Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Portefeuilles 2021

124

Réponses

  • Mine de rien, @Wellington notre gagnant 2020, mène encore le bal pour 2021!
  • jfmorissette a dit :
    Mine de rien, @Wellington notre gagnant 2020, mène encore le bal pour 2021!
    Oui, c'est du court terme, mais je suis bien content! 

    C'est surtout un titre qui performe exceptionnellement bien: Futu Holding. J'avais pensé en faire une présentation plus poussé sur le forum, mais avec la montée depuis le début de l'année, je pense que c'est trop chèrement évalué pour que j'en vante les mérites. On verra lors des prochains résultats trimestriel si la croissance se poursuit.
  • Wellington a dit :
    jfmorissette a dit :
    Mine de rien, @Wellington notre gagnant 2020, mène encore le bal pour 2021!
    Oui, c'est du court terme, mais je suis bien content! 

    C'est surtout un titre qui performe exceptionnellement bien: Futu Holding. J'avais pensé en faire une présentation plus poussé sur le forum, mais avec la montée depuis le début de l'année, je pense que c'est trop chèrement évalué pour que j'en vante les mérites. On verra lors des prochains résultats trimestriel si la croissance se poursuit.
    Pour ma part, je ne connais pas Futu holding, même si tu crois que c’est chèrement évalué, tu peux partir un fil afin d’exposer qu’est-ce que Futu mange en hiver :)

    Bravo
  • Il faudrait éditer le symbole de Clarivate, changé de CCC à CLVT. Merci
  • Bonjour à tous,

    C’est ma première participation sur ce forum et je me lance avec ma sélection pour 2021. En fait, c’est mon portefeuille réel et je possède certains de ces titres depuis plusieurs années.

    Couche-Tard (ATD.B) : Pas besoin de présentation. Titre en portefeuille depuis plus de 4 ans. J’ai une grande confiance dans les gestionnaires et dans la stratégie d’acquisitions de la compagnie. J’ai profité de la baisse du cours à la suite de la tentative d’achat de Carrefour pour augmenter ma participation. Titre défensif, acquisition transformationnelle à venir.

    Dollar General (DG): Titre en portefeuille depuis près de 4 ans. Un réseau de plus de 16 000 magasins de proximité dans des régions rurales peu desservit pas les grandes surfaces, pas mal plus qu’un magasin à 1$. Ouverture de nouveaux magasins soutenue et plusieurs initiatives de croissance interne avec l’ajout de nouveaux produits. Mise en place d’un nouveau créneau de croissance avec le lancement de la nouvelle enseigne ‘’popshelf’’. Je n’attends qu’une baisse du cours pour augmenter ma position.

    Facebook (FB): Pas besoin de présentation. Titre en portefeuille depuis près de 3 ans. Je conserve le titre malgré les controverses en raison de ses bons résultats. La compagnie est bien placée pour poursuivre sa croissance. Le risque d’un démantèlement par les autorités américaines ne m’inquiète considérant que la vente de certains actifs pourrait permettre de les valoriser convenablement.

    Knight Therapeutics (GUD) : Titre nouvellement en portefeuille. Compagnie de vente sous licences de produits pharmaceutiques sous la gouverne de Jonathan Ross Goodman derrière le succès de Paladin. Acquisition transformationnelle de Grupo Biotoscana établie en Amérique latine réalisée récemment. Le titre est peu cher et j’ai confiance dans la vision d’expansion de M. Goodman.

    Berkshire Hathaway (BRK.B): Pas besoin de présentation. Titre en portefeuille depuis 5 ans. Le titre est solide et sécuritaire pour constituer l’assise d’un portefeuille. J’ai confiance dans la vision de M. Buffet, mais je me questionne sur la pertinence de conserver le titre considérant la performance des dernières années. Buffet est reconnu pour profiter des crises, alors je lui laisse encore un peu de temps pour voir si les rachats d’actions portent fruit. Qui sait peut-être que quelques acquisitions sont à venir?

    Brookfield Asset Management (BAM.A): Titre nouvellement en portefeuille. Compagnie de gestion d’actifs établie depuis très longtemps et bien diversifiée : immobilier, infrastructure, énergie, énergie renouvelable, etc. Reconnu pour profiter des crises pour acquérir des actifs en difficulté et les revaloriser.

