Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Séminaire du Ben Graham Centre for Value investing

Supposons que vous pourriez participer gratuitement au séminaire de juillet prochain... Seriez-vous intéressé par ce contenu ?

http://valueinvestingeducation.com/seminars.htm

Réponses

  • 17 Réponses trié par Votes Date
  • Je lirais le livre du confériencier qui coute 100$ en premier lieu http://www.bookstore.uwo.ca/eSolution/search.php?type=Keyword&data=equity+valuation&submit=Search&entry=20&line=1&cat=0001

    pis si j'apprends une tonne de nouvelles choses alors oui je m'inscrirais au séminaire.
  • bon point, j'aimerais aussi voir son livre avant... faut voir le site internet pour constater la qualité de leurs invités...

    Après Watsa et Scloss...
    Mr. Francis Chou, Chou Associates Management Inc. will be a guest speaker on July 19.
  • pour info, avant de payer le 4 500 $ pour l'inscription et un 100 $ de plus pour le livre :

    "This is a book that deals with traditional valuation NOT value investing.
    Dr. Athanassakos uses this book at the beginning of the seminar to transition
    into the VI approach to valuation."

    c'est pas donné apprendre le value investing à Toronto !!
  • novembre 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Qu'est ce que le «traditionnal valuation»?
    Et si ce livre n'est pas intéressant, pourquoi l'avoir écrit?
    Si c'était genre 1500$ je m'inscrirais mais 5000$ + hôtel + bouffe + transport pour quelque chose dont on ne connait pas trop trop le contenu me semble cher.
  • Bien d'accord avec toi PO. J'ai remarqué que les noms des anciens étudiants sont mentionnés sur le site web avec leurs adresses de courriel. Il serait intéressant de savoir ce qu'ils ont appris où s'ils croient que le séminaire de 35 heures vaut vraiment le coût. Il y a quelque noms francophone mais pas de Tremblay dans la liste !
  • Dommage que nous n'avons pas de tels centres dédiés à l'investissement valeur au Québec :

    http://www7.gsb.columbia.edu/valueinvesting

    cela explique probablement en partie le retard que nous avons dans le domaine de l'éducation de l'approche  investissement valeur. En comparaison de cela (!) qui est selon vous le meilleur ambassadeur de l'approche valeur au Québec ou en France ? Avons-nous des universitaires francophones qui enseigne cette approche ?
  • Pour avoir passé quelques années en finance à l'université, à mon avis ce n'est pas là qu'on peut apprendre à investir.  Sinon les profs d'université et leurs meilleurs étudiants seraient millionnaires, et c'est loin d'être le cas...  

    Benjamin Graham fut une exception.
  • Pour avoir passé quelques années en finance à l'université, à mon avis ce n'est pas là qu'on peut apprendre à investir.  Sinon les profs d'université et leurs meilleurs étudiants seraient millionnaires, et c'est loin d'être le cas...  

    Benjamin Graham fut une exception.


    Je seconde!!!
  • ..et pour la France, je ne vous en parle même pas...
  • décembre 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Pour avoir passé quelques années en finance à l'université, à mon avis ce n'est pas là qu'on peut apprendre à investir.  Sinon les profs d'université et leurs meilleurs étudiants seraient millionnaires, et c'est loin d'être le cas...  

    Benjamin Graham fut une exception.
    C'est si pire que ça? Et au niveau entreprenariat, question sur laquelle le Québec inc. est souvent critique, y a-t-il de meilleurs enseignements? Car c'est aussi une forme d'investissement que de se lancer en affaire pour monter son propre business et les qualités d'un bon investisseur me semble utile à ce niveau également. Ainsi, si on réussit à inculquer de bonnes notions d'entreprenariat, certains pourront transposer ces leçons à l'investissement boursier?
  • Je ne peux que parler pour moi mais je dirais que tous les cours que j'ai eu sur l'évaluation de titres à revenus fixes et/ou actions ont été profondément inutiles. Ces cours là sont enseignés par des mathématiciens et non des investisseurs. Pour eux, l'écart type d'un titre représente son risque... Essentiellement, on enseigne la théorie des portefeuilles modernes qui consiste à copier le marché et la plupart des étudiants croient à la fin du cours qu'ils sont prêts pour investir en bourse. Dans un de mes cours, on avait même un TP qui consistait à choisir les meilleurs fonds de Fidelity en fonction du rendement passé et de l'écart type... Pas besoin de te dire que j'ai trouvé le temps long. Si c'était à refaire, je ferais ce que Steve Jobs a fait quand il était aux études. Je lâcherais tous mes cours et je m'inscrirais comme étudiant libre pour ne suivre que les cours qui m'intéressent.

    Les cours qui m'ont été très utiles ont été ceux liés à entrepreneuriat comme tu le dis... c'est à dire qu'on te montre par exemple quel prix on devrait payer pour acquérir une entreprise et là on parle de fondamental (modèle d'affaires, risques du type de business, prévision des profits/cashflows futurs, etc.) et non de niaiseries comme la courbe d'utilité, le coefficient beta et le ratio de sharpe...
  • On devrait commencer à penser à créer un tel centre au Québec, là c'est la partie sérieuse. 
    Pour le nom, plutôt que le "Ben Graham for Value investing", j'ai pensé au "Sergio BAC-AIG merci Centre for value investing" :)


  • ..et pour la France, je ne vous en parle même pas...



    Tu as bien raison ! Notre projet à terme est d'essayer de changer cela en France justement... On verra ce que ça donne.

    @ Snowball : Mdr ! Je sais pas si ça fait poétique ça comme nom ! Mais, d'après Lynch, un nom ridicule est souvent de bonne augure : tu tiens peut être une piste :-)

  • L’École d’Entrepreneurship de Beauce est un lieu dédié à l’entraînement de la relève entrepreneuriale. Conçus pour améliorer rapidement vos performances de décideur, tous les programmes développés à l’École d’Entrepreneurship de Beauce seront livrés par des entrepreneurs d’expérience. Le prochain programme d’entraînement débute le 23 avril 2013. Inscrivez-vous rapidement et contactez nos grands influenceurs pour multiplier vos chances d’être sélectionné.

    Votre vision vous mènera loin... Nous vous y mènerons plus vite.

  • décembre 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Il faut que je vous partage un commentaire que j'ai eu d'une personne concernant les séminaires de Value investing. Cette personne m'indique que

    It
    is only Georges Athanassakos (professor of finance, Ben Graham Chair in value Investing & Director Ben Graham in Value investing)  and Greenwald at Columbia who can teach an academic VI course, and they are not bi-lingual!


    Moi quand on affirme qu'il n'y a que deux personnes qui peuvent vulgariser et enseigner une approche d'investissement, j'ai des doutes. Qu'est-ce que vous en pensez ? 

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.