Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

placement responsable

Bonjour à tous,

Toute cette nouvelle vague spéculative dans le domaine de la marijuana m'amène à vous posez une question.

Est-ce que pour des raisons éthiques, il y a des secteurs de l'économie que vous boycotter lorsque vient le temps d'investir?

Pour ma part, je n'investirais jamais dans un producteur de marijuana ou de cigarettes en raison des dommages que la consommation de ces produits peuvent causer à la santé humaine. Bien que je ne soit pas un anti-militaire, je boycotte également les constructeurs d'équipements militaires. Bref je ne veux pas m'enrichir sur le malheur des autres. Je souhaite investir dans des entreprises qui apportent de valeur ajouter à l'économie et à la société et qui rendent notre vie meilleure.

Le fonds souverain de la Norvège qui est un des plus important investisseur institutionnel au monde a choisi pour des raisons éthiques de boycotter certains émetteurs.

Je suis personnellement en désaccord avec leur boycott de Wal-Mart. 

Comme investisseurs, est-ce qu'il y a des secteurs ou des entreprises que vous laisser de côté pour des raisons éthiques?

Réponses

  • 23 Réponses trié par Votes Date
  • Je ne crois pas que la marijuana soit mauvaise pour la santé si elle est produite en respectant des normes, comme pour n'importe quel médicament ou alcool.
  • Moi, je suis pour la décriminalisation de la marijuana, mais il reste que c'est scientifiquement prouvé que sa consommation cause des dommages au cerveau des jeunes qui en consomment. 
  • Dépendamment de l'angle sous lequel on le regarde c'est toujours un jugement personnel et je n'aime pas ce genre d'étiquette.
  • Ce n'est pas stricte mais je ne compte pas investir dans les grandes entreprises, ils n'ont pas besoin de mon argent et je croit au roulement des entreprises, c'est mauvais pour tout le monde les monopole, même pour les principaux bénéficiaires... Sinon, l'armement est pas mal barré pour moi aussi. Autre chose, "Est-ce que je suis susceptible d'en acheter ?" est la question siné-qua none à un achat d'action pour ma part.
  • Moi je crois que pour un investisseur le domaine à pas de lien avec l'étique. Par contre comme consommateur oui...
  • @Eric1212
    Quand tu achètes des actions sur le marché secondaire les entreprises ne reçoivent pas de fonds. Plusieurs secteurs de l'économie ont besoin de grandes entreprises. Les secteurs primaires et secondaires de l'économie ont besoin d'investissements massifs pour pouvoir bien fonctionner, c'est donc normal que plusieurs entreprises aient une taille importante. Pour ce qui est du secteur tertiaire, si on prend l'exemple du commerce de détail, la concentration accrue favorise beaucoup l'efficacité; la société en ressort gagnante si on compare à ce qui avait il y a quelques décennies.

    Les grandes entreprises constituent aussi de bons placements pour la population.
  • @Eric1212

    Quand tu achètes des actions sur le marché secondaire les entreprises ne reçoivent pas de fonds. Plusieurs secteurs de l'économie ont besoin de grandes entreprises. Les secteurs primaires et secondaires de l'économie ont besoin d'investissements massifs pour pouvoir bien fonctionner, c'est donc normal que plusieurs entreprises aient une taille importante. Pour ce qui est du secteur tertiaire, si on prend l'exemple du commerce de détail, la concentration accrue favorise beaucoup l'efficacité; la société en ressort gagnante si on compare à ce qui avait il y a quelques décennies.

    Les grandes entreprises constituent aussi de bons placements pour la population.
    Je sait très bien mais il y a forcément quelqu'un qui en as acheté lors de l'offre publique, et si l'entreprise as fait un rachat d'action, elle profitera de la hausse du cours également... Pour ce qui est des "grosses" entreprise , je ne parle pas d'entreprise qui valent 0.5-1 G$, je parle d'entreprises qui en valent 2-1000 G$, des Apple, des Google, des Microsoft, des WalMart. C'est simple, si on ce dit que l'entreprise est trop grosse pour tombé (too big to fall), c'est qu'il y a problème... Et si on vérifie on se rend vite compte que ces entreprises traînent des boulets comme la fonction publique... Toutes chose humaines doit passé, sinon elle s'encrasse et nuit aux gens qui lui sont lié, que ce soit, entreprise, système politique, parti politique, ministères, dirigeants et mêmes employés... Pour ce qui est d'en ressortir gagnant, c'est très relatif, sans compté que l'humanité en générale produit toujours de la nouvelle richesse qui s'ajoute à l’ancienne, si je pense à mon domaine par exemple, les petit sont la pour cassé les prix mais on as newegg sur lequel on peux compté mais si on passe au niveau supérieur, Amazon par exemple, là c'est la cata, site canadien a moitié vide, frais de douane systématique sur les achats, certains produits ne sont pas autorisé pour les adresses canadienne et j'en passe. On voit très bien le cas que je veux exposé ici, lorsqu'on sort des "priorités" mis de l'avant par ces grosse cie, nous ne somment plus du tout servie ou vraiment mal servie. Je rappel quand même que newegg est une grande compagnie que tout technicien connaissent. 
  • Et bien moi j'ai vraiment absolument aucun problème à investir dans un monopole, bien au contraire!
  • Je ne suis pas convaincu que le placement responsable a un impact sur le marché secondaire...

