Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Aimia (aim.to)

Grosse nouvelle hier pour Aimia, anciennement connu sous le nom d'Aéroplan. Air Canada a annoncé qu'elle n'utiliserait plus le programme de fidélité Aéroplan à partir de 2020.
https://www5.aeroplan.com/aircanada-and-aeroplan-update.do


Bien qu'Aimia se soit diversifié depuis son spin off d'air Canada, sa majorité des revenus proviennent d'aeroplan.
Je n'ai jamais été actionnaire mais j'ai toujours trouvé que la business de fidélisation était intéressante. Dans le cas d'aimia, la cie était trop dépendante d'un seul client.

Suite à l'annonce, le titre a perdu 62%.

Réponses

  • 8 Réponses trié par Votes Date
  • hmm.. belle opportunité je pense...
  • Comme consommateur, ma réflexion a été qu'il ne faut pas trop miser sur ces systèmes de fidélisation, après ceci, le fiasco Air Miles, etc.
  • ouf je viens de regarder rapidement, même avant cette mauvaise nouvelle la compagnie perdait du cash.  On passe!
  • Je me suis toujours demandé quel est l'interet de ce genre de produit pour le consommateur  (je comprends trés que pour la companie ça permet de suivre tous les mouvements des consommateurs) et de ce fait n'y touche pas.

    Au moins le scandale airmiles a reveillé bien du monde sur la valeur de ce genre de produit.

    Ayant pris quelques fois Qatar , ils m'ont envoyé leur carte de fidélisation , l'achat de 2 billets MTL/ Bangkok a/r me donnait droit a une demi boite de chocolat , je comprends que je voyage en classe economique mais quand même c'est assez pour que je mette la carte a la poubelle....

    Bref  comme pour bien des companies, l'avenir est hautement incertain
  • Aimia n'a pas réussi à être profitable ces dernières années.
    Toutefois, je trouve que le modèle d'affaires est intéressant et ressemble beaucoup aux compagnies d'assurance. C'est à dire que les firmes membres (hôtels, esso, etc) achetent les miles Aéroplan qu'ils donnent au client et ce dernier les utilisent dans le futur. (1 mois ou même 5 ans plus tard) donc pendant ce temps, Aéroplan utilisent cet argent, de plus il y aura toujours un % (~15-18%) de miles qui ne sera jamais utilisé.

    Le principe est très similaire au float que les compagnies d'assurance ont. Primes / remboursement.

    Avez vous des cie de loyauté sur votre radar ?
  • J'ai aussi été attiré par cette industrie pendant plusieurs années. J'ai eu des actions de aeroplan/aimia de 2007 à 2014. J'ai vendu aux alentours de mon coût moyen d'achat. J'ai fait le rendement du dividende.

    La plupart des programmes de fidélités sont des divisions internes de lignes aériennes, chaîne d'hôtel, chaîne de magasins... Un des problèmes avec Aimia est qu'il existe assez peu de sociétés publiques comparables. Il y a la compagnie américaine Alliance Data (propriétaire d'Air Miles) qui se compare un peu avec Aimia.

    Au final, j'ai trouvé l'industrie difficile à comprendre, très compétitive et peu transparente. Je ne toucherais plus à ce secteur.

    Un des problèmes d'Aimia est qu'ils ont tenté de créer et d'acheter toute sorte de programmes de fidélité aux quatre coins de la planète sans grand succès.  Alliance Data a obtenu un bien meilleur rendement pour ses actionnaires pendant la même période. Le problème était peut-être davantage au niveau de la gestion et de la stratégie d'Aimia que de l'industrie mais c'est difficile à dire...

     
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.