    Stella Jones (SJ) : Titre en portefeuille depuis un peu plus de 2 ans. Entreprise de commercialisation du bois bien diversifiée : traverse de chemin de fer, poteaux de téléphone, bois de construction et industriel. Ce n’est pas un titre époustouflant, mais la compagnie est solide, réalise des acquisitions bien ciblées et pourrait profiter du boom de la construction résidentielle.

    Pfizer (PFE): Pas besoin de présentation comme on entend parler de la compagnie à tous les jours dans les médias. Titre en portefeuille depuis octobre 2020. Compagnie solide, avec une nouvelle stratégie de croissance. L’entreprise se recentre sur la recherche et développement et s’est départie du volet commercialisation notamment avec son alliance avec Mylan pour le lancement de la nouvelle coentreprise Viatris. Le vaccin contre la Covid-19 réalisé avec BioNTech fournira des revenus intéressants pour les prochaines années. Bon dividende (4,36%) et en prime j’ai obtenu des actions de Viatris. J’avoue que je m’attendais à ce que le cours augmente de valeur entre 12% et 15% et se maintienne. Je conserve.

    Viatris (VTRS) : Titres reçus à titre de dividende de Pfizer à la suite de la création de la nouvelle coentreprise avec Mylan.

    Banque Toronto Dominion (TD): Pas besoin de présentation. Titre acquis lors de la baisse du mois mars 2020. Entreprise solide, évaluation raisonnable et bon dividende (4,34%).

  • @Kicking_Tires c'est fait

    @Rejean_Prevoyant la date limite pour une soumission était il y a quelques semaines... Partie remise pour 2022 ;-)


  • C'est dommage. Ceci m'a tout de même obligé à me positionner à nouveau sur mes titres en portefeuille pour rédiger le commentaire. Bel exercice!
  • Je trouve pas le lien pour le fichier excel du portefeuille 2021. Je suis curieuse de voir mon rendement à date, dans la vraie vie mon portefeuille est pas mal plombé par la chute du USD (ou hausse du CAD?) vu que j'ai davantage de USD que CAD. Merci à l'avance Phil. :)
  • @Sophie Si tu enlèves le site mobile, c’est sur le menu à gauche de l’écran simplement!
  • Sophie a dit :
    Je trouve pas le lien pour le fichier excel du portefeuille 2021. Je suis curieuse de voir mon rendement à date, dans la vraie vie mon portefeuille est pas mal plombé par la chute du USD (ou hausse du CAD?) vu que j'ai davantage de USD que CAD. Merci à l'avance Phil. :)
    Sophie,
    On en parle pas beaucoup ici mais c'est vrai que le $us fait des ravages dans un compte...  Un an jour pour jour c'est à peu près -14% 

    Perso, les rendements du QQQ SPY et DIA et tout le trading à coté couvrent amplement la débarque mais je me demande quand même jusqu'ou on ira. De 2009 à 2011 le USD a planté de 20% environ. Dans ces années là j'avais pas autant de USD. Aujourd'hui le manque à gagner est dans 6 chiffres solides  :p
    You win some you lose some. 


  • mai 2021 modifié Vote Up0Vote Down
    En tk l'an prochain j'arrête de me creuser la tête pour mes futures pick : j'attend que Stan Mikita ait publié ses choix et je fais copier coller dans mon portefeuille réel
  • yvtheb a dit :
    En tk l'an prochain j'arrête de me creuser la tête pour mes futures pick : j'attend que Stan Mikita ait publié ses choix et je fais copier coller dans mon portefeuille réel
    Une chance que tu n’as pas appliqué cette technique avec certains meneurs de l’an passé (genre philrancourt) car tu serais dans le fond du classement :smiley:
  • L'exercice est amusant, instructif et très formateur.
    Reste que 5-6 mois, cela ne me semble pas très représentatif, la meilleure preuve est ma performance actuelle, très potable, alors que je débute totalement.
  • Je ne me soucie pas trop du taux de change vu que mon horizon de placement est de plusieurs décennies. C'est juste que quand on voit nos résultats il faut faire un petit calcul d'attribution du rendement pour voir à quel point c'est causé par les variations de taux de change. J'achèterais bien davantage de USD car il y a des compagnies américaines qui m'intéressent, mais je dois faire quelques recherches en fiscalité avant. 
  • Allo Sophie, 
    Si je peux me permettre, tes questions sont de quelles natures, je peux peut-être t'aider?
    Éric
  • Merci Eric! Je vais mettre ma question sur un fil de discussion ''fiscalité'' si j'en trouve un, sinon je vais t'écrire en privé.
  • Phil, il y a un bogue avec mon portefeuille 2021. C'est que Photon a été acheté par MKS et que le titre PHO n'est plus négocié. Il était à 2,02 $ en début d'année et les actions ont été achetées par MKS à 3,60 $.
  • Phil, il y a un bogue avec mon portefeuille 2021. C'est que Photon a été acheté par MKS et que le titre PHO n'est plus négocié. Il était à 2,02 $ en début d'année et les actions ont été achetées par MKS à 3,60 $.
    C’est corrigé! Merci de me l’avoir mentionné avec les prix d’achat et de vente.
  • Je commençais à me sentir un peu découragé en constatant le bon écart entre le rendement de mon portefeuille et le S&P500, malgré un rendement plus qu’acceptable. Mais je me suis consolé un peu en constatant que seulement 10 portefeuilles du forum sur 60 font mieux que le S&P500.  Cet indice est vraiment difficile à battre.



