Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Park Lawn Corporation (PLC) - funeral king

Pour les amateurs d'industries monotones et tres fragmentees, ou un consolidateur peut tranquilement venir prendre des parts de marche via une serie de petites acquisitions (et/ou une plus grosse plus rarement), Park Lawn peut etre un titre interessant.  Du style Boyd (garages de reparation) ou GDI (conciergerie), Park Lawn oeuvre dans une industrie plate mais profitable (Be Boring Make Money!): les services funeraires.

C'est pas de la croissance excitante a la Facebook mais le marche addressable en pratiquement guaranti d'augmenter avec le viellissement de la population. Sans ignorer les "trends" de l'industrie (desire de service plus "basic", immigrants aux coutumes differentes, etc), on peut focaliser sur les parts de marche plus facilement dans ce contexte.  


Bonne presentation de l'entreprise sur le marche, leur strategie et criteres d'acquisition:


Article interessant du Globe & Mail sur le parcourt du jeune CEO. Disons que rare sont les gens qui grandissent avec le reve d'etre CEO de salons funeraires (a moins que ce soit une entreprise familiale)!!  Je trouve que le parcourt d'Andrew Clark ressemble beaucoup a celui de Brian McManus de Stella-Jones:  il est arrive d'un autre domaine mais a su flairer le potentiel d'une industrie negligee en 2011 et en faire brillante carriere (pour Brian en tout cas - ca reste a voir pour Clark - le CEO depusi 2013):


Le titre n'est pas une aubaine mais il n'a aucune dette avec le dernier "equity raise" (la dette semblait un probleme dans l'indistrie auparavent), le P/E a beaucoup de 'one time acquisition' costs (commun aux entreprises par acquisition) et un dividende interessant de 3%.


J'ai pris une petite position aujourd'hui. C'est mon deuxieme investissement dans l'indistrie. Il y quelques annees, j'avais des actions de Arbor Memorial - avec la meme these d'investissement. Avec quelques annees mitigees, l'enpreprise c'etait finalement privatisee a un "mark up" de ~40%. Arbor est toujours un des competiteurs de Park lawn - mais Park Lawn est maintenant la seule compagnie publique au Canada. Ses autre concurrents principaux sont des firmes americaines qui ont des divisions canadiennes. Je n'investie pas sur cette these, mais on peut croire qu'un plus gros competiteur americain puisse etre interesse un jour a PLC. On verra...

Réponses

  • 13 Réponses trié par Votes Date
  • @Jonathan


    Je suis également actionnaire. C’est en effet une très belle entreprise dans une industrie qui peut être très intéressante du point de vue d’un investisseur. 

  • Merci pour la découverte ! Ce sera assurément sur ma liste des stocks qui m'intéressent. J'ai un contact retraité de l'industrie Funéraire, je vais lui poser mes questions sur l'industrie, s'il y a lieu.
  • Belle petite compagnie... mais qui n'est pas achetable! 
    Vous lui donnez quelle évaluation?
  • Dans une autre vie, j'ai donné a loewen , suis pas mal plus mefiant maintenant avec ce genre de titre
  • 13 May modifié Vote Up0Vote Down
    J'ai pris une position ce matin.  Croissance des revenus de 66,7% et des bénéfices (ajustés) de 52%, bien que par part ça fasse moins car ils ont émis des actions.  Cependant l'argent généré de leur émission d'action n'a pas encore été tout dépensé, ils vont probablement regarder d'autres acquisitions.

    Je vois un grand potentiel dans ce titre.

    Je me souviens que j'ai passé à côté de titres tel que Facebook, Dollarama, Constellation Software parce que je les trouvais trop "cher".

