Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Portefeuilles 2022

2

Réponses

  • Voici mes choix pour 2022: 

     Five Below (FIVE): magasins à moins de 5$ comme son nom l'indique. Investissements effectués au cours du Printemps 2020. Il y a encore beaucoup de places pour ouvrir des magasins aux Etats-Unis. Une belle entreprise pour les 5 prochaines années. 


    Facebook (FB): une belle entreprise avec encore une belle croissance à venir. Evaluation plus que raisonnable. 

     

    Cheescake Factory (CAKE) : Cette chaine de restos est à une évaluation très raisonnable mais pourrait être influencé par la Covid19. Par contre, si les profits retournent à un niveau normal et que la Covid ne force pas la fermeture des restos dans certaines régions des USA, le titre pourrait bien faire en 2022. 

     

    Pinterest (PINS) : Une entreprise des médias sociaux qui, contrairement a d'autres entreprises dans ce secteur, est rentable. La croissance des revenus a ralenti mais les profits sont au rendez-vous pour le moment. Le titre devrait bien faire en 2022. 

     

    Stella Jones (SJ) : titre bon marché à environ 12X les profits de cette année au 31 déc 2022. 

     

    Polaris (PII) : manufacturier de véhicules tout terrain. Si la covid continue, les consommateurs vont continuer de dépenser pour ce genre de véhicules. Dans un monde normal sans Covid, c'est une entreprise cyclique mais le titre reste peu cher en ce moment. 

  • Je viens de constater qu'il me manque 2 titres pour arriver au minimum de huit. Voici mes 2 ajouts: 

    Boyd Group (BYD)
    Alimentation Couche Tard (ATD.B)

    Merci
  • 2 jan modifié Vote Up0Vote Down
    Performance horrible en 2020... Mon portefeuille réel a été moins touché par Paysafe.

    Je reviens avec Palentir. J'adore la compagnie et j'aime encore plus Thiel après avoir lu sa biographie.

    Nuvei: Spruce lui a fait mal mais il devrait se reprendre. Le short était il inspiré de la mise en garde du titre de Phil sur le forum? 

    Sofi: Les intérêts pour les prêt étudiants vont repartir en février et devrait avoir leur license de banque  d'un jour à l'autre

    TDOC: mon choix Cathy Woods de l'année! Sa position la plus importante de ses fonds

    Constellation et Topicus puisque je les adore.

    Coveo: Tous les gens qui ont rencontrés me disent que Louis Tétu est un génie. Il a déjà fait un exit de quelques milliards... 

    Affirm: Shopify détient 30 % et Max fait parti de la paypal Mafia. 


    bonne chance et bonne année 
  • bonne année a tous bcp de santé le $$$ va suivre

    1-knight therapeutics (gud) :  ceo réputé , titre qui met la patience a rude épreuve, je suis optimiste pour la suite j ai commencé a prendre position depuis 10 mois environ.

    2-Alimentation couche tard (atd) : equipe incroyable , certain on vu le récent échec relatif a carrefour négativement , moi jai plutot profité pour remplir le camion , ils vont nous surprendre d avantage , tant au niveau acquisition , de la digitalisation ainsi que du virage plus ecologique.

    3-Gdi integrated facility services (gdi) :  bien au dela du lavage et de la moppe je suis tres optimiste quant au possibilités d expansion au niveau des energy efficiency project et building automation equipment. j'aime bien l attitude de m.bigras

    4-Boyd group (byd) :  vent de face que  j'espere temporaire lié a la main d'oeuvres et au delais a transférer les couts aux assureurs, marché encore tres fragmenter.

    5-Curaleaf holdings (cura) :  secteur ravagé en 2021 , joueur dominant bien positionné pour profité de la légalisation dans plusieurs états des usa. intégration verticale.

    6-Kirkland lake gold (kl) :  2021 difficile pour ce secteur un des rares titre a s 'en etre tiré dans le positif. Optimiste face a la fusion avec aem . 

    7-Mty food group (mty) ; j ai espoir qu ils puissent exploiter d avantage le volet take out. bcp de possibilité d expansion.

