Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Lassonde Industries (LAS.A)

2»

Réponses

  • Personnellement je trouve le titre un peu cher présentement je l'aime bien autour de 12 fois les profits pour le revendre vers 18
  • Les résultats 2017 sont sortis: http://www.lassonde.com/actualites/2018/03/industries-lassonde-inc-annonce-resultats-quatrieme-trimestre-de-lexercice-financier-2017/

    Les ventes en $ sont hausse, mais le volume a diminué. Sur le long terme, c'est insoutenable, la baisse du volume de jus aura un influence négative sur les ventes en $.
  • C'est très possible d'augmenter ses ventes tout en diminuant le volume. Pour avoir travaillé plusieurs années dans l'industrie de la boisson, la tendance tend vers le single serve et les plus petits formats. Boire moins, mais boire mieux.

    Par exemple, 6 mini-canettes de liqueur à 2,99$ au lieu d'une caisse de 12 canettes régulières à 3,99$. La marge de profit est beaucoup plus grande. Chaque fois que je vois une annonce de Coca-Cola à la télévision, les acteurs boivent des bouteilles de vitres, des cannettes élancées, des mini-canettes ou des 500ml. Ce n'est pas un hasard.

    Je n'ai pas regardé les résultats, mais peut-être que Lassonde vend moins de jus oasis à 0,99$ le contenant de 983ml et vend plus de marques premium. Je serais surpris que Lassonde ait une marge important sur les caisses de jus oasis.
  • Lassonde, quelle belle entreprise que j'aimerais posséder en portefeuille. Je trouve l'évaluation trop élevée cependant. Un peu trop de dette à mon goût.
  • Lucas, en cinq ans la compagnie a doublé son avoir tout en diminuant son passif et cela sans émettre de nouvelles actions. Il faut payer une certain prime pour une compagnie de cette qualité. Pour la dette, seulement dans les deux dernières années, la compagnie a alloué 150 millions de flux de trésorerie au remboursement. Ce titre ne baisse que très rarement et on peut seulement rêver l'acheter à rabais. Mon conseil, on achète et on oublie en portefeuille.
  • Je n'ai pas lu les états financiers, mais je ne serais pas prête à payer un multiple très élevé pour Lassonde, vu la conscientisation des consommateurs par rapport au sucre et la refonte imminente des Guides alimentaires. On sait maintenant que les jus, même de fruits purs, ne sont pas bons pour la santé. Ça contient autant de sucre que de la liqueur. Je pense que dans un futur proche ce sera vu de la même façon que les boissons gazeuses, c'est-à-dire comme une gaterie que les gens consommeront encore, mais sans croire que c'est ''l'équivalent d'une portion de fruit'' ou que c'est bon pour la santé. J'imagine que l'impact sur les ventes sera très graduel, vu la difficulté de changer des habitudes. Par contre, j'ai l'impression que la refonte des Guides Alimentaires aura un impact plus immédiat sur les achats institutionnels. On verrait mal l'hopital servir un repas ou une collation aux malades avec un Coke. Une fois les Guides modifiés, j'imagine que les écoles ou les hopitaux restreindront leurs achats de jus et en serviront pour des cas spéciaux, comme en cas de baisse de sucre. Surtout que les hopitaux opèrent avec des budgets minimes.
  • 29 avr modifié Vote Up0Vote Down
    Francois, je doute simplement qu'au prix actuel Lassonde soit en mesure d'offrir un rendement intéressant. J'ai possédé la compagnie en 2016 à un prix de 150$ et l'ai vendu à 210$ la même année. À ce moment là, j'avais déterminé que le prix de l'action avait progressé surtout sur l'extension des multiples. À mon avis, les fondamentaux ne suivaient pas assez rapidement la croissance du prix de l'action.

    Ton intervention m'a tout de même fait douté de moi, surtout que j'admire beaucoup cette entreprise et je la trouve relativement simple à comprendre. J'ai donc fait un calcul sur mon rendement espéré avec des hypothèses généreuses en me basant sur le PE.

    Croissance organique : 4% (En 2017, 1.1% et 2.4% excluant les taux de change)
    Croissance par acquisition : 10% (Acquisition de Old Orchard Brands à 10x Ebitda, que j'estime à 15x Earnings  (Lassonde a un ratio EBITDA-Earnings de 2 pour 1) donc 6.6% de croissance par acquisition)
    EPS actuel : 11,41$ (excluant la réduction des deferred tax liabilities) 
    PE projeté dans 10 ans : 15
    Taux d'actualisation : 10%
    Hypothèse 1 : Tous les profits sont réinvestis à chaque année dans une avenue de croissance, ce qui est faux, les acquisitions sont faites historiquement à des périodes plus distancées.
    Hypothèse 2 : Les free cash-flow et les profits sont identiques, ce qui est très près de la réalité.
    Hypothèse 3 : Lassonde ne poussera pas son ratio d'endettement plus loin pour le moment, ce qui fait du sens en considérant l'environnement haussier des taux d'intérêts.

    Avec toutes ces hypothèses, j'arrive à un fair-value de 250$ pour un rendement annuel de 10%. Ce n'est pas mauvais, mais ça n'est pas explosif non plus. Qu'en penses-tu ?

    Je pense que dans le même genre de croissance, Couche-Tard offre un rendement espéré bien meilleur.

    Je réalise de mieux en mieux que pour ce genre de titre à croissance limitée, le prix payé est beaucoup plus important que pour des titres à fort potentiel de croissance (20% et +). Le profit se fait majoritairement à l'achat.

