Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





CarMax (KMX - NYSE)

Certains s'interrogent sur le niveau d'endettement de CarMax, soit 4.23 X Equity.
Or, 79% de cette dette est une non-recourse note (donc aucun actif de CarMax en contrepartie)

De plus, si on regarde dans les actifs, on y voit: Auto loan receivables représentant 80% de la dette totale.
CarMax semble semble donc emprunté d'une main pour prêter de l'autre à ces clients.

A partir de ces chiffres, le niveau d'endettement ne me semble pas un problème.

A propos de l'avoir des actionnaires qui n'augmente pas:
CarMax a racheté plus de 16% de ces actions depuis 4 ans.

(Mes chiffres viennent du dernier rapport annuel)


Réponses

  • 20 Réponses trié par Votes Date
  • Merci mistert pour ta réponse que j'avais vu dans l'autre post. Tu donnais aussi un éclairage intéressant sur le conservatisme dans la présentation des cash flows qui ne tient pas compte de la récupération de ces emprunts.

    Vraiment une entreprise qu'il faut lire par les earnings.
  • @Marky Pourrais-tu nous mettre le lien vers le post dont tu parles.
  • @Marky Pourrais-tu nous mettre le lien vers le post dont tu parles.
    Le post en question a été effacé par Phil lors d'un nettoyage du fil de discussion Portefeuille 2018.

  • Voici un extrait d'une question demandé à François Rochon:

    23. Here is a fun one - What stock would Warren Buffett (TradesPortfolio) or Benjamin Graham buy today if he were you?

    That is an interesting question. For Warren Buffett (TradesPortfolio), I think one company that would fit well in Berkshire Hathaway is CarMax. In my opinion, they have a great competitive advantage in their industry. And they have a long way to grow before maturity. And their financial division would profit from Berkshire’s umbrella. 

  • janvier 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Le brouhaha il y a 10 ans à propos de l'achat de Carmax par qqun dans l'entourage de Buffett :



    L'historique de François Rochon avec Carmax :

    http://montrealgazette.com/business/francois-rochon-the-experience-of-investing-in-carmax
  • Je travaille beaucoup avec l'Enterprise Value (EV).

    Petit rappel : 

    EV = market value of common stock + market value of preferred equity + market value of debt + minority interest - cash and investments.

    Often times, the minority interest and preferred equity is effectively zero, although this need not be the case.

    Si vous aviez à calculer l'EV de Carmax, vous arriveriez à quelle valeur? Plus ou moins que la capitalisation boursière actuelle? À première vue, je dirais que la compagnie a peu de cash et beaucoup de dette, donc l'EV serait grand, mais il semble y avoir des spécificités à la dette, ce pourquoi je vous pose la question.


  • Je travaille beaucoup avec l'Enterprise Value (EV).

    Petit rappel : 

    EV = market value of common stock + market value of preferred equity + market value of debt + minority interest - cash and investments.

    Often times, the minority interest and preferred equity is effectively zero, although this need not be the case.

    Si vous aviez à calculer l'EV de Carmax, vous arriveriez à quelle valeur? Plus ou moins que la capitalisation boursière actuelle? À première vue, je dirais que la compagnie a peu de cash et beaucoup de dette, donc l'EV serait grand, mais il semble y avoir des spécificités à la dette, ce pourquoi je vous pose la question.


    Effectivement, à première vue, la dette semble élevée.
    Toutefois, dans les actifs, on y voit:
    Auto loan receivables représentant 80% de la dette totale.

    CarMax semble donc emprunté d'une main pour prêter de l'autre à ses clients.
    Ca fait partie de la nature de sa business.
    Un peu comme une banque qui joue sur l'écart des taux d'intérêt versés à ses déposants
    versus les taux demandés aux gens à qui elle prête de l'argent.

    En terminant, l'entreprise a utilisé beaucoup de cash pour racheter ses actions au cours des dernières années.
  • Pour la formule de François je crois qu'il faut considérer les auto loans receivables comme un investissement. Ce sont des sommes prêtées pour lesquelles Carmax recevras des intérêts. Si la compagnie avait acheté des obligations identiques au portefeuille de prêts en ce qui concerne la durée moyenne et les intérêts reçus ça serait considéré comme un investissement.
  • janvier 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Pour la formule de François je crois qu'il faut considérer les auto loans receivables comme un investissement. Ce sont des sommes prêtées pour lesquelles Carmax recevras des intérêts. Si la compagnie avait acheté des obligations identiques au portefeuille de prêts en ce qui concerne la durée moyenne et les intérêts reçus ça serait considéré comme un investissement.
    Je comprends qu'il y a une explication, mais tout de même, concrètement, si on avait à acheter la compagnie au complet présentement (sans prime d'acquisition), est-ce qu'elle nous coûterait plus ou moins que la capitalisation boursière actuelle? 

    À première vue, de façon bien simple, j'aurais tendance à dire que c'est le double, 12 milliards de dette et 12 milliards de market cap, pas de cash significatif. 

