Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Shopify (SHOP)

1678911

Réponses

  • octobre 2021 modifié Vote Up1Vote Down
    Encore d'excellents résultats pour Shopify avec 46% de croissance des revenus. On s'enligne pour 4.5 milliards de revenus en 2021. Le triple des revenus de 2019.

    J'aime bien le passage suivant du cc qui démontre la domination de plus en plus grande de Shopify:

    We're seeing early traction with a number of buyers checking out with Shop Pay and Facebook and Instagram growing and orders ramping up on these services for Shopify and non-Shopify merchants. We remain on track to add Shopify Payments as the processor for all Shopify merchant transactions on Facebook properties by year end. We expect this integration with Google where Shopify and non-Shopify merchants alike will be able to offer Shop Pay at checkout to be completed in the fourth quarter.
  • C’est la fin de semaine du Black Friday - Cyber Monday et Shopify diffuse à nouveau ses chiffres du Black Friday.

    Black Friday sales of nearly $2.9* billion from the start of Black Friday in New Zealand through the end of Black Friday in California. This represents a 21% increase over Black Friday in 2020 when sales by Shopify merchants surged 75% over 2019 driven by COVID-19 lockdowns, and is more than double their sales on Black Friday 2019. 

    • Average cart price: $101.20 USD, which is up from last year's Black Friday average of $90.70 USD.

    https://investors.shopify.com/news-and-events/press-releases/news-details/2021/Black-Friday-but-Make-It-Epic-Shopify-Merchants-Break-Records-with-2.9-Billion-in-Sales/default.aspx

    L’augmentation des ventes duBlack Friday aura été de 21% par rapport à 2020. Si on compare le trimestre se terminant au 30 septembre 2021 vs au 30 sept 2020, la croissance des ventes a été d’environ 46%. 
    Peut-on s’attendre à ce que la croissance des ventes pour le trimestre actuel soit moindre, possiblement.

    Tout comme l’année dernière m, on peut voir la carte live du weekend
    https://datastories.shopify.com/
  • novembre 2021 modifié Vote Up0Vote Down
    Olorrain a dit :
    L’augmentation des ventes duBlack Friday aura été de 21% par rapport à 2020. Si on compare le trimestre se terminant au 30 septembre 2021 vs au 30 sept 2020, la croissance des ventes a été d’environ 46%. 
    Peut-on s’attendre à ce que la croissance des ventes pour le trimestre actuel soit moindre, possiblement.


    C'est possible, mais il y a aussi le revenu des abonnements (subscription solutions) qui n'est pas lié au niveau de vente des marchands.  J'ai aussi vu plusieurs articles dans les médias qui disaient que le Black Friday n'est plus ce qu'il était et que les ventes sont plus réparties jusqu'à Noël... Il faudra voir le GMV du Q4 au final. Au Q3, ils ont fait +35%
  • philrancourt a dit :
    Olorrain a dit :
    L’augmentation des ventes duBlack Friday aura été de 21% par rapport à 2020. Si on compare le trimestre se terminant au 30 septembre 2021 vs au 30 sept 2020, la croissance des ventes a été d’environ 46%. 
    Peut-on s’attendre à ce que la croissance des ventes pour le trimestre actuel soit moindre, possiblement.


    C'est possible, mais il y a aussi le revenu des abonnements (subscription solutions) qui n'est pas lié au niveau de vente des marchands.  J'ai aussi vu plusieurs articles dans les médias qui disaient que le Black Friday n'est plus ce qu'il était et que les ventes sont plus réparties jusqu'à Noël... Il faudra voir le GMV du Q4 au final. Au Q3, ils ont fait +35%
    Effectivement, tu amènes de bons points. 
    Par ailleurs, je ne suis pas inquiet pour Shopify, mais c’est toujours intéressant de voir les résultats du Black Friday. 
  • Une courte entrevue avec Harley (président) à propos du Black Friday et qu’en fait les consommateurs cherchaient déjà davantage de deal avant ce long weekend
    https://www.msnbc.com/stephanie-ruhle/watch/shopify-president-talks-black-friday-cyber-monday-as-markets-take-a-hit-127235141977
  • Article de Bloomberg sur Shopify. 
    https://www.bloomberg.com/news/features/2021-12-23/shopify-amazon-retail-rivalry-heats-up-with-covid-sparked-online-shopping-booma