    8-Enghouse system ltd (engh) :  2021 difficile , dernier trimestre flat , semble frustré d avoir de la difficulté a trouver cibles d acquisition a prix raisonnable. équipe qui a fait ses preuves dans le passé ,  jai confiance pour la suite. sous les 50$ commence a etre attrayant

    9-Suncor energy (su) : joueur dominant  boudé en 2021 malgré la hausse du prix du  baril , tjrs inférieur au prix d avant la pandémie , au prix actuel du baril gros générateur de cashflow. je pense que le sous investissement dans le secteur va creer un manque d offre , le prix du baril devrait rester fort dans les prochaines années surtout si on peux finir par sortir de cette foutu pandémie.

    10-Fortuna silver (fvi) producteur developpeur ayant eu année 2021 difficile,  dans un premier temps le marché a eu de la difficulté a digérer l achat  de roxgold ensuite un probleme de permis a la mine de san jose a vraiment fait mal au titre , juste avant noel le permis a été renouvellé je m attend a une bonne performance pour 2022
  • Voici mes choix pour 2022, j'en ai gardé 5 du portefeuille 2021, mais ce sont surtout tous des titres que je possède déjà en vrai:

    Twitter (TWTR): 

    le «mal-aimé» des réseaux sociaux, qui a vu son fondateur Jack Dorsey quitter définitivement pour se consacrer à Square. Un produit unique, en voie d'être mieux monétiser, avec beaucoup de mouvements et une adaptation plus rapides dans les dernières années. Évaluation raisonnable s'ils sont capable de livrer la marchandise.

    Pinterest (PINS): 

    Un autre joueur intéressant de l'écosystème de publicité en ligne et de commerces électroniques. L'entreprise est profitable, sa valeur a pourtant fondue récemment avec une croissance plus décevante qu'attendue. C'est un outil qui a sa niche en se démarquant de la navigation sur le reste du Web et va chercher une clientèle différente ou un besoin différent, assurément un endroit où placer de la pub notamment.

    MTY Food (MTY):

    Un pilier de mon portefeuille depuis longtemps, qui a su bien affronter cette période trouble, et pour laquelle l'évaluation demeure raisonnable. La Covid permettra sans doute de consolider le portefeuille de marques et de franchisés, et ils pourront continuer à nous sortir des acquisitions surprises.

    GDI (GDI):

    Je me suis joins à l'important groupe d'actionnaires ici finalement. D'énormes marchés, encore fragmentés, autant sur le nettoyage que l'amélioration et la gestion des bâtiments. Une gestion qui semble impeccable, une belle feuille de route. Et un prix bien raisonnable en plus.

    Alimentation Couche-Tard (ATD):

    Je vais remettre un autre pilier de mon portefeuille, évaluation raisonnable, positionnée intelligemment face aux changements à venir, opportunité asiatique, bref l'avenir est encore beau. Un peu de rachat en attendant, jamais à l'abri d'une grosse transformation. La grande croissance est terminée, mais offrira sans doute un rendement fort convenable dans le futur.

    Brookfield Asset Management (BAM):

    Plus besoin de présentation pour ce conglomérat basé à Toronto, qui gère des portefeuilles et sont investis dans les infrastructures incontournables de la vie moderne.  En plus de l'immobilier prestigieux, des infrastructures, des énergies renouvelables, ils se positionnent sur l'assurance et la techno. Je ne parie pas contre Bruce Flatt et sont équipe, ils sont des investisseurs opportunistes avec une vision à long terme. J'ai pensé mettre BEP (la composante énergie renouvelable) que je ne possède pas pour le surveiller, mais je reste avec la maison-mère.

    Stella-Jones (SJ):

    Un consolidateur historique, qui a perdu son dirigeant dans les dernières années, qui a vu le marché du bois rebondir d'étrange façon avec la pandémie avant de s'essouffler. Un terrain de jeu pas sexy sur le renouvellement d'infrastructures vieillissantes critiques à la société (comme BAM), qui a une évaluation raisonnable. Ils pourraient faire mieux en 2022.