  • C'est une belle expérience, pendant plusieurs mois, plusieurs portefeuilles battaient l'indice, et depuis novembre, l'indice en bat de plus en plus. 
    Je crois que de regarder l'indice canadien peut aussi aider car plusieurs ont des actions canadiennes.
    L'exercice du portefeuille est vraiment riche d'enseignements, même si c'est une petite période d'un an. J'en suis à me dire que je devrais "acheter" les indices américain et canadien combinés à quelques blue ships, et laisser faire pour le reste.
  • décembre 2021 modifié Vote Up1Vote Down
    S&P 500 est passé de 181,18 à 4704 depuis le 1er décembre 1984, donc s'est multiplié par 25,5. Et le NASDAQ est passé de 278 à 15629 pendant la même période, donc a été multiplié par 56.
    Le TSX est passé de 2595 à 21018 durant la même période, donc s'est multiplié par un maigre 8. Alors je n'investirait pas dans l'indice canadien.
  • JonJon
    décembre 2021 modifié Vote Up1Vote Down
    @Cat: investir passivement dans le S&P500 est exactement ce que Warren Buffett recommende pour les 90%+ des gens! Ca m'a pris un certain temps pour convaincre ma femme de choisir cette option versus les fonds mutuels actifs proposes pour son REER de travail.

    @Driveshoe: autre statistique interessante, le Portefeuille Chouchou est au 43e rang sur 59. On a donc pas une grosse annee collectivement. Les annees ou le Petrole et autres Matieres Premieres font bien vont etre difficiles pour nous puisque je crois qu'il y a peu d'investisseurs dans ces domaines sur ce site.
  • Personnellement cela m’a pris quelques années d’essais et erreurs avant de réussir à battre régulièrement mes indices de référence.  Quand je regarde mes statistiques depuis 10 ans, c’est une plus value moyenne annuelle de 2% sur le SP500, et ce autant avec des titres CDN que US. C’est vraiment le choix des titres qui compte, qu'ils soient CDN ou US. Ma conclusion : en bourse, y en a pas de facile.  Et quand le marché est haussier, c'est encore plus difficile pour un investisseur qui n'est pas strictement titres de croissance.
    Depuis longtemps, le marché américain est effectivement le plus performant. Le SP500 reflète la force du capitalisme US, mais le passé n'est pas toujours garant du futur. Si la bourse n'est pas une passion, acheter l’indice (surtout US) peut très bien faire l'affaire. 
    Par contre, si la bourse nous passionne, et qu'on a du plaisir y investir de son temps, c'est fascinant. Cela va probablement nous coûter de l'argent les premières années, vs. être investi sur un ETF, mais si on apprend de nos erreurs, l'apprentissage et la plus value des rendements en vaut la peine.

  • Félicitations au sympathique Stan Mikita pour sa performance électrisante. Quant à moi, je dois me contenter du milieu du peloton avec un peu moins de 10% de rendement. Heureusement j'ai fait mieux dans mon portefeuille réel (16%), ce qui est somme toute satisfaisant dans une année plus difficile pour les stocks aux multiples élevés.
    Bravo tout le monde!
  • Pas facile de battre le S&P 500 cette année! Mon vrai rendement (à date) est un peu plus bas dans la vie que sur le portefeuille virtuel 2021. (5% de cash et taux de change entre autres). Mais l'investissement, c'est comme le tricot : une maille à l'endroit, une maille à l'envers et l'ensemble est superbe. Je suis souvent une année sous le S&P500 et une année au-dessus. 

