Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Urbana Corporation

Je sais qu'au moins un d'entre vous est maintenant investit dans URB (Urbana Corporation) mais qu'en pensez-vous?

Voici mon dernier article au sujet de URB...

http://pretoriainvestment.com/2011/10/27/urbana-corporation-buy-back-frenzy/

«1

Réponses

  • 41 Réponses trié par Votes Date
  • Moi aussi, j'ai déjà écrit un blogue sur Urbana il y a longtemps de cela :


    À une époque, j'aimais beaucoup les opérateurs de Bourse car c'était de quasi-monopole. Les temps ont changé, il y a maintenant beaucoup de compétition et les marges sont minimes.
  • Je suis effectivement investi dans Urbana.  Ma théorie est très simple et comporte deux volets :

    1) Je suis bullish sur le secteur des bourses.  Les évaluations sont très déprimées en ce moment, pour certaines plus basses que durant la crise de 2008.  C'est une industrie fort réglementée qui pose de fortes barrières à l'entrée, et dans plusieurs cas, les bourses opèrent dans des monopoles ou des oligopoles.  Les capex sont raisonnables, la business demande assez peu d'employés, et il ya plusieurs avenues de forte croissance (produits dérivés, marchés émergents, co-location, HFT, extension des heures de trading, etc.)

    2) Le titre Urbana est une forme de closed-end fund de bourses qui se transige pas mal en-dessous du NAV.  Ce n'est pas rare de voir des closed-end fund en-dessous du NAV.  Par contre l'escompte est ici très élevé (>45% au moment de mon achat).  Donc on achète un secteur déjà déprimé avec un escompte supplémentaire de 45%.  Là où ca devient intéressant, c'est le catalyseur important selon moi, c'est le rachat d'action.  Le titre est suffisamment liquide pour permettre aux dirigeants de racheter l'action bien en-dessous du book.  C'est du profit instantanné dans la poche des actionnaires qui restent.  Ultimement, les rachats d'action auront pour effet de réduire l'escompte du NAV.  Si le marché se remet à monter, la combinaison pourrait être explosive.

    Le seul point négatif pour moi est le fait que le CEO se sert deux fois au buffet.  Une fois par son salaire, et une fois à travers sa société de gestion qui charge des frais de gestion à Urbana.  Mais sa dévotion aux actionnaires compense amplement à mon avis.

     

    @philrancourt : pourquoi dis-tu que les marges sont minimes ? Presque tous les opérateurs de bourse que j'ai étudié ont des bonnes marges assez stables, dans plusieurs cas elles ont même augmenté dans les dernières années.

  • Le discount de URB est de 40% si on inclus ses investissements dans le secteur privé.  Lorsqu'on exclu ces investissements, le discount est moins important puisque 29% de le portefeuille est dans les bourses privées.  Par contre, on a toujours un discount de 20%.  C'est un profit potentiel de 25% si on revient au prix en bourse
  • Pour l'instant je n'ai pas de raison de croire que la valeur des investissements privés est faussée dans le bilan.  Certes, ils ne sont pas aussi liquides, mais le management semble prompt à en ajuster la valeur lorsqu'il juge qu'elle s'est érodée.  Ces investissements privés sont générateurs de revenus (dividendes, revenus de location), et par conséquent n'ont certainement pas une valeur nulle.  

    Au contraire, c'est une façon de participer indirectement au développement des marchés émergents, ces parts de société privées ne me seraient autrement pas accessibles.  C'est un domaine où les consolidations sont fréquentes et les gros poissons mangent les petits, alors je ne serais pas étonné que certaines de ces participations privées soient éventuellement rachetées à prime par un gros.


  • Cela dit je peux comprendre que tu préfères donner une valeur de zéro aux investissements privés pour fins de calcul de MOS.  

    Mais une fois que j'ai déterminé mon MOS, j'ai l'espoir que la valeur intrinsèque va se réaliser (et celle-ci inclut les investissements privés à mon avis)
  • Exactement mon thinking! :)
  • octobre 2011 modifié Vote Up0Vote Down

    @philrancourt : pourquoi dis-tu que les marges sont minimes ? Presque tous les opérateurs de bourse que j'ai étudié ont des bonnes marges assez stables, dans plusieurs cas elles ont même augmenté dans les dernières années.