    Sea Limited (SEA):

    Je reconduis Sea Limited, ce géant en devenir du sud-est asiatique.  Incroyablement bien positionnée sur plusieurs tableaux dans des marchés en émergence (jeux vidéos, commerce électronique, solutions de paiement). Ils commencent à peser sur différents marchés, en Amérique du Sud également. 

    JD.Com (JD):

    Le meilleur joueur de l'immense marché chinois, qui joue aussi sur de multiples tableaux avec bien des options intéressantes à sa porté. Fait partie de mon portefeuille depuis quelques années maintenant, et va y demeurer encore longtemps si la tendance se maintient.

    Microsoft (MSFT):

    Pourquoi pas laisser Microsoft, qui a su se repositionner avec brio, même s'ils ont manqué le mobile, même si on croyait que le temps des vaches à lait Windows et Office était révolu. Croissance de startup avec une entreprise géante. Microsoft demeure super bien positionnée avec ses outils de productivité, dont Teams qui renforcit sa présence dans les entreprises, son cloud qui devient un incontournable. Super rentabilité et un dirigeant en total confiance en ses moyens.
  • Bonne année à tous, santé et prospérité pour 2022. La thématique de mon portefeuille pour cette année en sera une de l’approche du « pic et de la pelle ». Ceci fait référence à la ruée vers l’or où quelqu’un pouvait s’associer à un prospecteur minier afin de trouver le filon ou encore, décider d’investir plutôt dans les outils leur permettant de creuser les trous. J’identifie aussi 3 titres « regarder passer le train » en référence au fait que ce sont des compagnies que j’admire depuis de nombreuses années et où, j’ai fait ma rédemption et décidé enfin de devenir actionnaire. Je ne crois pas en mes chances de remporter la palme sur un an étant donné les évaluations élevées de certains titres, mais je suis confient pour le long terme et je voulais refléter mon angle d’approche.

    Synopsys (SNPS) : Je pensais passer ma vie à me demander laquelle de Cadence ou cette compagnie était le meilleur investissement, préférant l’angle numérique de cette dernière. Leader dans les logiciels d’automatisation de conception électronique (EDA), demeure un incontournable avec la multiplication des joueurs et l’exigence de sophistication des puces électroniques. Médaille de bronze de regarder passer le train.

    Ansys (ANSS) : Leader des simulations d’ingénierie afin de comprendre l’écoulement de l’eau, de l’air, des fluides, des électrons, des molécules et récemment, des orbites spatiales. Produit obligé pour optimiser la conception d’un univers de produits, de la Formule 1 à la puce électronique ayant le meilleur ratio d’efficience. Un avantage compétitif indéniable. Médaille d’argent de regarder passer le train.

    Exponent (EXPO) : Mais qu’est-il arrivé (techniquement parlant) ? Une compagnie originale offrant des services d’expertise, avec des ingénieurs et des physiciens, afin de comprendre pourquoi le pont s’est écroulé, le navire a coulé, les tours se sont effondrées, l’auto a explosée…leur expertise reconnue dans les batteries pourrait être un catalyseur d’avenir compte tenu de l’importance que revêt (et revêtira) cette composante dans nos vies.

    Novanta (NOVT) : Autre compagnie méconnue œuvrant dans les domaines de pointe de la photonique, de la vision et de mouvement de précision, nécessaires pour l’automatisation et la robotique. Fournis entre autres les lasers gem pour les séquenceurs d’ADN.

    KKR and Co (KKR) : Firme donnant dans les investissements privés et alternatifs, similaire à Brookfield. Des investissements traditionnels comme l’immobilier, mais surtout d’autres, plus porteurs d’avenir comme les énergies renouvelables, les centres de données, câble de fibre optique, etc. Leur système de compensation axé sur la performance et le succès a attiré mon attention.  

    Moelis & Company (MC) : Service conseil pour les fusions, acquisitions, restructurations, etc. Bien géré, demandant peu de capital et très profitable. Désirant augmenter leur croissance organique par l’ajout de 11 nouveaux directeurs. Ils ont leur porte d’entrée sur l’Arabie saoudite où le volume des transactions est appelé à croitre.  

