Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Rendement 2019

Bravo Medici pour votre performance depuis 2009 et quelle belle année 2019 vous avez eu:


Réponses

  • 17 Réponses trié par Votes Date
  • Dans mon livre à moi, vous êtes les meilleurs. Bravo à Carl Simard et toute l'équipe. Mon seul regret : que vous ne proposiez pas une lettre financière à des investisseurs comme moi qui veulent rester autonome. 
  • Medici pourrait se permettre de faire encore plus d'argent (À COURT TERME) en chargeant des frais de performance. Mais ils ne le font pas et c'est la bonne décision à prendre selon moi.

    Le succès de Medici provient de sa culture interne qui provient des décisions d'embaucher des passionnés des placements et non des carriéristes professionnels.

    Bravo à Medici!


  • Je suis absolument contre les firmes qui chargent des frais de performance.  C'est ridicule comme approche (pour le client en tout cas).  Il y a suffisamment d'argent à faire en chargent des frais honnête de 1% de l'actif sous gestion.  C'est pour cela que je recommande des firmes comme Giverny et Medici.  Une bonne philosophie d'investissement ainsi que des gestionnaires honnêtes et intègres.  
  • En regardant la vidéo sur le conseiller financier de Manuvie qui roule en Lamborghini, je me suis demandé pourquoi beaucoup de personnes vont vers ce genre de conseillé au lieu d'aller vers des firmes comme MEDICI qui livre des rendements beaucoup plus élevés que les Manuvie de ce monde. 

    Ou même juste investir dans des fonds indiciels au lieu d'aller vers le gars à la Lamborghini.  Comme Bernard Mooney disait, tu as juste besoin d'investir dans deux fonds indiciels, un qui suit le marché canadien et l'autre qui suit le S&P500, thats'it, thats'all. 

    C'est ce que je recommande à mes jeunes employés qui débutent sur le marché du travail car je regrette de ne pas m'être intéressé à mes finances personnelles plus tôt.  Même avec un très bon salaire, tu ne peux espérer atteindre la barre du million relativement jeune si tu n'épargnes pas suffisament ET surtout ne fait pas des rendements "double digit" sur une base régulière.



  • Driveshoe a dit :

    En regardant la vidéo sur le conseiller financier de Manuvie qui roule en Lamborghini, je me suis demandé pourquoi beaucoup de personnes vont vers ce genre de conseillé au lieu d'aller vers des firmes comme MEDICI qui livre des rendements beaucoup plus élevés que les Manuvie de ce monde. 

    Il faut savoir que les firmes de gestion privée comme Medici demandent un investissement minimum (du genre 500 000$) ou un revenu annuel très élevé (probablement largement supérieur à 100 000$ par an) pour te prendre comme client. Ce n'est pas accessible à tout le monde.

    Pour notre conseiller lambo, j'ai cru comprendre que sa business est basée sur le "cold calling". Les gens ne vont pas vers lui. Il a plutôt une armée "d'associés" qui appellent des gens qu'il ne connaissent pas pour leur vendre des produits financiers. Ça marche au volume et j'imagine que la marque "Manuvie" leur donne une certaine crédibilité. 

    Ou même juste investir dans des fonds indiciels au lieu d'aller vers le gars à la Lamborghini.  Comme Bernard Mooney disait, tu as juste besoin d'investir dans deux fonds indiciels, un qui suit le marché canadien et l'autre qui suit le S&P500, thats'it, thats'all. 

    Bien d'accord avec toi là-dessus. Mais c'est étonnant de voir le nombre de gens qui ne savent pas c'est quoi un fond indiciel. Et la majorité des professionnels de l'industrie financière n'ont pas intérêt à promouvoir et éduquer les gens sur ce genre de produit.

    Bref, je crois qu'il y a un large pan de la population qui est mal servi par l'industrie financière. Il y a sûrement un modèle d'affaire pour mieux servir cette population, il me reste juste à le trouver...  ;)

  • 18 jan modifié Vote Up0Vote Down
    philrancourt a dit :
    Bien d'accord avec toi là-dessus. Mais c'est étonnant de voir le nombre de gens qui ne savent pas c'est quoi un fond indiciel. Et la majorité des professionnels de l'industrie financière n'ont pas intérêt à promouvoir et éduquer les gens sur ce genre de produit.

    Bref, je crois qu'il y a un large pan de la population qui est mal servi par l'industrie financière. Il y a sûrement un modèle d'affaire pour mieux servir cette population, il me reste juste à le trouver...  ;)

    Je crois que les robots conseillers comme wealthsimple ont un modèle d’affaires qui répond à cette problématique mais demeure peu connue.
    ces « robots » utilisent des fonds indiciels comme Vanguard
  • philrancourt a dit :



    Bref, je crois qu'il y a un large pan de la population qui est mal servi par l'industrie financière. Il y a sûrement un modèle d'affaire pour mieux servir cette population, il me reste juste à le trouver...  ;)

    Phil as-tu déjà vu une publicité de firme de courtage? Moi pas. Les banques les ont toutes achetées et ne font pas de publicité. Elle laisse les gens dans l'ignorance pour les garder dans leurs CPG et Fonds mutuels. Et dans leur publicité les banques insistent sur le fait que c'est compliqué de gérer des investissements et que la bourse c'est dangereux. Il n'y a personne pour incité les gens à se prendre en main. Moi j'ai essayé de convaincre le plus de gens possibles mais peu font le saut.

