Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Que faire en temps de crise ?

Les temps sont durs à la Bourse ! Ce n’est pas facile de voir son portefeuille baisser chaque jour.

Si vous êtes comme moi, vous devez vous demander qu'elle la meilleure approche à suivre pendant une grosse baisse des marchés. Voici quelques approches possibles :

1. Tout vendre


C'est probablement la pire approche. On a vu que ce n'était pas une très bonne idée en 2008. C'est probablement une mauvaise idée en 2011 car les fondamentaux des entreprises me semblent beaucoup plus solides qu'en 2008.


2. Ne rien faire


C'est souvent la meilleure des approches en temps de crise...


3. Acheter


Selon moi, il y a plusieurs aubaines attrayantes présentement, mais la plupart des gens n'ont pas des liquidités assez importantes pour en profiter énormément...


4. Vendre et acheter


C'est ce que j'ai fait dans les dernières semaines. Voici mon approche : sur un portefeuille de 10 titres, il y en a toujours 2 ou 3 qu'on aime moins que les autres. En vendant ces titres-là, on fait une pierre deux coups : on fait le ménage de notre portefeuille et on se constitue des liquidités pour pouvoir profiter de titres plus attrayants à des prix d'aubaine...


Bien sûr, ça fait toujours un peu mal au coeur de vendre des titres 15 à 20% plus bas qu'il y a un mois ou deux... Mais il faut se dire que des titres beaucoup plus intéressants ont eu aussi perdu 15-20%...


Qu'en pensez-vous ?











Réponses

  • 7 Réponses trié par Votes Date
  • Moi aussi dernièrement j'ai fait des "swap" de titres.  

    Notamment vendu certains qui avaient peu baissé (qui s'avèrent principalement des titres canadiens) pour les remplacer par des aubaines flagrantes (qui se trouvent toutes aux USA et en Europe).

    J'ai aussi vendu des titres qui avaient des niveaux de dette plus élevé, avec lesquels j'étais moins à l'aise dans l'éventualité d'une récession prochaine.
  • Pour ma part j'ai acheté et me suis planté.  J'avais ''oublié un détail'', je vous raconte.  Lors du psychodrame de la crise de la dete US, on parlait bien d'une crise politique mais pas économique.  Alors suite aux diminution du DOW avant la date butoir du deux août, le marché me semblait peu cher.  Je plonge du côté US juste avant qu'ils obtiennent un reglement.

    La gaffe je vous dit.  J'ai complètement oublié de prendre en compte le fait que les républicains désiraient ardamment sabrer dans les dépenses.  On connaît la suite, on a maintenant un gouvernement américain qui gère son budget en période de stagnation en sabrant dans ses dépenses.  Je me demande encore comment ils ont fait pour en arriver à un raisonnement de la sorte.

    Je me suis fait passer une tasse de Tea Party (brûlant)!!. 

    En fait, à part cette petite gaffe, je suis resté investit, je me rentre la tête entre les épauler et j'attent que ça se passe.

    Ce qui me fatique est les déboires des banques canadiennes. RY est à +-48$!!  Mon impression est qu'on suit partiellement les mésaventures des banques américaines.  Dans ce cas, c'est sûrement une belle occasion d'achat.

  • Tout à fait d'accord ! J'ai acheté RY en masse dans mon REER il y a quelques semaines à 50.20 et je m'en félicite !  Bien sûr, j'espère que les résultats de BMO diffusés aujourd'hui laissent présager la même chose pour RY, mais peu importe ce qui sera annoncé, je crois que ceux qui achètent une banque canadienne actuellement achètent, à moyen terme, une tranquillité d'esprit accompagné d'un dividende qui ne risque pas de tomber de si tôt... (± 4.5%) 
  • Super Cynetos, moi je n'avais pas de cash mais si j'en avais eu, j'en aurais achaté pas mal moi aussi.
  • Gérant moi-même mes placements depuis seulement 18 mois, je n'ai que que 5 titres en portefeuille. Au plus for de la crise, j'avais un peu de liquidités j'ai acheté du Wal-Mart à 49$ le 10 août et du 3M à 78,33 le 18 août. J'aurais bien aimé avoir plus de liquidités car je ne savais plus où donner de la tête tellement il y avait des aubaines.

     

  • Pour ma part, j'aimerais bien faire 3-Acheter!, mais je n'ai pas de liquidités...

    La solution est alors de faire 4-Vendre et acheter, or je trouve cela difficile avec la taille réduite de mon portefeuille. D'autant plus que j'aime les titres que je possède et même si je crois en certains titres un peu plus, je ne serais pas à l'aise de liquider entièrement une position pour augmenter ma position sur d'autres titres ou initier des positions dans un tel contexte. Avec de plus grosses positions, j'aurais pu être tenté de les réduire pour acheter, mais je préfère éviter de multiplier également les transactions. Bref, dans le doute, je choisis par défaut l'option 2- Ne rien faire!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.