    Endava (DAVA) : Groupe-conseil britannique en TI profitant d’une croissance annuelle composée des revenus de plus de 30%, ayant quadruplé leur clientèle sur 5 ans. Un modèle similaire à Globant et EPAM par lequel une partie de leur main d’œuvre se trouve en Europe central et de l’est.  

    Unity Software (U) : Mon titre surprise de 2021. Leur engin pour développer les jeux et leur plateforme de mise en valeur a attiré mon attention. C’est aussi un fournisseur indispensable d’éléments 3D permettant d’ouvrir leur marché à plein d’autres applications. L’achat récent de Weta Digital (Peter Jackson) est un catalyseur important, ouvrant la porte au domaine très recherché des fonctionnalités VFX. Il faut être un peu visionnaire pour aimer ce titre et faire fi des ratios financiers. Pas pour tous.

    CoStar Group (CSGP) : Deux divisions, une fournissant des données immobilières et une autre de marché transactionnel en ligne. L’acquisition de Ten-X offre une perspective attrayante de croissance étant donné qu’environ 2% des transactions immobilières commerciales aux États se font en ligne. CSGP gruge également les affaires de Zillow. Gestionnaire intelligent qui est prêt à déployer ses quelque 3 milliards de liquidités.

    S&P Global (SPGI) : Qu’est-ce que je peux bien m’offrir pour ma retraite, une auto sport, un VR ? Seulement vous pouvez me comprendre, je m’offre du SPGI. Des niches bien protégées avec les cotes de crédit et les indices mais surtout une division d’intelligence des marchés. Sur le point de devenir un empire des données avec la fusion IHS Markit, une autre compagnie admirable, où la synergie des deux entités pourrait amener des sommets de rentabilité. Il devrait libérer 1 milliard par année pour investir dans les avancés technos tels que l’IA et l’apprentissage automatique. Médaille d’or de regarder passer le train.

  • La pandémie + télétravail + fréquentation assidue de plusieurs sites d'investissements = meilleurs rendements à vie dans mon portefeuille !  + 41%, du jamais vu pour moi en plus de 20 ans d'investissement.  Cependant, je ne suis pas naïf, je sais bien que la hausse d'un titre n'est pas toujours attribuable à la grande qualité de l'entreprise et de ses performances ultérieures.  Enfin, toutes mes félicitations à Joeblo et Stan qui, "dans mon livre à moi", aurait dû s'abstenir de shorter Tesla.  L'écart aurait alors été abyssale !!!

    Voici donc mes titres pour 2022.  Bonne année à toutes et tous !  Je vous souhaite de grands succès dans vos finances, mais surtout dans vos vies personnelles et amoureuses !  

    1- Salesforce  - CRM -  Les avis sont partagés à propos de CRM en 2022.  Certains analystes estiment qu’il sera difficile pour la cie de soutenir la croissance de son chiffre d’affaires en procédant par acquisitions.  De plus, le départ de Marc Benioff (fondateur) est perçu avec une certaine appréhension par plusieurs investisseurs.  Enfin, malgré quelques inquiétudes relatives à la croissance des revenus (l’acquisition de Slack semble malgré tout très profitable) , je crois que CRM pourra faire face au nouveau contexte en raison de son exceptionnelle efficacité en terme de revenus récurrents : une fois que vous avez intégré Salesforce dans votre entreprise, cette dernière permet de répondre à d’innombrables besoins entrepreneuriaux. Bref, je conserve, mais je n’ajoute pas à ma position pour l’instant.    


    2- NFI Group Inc - NFI -  Seul producteur nord-américain d'autobus à énergie verte, je possède ce titre depuis 4 ans.  L’évaluation actuelle est très alléchante en raison des deux dernières années (entre autres, covid et pénurie de puces)  Je compte ajouter des stocks à mon portefeuille en 2022. 

    3 - Questor - QST - Entreprise spécialisée dans la capture du méthane, notamment sur les sites de forage. La pandémie a nui aux activités de l’entreprise.  Un retour à la normale pourrait permettre au titre de doubler cette année.  Nouvelle position dans mon portefeuille.   


    4 - Couche Tard - CST - Un chouchou indétrônable de mon portefeuille.  Quoi dire de plus ! 


