Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Mediagrif (MDF.TO)

Bonjour à tous,

Parmi les nouvelles du jour (avec l'élimination de l'Allemagne à la coupe du monde de soccer), la Société québécoise du cannabis (SQDC) utilisera une plateforme de Mediagrif pour la vente en ligne de ses produits. http://www.lesaffaires.com/bourse/nouvelles-economiques/cannabis-la-sqdc-choisit-sa-plateforme-de-vente-en-ligne/603557 

Quel impact sur le cours du titre à court ou moyen terme selon-vous ?


Réponses

  • 28 Réponses trié par Votes Date
  • Espérons qu'ils sauront mieux utiliser leurs plateformes avec la SQDC qu'avec celle de lespac car ils se sont fait damer les pions avec kijiji qui offre les petites annonces gratuitement! 
  • L'impact ne peut être que positif.

    Orckestra n'est pas encore rentable, mais avec cette annonce devrait le devenir.

    Le gros problème avec Mediagrif ce sont leur acquisitions de 2012-2013 (Lespac, Jobboom, Réseau contact).  Ils ont payés beaucoup trop cher pour ces acquisitions et le titre boursier le prouve.  Ils auraient dû rester dans le B2B au lieu de s'aventurer dans le B2C.

    Mais j'aime bien les annonces récentes de mediagrif.  Les revenus de Lespac sont en train de se stabiliser, le nombre d'affichage de poste sur Jobboom est en hausse, Intertrade pogne de nouveaux contrats d'approvisionnement et Orckestra sera la plateforme de la vente de pot de la SAQ.

    La compagnie investit beaucoup dans ses logiciels cette année ce qui fait baisser les bénéfices par actions, mais si la compagnie avait investit les mêmes montant que 2017, les BPA seraient en hausse.

    Le FTQ a investit beaucoup dans Mediagrif récemment, donc ils ont confiance.  De plus, le PDG Claude Roy possède 24% des actions de la compagnie.
  • Bien d’accord avec vous pour ses 3 acquisitions qui leur font mal. Je trouve que le modèle d’affaires avec Lespac était mauvais et maintenant qu’ils ont changé avec la gratuité des annonces, l’achalandage a augmenté, ce qui est encourageant mais sûrement trop tard face au monstre qu’est Kijiji. Le Gap est trop énorme. Pour l’annonce avec Orckestra, coïncidence ou pas mais Mr. Market a apprécié apparemment....en tout cas pour le moment.
  • juin 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    C'est très certainement une bonne nouvelle, qui est généralement appréciée par le marché, à court terme du moins. Je les suis depuis quelques années, mais suis loin d'être un expert du domaine. 

    Tout à fait d'accord avec le B2B vs le B2C et l'acquisition de Joboom, des Pacs et de réseau contact. Elle plombe les résultats de trimestre en trimestre, pas mal l'effet inverse de celui qui était escompté, d'où la chute du cours de l'action depuis un an. Je vois la gratuité de Jobbom et des Pacs comme un aveu de la direction en ce sens, et c'était plutôt encourageant j'imagine, ça veut dire qu'elle ne s'acharnera pas. Si tel est le cas, toutefois, on peut se demander pourquoi ils ont acheté ces sites en partant! 

    Très difficile de concurrencer les Linkedin (Microsoft) Kijiji (ebay) et Tinder, malgré que réseau contact s'adresse probablement à une clientèle différente. 

    À mon avis le contrat avec la SQDC envoie le signal que Mediagrif met ses efforts et ses ressources au bon endroit. 
  • Les choses semblent bouger assez vite depuis une semaine pour cette entreprise.

    Claude Roy cherche à vendre Mediagrif.  A 71 ans, il fallait s'y attendre.  A quel prix est-il prêt à vendre l'entreprise ?

    L'article nous donne un indice.  Selon Claude Roy, seulement Intertrade vaudrait «plusieurs centaines de millions», donc disons 200M$, divisé par 15M d'action = 13,30$ juste pour intertrade.

    http://mi.lapresse.ca/screens/6f6f558e-036c-45ac-a81a-e32e6b7a6ec7__7C___0.html

    Les analystes, eux, pensent que ça pourrait s'acheter entre 12 et 15$ l'action

    https://www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/mediagrif-pourrait-valoir-12-
    a-15--dans-une-vente/605138

    Donc, je pense que si une transaction se conclut, ce sera plus près de 15$ que de 12$.
  • Quel échec de leur part. Lespac avait une superbe image de marque à l'époque. Ils n'ont fait aucune évolution de leur plateforme (ou presque) depuis des années.

    Aujourd'hui, leur site est désuet & inflexible. Ils se sont largement fait dépassé par Kijiji & Facebook marketplace.

    J'espère seulement que ceci n'est pas à l'image de leur exécution global.

    Divulgation: Je ne suis pas actionnaire.
  • En effet, ils n'auraient jamais du s'aventurer dans le B2C.

