Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Réponses

  • 26 Réponses trié par Votes Date
  • Ce qui m'inquiète là-dedans, c'est que c'est vrai que ce serait une solution facile pour le gouvernement pour réduire son déficit...
  • Ils ont surement trouvé la solution au trou de taxes à venir suite à l'établissement des CELI. Ils ont créer un monstre et ce qu'ils donnent d'une main, il vont le reprendre de l'autre. Je trouve juste plate qu'il y a déjà un une exemption à vie de 100 000$ en gain de capital qui à quand profité à une strate d'âge. Pas fair.


  • 19 Feb modifié Vote Up0Vote Down
    philrancourt a dit :

    Ce qui m'inquiète là-dedans, c'est que c'est vrai que ce serait une solution facile pour le gouvernement pour réduire son déficit...

    Ça toucherai vraiment plus les gens de la haute classe moyenne à riche ! C'est rare ceux qui ont assez d'épargne pour maximiser CELI , REER , REEE.

    @Kicking_Tires
    Je trouverai ça poche me faire ramasser avec des actions acheter il y a plus de 15 ans et finir avec un 75% de gain en capital. CELI existait pas moi il y a 15 ans.
  • Cela est surtout néfaste pour les entrepreneurs, particulièrement ceux qui investissent dans plus d'une entreprise. Ils auront moins d'argent à investir à la suite d’une vente. Imaginé seulement si Guy Laliberté ou la famille Léger avaient eu à être imposés sur 75% ou lieu de 50% de leur gain lorsqu’ils ont vendu leurs actions; on parle ici d’une différence de plusieurs millions. 

  • Si c'était le cas, probablement qu'ils iraient comme ceci : 

    GC * nbr année à 50%/nbr année totale * 50% + GC * nbr année à 75%/nbr année totale * 75% pour le calcul du GCI.

    Je vois pas comment ils pourraient faire autrement.
  • Ils ont surement trouvé la solution au trou de taxes à venir suite à l'établissement des CELI. Ils ont créer un monstre et ce qu'ils donnent d'une main, il vont le reprendre de l'autre. Je trouve juste plate qu'il y a déjà un une exemption à vie de 100 000$ en gain de capital qui à quand profité à une strate d'âge. Pas fair.


    Très bon point kicking ! Je comprends que le CELI, c'était les conservateurs mais il faut être cohérent comme société, on ne peut pas dénoncer l'endettement des ménages d'un côté et réduire les incitatifs à l'épargne et l'investissement de l'autre.
  • Ils ont lsurement trouvé la solution au trou de taxes à venir suite à l'établissement des CELI. Ils ont créer un monstre et ce qu'ils donnent d'une main, il vont le reprendre de l'autre. Je trouve juste plate qu'il y a déjà un une exemption à vie de 100 000$ en gain de capital qui à quand profité à une strate d'âge. Pas fair.



    De quelle exemption à vie de 100k$ parles-tu ?


  • En 1994, le gouvernement a aboli l'exemption pour gain en capital de 100 000 $ à vie dont bénéficiait chaque Canadien. Cette exemption avait été mise en place en 1985. J'ai réussi à déclarer des gains en capital sur la vente d'actions dans les années 1990, mais pas autant que mes vieux collègues de travail qui s'était payé la traite avec le programme RÉA du gouvernement du Québec.

    In 1985 the federal government introduced a lifetime capital gains exemption of $100,000 for all taxpayers. This allowed investors to make capital gains of up to $100,000 in their lifetime without paying a capital gains tax on any of it.  Unfortunately, the exemption was abused by some investors, especially some involved in real estate transactions, who purchased property and flipped it for a quick capital gain on which the first $100,000 was deductible provided the exemption had not been applied against other investments. In 1992 the exemption for real estate transactions was terminated. The $100,000 lifetime exemption was eliminated for everyone effective February 22, 1994


  • Merci @kicking_tires, je ne connaissais pas l'existence de l'exemption en question!

    Le celi pourra générer l'équivalent et même plus d'exemption. Ca dépend s'il y a des changements prochainement au celi.
  • La taxation sur les gains en capital a déjà été à 75% dans le passé.  Si le gouvernement hausse le taux d'inclusion à 75%, il faudra changer de stratégie et prendre des titres en croissance à dividende et les garder jusqu'un futur gouvernement décide de réduire le taux d'inclusion à nouveau à 50%.

    Surtaxer les riches n'est pas une bonne idée, car lorsqu'ils en ont marre, ils fuient le pays.  François Hollande a haussé la taxe à 75% pour les millionnaires.  Résultat, ils ont fuit la France.

    Ca me rappelle un article intéressant :

    http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/200901/09/01-692500-petit-cours-de-fiscalite.php
  • J'adore cet article! :)
  • Est-ce que vous croyez que ce changement aurait un impact sur le marché immobilier?
    Résidences secondaires, immeubles à revenu, etc.

