Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Films de finance

au-delà des classiques comme Wall Street (l'horrible suite non incluse), Glengarry Glen Ross, Inside Job, Margin Call et The Big Short, d'autres choix de films-documentaires du genre qui gagneraient à être plus connus ?

ici, j'irais avec Enron: The Smartest Guys In The Room.


Réponses

  • 20 Réponses trié par Votes Date
  • Toujours en lien avec la crise des subprimes : 

    Too Big Too Fail
    The Last day of Lehman Brothers

    Un documentaire que je n'ai pas encore vu : 
    The Flaw
  • Glengarry Glen Ross, excellent film de vente, j'adore :)
    Il manque wolf of wall street dans ta liste, pas tant pour le sujet mais ça reste un bon film...

    Boiler Room, j'ai pas hais ça non plus.
  • Wolf of Wall St et Boiler Room, 2 films basés sur Jordan Belfort...

    le premier, un peu de misère car même pas dans les 10 meilleurs films de Martin Scorsese, le Buffett des réalisateurs.

    Boiler Room: bon choix... la scène où les brokers récitent de mémoire les lignes de Bud Fox et Gordon Gekko par cœur, tordant. 

  • Money Monster m'a fait rire sans être un grand film. George Clooney y joue une caricature de Jim Cramer qui se fait prendre en otage par un gars qui a tout perdu à cause d'un de ses "stock tips of the millenium" !!

    Glengarry Glen Ross, un de mes films préférés tout genre confondu. Le jeu des acteurs est hallucinant.
  • Plus près de nous, il y a en quelques-uns d’intéressants.


    Au début des années 90, il y a eu la série Scoop de Réjean Tremblay qui a duré quatre saisons. C'est sur le monde du journalisme montréalais. Un des personnages Émile Rousseau interprétés par Claude Léveillé est un mélange de Pierre Péladeau et Paul Desmarais qui dirige un conglomérat international. Bien que la finance ne soit pas le sujet principal, une bonne partie de la saison trois porte une offre d'achat hostile et c'est quand même assez réaliste. Durant la deuxième saison, il y a des discussions pour un MBO pour l'achat d'un journal.


    Il y a aussi la série Malenfant sur la vie de ce promoteur et plus rare, il y a aussi un film de l'ONF sur Robert Campeau, mais qui est assez plate, mais quand même assez réaliste. Le film couvre surtout la période dans laquelle Campeau Corp avait tenté d'acheter des détaillants américains comme Bloomingdale's et Macy's, car selon M. Campeau il y avait des synergies énormes à faire en possédant de l'immobilier et des grands magasins.



  • J'ai bien aimé les livres thriller financier de Paul-Loup Sulitzer. Le premier tome de la trilogie Money! Cash! Fortune! a été porté à l'écran sans grand succès.

    Un autre de ses livres (me rappelle plus lequel) a comme personnage de soutien le capitaine de l'équipe de hockey de Montréal, Pete Laviolette, un homme d'action protecteur de l'héroïne de l'histoire.
  • Puisqu'on parle de livres qui vont à l'écran, la série BD Largo Winch, que je lis depuis plusieurs années, a été portée à l'écran. C'est l'histoire d'un milliardaire en jeans, très divertissant. Aucune idée si la version à l'écran est bonne :)
  • @louisclement, j'ai adoré la série Largo winch (j'en ai lu 16 sur 20) à lire! Très divertissant. J'ai également vu le 1er film qui est bien mais assez similaire aux bd :)
  • Il y aura un film sur l'histoire de Ray Kroc durant les années qu'il a démarré McDonalds. 



  • July 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Un film qui pour la première fois, présente la profession de comptable comme étant "Bad Ass".  À sortir bientôt, j'irai certainement le voir  :-B


  • The Accountant...

    la musique de Radiohead dans la bande annonce, OK.

    mais la pourriture d'acteur qu'est Affleck, non merci.
  • En plus, Affleck ressemble un peu à Lucas ;-)
  • Comme ce film avec Ben Affect, le principal message que tentent de véhiculer les ordres de comptables depuis plusieurs années dans leurs publicités auprès des étudiants est qu'être comptable est tout sauf ennuyant; parfois, je trouve que c'est un peu exagéré, mais bon c'est de la publicité. 


    Celle-là entre autres, je la trouve juste trop stéréotypée et artificielle.



  • J'ai été voir The Founder, l'histoire de Ray Kroc et de McDonalds. Je ne connaissais pas l'histoire derrière la fondation de McDo et j'ai trouvé ça assez bon.


  • Il y a aussi un très bon livre sur l'histoire de McDo que j'ai lu il y a plusieurs années. Pour les passionnés de bourse la partie concernant toutes les difficultés rencontrer à l'IPO sont assez intéressantes. Est-ce qu'on traite de cela dans le film?
  • MarioP a dit :

    Il y a aussi un très bon livre sur l'histoire de McDo que j'ai lu il y a plusieurs années. Pour les passionnés de bourse la partie concernant toutes les difficultés rencontrer à l'IPO sont assez intéressantes. Est-ce qu'on traite de cela dans le film?

    Non, ça couvre seulement les tous débuts dans la période 1954 à 1961
  • Alors pour ceux que ça intéresse j'avais emprunté le livre dans ma bibliothèque de quartier. 

    Personne à Wall Street ne voulais amené un snack bar en bourse. À l'époque le concept de franchiseur était révolutionnaire. Ils ont fini par trouvé un preneur en se vendant comme une compagnie immobilière, propriétaire des bâtisses qu'ils louaient aux franchisés.

  • J'ai lu le livre «Grinding it out» écrit par Ray Kroc lui-même et je l'avais trouvé très intéressant! Ce qu'il a réussi à accomplir, avec toutes les embuches que lui posaient les deux frères et aussi à l'âge qu'il avait... J'ai trouvé ça impressionnant!
  • J'ai bien de la difficulté à apprécier ce que le cinéma et la télé peuvent nous offrir comme «dramatisation» d'un événement ou de faits vécus. Quelqu'un parlait plus haut de Scoop, de Réjean Tremblay. C'est un bon exemple. Pour avoir travaillé moi-même pour un journal, je sais très bien que la «vraie vie» diffère totalement de ce type de télésérie. Habituellement, ce qui est raconté dans un épisode télescope ce qui peut avoir été vécu par une dizaine de personnes sur une dizaine d'années de travail professionnel. Et je reste sobre dans mon évaluation, c'est vous dire.
  • Michael Keaton qui va jouer le rôle de Ray Kroc, devrait être intéressant....

    en plus sa business, il l'a partie passé 50 ans. preuve qu'il n'est JAMAIS trop tard.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.