Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Bilan 2020

Je lance ce fil pour qu'on fasse le bilan de notre année 2020. Oui pour le rendement, mais au-delà de cela, du processus. Nos bons coups, mauvais coups, la gestion de nos émotions, nos apprentissages.


D'abord pour mettre en perspective le S&P500 a eu un rendement de 16.26% en 2020, l'indice du Nasdaq de 43.6% et le TSX a fait un maigre 2.17% dans les devises respectives. Et tout cela bien en montagne russe!


De mon côté, j'ai obtenu un rendement de 30.3% cette année, sans utilisation de la marge. C'est moins de la moitié de mon portefeuille virtuel pour le concours du forum. Disons que cela s'explique par des pondérations différentes, j'ai au-delà de 20 titres en vrai, donc certains qui ont bien performé dans les deux ont eu un poids bien plus grand dans la compétition.

Plusieurs gros joueurs ont fait du surplace quasiment, notamment pour moi Berkshire, Bank of America, Alimentation Couche-Tard et Brookfield Asset Management, MTY Food (très en montagne russe celle-ci cependant :) ) Je les conserve tous, les entreprises sont de qualités, ont de belles perspectives.

Celles qui m'ont donné une grande performance:
  • Apple, ma plus grosse position, qui a fait autour de 75% de rendement (un peu surréaliste non, considérant sa taille...disons que l'évaluation par les marchés est un peu ésotériques...Apple ne vaut pas clairement presque 2x qu'il y a un an...donc possiblement une part de rattrapage dans son évaluation, et de la projection un peu optimiste dans le futur...et c'est un peu l'étrangeté de la bourse, et donc des performances boursières à court terme).
  • Tencent: environ 45% de rendement, était possiblement sous-évaluée, bien positionnée pour le 21e siècle.
  • Slack: pratiquement doublé avec l'achat par Salesforce. Je poursuivrai l'aventure avec celle-ci, les entreprises se tournent toujours plus vers le numérique, combinaison intéressante.
  • Shopify: presque triplé....j'ai réduit ma position dans la montée fulgurante de l'année. Ce fut une erreur, parce que j'ai vendu en trouvant que la hausse était exagérée et trop rapide, et j'avais peur d'une allocation trop importante dans mon portefeuille. Je songe à ne plus trop réduire mes positions dans mes gagnants quand les perspectives ne sont pas mauvaises et que j'aime encore l'entreprise et que ça ne prend pas une place indécente dans le portefeuille (au-delà de 25-30% disons). Au pire ça rebaissera, mais ça tenait plus d'une tentative de market timing qu'autre chose mon affaire. Le marché peut anticiper un peu trop, mais à long terme, les perspectives sont là et ce n'est pas grave que le rendement procuré par la détention du titre ne soit pas équitablement réparti avec les années. 
Des entreprises que j'ai ajoutées cette année: Etsy au creux de mars! Heico et Copart, Microsoft et Visa notamment.


Avec le recul, on dirait que malgré les immenses incertitudes, il y avait des trucs évidents, l'accélération de l'économie numérique, le fait qu'on allait s'en sortir un jour, même si je pensais qu'économiquement et en bourse cela souffrirait plus longtemps. Quand on a des reculs de 30%, qui n'arrivent qu'aux 10 ans en moyenne de mémoire on devrait investir à fond, peu importe l'incertitude de la reprise...à long terme on en bénéficiera toujours. Facile à dire après, et à la prochaine crise, ce sera différent, et on ne sait pas comment émotivement on le vivra. Ce que j'ai aimé, c'est que je n'ai pas du tout trouvé la baisse de mes titres difficile à gérer au niveau financier et émotif. Je n'ai pas tablé assez sur des achats, je pense utiliser la marge dans le futur pour ce genre d'occasion. On verra. Je continue à apprendre et à découvrir qu'il faut toujours étudier des entreprises, peu importe l'évaluation, pour connaître des modèles d'affaires, pour être prêt à acheter, pour se remettre en question. Bref, une année instructive, des rendements que je trouve tout de même un peu insoutenable à long terme, malgré la puissance de certains modèles d'affaire.

Réponses

  • 25 Réponses trié par Votes Date
  • Tu sembles avoir de beaux titres, félicitation pour la belle performance jeff! Comment fais tu pour investir dans Tencent? Je ne la vois pas sur Disnat
  • Ce qui m'a le plus étonné de l'année boursière 2020:
    1. La rapiditité du rebond boursier. 
    2. L'ampleur du rebond
    Plusieurs gens autour de moi se sont ouverts des comptes de courtage à escompte pour profiter de "l'occasion".

