, comme Peter Lynch, avec une centaine de titre. ;-)
  • iSmile a dit :

    Je débute avec le post mortem de l'année 2013 dont l'objectif est de se comparer et de s'améliorer.


    Voici d'abord le rendement des indices :

    S&P500 : 1426 à 1848 = 29,6 %
    Dow : 13104 à 16576 = 26,5 %
    Nasdaq : 3019 à 4176 = 38.3 %
    Russel 2000 : 849 à 1163 = 37 %
    S&P/TSX : 12433 à 13621 = 9.6%



    Ne pas oublier que ces rendements excluent les dividendes. Aussi, le S&P500 en $CAD incluant dividendes tourne autour de +38%


  • Quel est ta source pour le dividende Po, Je voulais en tenir compte mais je ne sais pas où trouver? Et pour le Canada, est-ce qu'il existe un indice sans la composante ressources?
  • iSmile a dit :

    Quel est ta source pour le dividende Po, Je voulais en tenir compte mais je ne sais pas où trouver? Et pour le Canada, est-ce qu'il existe un indice sans la composante ressources?

    Tu peux aller sur le site des iShares canada et usa et prendre les fnb indiciels. Tu vas dans la section rendements (lorsqu'ils seront mis à jour en date du 31 décembre). Les rendements affichés sont les rendements totaux (incluant div) puis tu peux ajouter les frais de gestion annuels du fnb si tu veux avoir l'indice.

  • January 2014 modifié Vote Up1Vote Down
    88 % d'augmentation cette année (net après frais). J'ai commencé à utiliser une marge au deuxième semestre mais très peu d'impact sur mon résultat global. 

    Je vois plusieurs opportunités pour m'améliorer comme investisseur au cours de 2014 :

    Poursuivre mes échanges étroits avec d'autres investisseurs;

    Continuer d'ignorer le bruit de fonds concernant l'économie, la dernière crise à CNBC, les modes.. et me consacrer à analyser la valeur des compagnies;

    Investir davantage dans des compagnies à croissance rapide et hautement profitables. 

    Bonne année 2014 à tous !

  • Soyons réalistes: 2013 a été une année de rêve. Inutile de dire que mon portefeuille a performé au-delà de mes attentes (qui étaient élevées dès le départ).
    Voici mes résultats: compte canadien 58,4%; compte US 54,4%; compte REER
    23,6%; compte CELI 99%; total pour le portefeuille 54,8%.
    Mes plus grosses erreurs: avoir cru au potentiel de TOS (TSO3) et avoir sous-estimé les risques dans le cas de AM (Automodular).
    Mes bons coups: avoir été patient, surtout avec mes bons stocks (ACQ, BAD, SJ, CHW, BYD.un et plusieurs autres).
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Mes bons coups : 
    • Vendu PPBI avant que les résultats ne se détériorent (ce qui n'a pas empêché le titre de continuer à monter)
    • Fait de l'argent avec AIG, AIZ, BAC, MHK, NDAQ, VOYA, VLKAY

    Mes mauvais coups :
    • Sous-estimé l'impact du tapering sur AEB (à moyen terme je pense encore que le floating rate est une protection mais à court terme le rate floor est un boulet).
    • Pas avoir été assez patient avec AIZ et l'avoir liquidé avant qu'il n'atteigne mon objectif

    Rendement global 55.1%
  • @marcfortier

    Qu'est-ce qu'une année de rêve?

    En 2013, le ratio cours-bénéfices du S&P 500 est passé de 17,03 à 19,40 (http://www.multpl.com/table), soit une augmentation de 14%. La moitiée de la hausse du S&P 500 est donc due à une augmentation du ratio cours-bénéfices. Le ratio cours-bénéfice a augmenté, en raison des bas taux d'intérêts et du programme d'assouplissement quantitatif de la FED.

    Bref, en 2014, je vais faire l'achat d'actions directement, soit par mon épargne et indirectement, car je possède des actions de sociétés qui rachètent leurs actions et ces achats seront fait à des prix moins avantageux qu'en 2013. Sans compter le fait que la politique monétaire actuelle qui a fait augmenter les multiples en 2013, va possiblement créer de l'inflation dans le futur venant ainsi diminuer notre pouvoir d'achat.