    5- Quisitive Technology Solutions - QUIS.V - Nouvelle petite position dans mon portefeuille :  partenaire de Microsoft (vend les produits MSFT), cette petite torontoise intègre des entreprises afin de fournir toutes sortes de services TI.  Pourrait devenir une cible d’acquisition éventuellement pour MSFT.  


    6- Paypal Holdings Inc - PYPL - Autre nouvelle position depuis la baisse récente du titre.



    7- Berkshire Hathaway - BRK.B  - Autre pilier de mon portefeuille depuis plusieurs années.


    8- Brookfield Asset Management - BAM.A  - Autre pilier de mon portefeuille depuis 1 an.


  • Oups, je change Questor (trop petite cap) pour Alibaba.  Merci Phil pour l'info.
  • Premièrement, un gros merci a tous pour votre participation ainsi qu'à Phil pour maintenir à bien cette tradition. Ce forum m'a aider beaucoup à me développer en tant qu'investisseur.
    Dans le futur, j'espère pouvoir retourner l'ascenseur au jeune débutant comme moi en ayant une participation accrue sur le forum. 
    Je ne suis pas à la recherche d'un coup de circuit, mais d'un rendement qui gravite autour de la moyenne à long terme. Ce n'est pas tant le résultat qui m'importe, mais le plaisir derrière le processus de construction de mon propre conglomérat =)
    Donc voici mon portefeuille 2022 en ordre de pondération. 

    - Constellation Software ; Nombre phénoménal d'acquisition en 2021, création d'un fond de 200 million pour les start up de logiciel. Il y a de quoi rester confiant pour l'avenir de la cie. Je garde pour le très long terme.

    - Alphabet ; 67% de rendement en 2021, sans contraction du P/E. Une année exceptionnel. Situation monopolistique avec leur moteur de recherche qui reste très rentable. Youtube qui reste un must pour les internautes, avec des revenus qui ont rejoint netflix cette année. 

    - Brookfield Asset Management; pour la diversification, les nouvelles acquisitions et confiance en Bruce Flatt.

    - Ulta Beauty; acheter en 2020 lors du crash, je décide de garder encore cette année, car la cie continue de bien performer. Leur entrée chez Target devrait stimuler la croissance. Ah oui, et les femmes devraient continuer de se maquiller encore quelques années...

    - Berkshire Hathaway BRK-B ; Important rachat d'action en 2021, WEB est pour moi un model.

    - Visa ; amoché par la pandémie, je reste tout de même actionnaire et je crois toujours en son moat. Je reste patient alors que les revenus des paiements transfrontalier reviennent à la normal.

    - Topicus ; mini CSU

    - Apple ; La façon dont il s'adapte et continue de croître. Je reste totalement confiant envers Apple pour l'avenir. 

    - Alimentation couche-tard; l'évaluation semble raisonnable. Quelques acquisitions fin 2021. Si retour à la normal il y a, le titre devrait bien se porter cette année. 

    - Shopify ; J'adore ce que Tobi Lutke a accomplie. J'adore la compagnie. J'adore son potentiel. 

       
  • Bonne année à tous. Voici mes choix que j'ai actuellement en portefeuille.

    1- Lightspeed (LSPD.TO) : Le rapport de Spruce Point Capital l’a beaucoup impacté, mais je fais confiance à Dax. L’équipe de gestion est solide et l’année 2022 sera bonne pour eux.

    2- Nuvei (NVEI.TO) : Même chose pour lui Spruce l’a malmené, mais leur bilan est solide et les paris sportifs seront populaires dans le futur.

    3- Converge Technology Solution (CTS.V) : C'est une firme de consultant en technologie pour les PME. C'est comme un mini CGI car il a une stratégie de croissance par acquisitions. Il offre plusieurs types de services et solutions en infonuagique, en cybersécurité et en gestion de services. L'équipe de direction est très compétente et avec la pandémie ils ont le vent dans le dos.

    4- Brookfield Asset Management (BAM.A) : Un conglomérat très solide qui achète toujours les entreprises en difficulté pour les remettre sur le droit chemin.

