Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Questions sur REER, CELI, Dividendes US

2 Sep modifié dans Fiscalité Vote Up0Vote Down
Bonjour tout le monde! Je suis nouveau sur ce forum et investisseur depuis la mi-Juin. J'ai quelques questions qui me tracassent et auxquelles j'aimerais trouver réponse.

Question 1:
Après avoir lu les livres de Bernard Mooney ainsi que La bourse ou la vie de Le Blanc, de même qu'un livre sur Buffet, j'ai décidé d'ouvrir un compte de courtage à escompte chez Questrade.
Mes 3 premiers achats ont été Apple, AT&T et Altria, compagnies américaines me rapportant 225$US de dividendes par année. Le problème c'est que mon compte n'est pas enregistré et je dois payer 15% de taxes à la source lors du paiement des dividendes. Vous tous qui avez de l'expérience, que feriez-vous à ma place pour minimiser ces pertes? Si ces actions avaient été achetées dans un REER, je n'aurais pas été taxé, non? Et dans un CELI? Devrais-je simplement cesser de m'en faire pour seulement 15% de taxation? J'ai lu dans un article de Mooney que seulement en dernier recours je devrais vendre le tout, et racheter mes actions au prix courant dans un CELI. Présentement j'ai un gain de 7-10%.

Question 2:
Je regardais récemment le rapport sommaire de nos REER chez Desjardins et j'ai remarqué qu'on payait 2.15% en frais de gestion. De plus, le rendement semble plutôt ordinaire pour ne pas dire faible, surtout en considérant l'inflation. Serait-ce une bonne idée que moi et ma conjointe cessions de cotiser à nos REER avec Desjardins, et de commencer à ne cotiser que dans un REER chez Questrade, en n'achetant essentiellement que des fonds indiciels (XQQ, XSP, XIC, XIU, XWD et peut-être quelques obligations? J'ai la solide impression que non seulement on investit pour notre retraite, mais aussi pour celle de notre courtier Desjardins... Que feriez-vous pour maximiser vos revenus?

Merci infiniment pour les réponses!
Nicolas

Réponses

  • 17 Réponses trié par Votes Date
  • Votre 15% retenu sur vos dividendes US seront crédité sur votre impôt fédéral en premier lors de la production et si il y a un résiduel sur votre impôt provincial ensuite. Vous devriez investir dans votre REER et celi en premier lieu afin de diminuer l'impact des impôts. Selon moi il est préférable d'acheter des FNB que des produits comme les fonds communs de nos institutions. Moi je préfères acheter des titres individuels 
  • Merci Pierre pour ta réponse, c'est très apprécié. Donc si je comprends bien, je ne devrais pas m'en faire pour la taxe de 15% sur les dividendes, puisqu'elle me sera remboursée à la fin de l'année fiscale? Devrais-je transférer mes actions dans un CELI ou les laisser dans un compte à marge chez Questrade?


  • Tu vas quand même payer l'impôt US sur les dividendes dans un CELI.  C'est seulement remboursé dans le REER, pas le CELI.
  • Pour ajouter à ce que Patofthepig à écrit, il y a lieu de faire la distinction entre les 3 véhicules i.e. REER, CELI et Cash

    REER: Il n'y a aucun retenue de 15% grâce ;a la convention fiscale Canada - État-Unis.

    CELI: Il y a une retenue de 15% d'impôt US sur les dividendes de source US; le taux de 15% est aussi prévu à la convention fiscale Canada - États-Unis.  Cet impôt est perdu car les revenus générés au sein d'un CELI sont exempt d’impôt canadien.

    Cash: ll y a une retenue de 15% d'impôt US sur les dividendes de source US; le taux de 15% est aussi prévu à la convention fiscale Canada - États-Unis; cet impôt peut être pris comme crédit d'impôt étranger, comme mentionné par Patofthepig, mais seulement jusqu'à concurrence de l’impôt canadien payable sur ce même revenu.  Ainsi si l'impôt canadien est inférieur à 15%, la différence est perdue et n'est pas remboursé par le gouvernement canadien/Québec

  • Concernant #2, tu peux non seulement commencer a cotiser chez Questrade, mais tu peux également transférer ce que tu as actuellement chez Desjardins comme positions. Si ce ne sont pas des produits disponibles chez Questrade, ils vendront les positions tout simplement et tu aura le cash que tu pourras investir à ta guise. 

    De grâce, choisissez des FNB (au lieu de fonds mutuels), faites attention aux MER (frais) élevés et laissez les obligations de côté.
  • Colle a dit :

    Serait-ce une bonne idée que moi et ma conjointe cessions de cotiser à nos REER avec Desjardins, et de commencer à ne cotiser que dans un REER chez Questrade, en n'achetant essentiellement que des fonds indiciels (XQQ, XSP, XIC, XIU, XWD et peut-être quelques obligations? J'ai la solide impression que non seulement on investit pour notre retraite, mais aussi pour celle de notre courtier Desjardins... Que feriez-vous pour maximiser vos revenus?

    Merci infiniment pour les réponses!
    Nicolas



    A moins d'avoir le temps, le goût et le tempérament pour faire du stockpicking, les FNB sont une bien meilleure solution que les fonds mutuels. Effectivement, des produits qui enrichissent les courtiers d'abord. Quant aux FNB, comme le dit régulièrement Warren Buffet, c'est une solution peu coûteuse et dur à battre. Un mélange de XSP (US hedgé), XIN (international hedgé), XIU (CDN) et XEM (marchés émergents), ou leur équivalent ailleurs que chez BlackRock, sont un "cocktail" dur à battre.

