Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Petit guide du débutant à la Bourse

Pas facile de faire ses débuts à la Bourse. L'abondance d'information et de théories de toutes sortes peut être assez déroutante....

J'ai pensé créer ce fil de discussion pour regrouper les principaux conseils aux débutants présents sur ce forum. 


Suggestions de livres


Investir à la Bourse et s'enrichir
Maîtriser les démons de la Bourse
One Up on Wall Street
Common Stocks and Uncommon Profits



Lettres financières

http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/918/lettres-financieres-et-autres

Compétences d'un investisseur autonome
http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/898/quelles-sont-les-competences-necessaires-pour-etre-un-bon-investisseur-autonome 

Bénéfice net vs Cash Flow
http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/959/net-income-vs-adjusted-net-income-vs-cash-flow

Un cours en ligne sur la compréhension des états financiers
https://catalogue.edulib.org/fr/cours/HEC-SC-101/

Un exemple d'histoire boursière trop belle pour être vraie (story stock)
http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/17/fortress-paper-ftp/p1

Discussion sur les gestionnaires privés québécois

http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/711/meilleur-gestionnaire

Emprunter pour investir
http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/461/etude-sur-le-levier/p1

 
«1

Réponses

  • 32 Réponses trié par Votes Date
  • J'ai aussi créé une catégorie regroupant les fils de discussion sur les débuts à la Bourse:

    http://forum.entrepreneurboursier.com/categories/d%C3%A9buter-en-bourse


    N'hésitez pas à enrichir ce fil de vos conseils et liens intéressants, mais gardez à l'esprit que ça s'adresse à quelqu'un qui commence à la Bourse.
  • Merci Philrancourt pour ce poste!

    Ce fut très utile pour quelqu'un comme moi qui vien de commencer sur ce forum. Vous êtes très intéressant à lire!
    J'ai lu en entier le livre de Bernard Mooney < investir à la bourse et s'enrichir>. C'est ce livre qui m'a introduit à l'univers de l'investissement boursier. Ça m'a motivé a pousser plus loin mes connaissances en suivant le cours <initiation à la comptabilité financière> avec la Teluq.

    Petite question, est-ce que des gens ont suivi le cours en ligne sur la compréhension des états financiers? J'aimerais avoir vos opinions sur le cour avant de débuter.
  • seeds_growth a dit :

    Petite question, est-ce que des gens ont suivi le cours en ligne sur la compréhension des états financiers? 
    C'est un cours de base qui est utile quand on commence et qui aide à comprendre les différents états financiers et certaines bases de la comptabilité.  Je l'ai suivi par curiosité il y a cela quelques années lorsque Phil en avait parlé.  Je me doutais que j'y apprendrais rien de nouveau. Bref une bonne façon de débuter la compréhension de la comptabilité ou de se remémorer les bases, mais si tu es le moindrement expérimenté en bourse et ou en gestion, tu n'y apprendra rien.
  • seeds_growth a dit :

    Petite question, est-ce que des gens ont suivi le cours en ligne sur la compréhension des états financiers? J'aimerais avoir vos opinions sur le cour avant de débuter.
    J'ai aussi suivi le cours et j'avais bien aimé (divulgation: HEC Montréal est mon employeur).

    C'est une version réduite d'un cours d'introduction aux états financiers du bac en administration de HEC. Évidemment, les gens qui ont fait un bac en administration (comme Patofthepig) ou un certificat en finance/comptabilité ne vont rien y apprendre de nouveau.

