Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Credit Acceptance Corp (CACC)

Bonjour à tous, 

Je démarre une discussion sur la compagnie Credit Acceptance Corp qui attirée mon attention dernièrement avec ses données fondamentales impressionnantes. 

CACC fournit des programmes de financements aux gens qui sont refusés par les prêteurs conventionnels pour l'achat d'une automobile. Bien que cela puisse refroidir beaucoup d'investisseurs dans le climat économique actuel, je pense qu'avec l'historique de la performance financière de l'entreprise depuis les 20 dernières années lui mérite un coup d'oeil plus approfondi. 

La compagnie gérère un ROE supérieur à 30 % depuis plus de 10 ans et a été en mesure d'augmenter sa rentabilité dans la dernière crise financière. C'est principalement le point qui est le plus important pour moi ici. En 2008, bien que les provisions pour pertes aient augmentées, la compétition a aussi diminué en plus d'augmenté le nombre de gens refusés par les prêteurs conventionnels, cela a leur a permis d'augmenter significativement leurs prêts durant la crise et les années suivantes. Voici un extrait du rapport annuel sur le sujet : 

"The most recent financial crisis began to unfold in 2007. Adding to the challenge was the fact that 2007 was also a period of intense competition within our industry. As I discuss in more detail in a later section, loans originated during highly competitive periods tend to perform worse. From April 2008 through October 2009, the national unemployment rate increased from 5.0% to 10.0%. This combination of events—intense competition, followed by severe economic deterioration—provided a perfect test of our business model, one that would confirm either our views or the views of skeptics. We believe that our financial results during the financial crisis demonstrate that we passed the test with flying colors. GAAP net income per share (diluted) rose 22.7% in 2008 and 113.9% in 2009. We did experience deterioration in our loan performance, but it was modest. In contrast, many of our competitors experienced a much greater fall-off in their loan performance and reported poor financial results. Because our competitors generally target low levels of per loan profitability and use debt much more extensively than we do, any adverse change in the economic environment is likely to have a much more damaging impact on their results than on ours."

"While we were able to produce outstanding results during the financial crisis, we believe the steps we have taken will allow us to do even better should a similar crisis occur in the future."

Les avantages compétitifs de l'entreprise reposent sur sa capacité à prévoir les pertes sur leurs prêts et sur leur réseau de concessionnaires automobiles. 

À première vue, je donne un A+ au management de l'entreprise, autant sur l'allocation du capital que sur la transparence. J'espère que votre lecture des lettres annuelles vous permettra d'en arriver à la même conclusion. (je mets une réserve sur le A+ car je n'ai pas terminé mon analyse.

Je ne pense pas que l'entreprise soit une aubaine, mais j'ai de la misère à trouver la bonne méthode pour l'évaluer. Avez-vous des idées ? 

Suis-je le seul à trouver cela intéressant ? Est-ce que d'autres personnes suivent le titre ? 



 

Réponses

  • 3 Réponses trié par Votes Date
  • Credit Acceptance est un des top performers de mon portfolio.  Solide rentabilité et croissances  soutenue.

    Son ratio P/E forward est actuellement de l’ordre de la moyenne des 5 dernières années et le ratio P/E/G demeure en bas de 1.

    C’est une des principales positions du Séquoia Fund.  Ce fond a augmenté sa position dans ce titre récemment.

    C’est un titre qui est dans une industrie que je considère cyclique et à risque compte-tenu de la nature même de cette entreprise (prêt auto à risque).  Donc j’évite que de titre soit une trop grosse position dans mon portfolio 
  • Phil a bien résumé une opinion que je partage sur le fil de AIG

    philrancourt a dit :
    Merci jf et Automne pour vos post-mortem. Ça rejoint pas mal mon expérience des titres financiers en général. 

    Que ce soit des assureurs ou des banques, il y a toujours un côté "boîte noire" dans ce type d'investissement. Impossible de savoir si l'entreprise est vraiment bien gérée ou s'il y a un problème dans les livres avant que le problème te "pète" au visage...

    Soyons honnête, la plupart des investisseurs se basent sur la réputation de l'entreprise et sur le fait que des investisseurs/gestionnaires réputés en vantent les mérites... On achète une thèse d'investissement mais on ne comprend pas vraiment la société.

    Pire, une financière peut surfer sur sa réputation passée alors qu'elle n'est plus vraiment bien gérée depuis quelques années. Wells Fargo et Home Capital Group sont des exemples de ça. Wells Fargo est probablement mal gérée depuis 10 ans mais Buffett continuait de la vanter à tour de bras avant que les scandales n'éclatent. Buffett non plus n'avait dans le fond aucune idée de ce qui ce passait à l'intérieur de la banque.

    Ce sûr que ce n'est jamais évident de bien comprendre un titre (peu importe son secteur). Je trouve simplement qu'avec les financières, la tâche devient quasi-impossible.
  • 28 mai modifié Vote Up0Vote Down
    @Driveshoe, merci pour les commentaires, l'évaluation est effectivement dans son range normal des 5 dernières années, mais un peu en haut de sa moyenne je dirais. 

    Le gros point qui m'inquiète pour l'instant, c'est le ralentissement dans la croissance des concessionnaires actifs. La direction s'explique par une compétition accrue. 
    Je vous tiens au courant à mesure que mon analyse se poursuit. 

    @Automne, je comprends très bien ton point, bien que je n'ai pas l'intention de commencer une discussion sur l'investissement dans les financières sur ce fil (bien que ça me ferait plaisir),  je vais dire ceci : 
    1. Une compagnie dans ce secteur qui a aussi bien performé dans la dernière crise financière, ça mérite, à mon avis, un coup d'oeil. Quand je dis bien faire, ce n'est pas parce qu'elle a moins perdu d'argent que les autres, c'est parce qu'elle a significativement augmenté sa rentabilité et sa croissance. C'est le point qui m’intéresse le plus présentement dans cette compagnie.
    2. Soyons honnêtes, il y a une boite noire dans tous les investissements boursiers :), c'est pour cela qu'on se diversifie. 
    3. Finalement, je n'ai pas des décennies d'investissement en arrière de ma cravate, je pense aujourd'hui qu'il est possible de faire de bons investissements dans les financières à condition de les acheter au bon prix (dans les crises généralement), mais je peux très bien me tromper. 

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.