    Armé de leurs cellulaires, il transige quotidiennement les titres à la mode, qui monte jour après jour.
    A les entendre parler, la Bourse, c'est facile !

    Je vous laisse tirer vos propres conclusions de tout çà.
  • Le_viking a dit :
    Tu sembles avoir de beaux titres, félicitation pour la belle performance jeff! Comment fais tu pour investir dans Tencent? Je ne la vois pas sur Disnat
    Je suis chez Disnat aussi...il faut appeler...un peu 20e siècle... :o Idem si on veut vendre...
  • Année 2020 de découvertes. J'ai décidé de prendre en main une partie de mes investissements et surtout d'apprendre à ce sujet. Les frais de gestion des solutions clés en main des banques traditionnelles sont trop élevés. 

    Je suis fascinée par le fonctionnement de la bourse, c'est toute une bête!

    En ce moment, je lis, je me documente et j'apprends en vous lisant. Je commence tranquillement à monter mon propre portefeuille. Je verrai dans 4-5 ans comment je m'en tire.

    Merci pour ce forum et vos partages.
  • jfmorissette a dit :
    Le_viking a dit :
    Tu sembles avoir de beaux titres, félicitation pour la belle performance jeff! Comment fais tu pour investir dans Tencent? Je ne la vois pas sur Disnat
    Je suis chez Disnat aussi...il faut appeler...un peu 20e siècle... :o Idem si on veut vendre...
    Merci, trés apprécié :smile:
  • JonJon
    3 jan modifié Vote Up2Vote Down
    @jfmorissette ; (et tous), comment calculez-vous votre rendement annuel?

    Le concours des Titres de Portefeuille donne une approximation mais ce m'est pas "reel" puisque les Titres ne sont pas tous en portefeuille pour les 365 jours (donnant un rendement partiel pour ceux qui sortent et ceux qui entrent en cours de chemin), et meme ceux qui le sont la toute l'annee n'ont pas la meme ponderation l'un vs l'autre, et pas la meme ponderation le 1er janvier vs 31 decembre pour chaqun.  Aussi un titre pour y etre la toute l'annee, mais il peut avoir ete augmenter et/ou reduit en cours de l'annee.  Par exemple, Boyd a fait 9% en 2021, mais le cash investi dans Boyd en april plus bas que le prix du 1er janvier fait que le rendement sur le titre en plus que 9%. 

    Si au niveau de la valeur du compte, il y a eu ajouts/retraits de cash en cours de l'annee qui impact le rendement sur les titre annualise.  Si on fait une grosse contribution REER le 28 decembre, ca augmente la valeur du compte mais c'est 0 en rendement des titres jusqu'a ce que le cash soit investi.


    Votre courtier donne t'il les statistiques qui tiennent compte de tout ca?  Je suis avec Scotia iTrade, et je ne pense pas que c'est tout calcule pour moi (je vais chercher). Sinon comment calculez-vous? Une App ou spreadsheet?


    2020 nous a donne une belle opportunite de faire un "stress test" avec chaque entreprise en Portefeuille!  Si on peut survivre au COVID et etre plus fort grace/malgre le COVID, ca regarde bien pour le futur!  C'est la meme conclusion que la crise financiere de 2008-09!

    Mes deux lecons:
    • Quand le prix est bon, il faut agir vite!  En 2008-09, les investissurs ont eu une longue periode pour acheter.  Puisque les gouvernement ont ete beaucoup plus rapide en 2020, la vraie opportunite n'a ete que de quelques semaines!  J'ai "net" achete en mars-april mais j'aurais due etre plus aggressif.  J'avais decide d'etaler les contributions hebdomadaires du cash disponible sur 3 mois.  Malheuresement, pas mai/juin, l'opportunite etait pas mal manquee deja.
    • Continuation de "l'americanisation" du Portefeuille:  Le TSX est franchement tres facile a battre sauf si le petrole ou l'or sont super bullish comment en 2005-07. Cependant, battre le "XIC" avec 20-25 titres canadiens n'est pas facile! Il n'a assez de Constellation et Boyd, bref titres exceptionnels au Canada. Les Richelieu, Stella-Jones, CGI sont de bonne qualite et vont battre de XIC mais a 15-20% de ROE c'est pas facile contre le XSP.  Deux facons sont possibles: avoir un "grand" gagnant comme Shopify (ou Lightspeed) ou y aller avec des capitalization plus petites.  J'aime le Portefeuille de @Le_viking, et il va possiblement battre le mien, mais j'ai encore un emploi a temps plein, et y aller avec des petitres capitalization demande beaucoup plus de recherches et de suivi.  Pour battre le S&P500 ("XSP"), il faut aller pecher dans la cour de nos voisins et denicher les entreprises exceptionnelles avec un ROE de 20-30+%.  