    Si le gain n'est pas pondéré selon le nombre d'années détenues pendant lesquelles le taux étaient à 50%, comme le suggère Lucas, ça pourrait pousser plusieurs à précipiter une vente non?

    C'est pas nouveau vous me direz, mais Garth Turner a l'air ben énervé de la chose.:)
  • Finalement, il n'y aura pas modification au taux d'inclusion !

    J'imagine que les Libéraux ne veulent pas avoir tous les hommes d'affaires et cadres supérieurs du pays à dos...
  • Ce n'est peut-être qu'une question de temps. En lisant entre les lignes, je ne serais vraiment pas surpris qu'on majore à 75% aux alentours de l'été. Ça va laisser le temps à beaucoup de riches d'instaurer des stratagèmes fiscaux avantageux quelques mois avant l'entrée en vigueur de cette nouveauté.
  • 23 Mar modifié Vote Up0Vote Down
    C'est clair qu'avec les Méga déficit à perte de vue, il va falloir trouver des nouveaux revenus !

    J'aime vraiment pas l'ampleur des déficits ( + 25B. Annuel )

    Je me demande ce que serait notre économie sans TPS et TVQ. si on pourrait baisser les prestation d'aide et augmenter les impôts en contrepartie. On aiderait le commerce du détail contre le web sans taxes , nuirait au travail au noirs. Les entrepreneurs qui récupèrent les taxes sur des biens utilisés au personnel etc...

    Je jase la ... :)


  • Augmenter les impôts pour diminuer les taxes créerait une distorsion au niveau du travail au noir. Et que dire de tous les travailleurs autonomes qui se versent des dividendes? 

    Il n'y a pas de solution magique. Je crois que la solution passe par taxer le plus large possible au taux le plus bas possible. De cette façon, on minimise les comportements visant à faire de l'évitement fiscal. Mettre une super taxe sur un seul revenu de taxation fera en sorte de faire mal au contribuable et celui-ci cherchera à contourner la méga taxe.

    Continuer d'augmenter la méga taxe sur les cigarettes fait juste en sorte d'enrichir les amérindiens qui nous vendent les cigarettes poison tout en détériorant la santé publique.

    La première chose à faire serait de taxer la TPS sur tout. Nourriture inclus. Ce n'est pas normal que le homard soit un produit non taxable, qu'au TIm Horton, si on se commande 6 bagels, il n'y a pas de taxes. Il y aurait moyen de simplement augmenter le retour de TPS pour les personnes vivant sous le seuil de la pauvreté. Il n'y aurait aucun moyen d'éviter cette taxe.

    Honnêtement, je ne crois pas qu'augmenter le % de gain en capital créerait des distorsions dans l'économie. Qui ici va arrêter d'investir et investira tout son argent dans un CPG si la mesure venait qu'à survenir? C'est sûr que cette mesure serait un obstacle à notre enrichissement, mais nous ne sommes pas des personnes à plaindre.
  • @Sam


    Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est préférable que le taux d'inclusion des gains en capitaux restent bas. Premièrement, plus la période de détention est longue, plus l'inflation vient augmenter l'appréciation en dollars courants. Ainsi, les détenteurs d'un bien depuis 1971 qui vendent aujourd'hui seraient taxés sur énormément d'inflation. Imaginez l'injustice, lorsque c'est un entrepreneur qui possède une part élevée de ses avoirs dans des actions d'une seule entreprise depuis des décennies; d'autant plus que l'inflation fut très élevée pendant une partie des années 70 et au début des années 80.


    Quand est-il aussi des entrepreneurs en séries qui lancent des entreprises à répétition? Prenons l'exemple de Martin-Luc Archambault ou bien de Mitch Garber (et à tous ceux qui ont du succès, mais dont on n’entend jamais parler), leurs activités sont souvent très risquées et on gagne tous lorsqu'ils ont plus de fonds pour investir. Un taux d'inclusion plus élevé peut aussi retarder la vente de certains biens ce qui amène une allocation moins efficiente des ressources.


    Bien sûr que nous ne sommes pas à plaindre et le gouvernement aura sans doute des choix difficiles à faire au cours des prochaines années au niveau de la gestion des finances publiques. Il n'y existe pas de solution miracle.


    Idéalement, je crois qu'il serait préférable d'augmenter les taxes à la consommation (tout en aidant les plus pauvres), mais en Amérique du Nord, il existe une véritable aversion envers ce type de taxes contrairement à ce qui se passe en Europe. En plus, il y a la concurrence avec le commerce en ligne et les États-Unis.

  • Pour les entrepreneurs, il y a une déduction sur les premiers 850 000 premiers $ de gains en capital sur les actions d'une de tes entreprises. Il y a même moyen de le doubler si tu investis avec ta femme. C'est presque un incitatif pour devenir milionnaire. Selon moi c'est suffisant.

