Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

«1

Réponses

  • 31 Réponses trié par Votes Date
  • Je suis en désaccord avec cette mesure, mais on n'est pas ici pour faire de la politique :)
  • Bien que je fais parti de ceux qui vont pouvoir exploiter au maximum cette nouvelle avantage fiscal, j'aurai préféré d'autres mesures plus sociales!
  • Très bonne nouvelle pour les épargnants. Avec les bas taux d'intérêt et la détérioration des régimes de retraite à prestations déterminées, le gouvernement se doit d'aider davantage les épargnants.
  • April 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Où est la confirmation officielle dans le budget que le CELI est augmenté à 10K$ dès maintenant? J'insiste sur le "dès maintenant"...
  • Automne a dit :
    Il s'agit d'un article de journal...
    Ce budget est-il approuvé? je suis allé sur le site du budget et je n'ai trouvé aucune confirmation que le 10k$ entre en fonction dès maintenant. On fait mention de 2015 mais à partir de quand? Absolument rien de confirmé. Ce budget doit-il être adopté à la chambre des communes avant de prendre effet?


  • De toute façon je suis pas pressé de cotiser. Ca semble être une question de peu temps par contre. On va surement en savoir plus les jours à venir.
  • Une question qui peut paraître niaiseuse, mais advenant que le budget soit approuvé et reçoive la sanction royale, est-ce qu'on peut présumer que Québec suit automatiquement? 
  • @Bengal Je me suis posé la même question.
  • En théorie ce n'est pas automatique mais en pratique ce serait impossible que Québec ne suive pas. Comment ferait-il pour savoir qu'elle portion provient du 4 500$ supplémentaire et quelle portion de ce qui est permi? Il faudrait alors créer 2 comptes Celi. 
  • @Sam Rendement global du portefeuille * 4 500$ * taux imposition Québec

    Mais ça ne serait pas très esthétique et il faudrait enlever les règles concernant les cotisations excédentaires... Je pense que tu as raison.
  • Si tu fais des retraits et des ajouts au courant de l'année?
    Si ton celi comporte à la fois des dividendes, des intérêts et des gains en capital? Tous des taux d'imposition différents.
    Comment calculer le rendement global sachant qu'il y a 10 façons différentes de le faire?
    Si je met met 41 000$ cette année et 0 l'an prochain, est-ce que le 4 500$ de cette année va compter comme étant une cotisation de 5 500 en 2015 et 4 500 en 2016? Donc imposition seulement sur le revenu en 2015 sur ce 4 500 cotiser en trop. Et si je vend mon placement seulement en 2016, le gain en capital sera imposable ou non? 

    Ce serait trop complexe à mettre en place. Surtout que la majorité des Celi n'est composé que de revenu d'intérêt. Ça sera très coûteux à mettre en place pour le peu d'imposition perdu (moins de 100$ par cotisant). 

    Ils vont harmoniser la décision avec le fédéral et il vont juste pas tenir leur promesse de couper la taxe santé à la place prétextant un manque à gagner. 
  • April 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Sam a dit :

    Si tu fais des retraits et des ajouts au courant de l'année?

    Si ton celi comporte à la fois des dividendes, des intérêts et des gains en capital? Tous des taux d'imposition différents.
    Comment calculer le rendement global sachant qu'il y a 10 façons différentes de le faire?
    Si je met met 41 000$ cette année et 0 l'an prochain, est-ce que le 4 500$ de cette année va compter comme étant une cotisation de 5 500 en 2015 et 4 500 en 2016? Donc imposition seulement sur le revenu en 2015 sur ce 4 500 cotiser en trop. Et si je vend mon placement seulement en 2016, le gain en capital sera imposable ou non? 

    Ce serait trop complexe à mettre en place. Surtout que la majorité des Celi n'est composé que de revenu d'intérêt. Ça sera très coûteux à mettre en place pour le peu d'imposition perdu (moins de 100$ par cotisant). 

    Ils vont harmoniser la décision avec le fédéral et il vont juste pas tenir leur promesse de couper la taxe santé à la place prétextant un manque à gagner. 
    Ajout et retrait = pondération en fonction du temps
    Dividendes, intérêts et gains en capital = même chose que dans un compte non-enregistré, tu les différencies.

    Si tu as 1000$ d'excédant pendant 6 mois et ton compte céli a performé 10 000$ de GC sur l'année au complet. 1 000$ / limite du céli globale * 10 000 * 1/2 = GC imposable.

    Pour l'augmentation de ta limite de cotisation québecoise c'est la même chose : Gains combinés * limite du céli Québec / limite du céli global = augmentation de limite céli Québec 

    Pour les dispositions, normalement nous sommes imposés sur l'année d'imposition de la disposition. 

    2 options : 

    A) Disposition réputée à chaque fin d'année. ( Un peu drastique ).

