Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Marché Goodfood


Marché Goodfood offre des repas à 10$ par personne en moyenne livré directement à la maison directement. Ils en livrent environ 200 000 par mois. Ils sont basés à Montréal depuis 2014 et ils vont faire un IPO avec une prise de contrôle inversée. Il reste à voir les chiffres qui ne sont pas encore disponibles, mais on sait qu'ils ne font pas encore de profits. Du point de vue qualitatif seulement ça m'apparaît intéressant à suivre comme histoire. Aujourd'hui, de plus en plus de gens se définissent par le ''vivre'' plutôt que par l'avoir; les voyages, les vins, l'alimentation, le sport, etc. L'alimentation est devenue donc très importante pour plusieurs personnes. En raison du prix élevé de leurs repas, ça ne doit pas être une part considérable de la population qui compose leur clientèle cible, mais je crois que plusieurs personnes ayant un revenu annuel dans les six chiffres qui aiment bien manger et qui travaillent beaucoup seraient sans doute prêtes à faire affaire avec eux.

L'industrie de l'alimentation a peu changé depuis l'arrivée des supermarchés. À part l'arrivée de Costco, il n'y a pratiquement pas eu de changement drastique sur plusieurs décennies. Je pense que cela va changer. Je crois qu'il va y avoir une croissance importante de l'épicerie sur internet grâce à Amazon Prime. Les épiciers canadiens sont aussi en train de s'améliorer pour leur offre d'épicerie sur internet. Je crois que des entreprises comme Marché Goodfood  dans un marché qui est appelé à subir certains changements.

Goodfoof a récemment embauché plusieurs employés, comme ils ne font pas encore de bénéfices, même en vendant leurs repas à 10$ (livraison incluse), c'est donc dire qu'ils ont des coûts fixes non négligeable, possiblement majoritairement lié à leurs coûts de main-d'oeuvre. Il reste à voir à quel niveau ils estiment pouvoir devenir rentables, rendus à ce niveau étant donné leur modèle d'affaires, les profits devraient augmenter rapidement.

Avant d'avoir vu les chiffres, voici ce que je pense de ce IPO:

Points positifs:
  • Un produit qui semble très séduisant et en vogue.
  • Un marché potentiel considérable.
  • Les dirigeants sont d'anciens banquiers d'affaires et ils ne vendent aucune action dans le IPO.
  • Comme pour les entreprises, les familles aiment de plus en plus faire de l'attrition.
  • Un levier opérationnel qui semble élevé vu le modèle d'affaires. Les profits pourraient augmenter rapidement une fois qu'un certain seuil de ventes sera atteint.
  • First-to-market
Points négatifs:
  • Peu de coûts de substitution (les clients qui aiment un repas peuvent le copier eux-mêmes); quoique pour leur clientèle cible, l'alimentation est un poste négligeable de leur budget.
  • Peu d'historique.
  • Pas encore rentable.
  • Le prix de leurs repas par personne me semble élevé; mais je crois qu'il y a une certaine clientèle qui est prête à payer 10$ par personne par repas quelques fois par semaine (voir pour chaque repas) en restant à la maison.
  • Qu'est-ce qui empêcherait les grandes chaînes d'épicerie, Costco ou Amazon d'investir des millions pour lancer un tel service?
  • On ne connait même pas encore le prix d'émission et de toute façon c'est un placement privé et lorsque le titre va commencer à transiger il sera sans doute très peu liquide.
  • Au fonds, est-ce que leur seul avantage compétitif est d'être un First-to-market (en fait, ils auraient déjà un compétiteur appelé ''Chef's Plate'').
  • À part la livraison et la variété, un repas à la maison, ça reste un produit peu différentié.
  1. Est-ce que vous allez suivre cette entreprise dans le futur ?14 votes
    1. Oui
      57.14%
    2. Non
      42.86%