    « But Lütke wasn’t over his obsession with remote work. As an early contributor to Ruby on Rails, an open source programming language, he’d collaborated for years with people he’d never met in person. And Shopify’s headquarters may as well have been located off the grid when it came to trying to recruit experienced execs and hotshot engineers who would pick up and move to the Canadian capital (average low in December: 18F). »

    Discussion également sur le fait qu’être totalement en remote a aussi des conséquences négatives. Il est question des défis de la livraison des colis.
  • Partenariat annoncé entre Shopify et JD.com pour s’aider mutuellement à simplifier les accès aux marchés chinois et internationaux.

    Bien hâte de voir cela aller.

    https://jdcorporateblog.com/jd-com-and-shopify-ink-strategic-partnership-to-simplify-cross-border-e-commerce/
  • Faudrait que le titre baisse encore un peu avant de remonter. J’ai vendu des puts à 940US et j’aimerais bien qu’ils soient exercés. C’est le prix maximum que je suis prêt à payer présentement avant d’avoir les résultats pour l’année 2021, un peu plus de 30x les profits
  • Je ne pensais jamais que mon souhait serait exhaussé si vite..Reste à voir si les puts que j’ai vendu seront exercés. Moi si j’en avais je ne serais pas pressé 
  • MarioP a dit :
    Je ne pensais jamais que mon souhait serait exhaussé si vite..Reste à voir si les puts que j’ai vendu seront exercés. Moi si j’en avais je ne serais pas pressé 
    Effectivement, ton souhait a été exhaussé rapidement !
  • Hier entre le creux du jour et la fermeture il y a eu un écart de +20%. En 40 d’investissement je n’avais jamais vu celà sans un annonce d’acquisition. J’avais pris une demie position (5% du portefeuille) à l’ouverture. Et les puts 940 que j’ai vendus ont varié de 150%. Pourtant la seul chose qui a changé c’est que la compagnie va s’occuper elle même de la logistique plutôt que de confier le tout à un sous traitant. La compagnie a suffisamment de cash flow pour se faire sans affecter son financement
  • MarioP a dit :
    Hier entre le creux du jour et la fermeture il y a eu un écart de +20%. En 40 d’investissement je n’avais jamais vu celà sans un annonce d’acquisition. J’avais pris une demie position (5% du portefeuille) à l’ouverture. Et les puts 940 que j’ai vendus ont varié de 150%. Pourtant la seul chose qui a changé c’est que la compagnie va s’occuper elle même de la logistique plutôt que de confier le tout à un sous traitant. La compagnie a suffisamment de cash flow pour se faire sans affecter son financement
    As-tu conservé tes actions?
  • Oui lol pas de day trading. Je ne les ai pas acheté au plus bas mais à l’ouverture. J’ai quand même fini la journée à +15%.

    je voulais payer 900us pour la compagnie je ne suis certainement pas vendeur à 930
  • J'ai manqué le deal d'hier! Je viens d'en racheter à 1105 CAD sur la bourse canadienne. J'avais toujours mes actions achetées à 420 CAD en 2019, mais j'ai augmenté ma position. La taille de mon portefeuille a doublé depuis 2019 et suite à la baisse du titre, c'était rendu une petite position pour moi. 
  • 26 jan modifié Vote Up1Vote Down
    J'ai ajouté moi aussi mais lundi: $1 078 CAD.

    J'ai aussi ajouté du Lightspeed le même jour à $34.00.

    A ces prix-là, je considérais qu'il fallait en profiter.