    - Ils œuvrent dans un domaine ennuyant à mourir (désolé du jeu de mot) en plus du fait que Lawn rime avec Yawn.
    - La société est vieillissante.
    - Un énorme potentiel de croissance.
    - Un avantage concurrentiel face à un petit salon mortuaire.
    - La direction possède 3,74% des actions (devraient être alignés avec l'intérêt des actionnaires).
    - Le champ libre pour des acquisitions dans les années à venir.
    - Le titre est encore peu connu
  • Je suis actionnaire depuis deux ans, sans que ce soit une position importante. J'ai une petite position, car je crois qu'il ne fait aucun sens d'acheter un terrain dans un cimetière. Je ne veux pas ''parler de religion'', mais je crois qu'au fil du temps de moins en moins de gens seront religieux et donc de moins en moins de gens accorderont de l'importance à ce qu'il va arriver à leur dépouille après leur mort. Donc, moins de ventes de terrains dans les cimetières; ce qui est possiblement l'activité la plus lucrative de cette industrie. Cela va aussi avec toutes les cérémonies qui touchent à la mort; elles devraient devenir plus simple. D'ailleurs Pierre-Yves McSween a mentionné dans son livre à quel point les ''services liés à la mort'' coûtaient chère.

    Je surestime probablement l'ampleur de ces changements et la vitesse à laquelle il se feront en raison de mes idées personnelles; ce qui est un certain biais en soi. Il va continuer d'avoir des changements dans cette industrie et Park Lawn continuera probablement d'être rentable.
  • Je surestime probablement l'ampleur de ces changements et la vitesse à laquelle il se feront en raison de mes idées personnelles; ce qui est un certain biais en soi. Il va continuer d'avoir des changements dans cette industrie et Park Lawn continuera probablement d'être rentable.
    J'ai un peu la meme mentalité que la tienne concernant la simplicité des ceremonies et du "besoin" de se faire enterrer... C'est un sujet tres délicat, ca vient toucher les croyances et aspirations de tous et chacun au plus profond d'eux. Si je me fie au "trajet de vie" de mes parents, pas sur que les convictions qu'on a étant jeune tiennent toujours la route au crépuscule de la vie. on dirait que quelque chose change dans notre mentalité en vieillissant, comme si on veut se rattacher a quelque chose d'autre. Et d'ailleurs, meme en laissant la religion de coté, je crois qu'il faut prendre en consideration le lien filial avec le lot familial... Si toute ta famille est enterrée a un certain endroit, je suis certain que des personnes vont vouloir aller les "rejoindre". Bref.

    Par ailleurs, si PLC est capable de diversifier ses services pour répondre aux différents rites de passages liés aux différentes religions (certains, comme les musulmans, ont des rites beaucoup plus epurés - corps lavés déposés dans un linge puis enterré - que ceux des catholiques), ca pourrait etre intéressant avec l'immigration qui compte pour la plus grande part de la croissance de la population canadienne.

    Bref, malgré mon désintérêt personnel a me faire enterrer-embaumer-exposer, jy vois beaucoup de potentiel. Meme si tu veux faire pitcher tes cendre du haut d'une montagne ou au pied d'un arbre que tu as planté, reste que tu devras toujours avoir acces a des services de crémation ( a moins que ton chalet ne dispose d'un mechant spot a feu de la st-jean!:)) ). alors un peu pour les memes raisons que Jeff, j'ai pris position il y a quelques semaines quand j'ai vu qu'attendre sur les lignes de cotés ne faisait qu'augmenter le cout initial. On verra bien dans quelques années ou ca en sera rendu.


  • 13 May modifié Vote Up0Vote Down
    Je pense comme vous que la tendance avec les années s'aligne plus vers la crémation et les urnes funéraires que l'achat de terrains dans les cimetières.  Bien que la société est changeante, je pense que la société va continuer à apporter une grande importance au respect des défunts.  La mort a toujours été très respecté dans les anciennes civilisations et je pense qu'elle le restera à l'avenir, même si les gens sont moins religieux.

    Mais j'ai confiance que la direction saura s'adapter aux changements de la société à venir (peut-être acheter moins de cimetières et plus de crématorium / salon funéraire).

