Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Premium Brands (TSX-PBH)

Pour souligner la première année d'existence du club de partage d'analyse, nous avons décidé de partager l'une des analyses les plus populaire avec les membres du forum public. Il s'agit d'une analyse de la société Premium Brands, un grand succès de la bourse canadienne dans les 10 dernières années (10 baggers) et qui, étrangement, demeure assez peu connu. 

Cette analyse a été écrite par @AntoinePadoue en juin 2018.


***********************************************

1. Description de l’entreprise 

Cette firme fabrique et distribue des produits alimentaires au Canada (sauf les Maritimes) et dans quatre états des USA. Elle opère sous une quarantaine de marques et bannières. Elle est un joueur majeur dans le domaine alimentaire au Canada, et une des plus grandes entreprises nord-américaines pour les sandwichs (25 % des revenus). 

Premium Brands possède plusieurs usines de transformation d'aliments de spécialité en Amérique du Nord. Parmi les produits on retrouve des viandes, des charcuteries, des sandwiches préemballés et de la boulangerie spécialisée. L'entreprise s’occupe également de distribution alimentaire. Les revenus ont été de 585 M$ au dernier trimestre, 65 % en produits de spécialité et 35 % en distribution. Les activités ordinaires ont rapporté des revenus de 2198 M$ en 2017, 73 % au Canada et 27 % aux USA. Elle fait 7 acquisitons en 2017 (244 M$).

...

Réponses

  • 8 Réponses trié par Votes Date
  • novembre 2019 modifié Vote Up0Vote Down
    https://www.premiumbrandsholdings.com/pdf/press-releases/2019-q3-press-release.pdf

    Des résultats du Q3 un peu difficile pour Premium Brands. Les prévisions pour 2019 sont aussi réduites.

    Par contre, la cause des problèmes semble temporaire et vraiment hors du contrôle de la compagnie. On parle de la fièvre africaine du porc qui décime actuellement 25% de la production mondiale. La hausse rapide des prix compresse les marges de Premium Brands et incite la compagnie à réduire son marketing sur les produits à base de porc.

    Il y aussi eu des problèmes dans le monde du homard liés à la guerre commerciale Chine-USA mais la situation semble maintenant réglée.

    Je crois que Premium Brands demeure une société bien gérée. La situation actuelle peu constituer une occasion intéressante pour investisseur avec un horizon de 2-3 ans.    
  • Acquisition majeur de Clearwater par PBH.  Le marche de semble pas etre convaincu malgre que PBH dit que le deal est "double digit accretive aux EPS immediately".

    Cette compagnie a plusieurs risques specifiques a leurs industries: virus du porc, stock de fruits de mer, etc mais a navigue le COVID assez bien somme toute,

    Pour cette acquisition, les gens pensent peut-etre que PBH s'eparpille mais ils ne savent peut-etre pas qu'ils etaient deja dans les fruits de mer.   Clearwater est international alors que PBH est Canada/Etats-Unis donc ca ouvre vraiment les possibility de croisement (cross-sales) de leurs canaux de distribution.

    PBH est un peu un "Constellation Software de l'alimentaire".  Le titre faisant tre bien mais a ralentit depuis quelques ans.  L'evaluation boursiere etait devenue eleve, puis ils ont eu le probleme du virus dans le porc, etc.

    Pour finir avec Clearwater, ils achequent avec les Micmac.  D'un cote, c'est une solution "ESG" (socialement responsable).  D'un autre cote, ils mettent leur nez dans un dossier politique tres chaud en Atlantique.  Peut-etre que les investisseurs n'aiment pas cette acquisition pour l'angle politique qui pourriat distraire.

    Il y a des investissurs ici?
  • Je suis actionnaire depuis 5 ans; ce titre occupe 11 % de mes portefeuilles.
  • Oui il y a quelques actionnaires avec une discussion active sur le forum privé. Je pense qu’en regard de la qualité le prix actuel est raisonnable. Ils ont une belle feuille de route. 
  • Je suis aussi actionnaire depuis 2014. Ce qui m'étonne est la fluctuation du cours. L'entreprise achète un tiers de sa market cap. On pourrait penser que l'action aurait pu baisser avec ce potentiel risque ou augmenter avec le renforcement des EPS de Premium Brands. Quel est pour vous le meilleur moment pour acheter après une acquisition d'un consolidateur?
  • JonJon
    23 nov modifié Vote Up0Vote Down
    @Montjoie , compte tenu de notre discussion de fin de semaine sur MTY, on est vraiment du pour une biere 'virtuelle'!  : )  PBH est un de mes 4 titres canadiens en Portefeuille dont j'ai redeploye 1/4 de mon capital suite a ma vente de MTY  (le 'nouveau' Titre est americain, finance avec des liquidites americaines).

    Quand une acquisition est financee avec des nouvelles actions, le prix vegete autour du prix des nouvelles emissions.  Dans le cas PBH, la logique est que si les nouveaux investisseurs achetent le deal a $97.55, les actionnaires existants s'echangeront aussi le Titre autour du meme prix.  Ca va durer jusqu'a ce que le bought deal va closer.

    Je deteste me faire diluer en general, mais ici PBH nous dit que le deal de Clearwater : "is expected to have immediate double-digit earnings per share accretion for Premium Brands", avant synergies. Ca me fait digerer cette dilution.

    En fait, le Titre etait a $100-105 avant l'annonce et est maintenant a $96, ce qui donne un bon point d'entree.


    Je vois Premium Brands comme un "Constellation Software de l'Alimentaire". Ils sont dans la viande, les sandwich, fruits de mer, boulangerie, distribuition, culinere, etc.  Clearwater est une exception en terme de grosse acquisition (un peu comme TSS pour CSU).  En general, PBH achete des petites acquisitions et en fait plusieurs.

    En regardant la Presentation de compagnie sur le site, ils ont beaucoup des memes valeurs, culture et strategie que CSU:
    • Dedicated to maintaining an entrepreneurial environment
    • Decentralized / flat organizational structure
    • Supporting partners versus managing
    • Focus on value versus cost
    • Specialty / authentic / differentiated products and services
    • Big fish in small pond
    • Focus on long term relationships: business partners, customers and suppliers
    • Efficient but not necessarily big
    (Slide 5: https://www.premiumbrandsholdings.com/pdf/investor/investor-2020-09.pdf):

    Il serait bien si le CEO George P demande a Mark Leonard d'etre son mentor!  Si le rendement de PBH peut s'approcher de celui de CSU.....
  • @jon Oui merci pour le bière - santé virtuel :). Je pense qu'à termes on a tous plus ou moins le même portefeuille avec des achats et des ventes plus fréquentes en fonction des stratégies et des environnements fiscaux.

    J'aime bien la notion de consolidateur de la protéine comme Constellation Software dans les softwares verticaux.  Je pense cependant que la protéine la moins cher est la protéine de poulet et que pour des raisons d'environnement et de cout pour les consommateurs ils devraient se renforcer sur ce segment comme les steaks veggies. MTY en aval vers les consommateurs devrait faire de même et ne possède pas de grande chaine pour concurrencer Popeyes ou KFC sur ce segment d'avenir. 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.