Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Intel (INTC)

Bon, il n'y avait pas de sujet ouvert sur Intel spécifiquement.

Avec l'annonce de la mort du PC, il n'y a pas que Dell et HP qui mangent la claque..Intel n'y échappe pas, surtout avec son dernier avertissement. Le titre s'en vient de moins en moins cher, je n'ai pas commencé à l'étudier, à part qu'Intel m'apparaît depuis longtemps comme fondamentalement une grande entreprise de qualité, avec une grande capacité d'innovation, une gestion plutôt rigoureuse, une feuille de route impressionnante, etc.


Je sais que certains d'entre vous sont actionnaires ou l'ont déjà été..pourriez-vous nous donner vos impressions en quelques points? Est-ce que ça vaut la peine de creuser, à quel prix on entre?

Mon intuition me dit que la transition vers le cloud, les serveurs et tout n'est pas au détriment d'Intel, quoiqu'en disent les défenseurs des tablettes et smartphone dans lesquels Intel n'a pas eu beaucoup d'impact direct jusqu'à maintenant.

Réponses

  • 20 Réponses trié par Votes Date
  • Les processeurs serveurs pour le cloud ont probablement des marges plus intéressantes que les processeurs smarthpones/tablette qu'intel réussiras un jours à placer.

    Y'a toujours un risque que dans un futur assez proche les processeurs commun du quotidien (PC, smarthphone, etc...) deviennent simple commodité, sans marges, construit en Chine. Que l'on verra un peu comme de simples objets aux mêmes titre que les processeurs dans les micro-ondes aujourd'hui.

    Bravo à ceux qui peuvent prévoir ce genre de business à long terme, l'architecture quad-pumping du pentium4 était prévu pour monter dans les 10 gigahertz et les transistors plus petit que 100 nano était peut-être impossible. 
  • En parlant d'intel, AMD est incroyablement bas aujourd'hui:

    sous les 3$, c'est quand même surprenant que AMD pourrait valoir près de 4 fois moins que Nvidia.
  • Une société qui ne fait pas de fric ne vaut pas grand chose... Il ne peuvent rien faire pour leurs marges : leurs concurrents Intel et Nvidia sont trop forts pour eux. Avec des coûts plus bas par unité produite, les concurrents font des profits pendant qu'AMD se bat pour ne pas aller vers le chapitre 11.

    Basically, it's a discount !

  • Après analyse rapide, Intel me semble assez bien évalué, pas décoté tant que cela. Le titre avait possiblement monté trop rapidement et la il est revenu à une évaluation raisonnable. Ça reste une belle compagnie, mais je vais passer mon tour pour le moment. Pour des investisseurs qui recherchent un beau dividende en croissance, ça peut sembler un choix intéressant.
  • Que pensez-vous de leur acquisition de Mobi?  Je pense que c'est une bonne idée, mais je me demande si le prix est trop élevé..
  • MOBI est une belle compagnie. L'auto sans conducteur, c'est le futur très prochain. Normal qu'Intel veuille se réserver une place à bord des véhicules de demain. Il fallait payer le prix.
  • Est-ce que vous parlez de mobileye? Perso, je trouve le prix ridiculement élevé. Cependant comme je suis investie dans nvidia, ca me réconforte un peu de voir une telle évaluation pour une compagnie dont la technologie automobile est selon mon évaluation inférieure.
  • Inférieure? Assez bonne pour Tesla, non?
  • Inférieure? Assez bonne pour Tesla, non?
    Tesla a viré Mobileye.
  • Curieux. Me semblait avoir lu que la technologie était encore à bord.
  • mars 2017 modifié Vote Up0Vote Down

    Non, pas pour les nouvelles voitures. Toutes les autos qui sortent présentement de l'usine Tesla ont a bord une plateforme nvidia de 2e génération. Tesla serait même en train de développer son propre SoC (qui serait construit par Samsung) et il serait possible qu'il switch la plateforme des autos existant avec un upgrade. 

    Je ne suis pas trop inquiet pour nvidia parcontre qui a dévoilé sa plateforme de 3e génération au CES 2017 et qui est déjà en parteneriat avec Bosch pour développer un système de conduite autonome complet que les constructeur pourront intégrer dans leurs modèles bientôt.

  • Intéressant. Merci pour l'info.
  • Sur la pénurie des puces électroniques à base de semi-conducteurs, aussi appelées microprocesseurs. 

    https://www.lapresse.ca/affaires/2021-03-18/penurie-de-semi-conducteurs/de-petites-puces-mais-de-gros-problemes.php

    Quand on parle de barrière à l'entrée...