    Pour quelqu'un qui n'a jamais été exposé à l'étude des états financiers et qui désire faire du stockpicking par lui-même, je crois que c'est un must.
  • Un livre très bien fait et facile à lire : Warren Buffett and the Interpretation of Financial Stattements, de Mary Buffett et David Clark.  Aucun pré-requis pour bien comprendre. Chaque chapitre explique une section des états financiers tout en soulignant quels sont les éléments à surveiller pour l'investisseur. Moins de 200 pages; le plus long chapitre a cinq pages.
  • j'ai beaucoup appris a lire sur ce forum depuis les 3 dernière semaine. J'ai lu beaucoup sur le sujet au cours des derniere année, et je me posais la question Existe-il une formation digne de se nom( une genre de formation calibre universitaire mais pour entrepreneur boursier) pour passer a une autre niveau ou le chemin a parcourir est vraiment lire les livres disponible+experience 
  • Tu peux faire un bac en Finance ou le titre CFA, mais le titre CFA est vraiment plus difficile qu'un bac en Finance. (ça prend un bac pour s'inscrire au CFA, n'importe lequel, pas nécessairement finance). Moi j'ai fait les deux, je suis en train de terminer le CFA. Ça donne plus de notions théoriques et plus d'aisance avec les math, mais ça te rendra pas un bon investisseur. Pour être un bon investisseur, il faut lire des livres, lire des états financiers, avoir de l'expérience et mettre le temps et l'énergie requis. Aussi cotoyer des bons investisseurs ça aide, c'est pas mal ici que ça se passe, sur le forum de Phil. Bonne chance
  • MaxG a dit :
    j'ai beaucoup appris a lire sur ce forum depuis les 3 dernière semaine. J'ai lu beaucoup sur le sujet au cours des derniere année, et je me posais la question Existe-il une formation digne de se nom( une genre de formation calibre universitaire mais pour entrepreneur boursier) pour passer a une autre niveau ou le chemin a parcourir est vraiment lire les livres disponible+experience 
    C'est pas mal livre+expérience... Tu peux avoir des formations de base sur la comptabilité et le commerce des valeurs mobilères (ccvm). Ça donne un bon bagage de connaissance mais après ça, tu n'a pas le choix de passer par le long et laborieux chemin de l'expérience... Il n'y a pas vraiment de raccourcis.

    Même si un investisseur talentueux et expérimenté voulait bâtir une formation et partager sa méthode, ce ne serait pas nécessairement intéressant pour toi. Notre approche fini par être calqué sur notre tempérament, notre personnalité et même notre vision du monde (plutôt optimiste, plutôt sceptique, etc.). Des approches différentes peuvent mener au succès.  Mais l'approche que tu choisis doit correspondre à ton tempérament.

  • Je ne suis pas au fait parfaitement des règles pour le CFA. Par contre, je crois que ça ne prend pas nécessairement de diplôme universitaire pour faire les examens CFA et obtenir le titre CFA.

    Comme je l'ai déjà mentionné sur un autre fil, j'ai fait un peu l'équivalent d'un bac en finance et j'ai réussi les trois examens CFA (je n'ai pas le titre CFA toutefois). Je recommanderais à quelqu'un qui s'intéresse à la finance et qui fait son choix de carrière de ne pas étudier en finance. Je lui recommanderais d'apprendre autre chose pouvant lui permettre de travailler dans un autre domaine que celui de la finance. Lorsque cette personne commencera sa carrière, il pourra toujours faire un certificat en finance les soirs ou à distance (voir seulement faire quelques cours). Je ne recommanderais pas à personne de faire les examens CFA, sauf si c'est pour s'enregistrer comme gestionnaire de portefeuille et même là il existe une autre option. 

    Comme j'aime la finance et que j'aime apprendre des choses, j'ai aimé faire des cours de finance dans le cadre de mon bac à l'UQAM, ce que j'ai moins aimé c'est de me rencontre qu'à 25 ans, j'avais peu de compétences autres que de connaître certaines notions de finance. Aujourd'hui, j'ai remédié à cela.
  • 8 avr modifié Vote Up0Vote Down
    philrancourt a dit :
    Des approches différentes peuvent mener au succès.  Mais l'approche que tu choisis doit correspondre à ton tempérament.

    C'est ce que dit Benjamin Graham en conclusion de L'investisseur Intelligent.

    Tu choisis ton approche et la chose la plus importante c'est de mesurer tes résultats de façon objectives pour être certains que ça vaut la peine de faire le travail.
  • philrancourt a dit :
    Même si un investisseur talentueux et expérimenté voulait bâtir une formation et partager sa méthode, ce ne serait pas nécessairement intéressant pour toi. Notre approche fini par être calqué sur notre tempérament, notre personnalité et même notre vision du monde

    Bien d'accord. Dans mon commentaire à propos de cotoyer des bons investisseurs, je pensais plutôt aux questions techniques générales, questions de fiscalité, infos partagées, etc. 