    B) GC * % du capital excédentaire de l'année. ( Il y a cependant un désavantage pour le Gouv du QC puisque cela permettrait d'investir dans des placements à long-terme en attendant que nos montants de cotisations possible augmente au provincial et au final, ne pas avoir d'incidence fiscale si nous ne cotisons pas notre plafond à chaque année )


    Finalement, en fiscalité tout est possible, surtout au Québec.

    Je pense tout de même que tu as raison Sam, ça reste compliqué pour pas grand chose.
  • Je pense que le Québec comme les autres provinces suivront, mais c'est encore une fois une décision prise par le gouvernement conservateur sans travailler de concert avec les provinces...ah excusez, pas de politique ici.


    Je reste convaincu que pour les gouvernements, la solution n'est pas tant de limiter la cotisation annuelle au CELI que la contribution totale par contribuable, disons à 50 ou 100 000$ à vie (nombres sortis de nulle part sans analyse).
  • Le plafond de 10 000 n'est pas encore annoncé sur le site de l'ARC:

    http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/tfsa-celi/menu-fra.html

    Personnellement cette nouvelle me plaît, mais si les conservateurs avaient voulu vraiment aider les gens à épargner, ils n'auraient pas enlevé les crédits d'impôts pour les fonds de travailleurs.

    Ils visent clairement un public cible.



  • Personnellement, je trouve que les crédits d'impôts pour les fonds des travailleurs sont une entrave à la libre compétition dans le domaine de la gestion de l'actif.

    De plus, ces fonds subventionnés à même les coffres de l'état produisent des rendements inférieurs pour les participants à long terme et sont parfois utilisés pour des fins politiques ou carrément illicite.
  • @louisclement

    Je suis tout à fait d'accord avec toi, je rajouterais que ces crédits d'impôts sont également une entrave à la compétition dans le domaine du financement des entreprises et que ça explique en partie pourquoi le Québec compte moins d'entreprises cotés en bourse relativement à son poids dans l'économie canadienne. Est-ce que c'est meilleur pour l'économie et la société d'avoir plus d'entreprises cotés en bourse? Je ne le sais pas, mais avec les crédits d'impôts pour les fonds de travailleurs, le gouvernement favorisait clairement un type de financement au détriment d'un autre.
  • Le quebec n'a reçu aucune directive au sujet de l'harmonisation et le budget n'a pas encore reçu la sanction royale.  Alors on est en attente
  • Quelques articles qui explique cette période entre l'annonce et la sanction royale du point de vue de l'ARC :

    http://www.advisor.ca/tax/tax-news/cra-says-clients-can-contribute-more-to-tfsas-now-181562
    http://www.advisor.ca/tax/tax-news/the-family-tax-cut-could-disappear-179114
    http://www.advisor.ca/tax/tax-news/tfsa-limit-is-10000-what-does-that-mean-for-clients-181374

    En ce qui concerne le fédéral, comme le gouvernement en place est majoritaire, le risque est minime. Pour Québec, je vais attendre moi aussi d'en savoir plus.
  • Selon le téléjournal d'hier soir, Québec évalue encore l'impact de s'harmoniser ou non avec le nouveau plafond.

    On parle d'une manque à gagner total de 26 milliards en 2085 pour les gouvernements. C'était 1,5 milliard l'an passé.
  • @philrancourt

    C'est sûr qu'il y aurait potentiellement un manque à gagner au niveau fiscal, par contre afin que le CÉLI profite vraiment à l'économie canadienne, je crois que le gouvernement devrait y mettre certaines restrictions soit que seulement des placements canadiens seraient admissibles, pas d'options, pas de FNB à levier et si possible, limiter le nombre de transactions par année. Ainsi l'épargne accumulé serait uniquement investi de façon constructive dans l'économie canadienne. 
  • April 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Cette augmentation du plafond du CELI est une excellente nouvelle pour les investisseurs et pour les personnes qui souhaitent épargner davantage !

    http://www.theglobeandmail.com/globe-investor/personal-finance/retirement-rrsps/no-need-to-wait-to-make-extra-tfsa-contributions-ottawa/article24088860/
  • @philrancourt


    C'est sûr qu'il y aurait potentiellement un manque à gagner au niveau fiscal, par contre afin que le CÉLI profite vraiment à l'économie canadienne, je crois que le gouvernement devrait y mettre certaines restrictions soit que seulement des placements canadiens seraient admissibles, pas d'options, pas de FNB à levier et si possible, limiter le nombre de transactions par année. Ainsi l'épargne accumulé serait uniquement investi de façon constructive dans l'économie canadienne. 
    Il  y a déjà une limite sur le nombre de transactions, je crois. Ceux qui essaient de faire du daytrading dans le CELI se font taper sur les doigts. Paraît-il qu'il y en a qui ont été obligés de déclarer un revenu comme si ils travaillaient.
  • @marc Il y a un jeu énorme entre le day trading et l'investisseur fondamental. Où trace-t-on la ligne entre ce qui est du day trading et ce qui n'en est pas. 