    C'est normal que la valeur marchande des actions augmentente, mais lorsque la moitiée de l'augmentation est due à une augmentation du multiple, cela désavantage les investisseurs qui seront acheteurs dans le futur.

    Moi, je trouve que dans le marché actuel, il y a encore des titres qui se transigent à des prix attrayants et le ratio cours-bénéfices est relatif quant aux avantages compétitifs des différentes sociétés et à leurs perspectives.
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Je crois que la situation est simplement revenu à la normal. Et 2014 sera une année qui va départager l'ivraie du grain.
  • @marcfortier


    Qu'est-ce qu'une année de rêve?

    En 2013, le ratio cours-bénéfices du S&P 500 est passé de 17,03 à 19,40 (http://www.multpl.com/table), soit une augmentation de 14%. La moitiée de la hausse du S&P 500 est donc due à une augmentation du ratio cours-bénéfices. Le ratio cours-bénéfice a augmenté, en raison des bas taux d'intérêts et du programme d'assouplissement quantitatif de la FED.

    Bref, en 2014, je vais faire l'achat d'actions directement, soit par mon épargne et indirectement, car je possède des actions de sociétés qui rachètent leurs actions et ces achats seront fait à des prix moins avantageux qu'en 2013. Sans compter le fait que la politique monétaire actuelle qui a fait augmenter les multiples en 2013, va possiblement créer de l'inflation dans le futur venant ainsi diminuer notre pouvoir d'achat.

    C'est normal que la valeur marchande des actions augmentente, mais lorsque la moitiée de l'augmentation est due à une augmentation du multiple, cela désavantage les investisseurs qui seront acheteurs dans le futur.

    Moi, je trouve que dans le marché actuel, il y a encore des titres qui se transigent à des prix attrayants et le ratio cours-bénéfices est relatif quant aux avantages compétitifs des différentes sociétés et à leurs perspectives.



    Je parlais évidemment de rendement. À savoir si c'est une bonne chose, c'est une autre affaire. C'est sûr que pour quelqu'un qui est en train de bâtir un portefeuille, c'est toujours préférable d'investir lorsque la bourse est fortement déprimée, comme en 2009. Mais les situations d'extrême négativisme ne durent pas éternellement. Les perspectives sont meilleures, ce qui se traduit par des cours plus élevés. C'est un cycle normal. Il faut composer avec.
  • D'accord avec toi Marc. Un tiens vaut mieux que 2 tu l'auras. L'idée de préférer que soit repousser dans le futur les bonnes années boursières est plutôt farfelu. Il y aura toujours de bonnes occasions peu importe le marché qui est maniaco-dépressif et à nous de tirer notre épingle du jeu peu importe notre âge et notre capital. À chaque génération ses occasions.
  • J'obtiens un rendement de 37% en 2013 et ce excluant les devises et sans effet de levier.

    Mes bons coups ont été constellation software et de pas transiger beaucoup en 2013. Mon mauvais coup a été de garder HNZ alors que l'évaluation commençait à être trop généreuse.

    L'ensemble de mes compagnies se transigent environ à leur valeur intrinsèque donc les perspectives de rendement sont nettement moindres en 2014.



  • Bonjour et bonne année à tous.
    Je suis impressionné par toutes vos performances. Pour ma part, investi aux deux tiers en Europe, ma performance globale n'est "que" de +29,18%. Une bonne année, donc, mais pas extraordinaire au regard de ce qu'ont pu faire d'autres européens.
    Mon portefeuille US/Canada gagne plus de +30% en euros, ce qui aurait donné environ +36% en devise. Je suis loin de vos performances...

    Bravo à tous.

  • Une belle année 2013 pour moi avec 41% dans le compte REER (donc sans marge).
  • Une belle année 2013 pour moi avec 41% dans le compte REER (donc sans marge).

