Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Stamps.com (STMP)

Stamps.com est une société qui profite beaucoup de l'essor du commerce électronique. Stamps ne fait pas directement du e-commerce mais fait plutôt partie des entreprises qui fournissent le "backbone" ou l'infrastructure nécessaire au commerce en ligne. C'est une thèse d'investissement à la Shopify mais avec une évaluation boursière qui peut se concilier avec un modèle garp (growth at reasonable price).

Stamps.com offre une solution de postage préapprouvé pour le USPS (United States Postal Service). En gros, leurs clients peuvent imprimer les étiquettes d'expédition avec une imprimante d'ordinateur standard. Pas besoin d'appareil spécial. Il parait que leur solution est plus efficace et économique que de traiter directement avec le USPS. Ils offrent aussi des plateformes web pour gérer le tracking des colis.

Le titre se transige entre 25 et 30 fois les profits de 2017. La croissance des revenus est de 30% et celle des profits d'opération de 45% pour 2017. Le bénéfice comptable a plus que doublé, mais est aidé par un ajustement fiscal favorable. Le bilan est sain avec 60 millions de cash net. La capitalisation boursière est de 3 milliards. 

La société est encore relativement petite et est très bien positionnée pour profiter de la croissance du e-commerce. Ils ont acquis des concurrents (Endicia) et des services complémentaires(ShipStation, ShipWorks, ShippingEasy) dans les 3 dernières années. Ils ont concentré leurs efforts uniquement sur le marché américain jusqu'à présent, mais pourraient prendre de l'expansion hors USA.

Bref, je trouve le titre très intéressant et je remercie Marcky d'avoir attiré mon attention en le plaçant dans son portefeuille du forum. Le titre a fortement baissé dans les derniers jours malgré de très bons résultats. Le jeu des attentes élevées j'imagine...  

Une histoire à suivre très certainement.

         

Réponses

  • 9 Réponses trié par Votes Date
  • En effet Phil, l'entreprise semble très intéressante. 

    Les résultats du Q3 sont sortis, bien qu'ils semblent très solides, il faut les prendre avec un grain de sel car l'entreprise car ils ont comptabilisé un gain sur la provision d’impôt en lien avec un changement comptable.

    Sur une la base Q3/Q3 l'EBITDA non ajusté a progressé d'environ 10 % .


    Fait intéressant l'entreprise a racheté bcp d'actions depuis la dernière année. 

    À suivre...
  • Content que tu ai parti un fil, Phil,

    Il y a longtemps que je détient Stamps et ils font de très bon cash flow qu'ils ont dernièrement investis pour consolider le marché de l'envoie. Mais ils ont une forte culture de retour du capital aux actionnaires et j'ai plusieurs fois reçus de gros dividendes spéciaux par le passé. 

    Si vous aimez le style, encore plus back-bone, j'aime bien aussi GoDaddy. Ils partent de l'os et ils rajoutent du cash jusqu'au make-up.
  • Avez-vous une explication pour la baisse récente de 25% du prix de l'action?
  • Rapidement, la question qui me vient en tête est quel est l'avantage compétitif?

    Je comprends qu'ils sont pré-approuvés par la Poste, mais la technologie qu'ils présentent en soi semble facile à reproduire, non? Ils ont l'avantage d'avoir été le premier approuvé qui a déjà pris le marché?

    Bref, c'est superficielle comme analyse, mais c'est ce qui m'intrigue!
  • L' avantage compétitif de Stamps n'est évidement pas technologique. Ici on est dans l'univers ou c'est le volume qui est roi. 

    J'ai discuté avec une connaissance bien placé chez Poste Canada qui ont la même réalité que la US Postal. Ils ont d'énormes coûts fixes car ils doivent livrer au bout de chaque route avec un camion vide. La compétition est donc injuste avec les Fedex, UPS et autres qui peuvent ne désservir que les routes payantes et domper le restant dans le réseau publique.

    D'ou l'intérêt pour la USP de négocier des "timbres" a rabais a un revendeur qui détient énormément de volume. Il est donc impossible pour un nouveau arrivant avec un logiciel et une machine de négocier des coûts d'intrants plus bas que Stamps. D'autant plus qu'ils ont acquis toutes les solutions concurrentes  qui offraient un upgrade à leur plateforme. Creusant d'autant plus le fossé.

    Quant à expliquer la baisse récente de 25%, je ne gagerais pas la coupe d'un bout d'ongle à tenter une explication. Je sais pas contre que ce type de baisse comme de hausse est habituel avec eux et n'empêche en rien les résultats sous-jacents de demeurer admirables.





  • Je n'ai pas suivi le titre mais sur le compte Twitter de Marc Cohodes, il semble lui reprocher quelque chose. En date du 3 novembre.

    https://twitter.com/AlderLaneeggs/status/926529915578650624

    https://mobile.twitter.com/AlderLaneeggs/status/926539678098055169
  • Marcky a dit :

    L' avantage compétitif de Stamps n'est évidement pas technologique. Ici on est dans l'univers ou c'est le volume qui est roi. 


    Merci pour cet avis intéressant Marcky. Je dirais qu'il y quand même aussi une composante technologique dans les différents logiciels de gestion du "shipping" et de l'inventaire qu'ils proposent. Ce sont des plateformes qui sont développées depuis plusieurs années et qui ne sont pas faciles à reproduire.

       
  • -5% aujourd'hui. 

    Quand un ceo exerce pour 25 millions d'option, ça te magane un titre ! Ce qui m'inquiète là dedans, c'est que les options expiraient seulement en 2024...  




Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.