    Par contre, si l'on considère les Auto Loan Receivables comme des investissements, bien ça change la donne, ce pourquoi je pose la question sur l'enterprise value! (et ce pourquoi je vous laisse faire les calculs également!)
  • Voici mon calcul (Année fiscale 2017, chiffres en milliers)
    Common shares: 192 215
    Share price        : 70
    Market cap : 13 455 050
    Cash : 38 416
    Auto loan receivable : 10 597 076
    Dette totale : 13 170 776
    EV = 13 455 050 + 13 170 776 - 38 416 - 10 597 076 = 15 990 334
    Par ailleurs:
    Earnings: 626 970
    Taxe: 379 435
    Depreciation : 168 875
    EBITDA: 1 175 280
    EV/EBITDA : 13,6

  • Mes excuses a ffournier.
    Mon dernier post a de toute evidence mal fonctionné...

    Je reprends donc:

    Voici mon calcul (Année fiscale 2017, chiffres en milliers)
    Common shares: 192 215
    Share price        : 70
    Market cap : 13 455 050
    Cash : 38 416
    Auto loan receivable : 10 597 076
    Dette totale : 13 170 776
    EV = 13 455 050 + 13 170 776 - 38 416 - 10 597 076 = 15 990 334

    Par ailleurs:
    Earnings: 626 970
    Taxe: 379 435
    Depreciation : 168 875
    EBITDA: 1 175 280

    EV/EBITDA : 13,6



  • avril 2020 modifié Vote Up0Vote Down



  • On ne voit rien dans ton message @MaxG
  • je l'ai effacer, apres avoir lu plus haut :smile: je me demandais qu'est ce qui expliquais leur niveau d'endettement et leur Ratio debt/ebitda(12,75) et Debt/equity (4,19)qui ne fesais aucun sens pour une Cie que des gestionnaire comme Giverny capital et Cote 100 détienne dans leur portefeuille.

    Par contre sa m'amene la reflexion si on explique leur debt du aux financement fais au client est ce que cet aspect les positionnes dans une situation precaire si le COVID progresse?
  • Noveau joueur dans le monde du vehicule usagés

    DETROIT, 11 janvier (Reuters) - General Motors Co a annoncé le lancement d'un nouveau marché de véhicules d'occasion en ligne appelé CarBravo, qui permettra au constructeur automobile et à ses concessionnaires de défier Carvana Co, Carmax Inc et d'autres qui profitent de la vente de véhicules d'occasion.

    Le site CarBravo de GM regroupera les véhicules appartenant aux concessionnaires Chevrolet, Buick et GMC, ainsi que les voitures et les camions que GM Financial, la branche de financement à la consommation du constructeur automobile, contrôle après les avoir repris des agences de location de voitures ou des contrats de location de véhicules. Les responsables de GM ont déclaré que les concessionnaires de la société avaient environ 400 000 véhicules d'occasion en stock.

    GM a déclaré que CarBravo sera lancé aux consommateurs ce printemps.

  • Rachat de kmx aujourd'hui. Le 876 millions du cash disponible (ef nov 2021)pour rachats d'actions nous servirons bien. Plus pour moins.

    actions en circulation 2017 :192MM, 2018 :184MM, 2019 :176MM 2020 :167MM 2021, en cours, reste un trimestre, 161MM.
  • La compagnie qui devait perturber carmax et la vente d'auto usagé traditionnel , carvana, est elle-même perturbée, le titre est en chute.

    Dernier article de Barron sur carvana:

    Carvana a été fondée en 2012 en tant que filiale en ligne de DriveTime, une entreprise de voitures d'occasion appartenant au père de Garcia, Ernie Garcia II.

    L'aîné Garcia a développé DriveTime à partir d'une ancienne société de voitures d'occasion, Ugly Ducking, qu'il a achetée en 1991, l'année après avoir plaidé coupable à une accusation de fraude bancaire liée à l'implosion de la Lincoln Savings & Loan Association de Charles Keating.

    La pomme est elle tombée près de l'arbre? Il semble encore y avoir des indices douteux sur leur façon de faire.

    Mais alors que l'économie a rouvert, les efforts de Carvana pour reprendre son rythme de vente torride de l'ère de la pandémie ont été compliqués par un effet secondaire gênant de la croissance : dans sa hâte de saisir des parts de marché à ses concurrents, Carvana vendait des voitures plus vite qu'elle ne pouvait les obtenir. immatriculés à leurs nouveaux propriétaires.

    Mark Ralston / AFP via Getty Images

    Les clients mécontents de Carvana partagent depuis longtemps leurs plaintes concernant les retards d'enregistrement et d'autres problèmes, notamment les retards de livraison, les dommages non divulgués au véhicule et les accessoires manquants, sur des groupes de messagerie en ligne et aux médias.

    Ce n'est pas encore une¨chronique sur une mort annoncée¨ mais c'est clair que l'augmentation des ventes pour carvana passe bien au delà de l'expérience client positive. Belle façon de bâtir un branding.

  • J’avais lu cet article ce matin. Encore un exemple qui nous montre pourquoi c’est dangereux d’investir dans les nouvelles compagnies (sans historique). La direction peut cacher de mauvaises pratiques pendant quelques temps mais ça fini toujours par sortir.

    cette compagnie n’était déjà pas rentable même si elle ne respecte pas la réglementation. S’y conformer ajoutera encore des coûts 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.