    J'ai peut-être parlé à travers mon chapeau car ça fait environ 2 ans que je ne m'intéresse plus à ce secteur.  Quand j'ai lancé la serviette avec mon investissement dans le groupe TMX, ils étaient malmenés par la concurrence d'Alpha et les nouveaux ATS poussaient comme des champignons. Les marges étaient en déclin.

    Je suis sceptique sur le fait que les rachats d'actions puisse être un catalyseur. Avec 35% du portefeuille dans le NYSE et 30% dans le CBOE, c'est davantage la hausse de valeur de ces deux Bourses qui pourrait être un catalyseur. Si le secteur revient à la mode, Urbana pourrait être un bon placement mais mon expérience avec TMX m'a laissé un goût amer... tout le secteur pourrait bien n'être qu'une grosse value trap...


  • Urbana étant un bon actionnaire de TMX Group, j'aime beaucoup l'annonce qui pourrait apporter un gain de 1 à 1.5 million de dollars avec le rachat par Groupe Maple à 50$ par action!

    http://www.tmx.com/en/news_events/news/news_releases/2011/10-30-2011_TMXGroup-Release.html

     

  • Je comprends pas le prix qui diminue.  On est rendu à 1.76$ de NCAV par action versus un prix de 0.88
  • Moi tant que la valeur augmente, je suis pas pressé, un jour ca va finir par se refléter dans le prix :-)
  • décembre 2011 modifié Vote Up0Vote Down

    Tiens, le groupe TMX a acheté 16% du Bermuda Stock Exchange aujourd'hui.  L'histoire ne dit pas si c'est une émission de nouvelles actions ou simplement une transaction avec un tiers, ni le prix payé.

    http://www.newswire.ca/en/story/898677/tmx-group-makes-investment-in-the-bermuda-stock-exchange

    Comme Urbana était actionnaire également, je suis curieux de voir si ça va donner lieu à une ré-évaluation à la hausse de cet investissement, si la transaction n'est pas dilutive.  Ça reste une position minuscule, mais c'est quand même un signe que le management d'Urbana est capable d'identifier les opportunités avant les plus gros joueurs.

    Ça serait bien que la même chose arrive avec Bombay Stock Exchange :-)

  • La baisse de décembre était probablement due à des prises de pertes pour fins fiscales.  Maintenant profitons de l'effet janvier :-)
  • Pour Urbana le stock monte en fleche depuis quelques semaines!  De .90 à 1.08 aujourd'hui.  J'ai regardé leurs NAV et ils rachetent environ 100k actions par semaine.  Je crois que ca met un peu de pression sur le prix.  Avec un NAV par action à prêt de 1.80, j'ai bien hate que la valeur et le prix se rejoignent!
  • La position dans le Bermuda Stock exchange a mystérieusement disparue du NAV report de Urbana quelques jours après l'annonce que le groupe TMX avait acquis 16% de BSX.  Je suis en train de me demander si ce n'est pas Urbana qui a vendu sa position à TMX ! 

    Le Q4 du groupe TMX affiche un cashflow d'acquisition de 700k $ qui pourrait être relié.  On parle de pinottes mais si ces transactions correspondent exactement, alors ça représente un bon gain par rapport à la valeur marchande estimée de BSX par le management dans son NAV report (~350k).  Donc, le reste des placements privés d'urbana pourrait bien être sous-estimé tout autant.

    On en saura plus à la publication des résultats d'Urbana.

  • février 2012 modifié Vote Up0Vote Down

    Ce qui me pousse également à me demander si le management ne serait pas en train de chercher des acquéreurs pour ses autres placements privés ? 

    Il y a peut-être des bids qui se discutent en ce moment même, qui sait ?

    Avec le deal NYSE-Deutsche Börse qui est tombé à l'eau, il y a peut-être plusieurs prédateurs de retour sur le marché

  • http://www.urbanacorp.com/Documents/URB_Relationship_Btwn_Asset_Feb_16_12.pdf

     

    Quote:


    Since that time, the combination of financial crises and regulatory changes negatively impacted the exchange sector through fragmenting trading volumes and squeezing margins. The exchange sector can be viewed as stagnant and unattractive. During this period, some of our investments, such as Bombay and Budapest, they have yet to become public companies, are longer term holds (3 to 5 years). Some investors have shorter time horizons.


