Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

CarMax (KMX - NYSE)

Certains s'interrogent sur le niveau d'endettement de CarMax, soit 4.23 X Equity.
Or, 79% de cette dette est une non-recourse note (donc aucun actif de CarMax en contrepartie)

De plus, si on regarde dans les actifs, on y voit: Auto loan receivables représentant 80% de la dette totale.
CarMax semble semble donc emprunté d'une main pour prêter de l'autre à ces clients.

A partir de ces chiffres, le niveau d'endettement ne me semble pas un problème.

A propos de l'avoir des actionnaires qui n'augmente pas:
CarMax a racheté plus de 16% de ces actions depuis 4 ans.

(Mes chiffres viennent du dernier rapport annuel)


Réponses

  • 11 Réponses trié par Votes Date
  • Merci mistert pour ta réponse que j'avais vu dans l'autre post. Tu donnais aussi un éclairage intéressant sur le conservatisme dans la présentation des cash flows qui ne tient pas compte de la récupération de ces emprunts.

    Vraiment une entreprise qu'il faut lire par les earnings.
  • @Marky Pourrais-tu nous mettre le lien vers le post dont tu parles.
  • iSmile a dit :

    @Marky Pourrais-tu nous mettre le lien vers le post dont tu parles.

    Le post en question a été effacé par Phil lors d'un nettoyage du fil de discussion Portefeuille 2018.

  • Voici un extrait d'une question demandé à François Rochon:

    23. Here is a fun one - What stock would Warren Buffett (TradesPortfolio) or Benjamin Graham buy today if he were you?

    That is an interesting question. For Warren Buffett (TradesPortfolio), I think one company that would fit well in Berkshire Hathaway is CarMax. In my opinion, they have a great competitive advantage in their industry. And they have a long way to grow before maturity. And their financial division would profit from Berkshire’s umbrella. 

  • Le brouhaha il y a 10 ans à propos de l'achat de Carmax par qqun dans l'entourage de Buffett :



    L'historique de François Rochon avec Carmax :
    http://montrealgazette.com/business/francois-rochon-the-experience-of-investing-in-carmax
  • Je travaille beaucoup avec l'Enterprise Value (EV).

    Petit rappel : 

    EV = market value of common stock + market value of preferred equity + market value of debt + minority interest - cash and investments.

    Often times, the minority interest and preferred equity is effectively zero, although this need not be the case.

    Si vous aviez à calculer l'EV de Carmax, vous arriveriez à quelle valeur? Plus ou moins que la capitalisation boursière actuelle? À première vue, je dirais que la compagnie a peu de cash et beaucoup de dette, donc l'EV serait grand, mais il semble y avoir des spécificités à la dette, ce pourquoi je vous pose la question.


  • Je travaille beaucoup avec l'Enterprise Value (EV).

    Petit rappel : 

    EV = market value of common stock + market value of preferred equity + market value of debt + minority interest - cash and investments.

    Often times, the minority interest and preferred equity is effectively zero, although this need not be the case.

    Si vous aviez à calculer l'EV de Carmax, vous arriveriez à quelle valeur? Plus ou moins que la capitalisation boursière actuelle? À première vue, je dirais que la compagnie a peu de cash et beaucoup de dette, donc l'EV serait grand, mais il semble y avoir des spécificités à la dette, ce pourquoi je vous pose la question.


    Effectivement, à première vue, la dette semble élevée.
    Toutefois, dans les actifs, on y voit:
    Auto loan receivables représentant 80% de la dette totale.

    CarMax semble donc emprunté d'une main pour prêter de l'autre à ses clients.
    Ca fait partie de la nature de sa business.
    Un peu comme une banque qui joue sur l'écart des taux d'intérêt versés à ses déposants
    versus les taux demandés aux gens à qui elle prête de l'argent.

    En terminant, l'entreprise a utilisé beaucoup de cash pour racheter ses actions au cours des dernières années.
  • Pour la formule de François je crois qu'il faut considérer les auto loans receivables comme un investissement. Ce sont des sommes prêtées pour lesquelles Carmax recevras des intérêts. Si la compagnie avait acheté des obligations identiques au portefeuille de prêts en ce qui concerne la durée moyenne et les intérêts reçus ça serait considéré comme un investissement.
  • 8 Jan modifié Vote Up0Vote Down
    MarioP a dit :

    Pour la formule de François je crois qu'il faut considérer les auto loans receivables comme un investissement. Ce sont des sommes prêtées pour lesquelles Carmax recevras des intérêts. Si la compagnie avait acheté des obligations identiques au portefeuille de prêts en ce qui concerne la durée moyenne et les intérêts reçus ça serait considéré comme un investissement.

    Je comprends qu'il y a une explication, mais tout de même, concrètement, si on avait à acheter la compagnie au complet présentement (sans prime d'acquisition), est-ce qu'elle nous coûterait plus ou moins que la capitalisation boursière actuelle? 

    À première vue, de façon bien simple, j'aurais tendance à dire que c'est le double, 12 milliards de dette et 12 milliards de market cap, pas de cash significatif. 

    Par contre, si l'on considère les Auto Loan Receivables comme des investissements, bien ça change la donne, ce pourquoi je pose la question sur l'enterprise value! (et ce pourquoi je vous laisse faire les calculs également!)
  • ffournier a dit :

    Voici mon calcul (Année fiscale 2017, chiffres en milliers)

    ffournier a dit :

    Common shares: 192 215

    ffournier a dit :

    Share price        : 70

    ffournier a dit :

    Market cap : 13 455 050

    ffournier a dit :

    Cash : 38 416

    ffournier a dit :

    Auto loan receivable : 10 597 076

    ffournier a dit :

    Dette totale : 13 170 776

    ffournier a dit :

    EV = 13 455 050 + 13 170 776 - 38 416 - 10 597 076 = 15 990 334

    ffournier a dit :

    Par ailleurs:

    ffournier a dit :

    Earnings: 626 970

    ffournier a dit :

    Taxe: 379 435

    ffournier a dit :

    Depreciation : 168 875

    ffournier a dit :

    EBITDA: 1 175 280

    ffournier a dit :

    EV/EBITDA : 13,6

    ffournier a dit :


  • Mes excuses a ffournier.
    Mon dernier post a de toute evidence mal fonctionné...

    Je reprends donc:

    Voici mon calcul (Année fiscale 2017, chiffres en milliers)
    Common shares: 192 215
    Share price        : 70
    Market cap : 13 455 050
    Cash : 38 416
    Auto loan receivable : 10 597 076
    Dette totale : 13 170 776
    EV = 13 455 050 + 13 170 776 - 38 416 - 10 597 076 = 15 990 334

    Par ailleurs:
    Earnings: 626 970
    Taxe: 379 435
    Depreciation : 168 875
    EBITDA: 1 175 280

    EV/EBITDA : 13,6



Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.