    Quoiqu'il en soit, être actionnaire, c'est être propriétaire d'une entreprise, et même si ce n'est peut-être pas rationnel, il y a certaines entreprises où je me sens incapable d'être propriétaire! Pas grave, il ne manque pas de choix d'entreprises cotées en bourse.
  • Les casinos, le tabac, l'armement sont des secteurs où je ne me sentirais pas très fier d'y investir de l'argent. Et si Monsanto devait s'avérer un placement intéressant, ma conjointe aurait bien de la misère à ce que j'en devienne actionnaire. De manière plus ponctuelle, je peux réagir à des nouvelles. Ex. : pas toujours envie d'investir dans Couche Tard à cause de l'attitude d'Alain Bouchard par rapport à ses employés, que je respecte quand même par ailleurs.
  • bernard a dit :

    Les casinos, le tabac, l'armement sont des secteurs où je ne me sentirais pas très fier d'y investir de l'argent. Et si Monsanto devait s'avérer un placement intéressant, ma conjointe aurait bien de la misère à ce que j'en devienne actionnaire. De manière plus ponctuelle, je peux réagir à des nouvelles. Ex. : pas toujours envie d'investir dans Couche Tard à cause de l'attitude d'Alain Bouchard par rapport à ses employés, que je respecte quand même par ailleurs.

    J'appuis totalement.
  • Quand tu achètes des actions sur le marché secondaire les entreprises ne reçoivent pas de fonds.

    Cependant sans marché secondaire, les entreprises auraient beaucoup plus de difficulté à se financer sur le marché primaire, non ? Ce qui fait qu'en encourageant le marché secondaire, on rend possible la force actuel du marché primaire et qui revient indirectement un peu au même.
  • Je vous proposes de lire ce petit texte des investigateurs financiers qui résume bien ma position.

  • @LSTPierre
    Je suis parfaitement d'accord avec votre raisonnement, la présence du marché secondaire permet aux entreprises émettrice de baiser leur coût du capital-action. Cependant, il est vrai ''qu'on ne donne pas de notre argent'' aux entreprises lorsqu'on achète sur le marché secondaire.
  • @bernard @Eric1212
    Couche-Tard ne force aucun de ses employés à travailler pour eux.
    Moi j'y ai travaillé pendant 3 mois comme technicien comptable et j'ai rien de mal à dire.
  • Aussi les employés Norvégiens de couche-tard sont pas mal tous syndiqués, je pense que Couche-Tard aurait pas de problème avec un syndicat au Québec pour ses employés.

    Mais il veut vraiment pas entrer dans un système déloyale ou ses compétiteurs eux n'ont pas d'employés syndiqués alors que lui oui, juste parce que c'est un gros joueur.
  • LStPierre a dit :

    Aussi les employés Norvégiens de couche-tard sont pas mal tous syndiqués, je pense que Couche-Tard aurait pas de problème avec un syndicat au Québec pour ses employés.


    Mais il veut vraiment pas entrer dans un système déloyale ou ses compétiteurs eux n'ont pas d'employés syndiqués alors que lui oui, juste parce que c'est un gros joueur.
    Je ne connait pas le contexte sociopolitique de la Norvège mais je sait qu'au Québec, on as vécue plusieurs histoire louche avec couche-tard, après je ne boycott pas couche-tard, j'ai juste un mal aise...
  • Je n'investis pas dans les entreprises fabriquant des armes. Et comme Bernard j'aurais également du mal à investir dans Monsanto.
  • Je n'investirai jamais dans des entreprises dont business est basé sur la crédulité de leurs clients. Par exempole Boiron, leader mondial de l'homéopathie.
  • Boiron, quelle merde comme modèle d'affaire.  Vendre de l'effet placebo à des clients ignorants.
  • Patofthepig a dit :

    Boiron, quelle merde comme modèle d'affaire.  Vendre de l'effet placebo à des clients ignorants.

    Ça me semble un excellent modèle d'affaire (pour le R&D et compagnie, ça doit pas être trop chère) :)

    Ce me serait bien difficile d'investir d'en quelque chose du genre cependant je crois ou d'y travailler. Surtout depuis que je connais mieux l'effet placebo (qui est pratiquement jamais: Guéri plus vite avec du sucre parce que notre système immunitaire est plus stimulé ou quelque chose du genre, mais est plutôt: Avec symptôme objectivement exactement équivalent le patient à l'impression subjective d'être moins malade).
  • January 2014 modifié Vote Up0Vote Down
     
    LStPierre a dit :



    Ça me semble un excellent modèle d'affaire (pour le R&D et compagnie, ça doit pas être trop chère) :)


    J'étais pas très clair mais je parlais au niveau éthique, au niveau financier c'est sur que t'as pas beaucoup de R&D et de coût de fabrication.  J'investirai jamais dans une entreprise que je trouve malhonnête.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.