    For a "small cap" company not seeking financing, dealer sponsorship is not currently possible, this limited exposure opens an opportunity for investors during this period.


    The Opportunity:


    We are optimistic regarding the possibilities for both the exchange sector and our diversification program into other investment industry sectors. Each includes both public and private enterprises.


    We believe the current disparity between asset value and market value per share represents a significant opportunity for both shareholders and Urbana Corporation.


    Existing and new shareholders can participate, on essentially a "levered" basis ($1.75 in value per share can be purchased for approximately $1.00 on the market), in some of the leading exchange enterprises, which are resuming their growth trajectory.


    Further, the discount from asset value per share represents an unprecedented opportunity for Urbana to repurchase and cancel shares, to the significant benefit of our remaining shareholders. Urbana has been aggressively pursuing this course with the removal of approximately 14 million shares (18% of the shares outstanding) within the past two years.

     

     

     

     

  • Ils ont investit dans les banques, compagnies d'assurances et même des Beta pro pour 5.5% des actifs.


    Bank of America
    Corp
    Citigroup Inc.
    Horizons BetaPro S+P/TSX 60 Bear + ETF
    Horizons BetaPro S+P/TSX Capped Energy
    Bear + ETF
    Horizons BetaPro S+P/TSX Capped
    Financials Bull + ET
    Horizons BetaPro S+P/TSX Global Gold Bear
    + ETF
    Manulife Financial Corp
    Sun Life Financial Inc.

     

  • BSE pourrait faire un IPO, donc une avenue intéressante pour monétiser la position d'Urbana :

    http://www.livemint.com/2012/04/02181750/Sebi-allows-listing-of-stock-e.html

  • J'ai pas aimé par contre le dernier rapport annuel, aucune mention de la disposition de Bermuda Stock Exchange.  C'est louche.

  • Je pense comme toi Empcod. Un target à 1.50 j'attendrai pas la full value.
  • Encore un related party transaction...  Ça commence à m'agacer sérieusement.  Ce titre risque de ne pas résister au prochain ménage de mon portefeuille...

    http://finance.yahoo.com/news/urbana-corporation-purchases-15-6-194500901.html

  • Moi j'ai commencé à liquidé
  • Vendu pour financer mon nouveau char :-)
  • Ton nouveau char va sûrement te procurer plus de satisfaction que cette value trap ;-)
  • Oui avec le recul c'était vraiment un value trap à cause de la direction.
  • Ils ont fini par racheter le 10% d'action au complet.

    Mais bon... ca enlève pas la mauvaise gestion.

  • Bonjour,

    J'ai enfin songé à regarder cette idée, les entreprises de qualité étant en liste de priorités.

    J'ai constaté avec horreur que l'expense ratio est plus de deux fois supérieur à celui d'un fonds correctement géré. Il est de 3,2% de la NAV, au lieu d'une norme à 1,5% de la NAV dans l'industrie pour les maisons correctement gérées.  

    On a ici expense ratio = 3,2 % de la NAV soit 3 702 000 $.
    Avec 1,5 % de la NAV, on aurait un expense ratio de 1 735 000 $. La différence des deux est proche de 2 millions.
    Si je compte cela comme une long term liability avec un cap rate de 10%, on doit enlever 20 000 000 de la NAV, soit 17,24%.
    La NAV par action est donc plutot de 1,36 $ que de 1,65 comme le veut la norme GAAP. Le discount est pour moi de 30% sur la NAV, pas plus.

    Je pense qu'il est important dans cette analyse de ne pas se concentrer sur ce que les chiffres sont, mais sur ce qu'ils signifient, comme dans toute analyse d'ailleurs, mais tout particulièrement dans celle là.

  • NYSE fait l'objet d'une offre d'achat ce matin.

    Je viens de faire une passe sur URB-A.TO ce matin à l'ouverture, acheté 0.92 et revendu 0.96 en moins de 30 secondes...  Vive les petits stocks pas connus !!!
  • Tu m'appelles dans ce temps la
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.