Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Stitch Fix (SFIX)

@philrancourt @CycliK @Olorrain

Que pensez-vous de la réaction du marché suite à la publication des derniers résultats trimestriels de STITCH FIX (SFIX)?

BTW, Phil, je ne savais pas du tout dans quel fil faire mon post.. Libre à toi de le déplacer. 

Je pense que c'est la première fois que je tombe sur une entreprise dont le modèle d'affaires me parle autant.. Une entreprise qui s'attaque de front au «paradox of choice» dans le domaine de la mode. Je suis de ceux qui trouvent que moins c'est plus. Je n'aime pas tellement me trouver face un éventail de choix sans fin et devoir décider quelle option choisir dans un court laps de temps.. Aussi banal le choix soit-il..

«Le trop de choix est source d'angoisse, parfois paralysant, parfois cause de dépression, néfaste pour notre bien-être et notre porte-monnaie. Lorsque nous sommes confrontés à trop d'options, le bonheur nous paraît inaccessible.»

Pour ceux et celles qui, comme moi, ont de la difficulté à composer avec le nombre toujours croissant de choix que nous avons à faire au quotidien, je recommande fortement le livre de Barry Schwartz intitulé «The paradox of choice». D'ailleurs en guise de préambule, voici un TED Talk de l'auteur qui résume bien ce qui est abordé dans le livre: https://www.ted.com/talks/barry_schwartz_the_paradox_of_choice#t-331130

Tout cela pour dire que le modèle d'affaires de Stitch Fix me plaît énormément et c'est pourquoi j'ai amorcé le suivi du titre il y a quelques semaines. Quantitativement, je ne sais pas vraiment comment analyser l'entreprise pour être totalement honnête (le multiple des ventes me semble raisonnable pour l'industrie et la croissance potentielle de l'entreprise... Mais encore?) Cependant, le qualitatif est tellement puissant que c'est une des rares fois que je ferai une exception pour l'achat d'un titre (sans avoir fait de DCF et en achetant avec une marge de sécurité sur la valeur que le DCF me donne). 

Avec le repli du titre qui s'annonce aujourd'hui, je prendrai une position dans l'entreprise (relativement petite position pour commencer). J'ajouterai donc dans quelques instants une 4ième femme dirigeante dans mon portefeuille (4/16 ou 25%). 

J'ai extrêmement hâte que les services de Stitch Fix soit offert au Canada (seulement USA et UK pour le moment) 

Réponses

  • 6 Réponses trié par Votes Date
  • Pour celles et ceux qui ne connaissant pas du tout l'entreprise, voici une courte vidéo de ce que fait Stitch Fix: https://www.youtube.com/watch?v=Bqc9GfB8oa4&list=LL&index=3&ab_channel=ForbesTech
  • Aussi, ce que j'aime de l'entreprise, c'est le «network effect» de son modèle d'affaires: Plus il y a de gens qui utilisent Stitch Fix -> Plus les fournisseurs de vêtements veulent  faire partie du réseau de Stitch Fix -> Plus de marques amènent plus de clients et ainsi de suite...

    Ça me fait penser, entre autres, au «network effect» de Copart. 

    Je suis persuadé que plusieurs personnes, tout comme moi, détestent perdre plusieurs heures à magasiner et à chercher LA pièce manquantes à votre garde-robe parmi tant d'options. C'est d'autant plus vrai pour les personnes qui habitent loin des grands centres urbains (transport).. C'est mon cas. 

    J'allais parfois chez Winners lorsque j'étais fauché mais avec la hausse de mon niveau de vie (sortie des bancs d'école), je n'ai plus du tout envie de trouver l'aiguille dans la botte de foin qu'est un Winners. Bien entendu, TJX et Stitch Fix ne s'adresse pas du tout au même segment de marché. Chacun a sa place dans le grand marché du commerce de détail (vêtements). Cependant, je crois qu'une grande partie des individus de ma génération adhère de moins en moins au modèle des détaillants à petits prix (peu importe le secteur). Le «using once and throw it away» n'a presque plus de traction chez les gens de ma génération. Perso, je ne vais jamais chez Dollorama ou autres magasins de «gogosses» cheap. Cependant, mes parents, mes tantes, etc y vont très régulièrement. De mon expérience personnelle, il y a un clash énorme à ce niveau. La très grande majorité de mes ami(e)s et connaissances de mon âge font très attention de mettre les pieds dans un Dollorama... que pour extrême nécessité. Question de principe. 