    Une autre solution,  encore supérieure : choisir un gestionnaire privé qui travaille d'abord pour son client, et qui fait du stockpicking sa spécialité. Dans ce forum, on fait régulièrement référence à des gestionnaires privés Québécois qui sont tous à considérer: Médici, Giverny, Cote 100 et Barrage. 

  • Malheureusement les gestionnaires privés à succès commencent à augmenter leurs barrières à l'entrée.  Exemple de barrage qui a maintenant un minimum de 100 000$ d'investissement pour débuter.
  • Il me semble quand dans la dernière lettre publié,le minimum pour Barrage est revenu à 75 000$
  • Rick a dit :

    Il me semble quand dans la dernière lettre publié,le minimum pour Barrage est revenu à 75 000$

    tu as raison.  Je suis 1 an d'avance ? :)
  • Je suis débutant aussi, mais la logique quant tu commence et que tu choisit tes propres titres:

    - Stock US dans ton REER 
    - Stock CAN dans ton CELI
  • Gibthemoon a dit :

    Je suis débutant aussi, mais la logique quant tu commence et que tu choisit tes propres titres:


    - Stock US dans ton REER 
    - Stock CAN dans ton CELI
    Pourquoi?
  • Je me suis renseigné sur le sujet et je regrette d'avoir acheté mes actions dans un compte non enregistré. Bien que les dividendes US donnent un crédit d'impôt, les revenus sur l'appréciation des actions vont m'être imposés alors que si je les avais acheté dans un CELI, je n'aurais pas eu à payer s'impôt lors de la vente. Le seul désavantage du CELI pour les titres US étant la taxe sur les dividendes.

    Si c'était à refaire j'aurais tout acheté dans un CELI. Le REER est plus avantageux pour les titres US ( revenus non imposables et pas de taxe sur les dividendes) mais par contre si j'ai besoin de cet argent pour l'achat d'une deuxième maison (ce qui est mon cas), et que j'ai déjà rappé, l'argent (les titres) est gelé jusqu'à ma retraite..

    Est-ce que ça vaut la peine de transférer tous mes titres dans un CELI considérant que je vais peut-être les vendre ce printemps? Si l'action d'Apple monte jusqu'à 190$, je vais sauver de l'impôt, non?
  • Colle

    Je pense que tu confonds le celi avec le fait d'avoir un celi questrade.

    Si tu as un celi chez rbc par exemple il n'y aura pas d'impôt de 15% sur le dividende us. C'est juste que questrade ne le gère pas je crois.
  • Colle

    Je pense que tu confonds le celi avec le fait d'avoir un celi questrade.

    Si tu as un celi chez rbc par exemple il n'y aura pas d'impôt de 15% sur le dividende us. C'est juste que questrade ne le gère pas je crois.




    Je pensais que tous les revenus de dividendes US etaient taxés dans tout CELI de n'importe qu'elle institution bancaire. N'est-ce pas le cas?
    Comme tu sembles connaître la chose, je me demande ce que tu ferais à ma place. Je détiens Apple, AT&T et Altria dans un compte non enregistré. Donc si je les vends à profit, ces revenus me seront imposés, contrairement à si je les avaient acheté dans un CELI dès le début. Est-ce que tu les laisserais dans un compte non enregistré et assumerais les pertes fiscale, ou alors est-ce que tu transfèrerais tous les titres dans un CELI en sachant qu'il faudra vendre vers le mois de mars?
    En fin de compte, je me demande si c'est très grave de les avoir acheté dans un compte non enregistré..
  • En théorie, l'institution financière devrait retenir un impôt américain de 15% pour les dividendes US versés dans un CELI.  L’exemption de retenue ne s'applique qu'aux dividendes versés dans un REER.


  • Moi je mettrais AAPL dans le CELI si vous pensez que l'action va s'apprécier. De toute façon les retraits du CELI vous redonnerons des droits de contributions pour les années subséquentes.

    Pour T et MO, je pense que leur place est dans votre compte non-enregistré pour réclamer le crédit d'impôt étranger comme mentionne @eric et réclamer d'éventuelles perte en capital le cas échéant...
  • 30 Aug modifié Vote Up0Vote Down
    jmelanson a dit :

    Moi je mettrais AAPL dans le CELI si vous pensez que l'action va s'apprécier. De toute façon les retraits du CELI vous redonnerons des droits de contributions pour les années subséquentes.

    Pour T et MO, je pense que leur place est dans votre compte non-enregistré pour réclamer le crédit d'impôt étranger comme mentionne @eric et réclamer d'éventuelles perte en capital le cas échéant...
    C'est exactement ce que j'ai fait lundi! Un gros merci de me réconforter dans ma décision, car en effet je crois que le titre d'Apple va augmenter beaucoup avec la sortie prochaine du iphone 8, entre autres. Par contre j'ai aussi mis AT&T dans le celi, mais ce n'est que 1000$Us d'actions.
    Merci beaucoup pour les réponses, maintenant la portion fiscale de la bourse est moins embrouillée :>
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.