    Ils leur reste Réseau contact qui à mon avis ne vaut plus grand chose.  Jobboom vaut plus, mais a aussi la vie dure.  Combien auront-ils pour les deux ? J'imagine qu'ils pourraient avoir qqch comme 10-12 millions.
  • Bon, je penses qu'il est temps de s'intéresser à nouveau à cette compagnie.  J'ai regardé leurs chiffres et présentations aux investisseurs et c'est plutôt intéressant.

    Le nouveau PDG a une vision de faire orienter la compagnie en modèle SAAS.  Le plan est ambitieux, faire passer les revenus de 80 millions à 250 millions, et la capitalisation boursière du titre X10 d'ici 5 ans.

    Leur revenus sont séparés en 3 catégories :

    Strategic sourcing : 42%
    Unified commerce : 38%
    eMarketplace : 20%

    Ils veulent faire croitre leurs plateforme de Strategic Sourcing et Unified Commerce (je penses qu'il s'agit des plateformes Intertrade, Orckestra, k-ecommerce, ASC, MERX).

    Ce qui me rend optimiste avec cette compagnie c'est que leurs revenus sont en forte croissance depuis la pandémie.  On peut voir que leurs plateformes de Unified commerce (Orckestra, k-ecommerce) est en croissance de 52% avec la pandémie.

    Et l'évaluation actuelle reflète encore les difficultés que l'entreprise a connue avec LesPac, Jobboom, Réseau contact.  Ils ont fait de gros Write off dans leurs derniers résultats financiers.  L'évaluation actuelle du titre est est très peu évaluée si on la compare à ses compétiteurs.
  • Le pdg a vraiment dit qu’il voulait multiplier le titre par 10 sur 5 ans ?!??
  • 30 jui modifié Vote Up0Vote Down
    En fait, il veut faire passer le market cap de 100 millions à 1 milliard en 5 ans.
  • Jeff a dit :
    En fait, il veut faire passer le market cap de 100 millions à 1 milliard en 5 ans.
    Ça revient un peu au même (à moins de vouloir émettre beaucoup d’actions). En général, un ceo de société publique ne s’aventure pas dans ce genre de prédiction...
  • Je ne connais pas la liste des clients d’Orckeatra, mais ils sont derrière la sqdc.
  • philrancourt a dit :
    Jeff a dit :
    En fait, il veut faire passer le market cap de 100 millions à 1 milliard en 5 ans.
    Ça revient un peu au même (à moins de vouloir émettre beaucoup d’actions). En général, un ceo de société publique ne s’aventure pas dans ce genre de prédiction...
    Philippe, si je me souviens bien, Chad Wasilekoff a déjà dit quelque chose de semblable. ;-)
  • @eddyc j’osais pas le dire mais ça m’est revenu à l’esprit quand j’ai lu ça...
  • Dauphin a dit :
    https://www.lapresse.ca/affaires/marches/2020-08-21/transactions-d-inities-l-ex-pdg-de-mediagrif-vend-pour-4-5-millions-de-dollars-d-actions.php

    L'ex pdg et la vice-présidente au développement corporatif vendent du Mediagrif. 
    Encourageant!

    Ca ne me surprends pas que Claude Roy vendent de ses actions.  Dans les années passés quand il était PDG, il disait qu'il mettait tous ses oeufs dans le même panier (il a dû le regretter !!!), presque l'entièreté de sa fortune était dans l'action de Médiagrif.  Je vois ces ventes comme une diversification de sa part et je penses qu'il fait bien de faire ça.   Même avec ces ventes, il possède encore beaucoup d'actions de la compagnie.  J'ai aussi l'impression (supposition ici) que ce n'est pas une histoire d'amour entre lui et l'actuel PDG.  Luc Filiatreault (actuel PDG) a critiqué Claude Roy dans une conference call en disant que Claude Roy n'était pas un gars de vente (n'engageait personne pour s'occuper des ventes dans son entreprise).

    Pour l'autre vente d'initié, la VP au développement corpo, c'est un peu plus inquiétant, mais pas à outre mesure.
  • Comparaison entre Shopify, Lightspeed et Mediagrif :


    Ce qui me surprends c'est de voir l'énorme écart au niveau de l'évaluation :

    Shopify : 50x les ventes
    Lightspeed : 16x les ventes
    Mediagrif : 1x les ventes



  • 10 sep modifié Vote Up0Vote Down
    Oh, et aussi l'entreprise va changer de nom le 23 septembre.  Actuellement, le nom nous dit que c'est une compagnie de journaux, de média ou quelque chose du genre.  Elle va surement porter un nom qui va ressembler plus au domaine du commerce électronique.
  • 10 sep modifié Vote Up-1Vote Down
    Maintenant compare leur croissance des 3 dernières années... Mediagrif c'est du bois mort... Ils ont payé 80 millions pour jobboom et reseau contact. Je comprend mal l'intérêt pour cette compagnie. 
  • Allardo a dit :
    Maintenant compare leur croissance des 3 dernières années... Mediagrif c'est du bois mort... Ils ont payé 80 millions pour jobboom et reseau contact. Je comprend mal l'intérêt pour cette compagnie. 