    Est-ce que tu crois vraiment que Martin-Luc Archambault ou Mitch Garber vont prendre leur retraite de l'entreprenariat pour aller travailler de 8 à 4 si on hausse ce seuil?
  • J'étais déjà au courant pour les premiers 850 000$. Cependant, ça reste une goutte d'eau pour les gains en capital beaucoup plus important dont dans bien des cas le coût de base peut être presque nul.


    Bien sûr que les entrepreneurs à succès ne vont pas aller faire du 8 à 4 si on les impose plus. Seulement, ils auront moins d'argent à investir.


    Les caisses de retraite qui font des placements privés dans des entreprises à capital fermé comme PSP, la CDPQ, Teachers, OMERS, CPPIB, etc. ne paient pas d'impôt. Il est quelque peu injuste que ces investisseurs aient un important avantage sur les entrepreneurs. Je ne dis pas que les entrepreneurs ne devraient pas en payer, mais bien que l'augmentation du taux d'inclusion sur le gain en capital va les pénaliser encore plus et ce n'est pas la chose à faire lorsqu'on veut une économie tournée vers l'innovation.

  • Bien sûr que les entrepreneurs à succès ne vont pas aller faire du 8 à 4 si on les impose plus. Seulement, ils auront moins d'argent à investir.

    Je suis tellement d'accord avec toi. Ceux qui ont du talent pour créer des entreprises doivent pouvoir avoir accès à un maximum  de capital pour développer l'économie et créer de la richesse pour la société. C'est pour cela que je crois que les taxes à la consommation sont 100 fois préférables aux taxes sur le capital. Ceux qui utilisent leur richesse pour créer des entreprises font déjà un effort pour le bien collectif. Ceux qui dépenses pour des bien qui leur procure un plaisir personnel doivent aussi faire leur part pour la société via une taxe à la consommation.

    L'accès au capital pour tous est une caractéristique qui rend le système économique américain si performant. Quand tu as un Elon Musk dans ton équipe tu dois lui donner le plus de capital possible.
  • +1 taxons la consommation, pas le travail et l'innovation!
  • La consommation inclut-elle la nourriture ?
  • Toute la nourriture sauf le poulet ;-)
  • À quel point pensez-vous que taxer la consommation amènerait une diminution de la croissance au niveau des entreprises? Et si on pense à moins de croissance, on peut penser à moins de prise de risque et donc moins d'entrepreneurs peut-être? 

    Ce que je veux dire, c'est que tu peux bien avoir un travailleur acharné et innovateur (Elon Musk), son but est de vendre des voitures, et je me demande à quel point une taxe à la consommation pour une voiture viendrait impacter ses ventes. Évidemment, sans ventes, peu d'innovation ou pas du tout car retour sur investissement presque nul.

    Ceux qui dépensent (ou dépensent trop peut-être?), consciemment oui, le font pour leur plaisir personnel, mais inconsciemment, ça fait rouler l'économie. Si tout le monde arrête de s'acheter du linge de marque, des voitures neuves, un écran géant 90 pouces, des repas au restaurant, etc, ça fait pas mal de monde dans des usines, restaurants, etc. qui perdent leur emploi, non? 

    Je pense tout haut, je n'ai pas de solutions.
  • L'idée, c'est que nous sommes dans une société hyper consumériste et que les gens ne se priveront pas à cause de 1 ou 2% de taxes supplémentaires.

    Aussi, je ne serais pas d'accord avec une hausse de taxes simplement pour renflouer un gouvernement qui refuse de prendre des décisions difficiles côté budgétaire. Il faut que la hausse de taxes s'accompagne d'une baisse équivalente un niveau de l'impôt sur le revenu. Les biens coûteraient 1 ou 2% plus cher mais on aurait plus d'argent dans nos poches après impôt pour consommer si on le désire.
  • Je trouve qu'on est dans une société ou les gens consomment en regardant uniquement les paiements court terme tout en etant desireux d'avoir la dernière technologie.

    Pour mon compte personnel, un teléphone cellulaire c'est fait pour telephoner en cas de besoin, un modèle de x années fait tout aussi bien l'affaire que le dernier sorti a 500$, une voiture neuve ne m'offre rien de plus que celle d'il y a 5 ans.

    De même  quand je vois certains prix en magasin, ça me coupe vraiment l'envie d'acheter , la plupart des prix des vetements et chaussures  sont probablement 10 fois les prix coutants en asie.

    On peut dire la même chose sur bien des produits qu'on achète , je comprends que si tout le monde fait comme moi l'economie ne roulera pas aussi fort qu'elle le devrait, personnellement je suis plus en faveur de taxer plus certains produits et baisser l'impot sur le revenu.

    L'impot sur le revenu devrait être simplifié, a l'heure actuelle si on est pas dans un cadre simple et précis remplir sa déclaration est plutot complexe et il y a de grands risques d'erreurs et omissions , de plus je suppose que ça doit couter une fortune pour verifier le tout. 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.