    Mon benchmark est "50% XIC et 50% XSP" mais ca me donne une fausse impression de sur-performance puisque le "XIC" est faible.  La seule chose canadienne avec Couche-Tard est qu'il est cote a Toronto et on peut l'acheter en dollar canadien vs Barrick ou Suncor.  Mais Couche-Tard n'a que ~15% de revenus canadien!  A partir de 2021, je planifie me comparer uniquement versus 100% "XSP".  Soit je fais mieux que le S&P500 sur 3-5 ans ou je sui mieux de simplement acheter le "XSP" qui prend quelques heures par aneees, ou aller chez un gestionnaire (qui a un historique de battre le S&P500.  Bonne discussion sur ce sujet!)
  • Jon a dit :
    @jfmorissette ; (et tous), comment calculez-vous votre rendement annuel?

    Voir le fil de discussion: Calcul du retour total
  • @Jon Pour le rendement, j'utilise la fonction XIRR dans une feuille de calcul effectivement. En gros, il s'agit d'un outil itératif qui trouve le rendement permettant d'actualiser une série de flux de trésorerie positifs et négatifs. Donc tu fais 2 colonnes avec date et montant pour les entrées et sortie d'argent du portefeuille. Par exemple, tu débute l'année avec 10000 et tu ajoutes 2000 au 1er mai et tu finis l'année avec 15000:

    01/01/2021   10000
    01/05/2021     2000
    31/12/2021 -15000

    Je pense que tu peux chercher XIRR sur le net ou le forum pour des exemples.
  • mistert a dit :
    Jon a dit :
    @jfmorissette ; (et tous), comment calculez-vous votre rendement annuel?

    Voir le fil de discussion: Calcul du retour total
    http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/comment/25673#Comment_25673
  • Merci beaucoup @jfmorissette!  J'ai teste 'XIRR' dans Excel et ca fonctionne tres bien. Temps parfait pour la resolution de nouvelle annee pour suivre la performance de Portefeuille plus precisement en 2021!

    En prenant la valeur des Comptes entiers, ca couvre en effect tous les facteurs mentionnes puisque la Date est associee au Cash Flow.  Ca expose bien 'optionalite' du Cash, qui drainera la performance du Compte mais permet d'augmenter le rendements annuel si ils sont fait a plus bas prix. C'est la realite et le phenomene Buffet!  J'ai test la fonction XIRR avec mon example de Boyd, et avec deux ajouts en cours d'annee en dessous du $202 de depart, j'ai donc fait +16.4% et non +9%  (OK j'ai pris un example qui donne la conclusion desiree, ca peut bien sure dans les deux directions...)

    Ca inclut aussi tout autre investissement qu'on peut avoir dans le Compte: obligations,  Fonds Mutuels, etc - mais ca aussi c'est  la realite!   Ca force peut-etre a faire un peu de menage additionel!
  • jfmorissette a dit :
    @Jon Pour le rendement, j'utilise la fonction XIRR dans une feuille de calcul effectivement. En gros, il s'agit d'un outil itératif qui trouve le rendement permettant d'actualiser une série de flux de trésorerie positifs et négatifs. Donc tu fais 2 colonnes avec date et montant pour les entrées et sortie d'argent du portefeuille. Par exemple, tu débute l'année avec 10000 et tu ajoutes 2000 au 1er mai et tu finis l'année avec 15000:

    01/01/2021   10000
    01/05/2021     2000
    31/12/2021 -15000

    Je pense que tu peux chercher XIRR sur le net ou le forum pour des exemples.
    @jfmorissette , j'ai compris que t'es avec Disnat, est-ce que le calcul que tu obtient avec XIRR est différent de la méthode Disnat expliqué ici https://www.disnat.com/forms/mrcc2/comprendre-vos-rendements-fr.pdf
  • CycliK a dit :
    jfmorissette a dit :
    @Jon Pour le rendement, j'utilise la fonction XIRR dans une feuille de calcul effectivement. En gros, il s'agit d'un outil itératif qui trouve le rendement permettant d'actualiser une série de flux de trésorerie positifs et négatifs. Donc tu fais 2 colonnes avec date et montant pour les entrées et sortie d'argent du portefeuille. Par exemple, tu débute l'année avec 10000 et tu ajoutes 2000 au 1er mai et tu finis l'année avec 15000:

    01/01/2021   10000
    01/05/2021     2000
    31/12/2021 -15000

    Je pense que tu peux chercher XIRR sur le net ou le forum pour des exemples.
    @jfmorissette , j'ai compris que t'es avec Disnat, est-ce que le calcul que tu obtient avec XIRR est différent de la méthode Disnat expliqué ici https://www.disnat.com/forms/mrcc2/comprendre-vos-rendements-fr.pdf
    C'est mêlant, ils appellent ça "méthode valeur en dollars" (donc Money weighted) mais il me semble que le calcul qu'ils donnent à la fin est "Time weighted". Moi ce que je veux c'est time weighted, on sait jamais si on peut se fier à leurs chiffres.
  • Merci à JF et à tous les amis pour les partages.

    Une année bizarre ! Déconfiture au pire de la crise, remontée spectaculaire… faut avoir le cœur solide.

    Beaucoup d’erreurs, beaucoup trop. Beaucoup de transactions, beaucoup beaucoup trop. J’ai quand même battu l’indice de référence avec une bonne marge… mais avec plus de patience, ça aurait pu être une très grande année. Ai fait quelques achats lors de la crise (MTY, CAE, CHW, BNS, BMO, NA, BPY, MAL, TNT.UN, HR.UN)… des titres que j’ai malheureusement tous vendus avec de légers gains en espérant faire un peu de market timing et que j’aimerais donc encore avoir en portefeuille. Snif, snif !

    Acheter bas, vendre haut… c’est pourtant si simple ! Ne pas se laisser gagner par les émotions (facile à dire). Apprendre à s’assoir sur ses deux mains. Corriger ses biais.

    Sur ce, je vais aller pratiquer mes revers ! :o)

    Bonne année de bourse 2021 !

  • Je n'ai pas encore calculé les rendements moi-même. Selon mon courtier, j'aurais fait 34.74% en 2020. Et 22.19% par année pour les 3 dernières années! Pourtant j'avais encore 50% de liquidités en 2018, mon portefeuille était en construction. J'ajoute de l'argent pratiquement chaque mois, donc c'est possible que mon rendement réel soit plus élevé puisque le calcul de mon courtier n'est pas clair. (Time Weighted or Money Weighted?)

    J'ai fait 7 achats en mars et avril, dont 6 ajouts à des positions existantes et une nouvelle compagnie. C'est Disney que j'ai ajouté le 30 mars et le 20 avril, pour un rendement d'environ 80% sur ce titre.

    J'aurais aimé faire bien d'autres achats, mais je suis descendue à 2 ou 3% de liquidités en fin avril, répartis sur 6 petits comptes enregistrés qui n'ont pas de marge et pour la plupart aucune possibilité de nouvelle cotisation. J'était donc pratiquement 100% investie. Je termine l'année à 7-8% de liquidités. C'est pas si mal!

    Merci à tous les membres du forum pour leur contribution cette année. Et à mon associée, qui est solide comme le roc et aussi la personne la plus intelligente que je connais. J'ai eu quelque fois l'impression de faire un tour de montagnes russes avec de très bons amis.
  • Jon a dit :
    • J'aime le Portefeuille de @Le_viking, et il va possiblement battre le mien, mais j'ai encore un emploi a temps plein, et y aller avec des petitres capitalization demande beaucoup plus de recherches et de suivi.
    Merci pour le commentsire @Jon , c'est apprécié. J'ai dû revoir pas mal mon ptf, j''avais 4 titres qui ne passaient pas le 100M depuis 2 ans (vqs, h2o, xbc et well). Je n'ai pas encore h2o dans mon ptf réel.

    Pour le bilan, j'ai fait 48% selon disnat. Il s'agit d'argent neuf investi graduellement d'avril à juillet. Ce rendement ne considère pas l'effet de levier étant donné que j'ai utilisé la marge de crédit personnelle pour profiter du crash.

    Mon 1er stock a été BPR (doo) à 22$... vendu, racheté, revendu, racheté et rajouté pendant la dip en novembre. J'ai appris à mieux gérer mes émotions devant les montagnes russes. Je ne savais pas quand vendre, le forum m'a aidé pas mal.