    Et tu as d'autres comptes? 
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Juste pour fin de comparaison, voici le rendement de gens sur le forum Bogleheads, plus orienté sur les fonds et les finances personnels, donc pas la même approche qu'ici:

    http://www.bogleheads.org/forum/viewtopic.php?f=10&t=129567

    Et le rendement des gens sur le forum Corner of Berkshire, qui s'apparente plus à notre forum :

    http://s27.postimg.org/3nw2a2kxf/berkshire.png

  • Mon rendement total, tous les comptes confondus : 46%. REER géré personnellement-54%, CELI-
    41%, Compte sur marge-51%, REER avec la compagnie où je travaille (fonds communs)-42%

  • @Pat

    Peux-tu nous résumé en gros les résultats du sondage?
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    J'ai trouvé une facon de mettre ma capture d'écran, voici le sondage:

    http://s27.postimg.org/3nw2a2kxf/berkshire.png
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Nice screenshot Pat, on en demandait pas tant :-))

    Suis-je le seul à voir double?
    Merci
  • eddyc a dit :

    Une belle année 2013 pour moi avec 41% dans le compte REER (donc sans marge).

    Et tu as d'autres comptes? 
    Non

  • 40,5 % sans marge. 
    AIZ  GNW  WU  DELL  BAC et AIG font le rendement.
    Du côté des mauvais points, MBIA que j'ai acheté pour la résolution du procès, que j'ai conservé après le procès et que j'aurais surement du vendre à +90% au lieu de 44% aujourd'hui.

    Pato et Automne vos rendements sur marge sont impressionnant, félicitation!

  • January 2014 modifié Vote Up1Vote Down
    Merci Martin....le Gros Hic pour 2014 c'est que Couche-Tard est selon moi une année d'avance sur ses fondamentaux....et qu'il est un poids lourd du portefeuille....donc 2014 pourrait etre très ordinaire ! En plus j'avais 1,62$ de dette pour 1,00$ d'équité début 2013. Début 2014 j'ai 0,68$ de dette pour 1,00$ d'équité.

    C'est clair suis pas équipé au départ pour reproduire mon rendement 2013. J'attends la compagnie solide de croissance qui s'offrira à moi un jour à escompte :) J'ai espoir ce soit MTY !
  • Voilà, pour ma 1ère intervention sur ce forum, un bilan de l'année. Une année comme on aimerait en avoir plus souvent. 22 titres en tout, 100% en action, comme toujours, dont plus de 50% en titres US.

    Mes gagnants :
    Transat , acheté à $10,19 en 2011, pour de mauvaises raisons. Le titre avait beaucoup baissé et j'ai misé sur un rebond. Il a continue de baisser, jusque sous les $3, mais j'avais confiance que JM Eustache redresse "sa" compagnie. J'ai patienté. Donc 107% de rendement en 2012.
    Valeant : 99%
    Magna : 70%
    Home Capital group
    Pason system

    Du côté US

    Questcor. Un titre spéculatif où j'aurais pu tout autant me planter. Acheté $30 et vendu à $63. De la chance et de la témérité. J'en avais acheté pour 2% de mon portefeuille.
    Discover financial 45%
    JP Morgan
    Wells Fargo

    Un titre que je patiente. Apple acheté à $666 en 2012.

    Rendement total
    49% du côté canadien
    34% pour mes titres US
    Moyenne de 41%, 46% avec l'effet de change.

    Une grosse année !!!

    Message à Éric 1212. Avec 91% de mon portefeuille sur un même titre, sauf peut-être des valeurs très sûres (genre WFC ou TD) je dormirais très mal la nuit.

    Avec BMO ligne d'action, on peut avoir un REER en $cdn et en $US, dans le même compte RÉER. Donc pas de frais de devises, si on reste avec la même devise.

    Bernard, de Sherbrooke


  • Bonjour Bernard je te souhaite la bienvenue d'un autre gars de Sherbrooke. :)
  • bernard, c'est la taille de mon portefeuille qui est trop petite, les grande entreprise m'intéresse guerre et de plus, mon premier investissement était beaucoup plus risqué... GLOBAL DIGIT II S05-1 T/U -) GII.UN Pour te rassuré, je dors très bien, comme toujours.

    Sinon, je suis de Magog mais j'habite à Beauharnois pour le travail.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.