    5- Aritzia (ATZ.TO) : La pandémie et les nouvelles boutiques aux É.-U. vont encore les aider pour avoir de bons bilans.

    6- Paypal (PYPL) : Le paiement électronique sera toujours important dans nos vies. Leur chute des derniers mois ne reflète pas leur bonne santé.

    7- MercadoLibre (MELI) : J’ai toujours voulu l’acheter, mais il était très cher, maintenant c’est l’occasion pour l’avoir dans mon portefeuille. C’est un amazon et paypal de l’amérique latine.

    8- Solaris Resource (SLS.TO): Je ne suis pas très attiré par les métaux précieux, mais j’ai pris une chance avec lui parce que c’est un des plus gros explorateurs pour le cuivre. Les demandes du cuivre sont toujours en augmentation.
  • Bonjour!

    Voici ma sélection, il s'agit toutes d'actions que je possède :

    Dye and Duram (DND) : Société qui croît par acquisition, dont plrs significatives récemment. Possiblement un risque relevé par Médici lié au fait d'augmenter le prix de façon très significative... à suivre.

    Bombardier produit récréatif (DOO) : Pour le brand

    Goeasy (GSY) : Capitalisation relativement petite avec une croissance soutenue, le management livre les résultats.

    GDI (GDI) : Pour la vision du management

    Lightspeed commerce (LSPD) : Le prochain Shopify? J'en doute, mais il me semble y avoir un bon potentiel avec les acquisitions effectuées. L'évaluation est intéressant depuis le rapport short de Spruce.

    Trisura (TSU) : une autre capitalisation relativement petite qui croît rapidement et spinoff de BAM. En tant que cie d'assurance, ils devraient profiter de l'augmentation des taux d'intérêts.

    Crowdstrike (CRWD) : Une chouchou de 5iReasearch qui croît rapidement dans la sécurité informarique.

    Meta Platform (FB) : Pour sa position dominante.

    Nvidia (NVDA) : La compagnie est derrière tous les secteurs d'avenir.. AI, bitcoin, metaverse, etc., le management semble voir 10 coups d'avance où on s'en va et ils en profitent bien. 

    Salesforce.com (CRM) : Titre acheté de façon spéculative pendant le creux causé par l'acquisition de Slack, mais conservé depuis.

    Je suis un peu à la dernière minute (23h50). Si jamais j'ai des actions non admissbles, je remplacerais par Paypal (PYPL) et ensuite par Disney (DIS).
  • Voici mes choix : les 6 premierd font partie de mon portefeuille actuel 

    GUD : Fsit 3 ans que je suis actionnaire. La patience risque de payer un jour. J'espère que ce sera cette année avec la production du exelon venant de l'acquisition de BGT 

    TRQ : avec le prix du cuivre à + 4 $, le plus haut de 5 derniere année et la demande est forte du aux auto électrique notamment. La production va augmenter de façon majeur en début 2023. Les problèmes de financement et avec les autorités de la  Mongolie sont derrière eux.

    FB : un des FANG qui n'a pas augmenté cette année. La croissance est au rendez vous. Je prévoit une bonne année pour les titres méta 

    SXP : enfin les promesses (profits)  sont au rendez vous. Prevoir 1 à 2 trimestre encore avant que la confiance reviennent. Je ne serais pas surpris que le cours du titre double cette année 

    ET : Le prix et la demande du pétrole est la. Pipeline avec des hauts et des bas ce qui crée une sous evaluation vs ses pairs. J'espère que ça se tasse en 2022 

    ENGH : a été malmené cette année . Beaucoup trop. Si les acquisitions reprennent ( leur mode de croissance) devrait bien faire. 

    NUVEI : Le rapport de Bruce point à charcuté le cours du titre de moitié. Pourtant le potentiel de croissance dans les modes de paiement électronique est là. 

    REAL : La prise de part de marché est constante surtout aux états unis. Va prendre un  certains temps avant que la rentabilité soit bonne ( critère important pour moi avant de prendre une position)

    MA : a fait du sur place 2021 alors que les fintech ont mieux fait. Leur position d'oligopole na pas changé. Meilleur croissance des revenus que Visa 

    VNP : un beau mixte de deux domaines en croissance ici : semi conducteurs et métaux spécialisés. 
  • Bonne annee a tous et merci @philrancourt pour ce merveilleux site!  J'etait presse quand j'ai soumis mes pick 2022.

