Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Salesforce (CRM)

Salesforce a déjà été dans certains portefeuilles de membres et d’autres seront probablement actionnaire via l’achat de Slack par Salesforce.

Salesforce a une capitalisation de 220 milliards et est donc, à ma connaissance, une des plus grande business qui vend son logiciel sur le cloud avec Microsoft et Adobe.

C’est le leader dans les logiciels de CRM (customer relationship management) avec plusieurs solutions reliées. 
J’imagine qu’ils auront probablement plus de facilité de vendre Slack dans un bundle de leur service.

Les résultats du trimestre 31 oct 2020: Revenus 5,4 MM et net income de 1,08 MM

Un slide deck https://s23.q4cdn.com/574569502/files/doc_presentations/2019/Dreamforce'19-Investor-Day-Finance-Review-Presentation.pdf

Réponses

  • 8 Réponses trié par Votes Date
  • Je me permets de citer @cynetos pour avoir le contenu CRM sur ce fil.
    cynetos a dit :
    Voici ce que j'avais écris en 2018 afin d'expliquer mon choix de CRM dans mon portefeuille fictif et réel:  "Salesforce  (CRM) continue à réaliser des ententes avec une multitude de compagnies et je ne vois pas l'horizon où la croissance s'estompera : processus de vente, outils marketing traditionnels, "community" afin de tirer le meilleur partie des réseaux sociaux de toutes sortes, le concept einstein (couche analytique des données), etc.  Bien entendu, je n'est jamais changé d'idée à propos de cette compagnie (dans mon portefeuille depuis bientôt 3 ans). Au Québec notamment, plusieurs grandes firmes s'arrachent les analystes-programmeurs certifiés Salesforce. Il en manque partout et ceux qui connaissent leur interface sont payés des salaires de fous ! Une compagnie tout simplement fascinante de par son aptitude qui semble illimitée à intégrer dans son écosystème toutes sortes d'applications, et ce, qu'elles proviennent d'Android, d'Apple, etc.  

  • Je trouve que Salesforce est une compagnie bien intéressante à l'heure actuelle. Ce n'est pas un major à la Microsoft, mais quand même un géant (de l'ordre de 200 milliards de $ en capitalisation boursière). Ce n'est pas non plus une jeune pousse ou une licorne valorisée à un multiple des ventes hallucinant. Ils sont là depuis 20 ans, ils ont eu le temps de déployer leur offre de produits, de croitre par acquisition et d'augmenter leur marge. Ils se retrouvent aujourd'hui dans cette phase où les free cash flow commencent à arriver plus rapidement, après des années d'investissement majeur dans la business. Ceci permet évidemment de mieux comprendre la force du modèle.

    L'entreprise est un «pure play» sur la digitalisation inéluctable des entreprises, avec une offre de services diversifiée, des revenus récurrents, de gros clients, de nouveaux marchés, une acquisition majeure qui complémentera son offre pour en faire un autre Microsoft. Un blue chip moderne en devenir?
  • Je suis allée voir le profil du big boss, Marc Benioff, tout un personnage! 
    "À Salesforce, il a imposé le modèle dit « One-One-One », qui a été copié par Google et d’autres dans la Silicon Valley : 1 % des capitaux, 1 % des profits et 1 % du temps de travail doivent être redistribués à des organisations caritatives."
    https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2019/10/22/marc-benioff-le-saint-patron-de-la-silicon-valley_6016408_4500055.html
  • Salesforce avait annoncé que l’achat de slack se fera:  $26.79 in cash and 0.0776 shares of Salesforce common stock for each Slack share.
    donc, quel est l’avantage de conserver ses actions de slack actuellement si au final on veut celles de Salesforce? Slack se transige en ligne avec l’offre mentionné ci haut. 
    Quelle est l’incidence fiscale des actions reçues ?
    Nous sommes au début de la nouvelle année, j’aurais tendance à vendre mes actions Slack et prendre tout le montant et acheter Salesforce au lieu que ça soit mi-comptant mi- action.
    je sais que j’aurai un gain en capital si je fais ceci mais en même temps, tel que mentionné je ne suis pas certain de l’impact fiscal si je laisse le processus de faire.
    https://investor.salesforce.com/press-releases/press-release-details/2020/Salesforce-Signs-Definitive-Agreement-to-Acquire-Slack/default.aspx
  • @Olorrain Qu'est-ce que ça te donne de ne pas prendre l'offre telle quelle si tu veux conserver? 

    En fait tu veux comparer l'incidence fiscal de recevoir un montant en $ et quelques actions, versus une vente par toi-même c'est cela?
  • Je voulais effectivement comprendre l’incidence fiscale, il y aura-t-il un gain à déclarer pour les actions acquises de CRM? Pour la portion cash?
  • J'ai fouillé un peu... de ce que j'ai vu, lorsque tu vends une action canadienne en échange d'une autre action canadienne, tu peux faire un roulement et tu ne paieras pas d'impôt. 

    Dans le cas d'actions américaines, tu serais mieux de consulter un expert en fiscalité, mais le roulement ne semble pas possible. Peut-être que d'autres personnes ici ont l'expérience d'une acquisition américaine et pourraient t'en dire plus.

  • https://s23.q4cdn.com/574569502/files/doc_financials/2021/q4/CRM-Q4-FY21-Earnings-Press-Release-w-financials.pdf

    Bons résultats pour Salesforce. 24% de croissance des revenus. Le marché n'aime pas trop les prévisions de profits pour la prochaine année mais bon... il faut bien faire des prédictions conservatrices si l'on veut pouvoir "battre nos prévisions" à chaque trimestre ;-)

    Salesforce vise 50 milliards de revenus dans 5 ans. La thèse d'investissement, c'est pas mal un 20% de croissance annualisée des revenus combiné à une expansion de leur marge de profits.  
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.