Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Le problème des études statistiques - Excellent article de PO Langevin

Pierre-Olivier nous livre un excellent article dans le numéro de cette semaine

Pour les abonnés

Évidemment je le trouve bon parce qu'il rejoint ce que je pense : Le principal problème de la majorité des chercheurs universitaires est qu'ils veulent trouver une formule mathématique pour investir qui fonctionne pour toutes les compagnies. Comme le dit Pierre Olivier, chaque compagnie est différente et on doit connaître ces caractéristiques propres pour l'évaluer et déterminer su le prix demandé au magasin (la bourse) est juste. 

Réponses

  • 9 Réponses trié par Votes Date
  • Je suis d'accord avec Pierre-Olivier. De plus, l'étude débute avec des données des années 60 et à cette époque on avait un marché boursier totalement différent de celui d'aujourd'hui à plusieurs niveaux. On pourrait donc s'interroger sur la pertinence d'une telle étude sur une si longue période.


    Mais bon, des professeurs d'université en finance qui veulent faire des études sur le marché des actions n'ont pratiquement aucune autre option que de se transformer en mathématiciens et de trouver des relations entre des variables et ainsi pouvoir justifier leur emploi.

  • Merci pour vos commentaires. Les cheveux nous ont dressé sur la tête quand on a appris la publication d'une telle étude et donc on tenait à montrer l'envers de la médaille.

    L'article sera probablement rendu disponible dans les prochains jours sur le site de MEDICI si certains veulent le lire mais ne sont pas abonnés au journal.
  • Ça va peut-être paraître fou ce que je vais dire, mais je pense qu'investissement et finance sont deux choses complètement différentes! 

    Je m'explique :

    J'investis sur les marchés boursiers depuis quelques années déjà et pour améliorer mes connaissances en investissement, je pensais que d'aller faire un Msc Finance allait m'aider. Après quelques cours, dont deux cours de Gestion de portefeuille, je peux vous dire que je n'applique absolument rien de ce que je vois en classe (ce qui va probablement faire en sorte que je vais arrêter le Msc prochainement). Des articles du genre, j'en ai lu plus d'un (Sharpe, Markowitz, et j'en passe)

    En tant qu'investisseur (de mon côté en tout cas), on veut déployer du capital dans des entreprises, on veut comprendre les entreprises, etc. (De mon coté, je dirais également être fier des entreprises que je possède). L'investissement est donc oui mathématique, mais également un art.

    La finance, c'est l'étude des mouvements du marché. L'investissement est une petite portion (vraiment très petite) d'un cursus en finance. Dans ce cas, la finance est considérée comme une science et comme toute science (physique, chimie, etc), nécessairement, elle doit s'expliquée via des mathématiques. 

    Tout ça pour dire que je ne considère juste pas que c'est le même problème (et selon moi, il y en a un beaucoup plus intéressant que l'autre).

    p.s Pour vous donner une idée, cet hiver, je prenais le cours d'Économétrie (que j'ai lâché, je ne comprenais pas ce que je faisais là)... des dérivées matricielles, c'est pas mal loin de l'investissement et je n'ai pas entendu souvent parlé Warren Buffet qu'il fallait savoir comment dériver des matrices pour être un investisseur!! 
  • Mon parcours d'investisseur a été  l'inverse du tient, ffournier, pour arriver à la même conclusion. J'étais en fin de BAC en finance dans une école reconnue  et j'investissais mes prêts et bourse pour me faire la main. Or plus j'avancais, plus je me rendais compte qu'à part la comptabilité il n'y avait aucun lien entre ce qu'on m'enseignais et ce que je faisais en pratique. 

    Je me suis mis a jaser avec les profs hors cours et à les questionner sur l'investissement et les réponses que j'obtenais étaient sidérantes, du genre il n'y a pas d'argent à faire hors options ou sans informations privilégiés...

    J'ai donc recherché les réponses ailleurs et pour me changer les idées j'ai rencontré à travers leurs livres Leblanc et Mooney, qui m'ont fait rencontrer Buffet, Lynch, Fisher...et la lumière fut! 

    J'ai ensuite tenter d'intégrer leurs notions dans mes travaux individuel ou d'équipe et j'ai compris qu'il existe vraiment deux mondes parallèles en investissement. Les académiciens et mathématiciens, qui se basent sur des théories impliquant des préceptes fixés arbitrairement (Munger me la très bien expliqué). Puis les artistes qui se basent sur la logique, la psychologie, la méthodologie, le terrain.

    Aujourd'hui je ne conseillerais à personne de suivre des cours en finances à part pour devoir remplir les règles nécessaires pour travailler en finance que l'homme a décider d'implanter pour tenter de croire qu'il maitrise par la mathématique le monde de l'investissement.


  • 21 Apr modifié Vote Up0Vote Down
    p.s2.. Ça finissait sec un peu mon affaire, je n'encourage évidemment personne à lâcher un cours ou abandonner une Maîtrise en finance. Si vous étudiez en finance et que vous recherchez un travail là-dedans, dans les faits, vous allez avoir besoin de ses cours (ou du CFA,etc.). Ceux qui me connaissent savent que je travaille à temps plein en informatique et que je suis des cours par passion. 
  • La passion est la mère du succès.
  • iSmile a dit :

    La passion est la mère du succès.

    J'aurais pas dit mieux.
  • ffournier a dit :

    Ça va peut-être paraître fou ce que je vais dire, mais je pense qu'investissement et finance sont deux choses complètement différentes! 

    Ce n'est pas fou du tout, surtout si on considère qu'investir, c'est devenir propriétaire d'une entreprise. Il y a bien des facettes à une entreprise et la gestion financière n'est qu'un aspect parmi d'autres. Pourquoi faudrait-il mettre toute l'emphase là-dessus plutôt que sur l'aspect management, marketing, RH ou gestion des opérations ? J'irais même jusqu'à dire que le côté "opération financière" est assez mineur dans le succès d'un Couche-Tard ou d'un Apple. Étudier le marketing aurait probablement plus d'utilité pour comprendre le succès de ces compagnies qu'étudier la finance....




  • 22 Apr modifié Vote Up0Vote Down
    Marcky a dit :

    Or plus j'avancais, plus je me rendais compte qu'à part la comptabilité il n'y avait aucun lien entre ce qu'on m'enseignais et ce que je faisais en pratique. 

    J'avais failli écrire que pour l'investisseur le cours universitaire le plus important est la comptabilité et de loin. Sans base solide en comptabilité il est très difficile de comprendre les états financiers. Si tu ne sais pas la différence entre le cash flow et les profits tu es dans le trouble.


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.