    Je voudrais continuer ma tradition "jasons hockey" puisque mon pick-hockey en 2021 EW (Edwards Lifesciences) a bien performe avec +42%!  Vive l'espoir du retour des operations non-COVID (trouvez-vous ca essential ou electif de vous faire reparer le coeur?). Henrik Lundqvist a eu son operation cardiaque avec succes, soulagement pour lui personellement. Le King Henrik a tente un retour avec Washington, mais il a finalement accroche ses pads pour de bon en aout: "The King has called it a career".

    Pour 2022, je suis le seul a avoir selectionne Evolution Gaming (EVVTY), un suedois de online gambling avec des studios physiques. Ce sera surement mon pick a plus grande variabilite qui m'aidera beaucoup ou me fera finir dans la cave. Pour la reference hockey en 2022, appelons ce pick a l'honneur de Evander Kane!
  • Merci à tous ! C'est vraiment intéressant d'avoir l'argumentation derrière chacun des choix. Vraiment une belle cuvée !

    Je ferme temporairement le fil pour signifier la fin des soumissions. Je vais le réouvrir dans quelques jours. 

    Je vous reviens avec le spreadsheet. 

  • Voici le spreadsheet:

    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1QoHNu29ezJjXhuGwWySD4A9CevLlNzHXE7bDrWhcjA8/edit?usp=sharing

    Svp, vérifier votre portefeuille et écrivez-moi en privé si vous trouvez une erreur.

    Il me reste à faire le classement par titres. 
  • Je réouvre le fil car je tiens à féliciter @mistert pour sa 1re position !
  • philrancourt a dit :
    Je réouvre le fil car je tiens à féliciter @mistert pour sa 1re position !
    Oh merci Phil!
    J'ai fait une capture d'écran ce matin pour saisir cette journée mémorable:
    A 11:10 ce matin, j'étais premier et tu étais dernier !

    Faut bien se taquiner un peu ;-)
  • Je crois qu’il fallait shorter Shopify (Sea, Affirm…) et non Tesla en 2022…


  • Que diriez-vous si on changeait un peu les règlements... on pourrait dire que le premier qui se rend à -20% l'emporte ? 
  • philrancourt a dit :
    Que diriez-vous si on changeait un peu les règlements... on pourrait dire que le premier qui se rend à -20% l'emporte ? 
    Haha!
    J’adore :)
    je remarque que la course sera serrée tout de même !
  •  J'étais le premier à l'époque au début sur le site que je DayTraday à ne pas croire le rendement sur les titres de qualités à long terme.

    Il y a beaucoup de monde qui ne croit toujours pas que l'on peut s'enrichir en gardant des titres à long terme. Pourtant les Bill Gates, Elon Musk, Warren Buffett et autre Jeff Bezos ont tous fait leur fortune en conservant leurs actions peut importe ce qui arrive dans le marché. Pas en tradant ou avec leurs salaires
  • MarioP a dit :
     J'étais le premier à l'époque au début sur le site que je DayTraday à ne pas croire le rendement sur les titres de qualités à long terme.

    Il y a beaucoup de monde qui ne croit toujours pas que l'on peut s'enrichir en gardant des titres à long terme. Pourtant les Bill Gates, Elon Musk, Warren Buffett et autre Jeff Bezos ont tous fait leur fortune en conservant leurs actions peut importe ce qui arrive dans le marché. Pas en tradant ou avec leurs salaires
    Et j'ajouterais ceci:

    Moi, ça me plait que des gens pensent çà.
    Cela me permet d'acheter des compagnies extraordinaires à des prix ordinaires.
    Un transfert d'argent entre gens impatients et gens patients.
  • philrancourt a dit :
    Que diriez-vous si on changeait un peu les règlements... on pourrait dire que le premier qui se rend à -20% l'emporte ? 
    C’est pas drôle on est le 21 janvier et ça serait déjà fini. Ou bien tant mieux on peut en recommencer un autre en février 
  • Pas facile comme début d'année...