    Tu as raison, leur croissance pour les 3 dernières années est mauvaise et leur acquisition de Jobboom et réseau contact a été une grave erreur.  Mais il faut regarder en avant : La compagnie est en transformation, la croissance de leur plateforme de commerce électronique est élevé et a un grand potentiel.  Jobboom représente désormais moins de 3% de leurs revenus totaux et Réseau contact à peu près rien.  Les mauvaise années sont derrière.

    Le marché va graduellement donner à cette compagnie une évaluation plus généreuse au fur et à mesure que la croissance deviendra visible.

    Il y a des risques bien sur, mais si tout se passe bien ce sera payant pour les actionnaires.
  • Jeff a dit :
    Comparaison entre Shopify, Lightspeed et Mediagrif :


    Ce qui me surprends c'est de voir l'énorme écart au niveau de l'évaluation :

    Shopify : 50x les ventes
    Lightspeed : 16x les ventes
    Mediagrif : 1x les ventes



    Ouais... c'est un peu comme comparer un joueur étoile de la LNH (Shopify) avec un joueur de 3e/4e trio (Lightspeed) et un gars de la ligue américaine (Mediagrif)...

    Est-ce que Connor McDavid est surpayé parce qu'il gagne 50x le salaire du gars de la ligue américaine ? Peut-être que oui, peut-être que non... tout est question de jugement... mais je ferais attention à ce genre de comparaison.

    Ce sont des compagnies qui ne sont vraiment pas dans la même ligue. J'ai l'impression qu'on les compare seulement parce que ce sont des joueurs locaux (Shopify est à Ottawa) dans le commerce électronique... ce qui est un peu superficiel comme lien.


  • Je suis tout à fait d'accord avec toi Phil, ils ne jouent pas dans la même ligue et sont comparés seulement parce que ce sont des joueurs locaux.

    Pour continuer l'analogie du Hockey, j'ajouterais également qu'ils ne sont pas à la même position non plus.  On aurait l'attaquant étoile de la LNH (Shopify qui vise le petit entrepreneur/particulier), le défenseur du 3e trio (Lightspeed qui vise les détaillants) et le gardien de but de la ligue junior (Mediagrif qui vise la moyenne/grande entreprise).

    Le gardien de but a encore beaucoup de chemin à faire avant d'atteindre la LNH et encore plus avant de pouvoir être comparé à Carey Price, mais connait un bon début de saison et je penses que les dépisteurs de la LNH devraient le surveiller.
  • Jeff a dit :
    Le gardien de but a encore beaucoup de chemin à faire avant d'atteindre la LNH et encore plus avant de pouvoir être comparé à Carey Price, mais connait un bon début de saison et je penses que les dépisteurs de la LNH devraient le surveiller.
    En gardant en tête que 99% des juniors ne feront jamais la LNH ;-)
  • philrancourt a dit :
    Jeff a dit :
    Le gardien de but a encore beaucoup de chemin à faire avant d'atteindre la LNH et encore plus avant de pouvoir être comparé à Carey Price, mais connait un bon début de saison et je penses que les dépisteurs de la LNH devraient le surveiller.
    En gardant en tête que 99% des juniors ne feront jamais la LNH ;-)


    Pour en rajouter sur les analogies sportives....  Spotify est actuellement peu comme Connor McDavid avant avoir jouer un seul match dans la LNH.  Si le marché des contrats de joueurs étaient 100% libres, McDavid aurait eu le plus gros contrats à long terme de la ligue sans avoir joué un match dans la LNH, mais à l'époque, on ne pouvait pas se tromper sur son potentiel de future super-star.  Un tel contrat peut devenir une aubaine dans plusieurs années si le marché continue de croître et que les performances du joueur répondent ou dépassent les attentes.


    Voilà!:)

  • JonJon
    15 sep modifié Vote Up0Vote Down
    Je ne possede pas le titre et ne le connais pas en detail.

    De loin, l'ancien Management a fait des erreurs strategiques d'eparpillement.  Claude Roy semble un example de ce qui est discute sur le fil de Knight: un success dans une premiere entreprise (Logitech) n'est pas un gage de success dans une deuxieme (Mediagrif).  Le nouveau Management, qui semble en effet faire des declarations publiques hors communes; les preuves sont a faire!  Il a somme toute une bonne reputation a ce que je lis. Voyons la suite des choses au niveau strategique et operationnel...


    Je suis tomber sur cet article dans mon feed. Je veux donner credit ici a Mediagrif qui a gagne un prix pour la diversite avec 50% de son Management compose de Femmes.  Pour une compagnie high-tech en plus, traditionellement menu par les hommes, c'est a feliciter.

    Mediagrif placed among a total of 73 corporations that earned the Women Lead Here title in 2020, with 40% of its executive roles and 50% of higher management positions held by women

    https://ca.finance.yahoo.com/news/circa-completes-acquisition-teletics-183700841.html
  • Mediagrif change de nom.  Je ne sais pas si c'est à cause de ça que le titre monte de 12.5% aujourd'hui.

    https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-09-21/mediagrif-deviendra-mdf-commerce.php
  • Le titre a fait un bond de 50% dans le mois de septembre.  Le marché semble reconnaître son potentiel de croissance.

    À suivre ses résultats trimestriels en novembre...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.