  • -18% aujourd’hui. Une chance qu’on a eu de bons résultats.

    voici mes notes et commentaires

    our financial outlook anticipates revenue growth for the full year 2022 that is lower than the 57% revenue growth achieved in 2021, but still rapid and outpacing the growth of ecommerce, driven by our many growth levers including the expansion of our services to more merchants in more geographies,

    Dans les médias on justifie la baisse en parlant de ralentissement. La seule mention dans le communiqué c’est que la croissance sera de moins de 57%. C’est loin d’une catastrophe 


    Our merchants had an incredible holiday selling season, which powered Shopify's strong fourth-quarter results, with their collective sales growing significantly faster than the overall ecommerce industry over the Black Friday Cyber Monday weekend

    L’écosystème de Shopify croît plus rapidement que l’ensemble du commerce électronique. Parfait.

    Adjusted operating income4 for 2021 was $718.0 million or 16% of revenue; adjusted operating income for 2020 was $437.4 million, or 15% of revenue.

    Les marges continues d’augmenter 


    Pas de citations mais la liste des réalisations de 2021 est impressionnante.


    Donc rien de négatif pour moi. Je ne vois aucune raison de moins aimer la compagnie 

  • 16 fév modifié Vote Up0Vote Down
    Merci beaucoup MarioP! Je suis pognée à travailler sur mon contrat toute la journée, je ne pourrai pas regarder les résultats avant la fermeture de la bourse ce soir. Tu me rassures.

    Le point négatif que j'ai en tête ces temps-ci concernant Shopify, c'est son association avec le domaine de la cryptomonnaie et le CEO qui siège sur un CA d'une compagnie de Cryptomonnaies. Je n'aime pas ça du tout, sauf que ça ne ''vaut'' aucunement un -18% sur un titre qui était déjà à un multiple acceptable.
  • Je n'ai pas vraiment d'avis sur l'entreprise. 

    J'aimerais vous entendre sur l'évaluation... ou encore l'évaluation que vous en faîtes, hypothèse de croissance, rendement attendu, etc.

    Morningstar semble indiqué que l'entreprise se transige aux alentours de 26.7x les ventes... est-ce que vous calculez la même chose et si oui, c'est toujours raisonnable?

  • Je trouve aussi le 41% de croissance très satisfaisant. Le 57% de croissance pour l'année est excellent, mais c'est dopé par le Q1 qui se comparait à un trimestre précovid en 2020.

    Le problème de Shopify n'est pas ses résultats, mais son évaluation très élevée dans un environnement qui est pas mal moins enthousiaste pour les titres de croissance (ce sera mon euphémisme de la journée..)

    Après la baisse d'aujourd'hui, on a une capitalisation de 93 milliards US et des revenus de 4.6 milliards US. Ça donne 20x les revenus de 2021 selon mes savants calculs. En prenant une croissance de 30% en 2022, on a 6 milliards de revenus ou environ 15x les revenus de 2022. Il y a aussi 7 milliards de cash au bilan.

    Reste que même après une baisse de 50%, le titre a une évaluation encore beaucoup plus élevée que bien des titres de croissance. Des exemples:

     - Un titre comme Farfetch qui peut être vu comme un petit Shopify pour l'industrie du luxe se vend à moins de 4x les revenus de 2021.

    - Pinterest est à 6.5x les revenus de 2021 (avec une croissance de 51% similaire à celle de Shopify). 

    - Etsy est à moins de 8x les revenus 2021.

    - Upstart malgré sa hausse d'aujourd'hui (+35%) et sa croissance hallucinante de 250% en 2021 est à 15x les revenus. Quand même moins cher que Shopify.

    Bon, ces comparaisons ont leur limite et il y a d'autres aspects à comparer entre ces compagnies, mais vous comprenez l'idée.