    Costco me donne une chance dans la vraie vie et dans le portefeuille virtuel, avec un spectaculaire 50%. Ce sont les derniers achats que j'ai fait dans la vraie vie : du Costco en janvier et du Coscto en février 2021. 

    C'est une année étrange, il me semble qu'il y a beaucoup d'entreprises avec de très gros gains et beaucoup dans le négatif. On va revenir à des rendements plus normaux si la pandémie finit par finir, j'imagine.
  • Merci marcfortier ! Félicitations aux amis Cynetos et Joeblo… de belles performances. Cynetos a d’ailleurs les meilleurs gagnants de l’année.

    J’ai encore tous les titres du Portefeuille 2021, sauf un. Ma performance dans le réel est à deux ou trois points de pourcentage seulement de la performance du portefeuille du Forum mais avec cependant 38 titres (beaucoup trop, je le sais), mais il y a 13 positions qui représentent moins de 1% du portefeuille chacun, ça me permet de les suivre de plus près. Donc, beaucoup de coup sûrs, pas vraiment de longues balles, et un ou deux retraits sur des prises. L’important de mettre la balle en lieu sûr, souvent. Et 2020 et 2021 ont offerts de belles opportunités.

    Au plaisir de se retrouver dans le portefeuille 2022 ! 







  • Puisque l'heure est aux bilans  voici donc, pour l'année 2021, mes rendements :

    REER : 25,4%
    CÉLI : 30.8%

    C'est assez proche du rendement de mon portefeuille du forum.

    Les indices :
    Nasdaq : 21,3%
    S&P500 : 26,9%
    TSX : 21,74%
  • Voici donc le résultat final pour 2021:




    10 portefeuilles sur 56 ont battu le S&P 500. Ce n'est pas un mince exploit compte tenu de la performance impressionnante de cet indice (+27%).

    Félicitations particulières au trio de tête (Stan Mikita, Cynetos et Joe Blo) !
  • J'ai été vraiment chanceux cette année. Dès janvier j'ai vendu Knight et Enghouse (deux perdants) pour acheter SNC Lavalin qui m'a procurer 40% de rendement. Puis en juillet j'ai vendu ATVI à cause des événements entourant le report du vote sur la rémunération du CEO. C'était juste avant la dégringolade du titre. Je l'ai remplacé par HIFS qui m'a rapporté aussi 40%. J'ai vendu du Couchetard et Apple en décembre pour acheter Lam Research et le titre a monté de 10% depuis mon achat. En plus dans le portefeuille 2021 j'avais exclus un seul titre de mon portefeuille réel et c'était Apple qui a fait 32%

    Un autre phénomène qui m'a aidé c'est que j'ai fait au moins cinq transactions à court terme. 4 sont fermées avec 15% de rendement et la cinquième est ouverte avec une cible de 33$ sur SNC qui me donnerait aussi 15%. Habituellement je ne fait qu'une transaction à court terme par année. La seule autre année où j'en avait fait plusieurs c'est 1999, juste avant le crash des dot com.

    Tout ça me donne un rendement de 34,32% pour l'année selon mon site de courtage.
  • Une sélection dans le fond de la cave pour ma part en 2021... J'avais misé sur un mélange de titres pouvant bénéficier de la reprise post-covid et de titres technos. Au final, rien n'a fonctionné... Les titres "post-covid" on été nulle part et 2 de mes 3 choix technos étaient probablement trop audacieux compte tenu de leur hausse de 2020... Seul mes deux titres ni-techno, ni post-covid (GDI et Premium Brands) ont eu un rendement intéressant.

    Le même phénomène s'est produit dans mon portefeuille réel. Quelques bonnes performances dans mes grosses positions (Constellation, Apple, Shopify, Etsy, Couche-Tard) mais annulée par d'autres positions à la baisse. Bref, un portefeuille au point mort côté rendement en 2021. Que voulez-vous (comme dirait un ancien PM), on ne peut casser la baraque à chaque année...

    J'ai quand même hâte de voir ce que va faire ma sélection 2021 sur 3 et 5 ans. Si on fini par se sortir de la pandémie et que Farfetch, JD et Salesforce ont le futur brillant que j'imagine, que Gdi et Premium Brands poursuivent leur croissance tranquille... le résultat pourrait être meilleur. À suivre.
      
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.