    Ps. En changeant les paramètres et en utilisant une croissance par acquisition de 7%, une croissance organique de 2,5% et un PE de 20, j'obtiens une valeur intrinsèque de 220$.
  • Lucas, oui l'évaluation est plus élevée que la moyenne des cinq dernières années. Cependant, le marché semble maintenant prendre en considération que la compagnie démontre qu'elle est en mesure d'évoluer d'un acteur nationale canadien à un acteur majeur nord-américain.

    Tes calculs sont certainement exact et je peux très bien vivre avec un 10% par année. Faire ces tableaux m'aide aussi énormément, mais ça ne reste que des hypothèses. Bien souvent, toutes sortes d'évènements viennent déjouer nos hypothèses. Il faut voir parfois voir au delà des calculs. Par exemple dans le cas de Lassonde, peut-on envisager que l'actionnaire de contrôle puisse vendre à moyen terme? Quel serait le prix qu'un concurrent serait près à payer?  

    Sophie, la compagnie en est consciente et élargie aussi sa gamme de produits avec une nouvelle ligne d'eau à saveur de fruits et des jus moins sucrés.

    Le marché semble apprécié l'achat à preuve du nouveau sommet atteint aujourd'hui!
  • Dividendes en hausse de 33% et nouveau sommet pour le titre malgré un premier trimestre 2018 mitigé.
  • 28 aoû modifié Vote Up0Vote Down
    Je regarde l'entreprise de plus près depuis quelques mois. Une telle baisse du titre semble assez rare historiquement (-20% de son sommet) et son évaluation est maintenant un peu plus basse que sa moyenne des cinq dernières années. Tout a été dit sur la direction. Toutefois, j'ai la même lecture que Sophie pour ce qui est de l'avenir des jus et autres produits sucrés, même si clairement l'entreprise se diversifie. Dans un sens, la conscientisation des consommateurs pourrait devenir une occasion. 

    Ça date un peu mais a publication des rapports de ces analystes semble coïncider avec l'accélération de la chute du titre : https://www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/lassonde-ses-perspectives-divisent-ses-deux-seuls-admirateurs/604281 

    Est-ce que certains d'entre-vous seraient tentés de prendre une position ou d'ajouter à celle que vous avez déjà? 
  • J'ai ajouté à ma position dans les derniers jours. En ayant un horizon à très long terme pour Lassonde, ce n'est pas un trimestre mitigé qui affecte mon analyse. Le retard de l'investissement à l'usine américaine est certe un des éléments négatifs qui a affecté le titre. L'évaluation est maintenant plus raisonnable qu'au printemps dernier. Le titre est plutôt de nature défensif et pourrait surprendre dans un futur marché baissier. 
  • En quoi est-ce un titre défensif?
  • Les ventes sont plutôt stables peut importe le climat économique et le titre a un beta très faible. Il n'est pas rare de le voir monter ou être stable lorsque la bourse en générale baisse.
  • @Ferenc1 J'ai aussi quelques autres points que je n'ai pas mentionnés dans mon 1er commentaire. J'ai mentionné que je prévoyais une baisse très graduelle des achats de jus des particuliers car les habitudes sont difficiles à changer et on veut se gâter (c'est pourquoi on boit encore de la liqueur même si on sait que c'est pas bon depuis plusieurs années), mais je faisais référence aux consommateurs adultes.

    Je pense que l'impact sur les achats sera plus drastique pour ce qui est du jus qu'on donne aux enfants. Je pense qu'il y aura moins de nouveaux parents qui donneront du jus systématiquement à leurs jeunes enfants. Ces mêmes enfants, une fois grands, n'auront pas l'habitude de boire du jus chaque jour, ça m'étonnerais qu'ils en achètent chaque semaine.

    Il y a aussi le mouvement Zéro Déchets qui commence à prendre beaucoup d'ampleur au Québec, je ne sais pas si c'est le cas pour le reste du Canada. Dans cette optique, préférable de boire de l'eau du robinet, de faire du thé en feuilles, de la limonade maison, du thé glacé maison, des smoothies à partir de fruits, bref tout sauf acheter du jus dans des Tétrapack. Par contre il ne semble pas y avoir encore de tendance à la réduction des déchets aux USA. Je n'ai aucune statistique, mais une amie qui vit à NY m'a dit qu'elle était la seule à emmener ses sacs à l'épicerie et que là-bas tous les sacs étaient systématiquement doublés et ils mettent juste 2-3 affaires par sac. 

    Je n'ai pas lu les États financiers ni aucune autre donnée. Je partageais juste ma réflexion vu qu'en avril un investisseur qui normalement fait de l'analyse technique à court terme m'avait ''conseillé'' Lassonde comme titre qu'il aimerait s'il faisait de l'analyse fondamentale à long terme. Je ne l'ai pas écouté, j'en ai pas acheté.

    Je ne sais pas s'il font des laits végétaux (soya, amandes, etc.) ? Ça c'est une gamme en forte croissance. Les ventes de lait de vache sont en déclin, croissance impressionnante pour les laits végétaux. J'ai lu aussi un commentaire précédent sur ce fil qui disait que la tendance était aux formats individuels de jus, ça aussi ça me semble un type de produit qui peut avoir un bon avenir. Ça permet de combler un petit craving de jus sans être pris avec une grosse pinte ou ça permet d'en boire sur la route. C'est pas mal les deux points positifs que je vois. Sinon pour les jus en gros format moi ma vision c'est que c'est une industrie qui sera bientôt en déclin. Mais je suis peut-être en avance sur mon temps!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.