    Selon moi, Shopify est passé d'une évaluation "très élevée" à une évaluation "élevée". Je conserve mes actions pour le long terme, mais je considère qu'il y a de meilleures opportunités présentement.
  • Pour faire mon évaluation j’ai estimé la croissance des ventes à 30% par année pour 10 ans. J’ai mis une évaluation équivalente à celle que je suis prêt à payer pour Microsoft soit 30 fois les profits. 30 fois les profits c’est 10 fois les ventes avec des marges équivalentes à celle de Microsoft. J’ai actualisé cette valeur à 15% par année et j’ai obtenu 940$ US. J’ai fait ce calcul au début janvier donc avant les résultats publié cette semaine. Donc pour l’instant ma valeur a augmenté.

    j’ai pris 30% d’augmentation des ventes parce que c’était le taux d’augmentation avant la COVID

    10 ans de croissance c’est beaucoup mais Shopify a tellement d’avenue de croissance que c’est le prix que je suis prêt à payer. Si Shopify  maintient 30% de croissance des revenus par année je devrais faire mon 15% par année composé sur 10 ans.
  • MarioP a dit :
    Pour faire mon évaluation j’ai estimé la croissance des ventes à 30% par année pour 10 ans. J’ai mis une évaluation équivalente à celle que je suis prêt à payer pour Microsoft soit 30 fois les profits. 30 fois les profits c’est 10 fois les ventes avec des marges équivalentes à celle de Microsoft. J’ai actualisé cette valeur à 15% par année et j’ai obtenu 940$ US. J’ai fait ce calcul au début janvier donc avant les résultats publié cette semaine. Donc pour l’instant ma valeur a augmenté.

    j’ai pris 30% d’augmentation des ventes parce que c’était le taux d’augmentation avant la COVID

    10 ans de croissance c’est beaucoup mais Shopify a tellement d’avenue de croissance que c’est le prix que je suis prêt à payer. Si Shopify  maintient 30% de croissance des revenus par année je devrais faire mon 15% par année composé sur 10 ans.
    Cool! Un gros merci pour ton évaluation. Effectivement, avec 30% de croissance pendant 10 ans, le prix peut faire du sens aujourd'hui. 

    Je n'estime jamais sur plus de 5 ans (+ la perpétuité on s'entend) et mes taux de croissance sont généralement vraiment en bas de 30% également, donc pour moi ça semble surévaluée toujours aujourd'hui (mais ça ne serait pas la première fois que je me trompe dans le monde de Wall Street!). 

    Mais je suis content de comprendre comment vous êtes arrivés à ce prix! Merci.
  • 17 fév modifié Vote Up1Vote Down
    François je n’avais jamais utiliser de tels taux et une telle durée non plus. Pourquoi je l’ai fait? Parce qu’au niveau de la domination de son marché j’estime que Shopify a atteint un niveau équivalent à Facebook Apple et Google. Son marché est en forte croissance et il peuvent ajouter des clients à un coût marginal très bas. De plus ils ont prouvé pouvoir développer des nouveaux services pour ajouter à l’offre aux clients existants.

    Pour réussir à me convaincre de payer un tel prix je me suis demandé quel aurait été un prix raisonnable à payer il y a dix ans pour Apple?

    La pandémie m’a prouvé que Shopify était vraiment dominant pour tous ceux qui veulent faire du commerce en ligne sans Amazon.

    un autre thème du moment c’est la crainte de l’inflation. L’inflation amènerais une hausse des revenus des marchant donc une hausse des revenus de Shopify sans une hausse aussi importante de ses dépenses.

    une petite anecdote en passant. J’ai parlé de la baisse de Paypal à ma conjointe qui n’a aucun intérêt pour l’investissement. Elle m’a répondu qu’elle n’était pas surprise car elle-même ne l’utilisait plus. Elle avait trouvé un autre outil plus simple et plus rapide: Shop. 

    Aujourd’hui la capitalisation de Paypal est plus haute que celle de Shop et Shop lui a pris au moins un client. Et le service de paiement n’est qu’une infime partie de l’écosystème de Shopify.
  • Je ne critiquais pas l'approche, au contraire, je la trouve hyper intéressante. 

    Pour évaluer sur 10 ans, faut clairement connaître l'entreprise.
    Je ne suis vraiment pas un gros consommateur dans la vie, donc Shopify, Paypal, Etsy, Amazon, etc., je n'utilise pas ça du tout... je ne vois aucunement la domination de Shopify, mais encore une fois, je ne dis pas que ça n'existe pas. Mais clairement, quelqu'un qui fait ses devoirs (comme c'est le cas comme toi ici), bien il n'y a aucun souci.