    Je suis pas mal certain que l'industrie de la mort restera une industrie très lucrative.
  • Je viens de tomber sur un communiqué de Presse de la Coopérative Funéraire du grand Montréal, des changements dans l'industrie funéraire. Leur marketing reste à paufiner :

    FUNÉRAILLES FLEX : FUNÉRAILLES SUR MESURE À L’ENDROIT DE VOTRE CHOIX


    Une initiative de la Coopérative funéraire du Grand Montréal


    Montréal, le 11 mai 2017 –La Coopérative funéraire du Grand Montréal propose aujourd’hui une nouvelle avenue possible pour célébrer des obsèques : Funérailles Flex, des funérailles sur mesure à l’endroit de votre choix. En offrant de nouveaux points de services diversifiés pour se rapprocher davantage des gens, il est dorénavant possible d’organiser des funérailles à des endroits qui ne sont pas nécessairement des lieux prévus à cet effet. L’idée c’est d’être près des gens tout en rejoignant une clientèle dans un endroit neutre et original, pour qu’une cérémonie puisse être personnalisée tout en répondant aux besoins des familles d’aujourd’hui.


     La Coopérative funéraire du Grand Montréal propose donc plusieurs emplacements au centre de l’île de Montréal. Déjà que la Coopérative compte à son actif une succursale dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et des adresses en périphérie de l’île, sur la Rive-Sud et à Laval, elle ajoute des localisations encore plus accessibles. Puis, parmi une large sélection, la Coopérative fournit le décor, les accessoires et tout le matériel nécessaire pour créer un bel hommage, un souvenir mémorable et touchant qui répond aux besoins des gens. Les Funérailles Flex permettent de créer un événement funéraire différent, à l’image du défunt, selon les besoins et les budgets. C’est rendre hommage à un défunt dans un lieu qui lui ressemble. Funérailles Flex est un service de personnalisation clé-en-main. Déjà qu’il est possible de personnaliser les arrangements funéraires dans les salons prévus à cet effet, l’idée est de fournir aux endeuillés une cérémonie sur mesure avec par exemple, un célébrant, des écrans pour diffuser un visuel commémoratif où tout est en place, orchestré avec expertise par la Coopérative funéraire. Le tout, dans un univers créé pour l’occasion. La demande croissante de revoir les rites des funérailles traditionnelles est en hausse et cette nouvelle formule répond à ce besoin. Funérailles Flex, c’est également tous les avantages de la coopérative funéraire (respect du budget, accompagnement personnalisé, services de qualité à un prix juste, soutien des fournisseurs funéraires locaux et valeurs coopératives), la flexibilité et la proximité en plus !

  • Hehe. Je trouve lidee de cooperative funeraire plutot comique. Jespere quils ont prevu un programme de ristournes en fleurs, pcq autrement, quelques clients risquent de jamais en profiter!;-)
  • Apres quelques petites acquisitions (~$1M a ~$4M) durant le premier trimestre, Park Lawn frappe fort hier soir avec une acquisition au US de US$49M.

    Il y a dilution pour finance donc le stick comme prevu descend pres de $19, mais a myen terme, ca semble une bonne transaction qui est "immediately accretive to cash flow".

    - Les revenues du Q1 2017 sont de CAD$19M, donc annualiser a CAD$76M (les gens meurent egalement sur les 12 mois?)
    - Saber a fait US$21M cette annee == CAD$29M... Donc on parle de +38% d'augmentation de revenues.

    - Le prix paye est plus eleve que d'habitude (8.5x EDITDA) versus 5-7x habituellement mais le CEO de Saber reste en poste et le 8.5x est apres bonus de perfromances futures. Ca semble donner un incentive de le garder satisfait.

    - Saber semble etre principalement au Kentucky, donc pas trop loin de leur premiere grosse acquisition l'an passe au Michigan. Ils ont un peu en Illinois, l'etat entre Michigan et Kentucky, donc proximite. Les projections de synergies semblent raisonables...


    Pour ceux qui ne croient pas aux cimetieres dans le futur (selon ce file de discussion), ils n'aimeront pas cette acquisition:  Saber currently owns and operates 19 cemeteries and 4 funeral homes in Kentucky, Illinois and Texas

    On verra.... Le titre fait bien en 2017 jusqu'a date et je crois que ca va continuer. Content d'etre actionnaire...
  • J'allais justement écrire sur la nouvelle... et j'ai profité de la baisse du titre pour ajouter à ma position.

     

    Même si je crois peu aux cimetières dans ma vision de la vie et de la spiritualité, je suis content de cette acquisition dans un marché plutôt conservateur.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.