Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

DRQ - Drill quip

Voici une compagnie liée au pétrole qui m'intéresse.

C'est un fabricant de matériel pour le forage en mer. Ils possèdent leurs propres forges et fabriquent la majorités des pièces entrant dans leur machinerie. 



Le ROE est de 17,4% dans une mauvaise années (toutefois il est possible que l'an prochain soit plus mauvaise)

La progression du BPA sur 10 ans : 0,36 à 5,19$  (2004 à 2014) soit 30% par année

La compagnie n'a pas de dette et 375 M$ d'encaisse. Elle entend profiter de la faiblesse du secteur pour faire des acquisitions et gagner des parts de marché.

Le P/E historique se situait entre 25 et 30. Présentement à 14 et à 16 pour les bénéfices prévus pour 2015.

Le salaire des dirigeants est raisonnable. Aucune options aux dirigeants l'an passé. 460 000 en circulation. Toutefois il y a des RSA.

Le dividende est faible mais la compagnies rachète des actions. 190M$ depuis 2 ans.


Quelqu'un a déjà regardé cette compagnie?

Voyez-vous des problèmes potentiels? 

Réponses

  • 3 Réponses trié par Votes Date
  • Elle semble quand même bien performer malgré le marché, en plus elle possède une belle marge de sécurité vue sa rentabilité.


  • Salut Mario, je pense qu'avec une vision à moyen/long terme c'est intéressant.  Avec les pays de l'OPEP qui pompent à plein régime et inonde le marché, ça regarde moins bien à court terme.  La compagnie semble avoir des clients dans des zones moins affectées par la baisse de prix, tel que le golfe du Mexique, le Brésil et l’Asie.  Je ne suis pas très produits pétroliers, mais j'ai quand même établie une position dans Canadian Energy Services & Technology (CEU) qui se spécialise dans les fluides spéciaux nécessaires au forage.  Un peu comme Dril-Quip, je ne fais pas nécessairement le parie d'une reprise, mais plutôt d'un renforcement de la compagnie par des acquisitions.

    Dril-Quip semble avoir un beau bilan, pas de dettes, du cash flow et surtout des bonnes marges.  Une chose qui m'interpelle c'est que les bénéfices par action ont stagné entre 2.15 et 2.36 de 2006 à 2011 (pourquoi ?) avant de décoller dans les 3 dernières années.  Que s’est-il passé dans ces 3 dernières années pour intensifier leur rentabilité ?  C'est clair que les revenus ont explosé, mais est-ce que les marges de bénéfices sont proportionnelles ou ont elles augmenté aussi ? Le ROE ne semble pas impressionnant, mais quand on le compare au reste de l'industrie....wow ! Ils font presque tout eux même et ça explique surement le contrôle sur leurs dépenses.
    Ce genre de compagnie est aussi dépend du même bassin de client ce qui peut engendrer des soubresauts dans le titre lorsque les achats ou entretiens sont retardés.  DRQ semble être un leader pour le forage en eaux profondes (+ de 600 pieds), mais doit jouer du coudre dans le "subsea" où c'est plus compétitif.  C'est peut-être là qu'ils doivent se renforcer.
    En résumé, lors de bonnes années en dépenses des pétrolières ça génère de beaux profits, mais il y un risque de "value trap" pour quelques années si le prix du baril reste bas.  D'un autre côté, le bilan est impeccable ce qui peut permettre des acquisitions ou encore de se faire acheter (GE Energy par exemple).  Pas tellement de risque à la baisse.  Only my 2 cents....

  • Voici les résultats de Q4

    C'est Kicking_Tires qui a eu raison là dessus. Le trimestre est mauvais et pour 2017 il se contente de dire qu'il devrait être « cashflow positive » mais qu'il ne font pas de prévision de EPS.

    Je croyais que le pire était passé vu qu'ils ont fait deux acquisitions payées comptant et que le prix du pétrole a monté depuis une année. Heureusement j'attendais ces résultats avant d'acheter. DRQ va rester sur la watchlist pour le moment.

    En pre-market le titre perd plus de 5%.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.