Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Cara (CARA.TO)

Le franchiseur et opérateur de restaurants Cara va faire un retour en bourse. Fairfax et la famille Phelan vont demeurer actionnaires à la hauteur de 80% avec 99% des votes grâce aux actions multi-votantes. L'émission est présentement en marketing et on prévoit un prix qui serait entre 22 et 25 fois les profits et un rendement du dividende d'environs 2%. 

89% de leurs restaurants sont des franchises qui sont surtout situés en Ontario à 72%. Dans leur stratégie on mentionne entre-autre les opportunités de croissance au Québec, je me demande bien c'est quelle bannière qu'ils veulent amener au Québec; Chalet Suisse?

Moi, je trouve que l'évaluation est assez généreuse, il faut dire que c'est assez semblable aux comparables dans la restauration et avec les ménages canadiens qui sont assez endettés la seule façon d'augmenter leurs ventes c'est de prendre des parts de marchés à leurs compétiteurs. Les dirigeants semblent assez chevronnés avec de l'expérience chez des détaillants et des chaînes de restaurants qui ont connu du succès dans le passé. Le produit de l'émission de 200 millions va leur permettre d'éliminer une bonne partie de leur endettement.

Moi, je vais passer mon tour...
  1. Avez-vous un intérêt pour Cara?9 votes
    1. Oui
      22.22%
    2. Non
      66.67%
    3. Je vais faire mes devoirs et peut-être...
      11.11%
  2. Est-ce que vous avez déjà acheté des titres sur le marché primaire?9 votes
    1. Oui
      11.11%
    2. Non
      66.67%
    3. Je ne serais comment faire
      11.11%
    4. Non, car mon courtier n'offre pas ce service
      11.11%

Réponses

  • 16 Réponses trié par Votes Date
  • Est-ce qu'un c'est une erreur et tu voulais dire Cora?
  • Cara m'intéresse à cause des Harvey's. Je crois en cette bannière et pense qu'elle a encore beaucoup de potentiel. Pour le Chalet suisse, je pense que St-Hubert occupe déjà toute la place et qu'il y a peu de place au Québec pour une autre rôtisserie.
    Au prix suggéré, je pense que le titre sera trop cher. Mais ça sera à suivre.
  • Moi aussi je trouve l'évaluation trop élevé. J'achète rarement en haut de 20x les bénéfices et surtout pas une compagnie sans historique boursier.
  • L'émission a finalement été faite dans le haut de sa fourchette à 23$ et vendredi, lors de sa première journée en bourse, le titre a explosé de plus de 40%, il doit maintenant se transiger à 25-30 fois ses profits. J'ai de la difficulté à comprendre cette évaluation. La majorité de leurs restaurants sont des Swiss Chalet qui attirent surtout une clientèle de personnes âgées. Je crois que leurs objectifs de croissance seront difficile à atteindre. Je vais m'en tenir loin...


  • Il y a aussi les Harvey's qui, comme je l'avais déjà écrit, est une bannière sous-exploitée dans le segment de la restauration rapide servant des hamburgers. Il reste que je suis comme toi, je trouve ça cher.
  • @marcfortier

    J'aime bien Harvey's et c'est vrai qu'ils ont des opportunités de croissance dans les provinces de l'Ouest, car ils y ont très peu de restaurants.
  • Plus de deux ans après le IPO, je suis maintenant actionnaire de Cara. Les ventes de magasins comparables sont en chute depuis quelques trimestres et cela a pesé sur le titre, mais ça semble vouloir de stabiliser. L'évaluation reste très attrayante à moins de 15 fois les profits prévus et ils ont actuellement un programme de rachat d'actions. C'est probablement l'entreprise de restauration dont les actions sont les moins chères en Amérique du Nord.

    Je crois qu'ils peuvent faire certaines acquisitions, au Canada ou aux États-Unis, ou bien peut-être être acquis ou fusionner avec un autre propriétaire de plusieurs bannières (Brinker, Darden, DineEquity?).
  • Moi qui aime bien The Keg j'ai peur que des coupures affectent la qualité des produits.
  • Il semble n'y avoir même pas de prime pour les actionnaires de Keg... On dirait qu'il y a un sauve-qui-peu des petits joueurs à se fondre dans les plus gros...
  • Une partie de la réponse se trouve chez Fairfax (dont j'écris une présentation). FFH détient 51% de The Keg et 40,7% de Cara. FFH voulait probablement consolider la gestion de The Keg dans Cara et ne pas payer de prime aux petits actionnaires
  • Je crois que tu as mis le doigt dessus Mario ! Pour la qualité de la bouffe, je ne connais pas la gestion de Cara mais je vois vraiment pas l'avantage pour une chaîne de resto en 2018 de réduire la qualité. On est plutôt à une époque ou tout le monde tente d'être un peu plus "upscale".
  • Phil, pour ce qui est de la prime pour les actionnaires de Keg, selon ma comprehension, Cara fusionne avec Keg Restaurants Ltd. Cette transaction ne toucherait donc pas The Keg Royalties Income fund. Cela ne change rien (pour l'instant) pour les actionnaires du fonds.
  • @francois Ah, ok. Merci pour l'explication.
  • Extrait du communiqué de presse

    With this merger, Mr. Aisenstat will assume oversight of Cara's higher-end casual brands, namely The Bier Markt, the Landing Group and Milestones restaurants.  This will enable Cara to introduce into these brands the key success factors experienced by The Keg. 

    M. Aisenstat est le président de The Keg. Comme client ça me rassure de voir qu'il reste avec Cara pour s'occuper du haut de gamme.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.