    J'ai lu quelque part : "les convictions ça ne s'emprunte pas". On ne peut pas vraiment répliquer les stratégies et les achats des autres.
  • Teddy a dit :
    Il y a l’ Actif qui donne des cours en finance, mais ça touche beaucoup l’ analyse technique.
    Pour l’ analyse fondamentale des entreprises , il y a qlq cours intéressants. Desjardins donne également des formations.Moi j’ ai lu une vingtaine de livres, ça m’ a beaucoup aidé, avec beaucoup d’ essais et beaucoup d’ erreurs... on devient meilleur. Je n’ ai aucune formation 
    en finance, j’ ai une formation en génie . Bonne chance!!

    Il y a quelques années, j'ai suivi deux formations avec l'ACTIF, et j'ai été déçu les deux fois. Tout d'abord un séminaire de deux jours sur l'analyse fondamentale, dans lequel on se bornait à expliquer différents ratios. Puis un cours intitulé ''Comment analyser les titres boursiers avec l'analyse fondamentale'' dans lequel on ploguait des ratios dans un chiffrier. Absolument rien sur les marchés, les avantages concurrentiels, le modèele d'affaires ! Bref deux formations inutiles.


  • Mon grain de sel à moi qui ne vaut pas plus que celui de quelqu'un d'autre. J'ai choisi de ne pas faire le CFA après avoir terminé mon BAC en finance car j'étais désillusionné par ce qui était enseigné au BAC. J'apprenais plus en lisant le blogue financier d'un jeune Y qu'à l'école. Aujourd'hui, je ne regrette pas mon choix une seule seconde.

    L'important est de choisir un domaine que tu aimes. Tu auras sûrement un plus grand avantage en tant qu'investisseur en étant un géologue pour investir dans les mines, un biologiste, un pharmacien ou un médecin et investir dans la pharmaceutique, un ingénieur informatique a un avantage dans les sociétés technologiques...

    Personnellement, après mon BAC en finance, j'ai été travaillé en vente dans le domaine alimentaire. L'alimentation m'a toujours fasciné. J'ai compris pleins de choses qui m'ont permis d'investir dans des entreprises alimentaires de qualité. Je me mord encore les doigts d'avoir vendu mes actions de Metro il y a 5 ans. Principalement ces jours-ci.

    Bref, tout ça pour dire qu'étudier en finance ou faire un CFA est loin d'être un prérequis pour être un bon investisseur. La lecture est la base, mais loin d'être garantie de succès. Il faut apprendre à se connaître, il faut être curieux et analyser constamment. Il faut se remettre en question et être sceptique. Accepter de lire et de donner de vraies chances à nos contres arguments.
  • Je pense que depuis 4 semaines, j'ai pris 4 ans d'expérience en bourse malgré que je gère mes affaires de manière totalement autonome depuis juillet 2017.  C'est pas mal livre + expérience, et surtout d'y aller tout doux en investissant de manière modérée pour les expérimentations afin de limiter les pertes.  Par ma mince expérience, c'est la gestion et le containment du risque qui fait la différence en bout de ligne. 

    Par exemple, j'avais >25% de mon portefeuille dans MTY en 2017 car j'étais tombé en amour…  heureusement que j'avais 5% avant la droppe….  Je n'ai rien vendu à date en passant

  • Pour ma part, je n'ai pas de formation en Finance. Je suis en l'ingénierie. L'investissement m'ayant toujours intéressé, j'ai beaucoup lu, Merci entre autre aux livres de Bernard Mooney. J'ai débuté dernièrement la formation Edulib sur la lecture des états-financiers et je trouve ça très bien. Merci @ Phil d'avoir mis le lien sur le forum.  
  • Quel niveau d'actif approximatif est requis pour me négocier de meilleurs frais de commission en courtage direct?
  • Moi je paie 9,99 par transaction dans la devise de l'action transigée. J'ai ce contrat depuis 2007 et je n'ai pas magasiné depuis. Je sais que Schawb US charge 0,00 mais je ne sais pas si un résident canadien est admissible. Combien paies-tu présentement?