    J'aime la comparaison avec Apple, mais si on se souvient bien, il y a 10 ans, tout le narratif de Apple était négatif. Mort de S. Jobs, nouveau compétiteur chinois (Xiaomi), Apple pas présent en Chine , écran du iPhone était trop petit, etc. Donc on payait le stock 10-12x les bénéfices (ex-cash).

    Le narratif, comme mentionné ci-haut, est plus positif... et ça se réflète dans l'évaluation évidemment (20x les ventes (ou autre métrique rapide que vous préférez, mais bon, vous comprenez l'idée)).

    Je fais quand même beaucoup d'évaluations... dans les big techs présentement pour moi, GOOGL (disc. long) a une évaluation quand même assez raisonnable présentement et Meta (disc. pas actionnaire), mais le narratif de Meta est complètement brisé présentement.

    La compagnie pour moi qui a le plus de points commun avec Apple il y a 10 ans, c'est Nintendo (disc. long), un jour je partagerai mon analyse sur le forum!
  • Je n’ai pas pris ton commentaire pour une critique. Comme tu avais l’air intéressé j’ai donné un complément d’information. Et ça fait du bien de revoir ma thèse d’investissement lorsque tout semble aller mal
  • En passant ton analogie de Nintendo avec Apple est intéressante. J’ai toujours vu le potentiel de Nintendo plutôt comme Marvel avant qu’il soit acheté par Disney : une brochettes de personnages connus du monde entier qui ne demande qu’une bonne stratégie de marketing pour être plus rentable

  • MarioP a dit :
    Je n’ai pas pris ton commentaire pour une critique. Comme tu avais l’air intéressé j’ai donné un complément d’information. Et ça fait du bien de revoir ma thèse d’investissement lorsque tout semble aller mal
    Yep, merci, très intéressé, en fait, ça m'aide réellement à comprendre l'évaluation que vous en faîtes et le pourquoi c'est une opportunité pour certains d'entre vous présentement. 

    Pour Nintendo/Marvel/Apple, je partirai un fil sur Nintendo pour ne pas polluer ce thread.
  • Une intéressante réflexion de Ben Thompson sur Shopify, d'où ils arrivent, de leur évolution, de l'impact des changements de règles dictées par Apple pour la vie privée et les conséquences pour Facebook et incidemment Shopify et du futur, qui inclut la logistique et la publicité: https://stratechery.com/2022/shopifys-evolution/

    L'article pointe aussi vers celui-ci sur la publicité: https://stratechery.com/2022/digital-advertising-in-2022/
  • Très bon article en effet. Ça aide à comprendre mieux l’écosystème de Shopify. Un peu à la manière d’Apple Shopify tire bénéfice des investissements de tiers pour augmenter les services offerts à ses clients 
  • Pour Shopify, ce ne fut rien de moins que la catastrophe. Le titre ne vaut guère plus que 800 $, ce qui signifie qu’il a cédé près des deux tiers de sa valeur, détruisant ainsi au passage 175 milliards $ de capitalisation boursière. Pourra-t-il s’en remettre ?

    Je me demande ce que l'auteur veut dire par "pourra-t-il s'en remettre". Comme la compagnie n'a pas à émettre d'actions pour opérer et à peu près pas de dette à long terme le prix de l'action à peu d'impacts sur le fonctionnement de la compagnie. Reverrons-nous le titre à 2200$ bientôt? Probablement pas mais cette compagnie ne sera pas affecté comme l'a été Nortel par la baisse du prix de l'action. Ce n'est pas Shopify qui a détruit 175 milliards ce sont les gestionnaires de fonds qui ont payé 2200$ pour l'action.

    Le titre s'en remettra si la croissance profitable se poursuit. Amazon a perdu 95% de sa valeur dans le krash de la bulle technologique.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.