    Un graphique pour encourager les portefeuilles techno:

  • philrancourt a dit :
    Pas facile comme début d'année...

    Un graphique pour encourager les portefeuilles techno:

    Merci Phil :)

    Le 5 janvier, j’ai mentionné qu’il fallait shorter Shopify en 2022… 
    C’est assez maintenant.
  • Mais ça a pris 10 ans au Nasdaq pour se retrouver au même niveau que son comment de 2000. 
     Je ne pense pas que c’est le cas en ce moment pour l’indice en entier, mais on assiste possiblement à un dégonflement pour les titres qui se sont emballés ces dernières années, pas
    seulement les titres dit ^technos^.  

    C’est fou comment le lien peut se faire facilement pour dire qu’un titre qui se dégonfle est un titre ^technos^.  L’éclatement de la bulle techno de 1999-2000 a laissé des traces dans l’imaginaire collectif 
  • Tous les participants sont dans le négatif en date d'aujourd'hui (24 janvier en mi-journée) !
  • jfmorissette a dit :
    Tous les participants sont dans le négatif en date d'aujourd'hui (24 janvier en mi-journée) !
    Et seulement une quinzaine d'actions dans le positif.. plus d'une centaine ont perdu plus de 10%... ça va pas bien...
  • philrancourt a dit :
    jfmorissette a dit :
    Tous les participants sont dans le négatif en date d'aujourd'hui (24 janvier en mi-journée) !
    Et seulement une quinzaine d'actions dans le positif.. plus d'une centaine ont perdu plus de 10%... ça va pas bien...
    Une chance que je fais un peu mieux dans mon portefeuille réel étant sous-pondéré sur ETSY et ayant quelques autres titres moins volatiles.
  • Je n'ai pas participé au concours cette année. Je remarque qu'il y a seulement une minorité que fait mieux que le S&P 500. Je remarque aussi encore une fois cette année, la domination de STAN_MIKITA. Son succès semble entre autres provenir du fait qu'il s'intéresse à plusieurs secteurs. Depuis plusieurs années, plusieurs investisseurs se sont fait un devoir de ne pas s'intéresser aux entreprises des secteurs de l'énergie et des matériaux et ils ont sans doute eu bien raison de le faire de 2009 à 2021, alors que le marché et encore plus le NASDAQ 100 ont surperformé de façon importante les titres des secteurs liés aux commodités. Par contre, si on regarde dans la décennie 2000, c'est un peu le contraire qui s'est produit. Je ne suis pas en train de dire que c'est le début d'une nouvelle aire dans laquelle le rendement des titres liés aux commodités vont superformer le rendement des titres non-lié aux commodités.
     
    Par contre, je me demande si au fil du temps, si plusieurs investisseurs en viennent à penser qu'il ne faut aucunement s'attarder aux titres liés aux commodités et plutôt se concentrer sur les autres titres, si cela ne pourrait pas avoir comme effet d'amener un escompte lié aux titres de commodités qui serait susceptibles de générer des rendements intéressants relativement aux autres titres pendant quelques années. 

    En même temps, serait-il possible que le marché évalue mieux les titres qui ont un haut ROE et des gros avantages compétitifs qu'avant en raison de la popularité de ce type de modèle d'affaire? Ce qui ferait en sorte que même avec des ROE élevé les titres ne connaîtront pas nécessairement le genre de rendements excédentaires qu'on a connu au cours des dernières années.

    Je me dis toujours que « l'état du monde » qui compose l'univers mental de la plupart des investisseurs qui participent à ce forum, soit celui de notre époque dans lequel on a connu des avancés technologiques importants en relativement important et durant laquelle les marchés financiers se sont beaucoup développés existent depuis relativement peu de temps et que ce qu'on pense qui marchait bien comme stratégie se base sur une expérience d'une période assez courte et le monde et par fait même l'économie et les marchés financiers évoluent toujours.

    Cela dit, personnellement, dans mon portefeuille, je possède autant des titres à haut ROE et avantages compétitifs durables que des titres liés aux commodités.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.