    schwab us fee

    Je suis chez TD Waterhouse et ce qu'il m'offrait pour un montant d'actif important est un niveau de service supérieur plutôt qu'un rabais sur les frais de transaction. Peut-être que le niveau de service est maintenant le même pour tout le monde. Quand je veux parler à quelqu'un j'ai un numéro VIP et je n'attends jamais plus de qq secondes et en théorie ce sont leurs meilleurs agents qui répondent à ce numéro. En 13 ans je n'ai jamais eu de problème avec l'exécutions de mes demandes.
  • Je fais affaire avec BMO et TD. Il y a des frais annuels pour les comptes de moins de 15 000 $, et pour les comptes enregistrés de moins de 25 000 $ chez BMO. Les frais par transaction sont de 9,95 $ pour BMO et de 9,99 $ pour TD. Le service au téléphone est limité aux jours de semaines chez BMO, mais est très étendu chez TD. Lorsqu'on fait une vente, l'argent est immédiatement disponible chez BMO, mais il faut attendre au lendemain pour TD. Il y a peu d'information chez BMO, mais beaucoup de rapports d'analystes chez TD; si des résultats trimestriels sont publiés le matin, le rapport de recherche est mis à jour avant l'ouverture des marchés, et un nouveau rapport est publié qulques heures après l'appel conférence. Il y a aussi des analyses économiques, etc. Pour quelqu'un qui fait souvent de petits achats, 10 $ par transaction c'est peut-être beaucoup, mais ce n'est pas mon cas. Le 9,99 $ chez TD vaut la peine pouir moi compte-tenu de l'info disponible.
  • Phil, il pourrait être intéressant, pour un débutant, de compiler dans un fichier les caractéristiques des firmes de courtage que les membres du forum utilisent. S'il y a de l'intérêt, je me porte volontaire pour le faire.
  • Quand tu as 500k et plus plusieurs courtiers offrent de bien meilleurs conditions.  Tu peux avoir des transactions à bien moins 10$, un numéro de téléphone pour la clientèle privilégiée, de meilleur taux de marge et d'autres avantages.  Plus tu as d'actif, plus tu peux négocier.  J'ai jamais eu un courtier ou l'argent est pas disponible immédiatement pour faire un autre achat comme le décrit AntoinePadoue avec TD, ce serait inacceptable pour moi.  J'ai magasiné avec beaucoup de courtier et déjà été clients avec Disnat, BMO, Scotia, CDBN.
  • Chez disnat, les frais sont maintenant de 6.95$ par transaction. Lorsque je transfert de l'argent dans mon compte disnat, il est disponible dans l'immédiat. Même chose lors d'une vente.
    Il y a des frais supplémentaire pour les actif de moins de 15 000$.
    Je trouve l'information intéressante sur la plateforme, comme des portefeuilles modèles et des capsules d'analyste sur des cies. 
    Un offre est actuellement en cour pour les nouveaux clients : 
    https://hardbacon.ca/fr/article/partenariat-strategique-avec-desjardins-courtage-en-ligne/
  • Le problème avec disnat c'est qu'il est impossible dans un même compte de vendre des titres US et de conserver le montant de la vente en $US. Ils te convertissent automatiquement en $Can et empochent la commission que tu repaye en rachetant un autre titre. 

    J'avais demandé quand se serait possible il y a 5 ans et ont m'avais répondu bientôt ce qui n'est bien sûr jamais arrivé. En ce qui me concerne c'est du vol: J'ai donc tout transféré chez bmo.
  • Marcky a dit :
    Le problème avec disnat c'est qu'il est impossible dans un même compte de vendre des titres US et de conserver le montant de la vente en $US. Ils te convertissent automatiquement en $Can et empochent la commission que tu repaye en rachetant un autre titre. 

    J'avais demandé quand se serait possible il y a 5 ans et ont m'avais répondu bientôt ce qui n'est bien sûr jamais arrivé. En ce qui me concerne c'est du vol: J'ai donc tout transféré chez bmo.
    Dans le compte Disnat, tu as une subdivision en 2 sous-comptes, un en $Can et un en $US.  Quand tu vends en $US l'argent reste en $US, sans qu'il te force à convertir automatiquement en $Can.  Il n'y a aucun problème comme tu décris.  