    Je me suis fait hyper quelques fois aussi. J'essaie d'être plus patient maintenant et d'attendre le bon moment quite à passer à un autre stock si l'évaluation ne me convient plus. Il s'agissait souvent de swing trade, les montants étsient plus petits, donc pas perte majeure.. mais je me concentre davantage sur le lt maintenant.

    En comparaison, les RÉEE des enfants sont encore en fonds commun chez Desjardins, il ont fait 10.46%. J'ai aussi des RÉER à la FTQ qui ont fait 11%.

    J'ai bien hâte de voir la vue d'ensemble du ptf 2021, 
  • Le_viking a dit :
    En comparaison, les RÉEE des enfants sont encore en fonds commun chez Desjardins, il ont fait 10.46%. J'ai aussi des RÉER à la FTQ qui ont fait 11%.
    Le site du fonds indique 6.3% sur un an:

     https://www.fondsftq.com/fr-ca/particuliers/choisir-le-fonds/rendement-fonds-ftq
  • mistert a dit :
    Le_viking a dit :
    En comparaison, les RÉEE des enfants sont encore en fonds commun chez Desjardins, il ont fait 10.46%. J'ai aussi des RÉER à la FTQ qui ont fait 11%.
    Le site du fonds indique 6.3% sur un an:

     https://www.fondsftq.com/fr-ca/particuliers/choisir-le-fonds/rendement-fonds-ftq
    C'est vrai, je me suis trompé. C'est 11% pour 6 mois
  • Lorsque mon portefeuille a chuté drastiquement en mars/avril, je me suis surpris à ne pas paniquer et faire aucune vente impulsif (c'est ma première drop que je connais). Par contre, ça a allumé une lumière en moi que la bourse bourse n'est pas si facile et qu'il est important d'avoir une grande conviction en nos titre et de bien les connaitre. J'ai donc travaillé sur mon processus décisionnel. Beaucoup de lecture, d'écoute d'entrevue etc etc. 
    Année très instructive et de bon rendement qui répond à mes attentes!
    Bonne continuité à tous pour 2021.
  • seeds_growth a dit :
    Lorsque mon portefeuille a chuté drastiquement en mars/avril, je me suis surpris à ne pas paniquer et faire aucune vente impulsif (c'est ma première drop que je connais). Par contre, ça a allumé une lumière en moi que la bourse bourse n'est pas si facile et qu'il est important d'avoir une grande conviction en nos titre et de bien les connaitre. J'ai donc travaillé sur mon processus décisionnel. Beaucoup de lecture, d'écoute d'entrevue etc etc. 
    Année très instructive et de bon rendement qui répond à mes attentes!
    Bonne continuité à tous pour 2021.
    On a beau le lire, se faire dire comment on doit réagir.
    Pour comprendre, il faut avoir vécu personnellement les émotions qui viennent avec les chutes brutales.
  • Une année pas mal éprouvante pour les nerfs vue l'ampleur du plongeon, au début après les premiers 10-15% de recul plusieurs articles parlaient des aubaines historiques dans l'aviation et croisière, les comparaisons avec les autres crises.. etc. Agir (ou pas) calmement dans ce tourbillon n'est pas évident. Personnellement, je tire une satisfaction des lectures, podcasts et des discussions du forum des dernières années qui je crois m'ont surement aidé à avoir un peu plus de perspective long terme et de la garder dans le tourbillon de 2020. J'ai repositionné mon portefeuille en me servant de l'encaisse et en réduisant mon exposition dans deux marchés : la restauration et la Chine (J'ai gardé seulement SBUX et JD.com). J'ai dû me départir de quelques titres : MTY qui me semble toujours fragile, BIDU en raison des risques de réglementation et de listing. Je réalise que ce repositionnement a été passablement facilité par le fait d'avoir analysé et sélectionné depuis un certain temps, quelques titres en haut sur ma watchlist.

    Je retiens d'ailleurs ce point pour la watchlist, elle serait composée tout autrement si j'avais commencé -comme il y a un certain temps- par un tri sur la base de l'évaluation. Mon approche a évolué et je garde l'évaluation bien sur mais en dernier, ça permet d'apprécier d'abord la Qualité du titre : le modèle d'affaires, la gouvernance, le potentiel de croissance.. Si la qualité est là (et tout est relatif) le niveau d'évaluation peut empêcher de l'acquérir c'est vrai, mais on a des chances de moins se tromper dans le lot des aubaines en temps de crise.  
  • Belle année ! Je ne croyais pas à une reprise aussi soudaine donc mon erreur a été de ne pas assez déployer mon cash rapidement. J'ai encore 20% en cash. Je crois que j'ai déployé environ 30-40% de l'encaisse que j'avais. Il y a quelques idées que j'ai eu mais dont je n'ai pas eu le temps de faire assez de recherche et que je n'ai pas acheté finalement et qui ont beaucoup monté.