    Et lorsqu'un Vincent Lacroix sévit tu peux être certains qu'il y aura beaucoup d'attention dans les média et que l'industrie financière fera tout pour que personne n'oublie à quel point c'est risqué de ne pas confier ton argent à une banque.
  • Olorrain a dit :
    philrancourt a dit :
    Bien d'accord avec toi là-dessus. Mais c'est étonnant de voir le nombre de gens qui ne savent pas c'est quoi un fond indiciel. Et la majorité des professionnels de l'industrie financière n'ont pas intérêt à promouvoir et éduquer les gens sur ce genre de produit.

    Bref, je crois qu'il y a un large pan de la population qui est mal servi par l'industrie financière. Il y a sûrement un modèle d'affaire pour mieux servir cette population, il me reste juste à le trouver...  ;)

    Je crois que les robots conseillers comme wealthsimple ont un modèle d’affaires qui répond à cette problématique mais demeure peu connue.
    ces « robots » utilisent des fonds indiciels comme Vanguard
    peut-être mais j’ai mes doutes... la clé avec les fonds indiciels est de ne pas les vendre au pire moment (i.e. quand le marché plante et que tout le monde panique)

    Je me demande comment les robots gèrent la psychologie de leurs clients...
  • Je pense que les firmes performantes d'investissement devraient abaisser leurs barrières à l'entrée pour permettre aux investisseurs bien intentionnés mais ayant un actif net moindre avoir accès à leurs services.  J'ai peut-être une vision socialiste, mais le travailleur moyen économe mais qui n'a pas la bosse de la finance devrait pouvoir avoir accès aux bons gestionnaires de portefeuille de talent ayant une approche sensée au lieu de ce faire avoir par des types comme monsieur Lamborghini. 

    Comme tu dis Phil,y a sûrement un modèle d'affaire pour mieux servir cette population, mais il me reste juste à le créer.  Je pense que celui qui va découvrir le modèle d'affaire va être un disrupters et ceux qui n'auront pas vu venir le coup vont le regretter.

  • Driveshoe en théorie je suis d’accord avec toi. En pratique il y a un problème. Il y a tellement de paperasse à faire avec les autorités que le coût d’ajouter un client pour une firme comme Giverny ou Médici est loin d’être nul avant d’être très gros. 

    Quand tu ne regardes que le choix des titres c’est facile d’avoir plus de clients mais si tu as déjà géré de l’argent d’autre personnes tu t’aperçois que tu passes plus de temps dans la comptabilité, les documents fiscaux, les états de comptes, la paperasse de l’AMF que tu en passes à lire des états financiers. Sans compter les contacts avec les clients inquiets.

    Je ne crois pas que les montants minimum visent à exclure les petits épargnants c’est simplement une question de coûts d’administration
  • Je viens de finir la lettre annuelle de Medici (version publique). Effectivement une solide performance pour leurs clients. 

    On y apprend qu’ils ont liquidé leur position historique dans Apple notamment. Je serais curieux d’en entendre plus et voir ce qu’ils feront de cet argent.


    Quant à la question des montants minimum à investir dans une telle forme, je suis d’avis également qu’il faut trouver le moyen de faire entrer des jeunes avec peu de capital, mais une bonne compréhension de la philosophie et un horizon très long. C’est peut-être un bien meilleur moyen à long terme pour créer de la richesse.



  • Tu as un lien vers la lettre @jfmorissette ?
  • philrancourt a dit :
    Tu as un lien vers la lettre @jfmorissette ?
    Je l’ai reçu en étant abonné à l’info-lettre. Je pensais qu’on pouvait peut-être la trouver sur leur site internet, mais ça ne semble pas le cas. C’est peut-être semi-publique?!

    @Medici On peut la partager ici?
  • jfmorissette a dit :
    philrancourt a dit :
    Tu as un lien vers la lettre @jfmorissette ?
    Je l’ai reçu en étant abonné à l’info-lettre. Je pensais qu’on pouvait peut-être la trouver sur leur site internet, mais ça ne semble pas le cas. C’est peut-être semi-publique?!

    @Medici On peut la partager ici?
    Elle sera rendue publique sur notre site internet au cours des prochains jours. Nos abonnés à l’infolettre ont généralement droit à une primeur lors de la publication des lettres.
  • jfmorissette a dit :
    On y apprend qu’ils ont liquidé leur position historique dans Apple notamment. Je serais curieux d’en entendre plus et voir ce qu’ils feront de cet argent.

    Je me questionnais sur le fait de vendre mes actions de APPL depuis quelques jours.  Un P/E aussi élevé sur une compagnie aussi grosse me dérangeait un peu.  J'ai décidé de réduire ma position aussi aujourd'hui. 

  • Je trouve aussi qu'il manque de services pour les gens qui ont moins de 100 000$ à investir. Je parle de fonds négociés en bourse avec beaucoup de gens, mais il y en a très peu qui veulent ouvrir un compte de courtage direct et investir eux-même, même dans les FNB. On dirait que ça leur prend un humain pour peser sur le piton à leur place et leur jaser.
  • 21 jan modifié Vote Up1Vote Down
    Pour notre conseiller lambo, j'ai cru comprendre que sa business est basée sur le "cold calling". Les gens ne vont pas vers lui. Il a plutôt une armée "d'associés" qui appellent des gens qu'il ne connaissent pas pour leur vendre des produits financiers. Ça marche au volume et j'imagine que la marque "Manuvie" leur donne une certaine crédibilité. 
    D'après moi, les "cold call", c'est seulement après avoir sollicité parents et amis qui souvent tombent plus facilement dans le panneau.  C'est après que les choses se corsent et que l'on constate un gros roulement de personnel..
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.