    Même que d'après moi tu as été mal informé parce que je remonte avec des états de comptes datant de plus de 15 ans et j'avais à l'époque un compte marge en $CAN et un en $US avec Disnat.  Peut-être parles-tu du compte REER?  Je pense qu'effectivement par le passé ça a déjà été un problème dans les comptes enregistrés, mais ce ne l'est plus depuis longtemps.
  • moi je suis avec disnat classique et je naime pas il y a un delais je vais transfére pour 
    disnat direct . je sais pas si c moi mais ce pm pas capable de faire une transaction a 15h25 me disent que les marchés sont fermé hier jai pourri en ligne 45 min pour
    parler a un représentant me suis tanné jai raccroché. moi je roule a deux comptes
    un us et un cad  tu n as qu a selectionner le compte et le marché que tu veux  ca va bien. je suis avec eux car mes comptes sont la j ai pas comparé ailleurs
    serait excellente idée la compilation
  • Merci les gars. Finalement mon montant de commissions est pas si mal, 6.95$ depuis quelques mois. J'ai passé 1h15 en attente au téléphone, mais ça a valu la peine. (MarioP je retiens ton idée de ligne VIP!). Je vais avoir confirmation de la banque demain, je devrais avoir une bonne quantité de transactions gratuites pour 6 mois. J'avais tranféré des fonds de d'autres banques en décembre et ils devaient me donner des transactions gratuites pour compenser les frais de transferts que j'ai payés, pourtant j'ai eu des commissions facturées pour les 6 transactions que j'ai faites durant la pandémie. Finalement ils vont m'embarquer sur la dernière promo qu'ils avaient mais qui est terminée. Ils ne me redonnent pas les 6 dernières commissions mais plusieurs de mes prochaines transactions seront gratuites. J'espère qu'on aura d'autres bonnes occasions d'achats, d'habitude 6 transactions je fais ça en 1 an, pas 1 mois!
  • Je joue au resquilleur. J'ai un compte chez CDBN dans lequel je garde des grenailles. Ça me permet d'avoir accès de la recherche de la Banque Nationale sur les actions canadiennes (quoique je consulte ça très rarement) et ça me donne aussi accès à la recherche sur les actions de Morningstar que je consulte plus souvent. 

    La presque totalité de mon actif est chez Interactive Brokers. Je fais affaires avec eux depuis 2013 et je suis très satisfait. Ce sont eux qui offrent les taux d'intérêts les plus bas sur les comptes sur marge et ce par une marge importante. Par contre, ils n'offrent pas de recherche. 

    Je conseille à tout investisseur débutant de bien connaître les risques liés aux comptes sur marge s'il veut s'aventurer dans cela.
  • 22 avr modifié Vote Up0Vote Down
    Moi je suis chez RBC et pour mes REER j'ai un compte en US et un en Can. Ils appelaient ça la bi-devise. Donc jamais de frais de conversion à moins que je décide de transférer d'un compte à l'autre.
  • Phil, il pourrait être intéressant, pour un débutant, de compiler dans un fichier les caractéristiques des firmes de courtage que les membres du forum utilisent. S'il y a de l'intérêt, je me porte volontaire pour le faire.
    Sur le site de HardBacon, il y a un tableau qui compare plusieurs courtiers. Par contre, ca ne semble pas être è jour car desjardins courtage en ligne a diminuer ses frais à 6,95$ et c'est encore le vieux prix qui est inscrit. Mais ca peut donner une idée.. https://hardbacon.ca/fr/comparateur/courtiers-en-ligne/
  • J'ai un compte REER et CELI chez Courtage Direct Banque Nationale (CDBN) en $Can et en $US. Frais de taux de change seulement lorsque j'ajoute de l'argent dans le compte US$. Chaque transaction est à 5,95$
    Il me donne accès à la recherche sur les actions de Morningstar (intéressant) et ceux de Banque Nationale.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.