    J'ai quand même acheté plusieurs nouvelles compagnies pour mon portefeuille comme Banque nationale, Disney, Microsoft, Shopify. Par contre, les positions que j'ai pris était assez petites car je pensais que ca redescenderait peut etre.

    J'ai conservé tous mes titres et rajouté à certaine position tel que BRK, ATD, Visa et MTY.

    La prochaine fois j'utiliserai des seuils de baisse de la bourse pour me forcer a déployer mon cash. C'est a dire, si la bourse baisse de 10%, j'achète avec 50% de mon encaisse. A 20% de baisse, je déploie 50% du cash restant (25% du cash initial) et à 30% de baisse, j'injecte le restant (25%).

    Au final, selon mon institution financière au 31 décembre, mon rendement a été de 21,25% pour 1 an et 16,90% sur 3 ans. Ca fait un peu plus de 3 ans que j'ai mon compte de courtage et environ 2 ans que j'achète des actions (au début j'achetais des FNB). Donc 2020 fut malgré tout une belle année.


  • CycliK a dit :
    jfmorissette a dit :
    @Jon Pour le rendement, j'utilise la fonction XIRR dans une feuille de calcul effectivement. En gros, il s'agit d'un outil itératif qui trouve le rendement permettant d'actualiser une série de flux de trésorerie positifs et négatifs. Donc tu fais 2 colonnes avec date et montant pour les entrées et sortie d'argent du portefeuille. Par exemple, tu débute l'année avec 10000 et tu ajoutes 2000 au 1er mai et tu finis l'année avec 15000:

    01/01/2021   10000
    01/05/2021     2000
    31/12/2021 -15000

    Je pense que tu peux chercher XIRR sur le net ou le forum pour des exemples.
    @jfmorissette , j'ai compris que t'es avec Disnat, est-ce que le calcul que tu obtient avec XIRR est différent de la méthode Disnat expliqué ici https://www.disnat.com/forms/mrcc2/comprendre-vos-rendements-fr.pdf
    Salut @CycliK ; j'ai repris leur exemple à la fin du document et c'est le même rendement calculé effectivement.
  • Pour ma part j'ai eu un rendement de 6,5% cette année, en deçà des indices.

    Une grosse partie de la sous-performance provient de Walgreens qui a fait -38% cette année. C'est présentement ma 2e plus grosse position alors que j'ai racheté des action avec la baisse.

    Du côté positif, Activision Blizzard a monté de 57% et Apple de 82%.

    Ce n'était pas une bonne année pour les investisseurs prudents mais 6,5% ça a payé mon épicerie de retraité.
  • Bonjour, je suis dans le groupe de Québec, j’ai été quelques fois aux rencontres en présentiel avant la pandémie.

    Mon bilan de 2020, j'ai terminé avec 23% de rendement dans la simulation et j’ai tous ces titres dans mon portefeuille réel en 2020.

    J'ai bien fait avec Amazon à cause de la pandémie, mais j’ai des titres qui ont souffert comme MTY.

    En fait, j’avais bâti mon portefeuille sur des titres peu endettés avec une bonne croissance à long terme des profits. Puis dans la vie courante, c’est d’acheter ces titres quand le VIX est élevé.

    Par contre, dans mon portefeuille de 2021, j’ai ajouté quelques titres de croissance pour avoir un peu plus de rendement. Par exemple, l’entreprise Lion qui fabrique au Québec des camions électriques va être cotée en bourse via Northern Genesis.  

  • Le ''rapport de frais'' de mon courtier vient de sortir. Malgré la taille modeste de mon portefeuille (qui a quand même doublé en 2 ans), je paie beaucoup moins de frais (frais de courtage seulement) que le 0.1% de frais d'un FNB. Et il faut considérer qu'en achetant des FNB je paierait aussi des frais de courtage. Ça me coûte cher en temps et en compétences par exemple. Je continue de recommander les FNB à la plupart des gens, mais je suis contente d'avoir fait le choix des actions pour moi dès le départ. L'écart de frais ne va que s'accentuer avec la hausse de mon actif. C'est une variable que je n'avait pas vraiment considéré au départ, je le constate maintenant.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.