    Je suis au courant que le day trading est reconnu comme étant un revenu d'emploi mais il est facilement possible de se soustraire de cette clause fiscale en remplissant un document. Seuls les courtiers, les initiés et ceux qui travaillent dans la haute finance ne peuvent s'en souscrire. Et si c'est considéré comme un revenu d'emploi, l'envers de la médaille est qu'il y aura des pertes d'emploi associés à ces revenus d'emploi qui seront déductibles contre tous revenus imposable de l'année. Supposons un individu qui gagne 60 000 de son travail et qu'il perdre 60 000$ de son day trading, il aura un revenu net de 0$ et aucun impôt à payer. 

    Je ne suis pas certain que le fisc a intérêt à reconnaitre tous les day traders pour ce qu'ils sont étant donné que la majorité d'entre eux font des pertes plutôt que des gains. C'est le même principe du joueur de poker. Pour imposer Jonathan Duhamel, il faudrait retourner les pertes de jeu à tous les autres joueurs qui perdent de l'argent. 
  • April 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Il n'y a pas de restriction par rapport au nombre de transactions, du moins pas encore, j'ai fait plusieurs recherches auprès du gouvernement et rien...

    Quand les gens me parlent du manque à gagner, ça me fait rire (ou plutôt bouillir). C'est comme se faire donner une tape dans le dos pour ensuite recevoir un coup de poing dans le ventre.Tant qu'à ça, pourquoi ne pas augmenter l'impôt immédiatement, mettre des péages et arrêter de subventionner des entreprises "trou sans fond" qui ne son même pas des "moteurs" d'économiques, ça serait un gros manque à gagner de x centaines de milliards pour les années à venir.
    On pourrait en parler longtemps, mais le but du gouvernement est d'être en équilibre et de réduire la dette (dans un monde idéal). Je crois que le CELI est une certaine façon de garder les gens compétents et l'argent au pays.
    Réduire le champ d'activité du CELI aux actions canadiennes (certains parlaient
    même de bannir le tsxVenture lol) ne ferait que, comme l'expression le dit "shit in the fan" (ou plutôt, en énerver plus d'un) .


  • @polangevin

    Il y a eu des clarifications aujourd'hui sur l'augmentation de la limite, c'est effectivement effectif à partir de maintenant.

    http://news.gc.ca/web/article-en.do?mthd=index&crtr.page=1&nid=966849&_ga=1.33131518.1301805673.1427984701&utm_source=mediaroom&utm_medium=eml
  • Merci ffournier, c'est la confirmation que j'attendais. Le provincial n'a pas vraiment le choix de suivre, et même si le provincial faisait des pirouettes pour ne pas suivre, ca serait quand même avantageux. 
  • louisclement a dit :

    Personnellement, je trouve que les crédits d'impôts pour les fonds des travailleurs sont une entrave à la libre compétition dans le domaine de la gestion de l'actif.


    De plus, ces fonds subventionnés à même les coffres de l'état produisent des rendements inférieurs pour les participants à long terme et sont parfois utilisés pour des fins politiques ou carrément illicite.
    Je suis d'accord, mais je crois que pour une personne qui ne s'intéresse pas à l'investissement autonome et qui remplit son Céli en ajoutant 500 $ de cpg par année, le fonds de travailleurs peut être intéressant pour l'inciter à épargner d'avantage.

    Dans un monde idéal, le gouvernement devrait destiner des fonds à l'éducation financière, revoir la gouvernance des fonds de travailleurs, etc, mais bon...

  • September 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    http://www.lesaffaires.com/blogues/daniel-germain/qu-adviendra-t-il-du-celi-apres-les-elections/581620#.Vflz8BY_eyg.linkedin

    Je n'avais pas pensé à l'avenir du Céli suite aux élections. Rien de grave dans l'article, mais tout de même ça fait réfléchir.

    "Libéraux et néo-démocrates ont néanmoins affirmé qu’ils ramèneraient le plafond à ce qu’il était en 2014, soit à 5500$. Bien que rien de soit garanti, le plafond de 10 000 dollars sera vraisemblablement maintenu pour 2015. Ce serait trop compliqué de revenir en arrière. Les deux partis n’envisagent pas non plus d’imposer d’une façon ou d’une autre les rendements du CELI, une option politiquement risquée."
  • C'est officiel: à partir du premier janvier 2016, cotisation passe à 5500.

    Federal Finance Minister Bill Morneau confirmed Monday that the contribution limit on the tax-free savings account will drop back to $5,500 from $10,000 effective Jan. 1, 2016, but that the limit for 2015 will remain untouched. Mr. Morneau also announced that contributions will be indexed to inflation as of next year.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.