Réponses

  • 10 Réponses trié par Votes Date
  • Un peu dans le même domaine, bien que plus comparable à MTY, j'ai commencé à m'intéresser à Freshii (FRII). Le stock est évidemment très cher, mais leur modèle diablement intéressant et la croissance fait saliver. J'anticipe que Goodfood va partir à des multiples très élevés aussi. Merci de nous faire connaître cette compagnie.
  • C'est un drôle de modèle d'affaires je trouve. Ils vendent du temps en t'amenant les ingrédients mais ils te font perdre du temps en t'invitant à préparer le repas toi même. Si je veux gagner du temps, le restaurant est une meilleure option et si j'ai tout mon temps, faire moi-même mon épicerie est pas mal moins cher. Je suis plutôt sceptique...
  • @ P-O : Ils te vendent de la fraicheur, un repas santé que tu auras concocter toi même et en plus tu n'auras aucune perte puisqu'ils ne placent que les ingrédients que tu auras besoin dans la boîte.

    C'est un très beau concept qui rend la cuisine plus facile à ses clients. Cette facilité à cependant un prix.

    Il y a plusieurs concurrents dans ce marché puisque c'est un modèle facile à répliquer et qui demande que très peu de capital pour démarrer. Je vois très mal une entreprise pouvant être grosse et demeurer rentable. L'administration génèrera tôt ou tard des déséconomies d'échelles qui vont faire tomber les marges dans le négatif. C'est un marché de niche où je ne crois pas qu'un seul joueur peut être rentable en gérant une entreprise de 500 employés et plus.

    @marc : Le titre de Freshii se transige à environ 30 fois les revenus. J'ai de la difficulté à croire qu'il pourrait être possible d'espérer obtenir un rendement à long terme? Je ne connais pas suffisamment l'entreprise, mais dans le domaine de la restauration rapide, les concepts sont facilement copiables. Même le meilleur concept de l'an 2000, Chipotle, s'est fait copié. Je parie que MTY est en train de préparer une copie du concept de Freshii en ce moment même.
  • Je suis également d'accord avec Sam, l'aspect santé et fraîcheur peut certainement attirer plusieurs personnes comparativement aux restaurants. 

    Autre point intéressant, c'est une très belle idée pour les familles avec jeunes enfants. Les parents courent partout pour le travail, garderie, activités, etc, avec ça ils ont les ingrédients pour les recette et peuvent en plus prendre du temps afin de faire les repas avec leurs enfants et ainsi leur montrer les valeurs d'une bonne alimentation et le fait d'apprécier de se faire à manger. Et ça revient moins cher qu'amener les petits aux restaurants.

    Pour moi, c'est une belle idée, est-ce un bon investissement, impossible pour moi de le dire en ce moment, je pourrais probablement essayer pendant quelques semaines quelques recettes par contre, j'aime bien cuisiner, mais je regarde les ingrédients pour les recettes de cette semaine et je tournerais probablement en rond longtemps pour tout trouver ça. 
  • @Sam Freshii est en effet très cher. Leur modèle peut certainement être copié, mais il se peut aussi que la compagnie se démarque par rapport à la concurrence. D'autres l'ont fait avant, notamment Chipotle qui a rapporté énormément à ses actionnaires malgré les difficultés récentes. Faut pas oublier non plus McDo, Domino's, Starbucks, etc. Ces stocks se vendent habituellement à d s multiples très élevés pendant la phase de forte croissance. Comme je l'écrivais, c'est à suivre.
  • Une mode temporaire pour yuppi.
  • Dans un concept qui ressemble un peu et que j'adore, c'est les plats sous vides  (plaisirs gastronomiques) , on les achete a l'epicerie et on peut les garder plusieurs semaines ou mois , ils sont pret en un rien de temps (juste a rechauffer) et d'une tres bonne qualité, le seul problème actuellement et le nombre de choix plutot limités.

    Un autre principe en France c'est les plats congelés Picard , generalement tres bon, exellent choix et  prix , la aussi on est loin du petit choix de M&M et a des milles des TV dinner , le Québec la dessus a des années (siecles?) de retard

    Je croirais bien plus a ces concepts que celui de Goodfood qui m'apparait plus comme une mode BCBG
  • En lien avec notre questionnement sur les barrières à l'entrée pour Marché Goodfood lors du 5 à 7.

    Un peu tout le monde peut arriver avec son propre concept...



Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.