    Bref, je préfère me ranger derrière une entreprise qui offrent des produits de qualité, comme le fait Stitch Fix. Mais au delà de cet aspect, c'est surtout la commodité du service qui me fait saliver. 

    https://www.youtube.com/watch?v=q3qN487Khv4&ab_channel=CNBCTelevision (Dans cette entrevue avec Jim Cramer, Katrina Lake parle beaucoup de la différenciation du modèle de Stitch Fix VS. le détaillant traditionnel). 
  • Merci @louis1000er pour ce fil,
    Stitch fix a un fil bien garni dans le club de partage  et ce depuis presque 3 ans. Avec l'accord de @philrancourt, je partage l'analyse datant de juin 2018, le fil sur le Club est plus à jour avec une 50aine de posts depuis sa 1re publication. 
    Je veux profiter pour rappeler à tous ceux qui font l'effort d'analyse pour une compagnie, qu'il y a un gabarit très instructif qui a été amélioré et qu'il y a en plus du forum, un club de partage des analyses avec une belle brochette de titres.
  • Merci @CycliK et par la bande, @philrancourt.

    Je travaille actuellement sur ma première analyse (dans le cadre du forum). Bien hâte de faire partie du club  :)


  • Avez-vous lu le earnings call transcript du dernier trimestre? Je serais curieux de connaître vos perceptions sur les propos des dirigeants...

    Pour ma part, je retiens quelques éléments qui me semblent assez importants:

    1- Les résultats de l'entreprise sont tributaires de la capacité des entreprises de services postaux à livrer la marchandise (mauvais jeu de mots). En d'autres termes, si les FEDEX/UPS/USPS/ETC ne sont pas capables de faire face à la demande et que les délais postaux sont ainsi rallongés, Stitch Fix peut envoyer beaucoup moins de FIX à ses clients qui sont abonnées au service de FIX à intervalles réguliers (ce qui représente la majorité de la clientèle). Cela veut donc dire un ratio de rotation des stocks plus faible et au final, moins de ventes durant l'année. 

    Bien sûr, Stitch Fix n'est pas la seule entreprise dans cette situation. La plupart des entreprises de E-Commerce doivent composer avec l'offre de services postaux qui est concentrée entre quelques importants joueurs qui sont complètement submergés par la demande est forte croissance. Les joueurs actuels seront-ils en mesure de s'adapter rapidement... J'en doute fort (CAPEX énorme). 

    J'aimerais bien faire une recherche pour savoir si certains grands joueurs du E-Commerce ont été plus proactifs de ce côté et on trouver une solution pour contourner ce problème (goulot d'étranglement). 

    Les dirigeants de Stitch Fix n'ont pas vraiment donné de pistes de solutions à ce niveau. Ou du moins, ils n'ont pas voulu dévoilé leur plan de match... Mais y a-t'il vraiment quelque chose qui puisse être fait pour déjouer cet «embourbement» des services postaux? À court terme j'en doute.. À long terme, peut-être qu'Amazon pourrait être tenter de devenir un important joueur dans le marché (pas seulement pour les ventes de son réseau)? D'autres solutions possibles?

    2- L'étendue géographique des services de Stitch Fix est encore vraiment limitée. L'entreprise se concentre actuellement à tester certains nouveaux services (Direct buy, Fix preview, life styling, etc.) dans leurs marchés actuels (USA et UK). Je vois un peu ces deux marchés comme un laboratoire où Stitch Fix teste de nouveaux concepts et tente de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. L'entreprise va ensuite s'attaquer à de nouveaux marchés géographique avec les inputs qu'ils auront récolté dans ces deux marchés (pas avant 2022, au plus tôt). De plus, leur offre dans la mode masculine est encore très peu développé. Bref, Il a des opportunités de croissance énormes (autant géographiques qu'en termes de clientèles visées).

    Direct buy se veut, en quelque sorte, leur porte d'entrée vers le marché de l'habillement en entier. Je pense cependant qu'il y a un risque à sortir de leur niche ... Potentiellement, de nuire à l'image de marque et d'amener une certaine confusion chez les consommateurs au niveau de leur offre. Mais le thème, peu importe le channel de vente, demeurera la PERSONNALISATION +++. Donc, Direct buy vise un marché plus large mais avec un angle d'approche totalement différent du détaillant traditionnel. 

    La présidente résume d'ailleurs très bien la vision de l'entreprise dans le earnings call: «But really the long-term vision is just the most personalized shopping experience in the world. And e-commerce has really been characterized with apparel by search and we are entering into a new phase that will be characterized by browse and discovery». 

    3- Avec l'élargissement de l'offre (Direct Buy, mode masculine, et augmentation du choix de produits pour toutes les clientèles) -> Augmentation des stocks -> Augmentation  du risque au niveau de la gestion des stocks -> Impact possible sur la rentabilité de l'entreprise. 

    En résumé, j'aime énormément le modèle d'affaires et l'offre de Stitch Fix. N'en demeure pas moins qu'il y a plusieurs risques d'exécution possibles dans le déploiement de la stratégie de l'entreprise et son développement. Cependant, la haute direction me semble être de très grande qualité et jusqu'à présent, la plus grande force de Katrina Lake (CEO) est de savoir bien s'entourer (genre solidement 
    :) ). C'est un élément d'une extrême importance dans la thèse d'investissement selon moi. 


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.