    «Afin de limiter les pénuries, il serait primordial d’avoir un plus grand nombre d’entreprises qui fabriquent ces puces.

    «Il faudrait plus de concurrence, mais personne n’a les fonds nécessaires pour entrer dans cette industrie-là.» - Louis Hébert, professeur au département de management de HEC Montréal


    Quels nouveaux joueurs sauront profiter de la manne? Incroyable opportunité pour de nouveaux joueurs armés de gigantesques capitaux. Ou est-ce que l'oligopole est là pour rester?

    Nul besoin d'expliquer que la situation concurrentielle des fabricants de puces me  fait énormément penser à celle des transporteurs ferroviaires (Capex énorme, moat énorme). Mais pour les fabricants de puces, l'injection de capitaux n'arrête jamais. Ils doivent toujours réinvestir des sommes énormes pour s'adapter à la technologie qui ne cesse d'évoluer. Tandis que pour les transporteurs ferroviaires, on parle de capex énorme au départ et sensiblement beaucoup plus faible pour le maintien du réseau par la suite..

  • L'article de la presse pique la curiosité et à première vu INTC obtient un très bon retour de capital dans les 20% sur les énormes capex nécessaires. On a donc un membre de l'oligopole (fort moat) a 12 fois les profits?

    Sauf qu'il n'y a pas juste Apple qui veut être autonome. Amazon et Microsot ont aussi emboîtés le pas et Google y travaille. Et ils outsourcent tous en Asie. Ils sortent donc du problème de production US de INTC qui se fait dépasser par ses deux compétiteurs Asiatique qui auraient un bon deux ans d'avance, une éternité dans la dimension temporelle de Moore.

    Pas étonnant donc que le problème évident aux états financiers soient des revenus qui stagnent. INTC se fait peut être éjecter de l'oligopole thecnologie de pointe à fortes marges. Ce qui lui laisse tout de même d'autres options mais il y a un bon défi stratégique.

    J'ai arrêté ici mes recherches très sommaires en me rendant compte que ça sortait complètement de mon cercle de compétence.

  • Plutôt qu'investir sur un producteur investissez sur ceux qui leurs fournissent les équipements leurs permettant de produire les semi-conducteurs de dernière génération.
    ASML fabricant d'équipements de fabrication de puces est le leader mondial des systèmes de lithographie pour produire des semiconducteur sub 10 nano. Il a comme clients les grands fabricants mondiaux de puces.
    - Carnet de commande élevé.
    - Pas de dette
    - ROE : 25,3%
    - Marge opérationnelle 30,4%
    - Croissance des ventes: 16,9%
    - Croissance du BNA: 38,2%
  • En  faisant mes recherches sur une compagnie de semi conducteurs, je suis tombe sur cette discussion. 

    Le bet de Patrick  sur ASML à été profitable alors que taiwan semi conducteurs (TSM) à fait du sur place depuis 6 mois. Difficile à comprendre considérant son avantage concurrentiel, sa part importante du marché et la pénurie qui s'annonce perdurer avec les années 

  • Si tous les deux sont des leaders, ils ne sont   pas au même niveau dans la chaine de valeur;  ASML est en amont, conçoit et produit les machines qui permettent à TSMC de produire des puces.

    ASML est le premier producteur mondial de machines de lithographie. Ces machines sont utilisées pour graver des circuits dans des plaquettes de silicium ; les fonderies de puces comme TSMC utilisent les machines EUV (ultraviolets extrêmes) de premier plan d'ASML pour fabriquer leurs plus petites puces. 

    TSMC utilise les dernières machines EUV multi-modèles d'ASML pour fabriquer ses dernières puces 5 nm et 7 nm. ASML prévoit de lancer des systèmes EUV plus avancés, appelés systèmes high-NA, pour fabriquer des puces encore plus petites de 3 nm à 2 nm entre 2022 et 2025.

    TSMC est le plus gros client d'ASML et génère plus de 31 % de son chiffre d'affaires.

    La pénurie mondiale actuelle pourrait comprimer les marges de TSMC, mais générer des marges croissantes pour ASML.


  • Merci Patrick très instructif. 
  • ou, merci Patrick, c'est un bel exemple de partage de connaissance qui fait la force du forum. :)
  • Vidéo de 6 min sur le pourquoi du comment du manque de processeurs
    https://youtu.be/SREbl7Mpw2g
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.