Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Ok Google, trouve-moi un investissement!

Réponses

  • 2 Réponses trié par Votes Date
  • Si ta job peut être remplacé par un algorithme de deep learning : watch out !  Et ça vaut pour bien des gens dans bien des industries...

    Je ne prétend pas être un futurologue mais ça risque d'être un grand bouleversement dans les prochaines années. Beaucoup d'entreprises pourraient améliorer leur rentabilité en abolissant des jobs et en utilisant ce genre de technologies. Je trouve que ça milite fortement pour le fait que l'actif net d'un individu soit constitué majoritairement d'actions. 

    D'un autre côté, ont pourrait avoir bien des problèmes sociaux s'il y a trop de pertes d'emploi...


  • Tout est une question de répartition de la richesse. Avec l'IA on va augmenter la richesse totale reste à voir comment on va la répartir. La révolution industriel a créé un bouleversement semblable. Quel fut le changement social qui a compensé? 

     L'apparition de l'impôt sur le revenu qui permet aux gouvernements de répartir une partie de la richesse.

    Pendant plus de 50 ans après la Confédération, les droits de douane et d’accise procurent l’essentiel des revenus fédéraux et en 1913, ils en représentent encore plus de 90 %. Le Parlement introduit toutefois, en 1917, un impôt sur le revenu des personnes physiques et des impôts sur les entreprises pour participer au financement de la Première Guerre mondiale. En 1920, une taxe sur les ventes des fabricants et d’autres taxes sur les ventes sont également instituées.

    Durant la même période, les recettes provinciales proviennent surtout des licences et des permis ainsi que des ventes de produits et de services. En outre, les provinces reçoivent un financement fédéral considérable. Elles hésitent à s’engager dans la taxation directe, mais, vers la fin du XIXsiècle, elles imposent les bénéfices des entreprises et les successions. Les impôts sur les biens mobiliers et immobiliers constituent l’essentiel du financement des administrations locales et en 1930, les recettes totales des municipalités dépassent celles du gouvernement fédéral.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.