Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Qu'avez-vous fait depuis le début de la crise ?

Ce serait intéressant de sonder les membres du forum sur ce qu'ils ont fait depuis le début de la crise.


  1. Qu'avez-vous fait en matière de transaction depuis le début de la crise ?43 votes
    1. Je n'ai fait aucune transaction
        6.98%
    2. J'ai vendu une partie de mes actions
      11.63%
    3. J'ai fait des ventes et des achats
      48.84%
    4. Je n'ai rien vendu et j'ai fait des achats
      32.56%
  2. Quelle va être la baisse maximale du marché par rapport à son sommet de février ?43 votes
    1. 35%
        2.33%
    2. 40%
      39.53%
    3. 50%
      48.84%
    4. 60%
        6.98%
    5. 70%
        2.33%
  3. Quel est votre état d'esprit présentement ?43 votes
    1. Plutôt calme en considérant les circonstances
      67.44%
    2. Un peu stressé
      23.26%
    3. Je vis beaucoup de stress
        6.98%
    4. J'ai eu des sentiments de panique par moment
        2.33%

Réponses

  • 28 Réponses trié par Votes Date
  • Juste pour clarifier, la question du stress c'est général (virus, économie, etc) ou en lien avec la bourse?
  • 26 mar modifié Vote Up0Vote Down
    Mes réponses auraient été différentes il y a une semaine. On pourra le refaire jeudi prochain pour voir s’il y aura du changement
  • Juste pour clarifier, la question du stress c'est général (virus, économie, etc) ou en lien avec la bourse?
    En lien avec la Bourse mais je suis conscient que ça peut être difficile de départager ça avec la situation générale
  • Moi j'ai répondu calme, mais mon stress est de manquer l'opportunité :) 
  • Pour mettre en contexte la 2e question pour le S&P 500

    sommet approx. 3400 le 19 février
    creux atteint 2300 (-32%) le 20 mars
    aujourd’hui 2585 (-24%)

    -35%  2210
    -40% 2040
    -50% 1700
    -60% 1360
  • 27 mar modifié Vote Up2Vote Down
    Sophie a dit :
    Moi j'ai répondu calme, mais mon stress est de manquer l'opportunité :) 
    Moi aussi, surtout que j'avais pas mal raté décembre 2018. J'ai profité du début de la crise pour faire du ménage dans mon portefeuille. J'ai liquidé des positions ou diminué certaines et investi en partie, de façon périodique, dans des entreprises que je suivais depuis longtemps. J'ai pris un peu de profits au cours derniers jours.  Je continue croire que les occasions d'achat vont se représenter car les marchés vont à mon avis demeurer volatiles encore un moment. Trop d'inconnu à venir. 

    Je ne sais pas pour vous mais je considère avoir pas mal appris au cours du dernier mois, tant sur les marchés que sur mon tempérament d'investisseur. 
  • Ferenc1 a dit :


    Je ne sais pas pour vous mais je considère avoir pas mal appris au cours du dernier mois, tant sur les marchés que sur mon tempérament d'investisseur. 
    J’ai justement dit à ma conjoint qui trouvais que je passais trop de temps à suivre la bouse ces temps-ci: « chaque jour ces temps ci c’est comme un mois normalement » 
  • Sophie a dit :
    Moi j'ai répondu calme, mais mon stress est de manquer l'opportunité :) 
    Pareil pour moi!
    Je ne veux pas faire du market timing, mais j'ai lu différents experts qui mentionnent que le peak de la crise aux USA sera vers Pâques (sur Twiter, Andy Slavitt, ex-boss de la santé aux USA, parle du Easter Massacre tant le nombre de décès sera élevé...). Si le marché est pour connaître un autre chute importante, je crois que ce sera vers ce moment. 
  • Wellington a dit :
    Pareil pour moi!
    Je ne veux pas faire du market timing, mais j'ai lu différents experts qui mentionnent que le peak de la crise aux USA sera vers Pâques (sur Twiter, Andy Slavitt, ex-boss de la santé aux USA, parle du Easter Massacre tant le nombre de décès sera élevé...). Si le marché est pour connaître un autre chute importante, je crois que ce sera vers ce moment. 
    Aux USA, le nombre de cas augmente de 20% par jour en moyenne.
    Donc, il double à tous les 3.5 jours...
    Quadruple à chaque semaine...
    Et sera x4x4x4x4, soit 256x dans un mois!

    Aujourd'hui, il y a environ 100k cas.
    Donc 25600k dans un mois, soit 25.6 millions.

    Appliquer à çà un taux de mortalité de 1.5%. Cà donne 384 000 morts.
    Et tout çà à commencer tranquillement au début de février!

    Le mois d'avril s'annonce très difficile.
    Et que dire de mai ?

    Pendant ce temps-là, un certain Donald parle d'aller à la messe de Pâques, dans une église pleine à craquer, en passant à travers une allée bordée de cerisiers en fleurs...
  • Selon le sondage, pas loin de 80% des répondants (29 sur 37) ont acheté des actions ! Il y en même 11 sur 37 qui ont fait des achats sans rien vendre. C'est impressionnant et certainement très à contre-courant de la population en général.
  • Et en plus il y a qq retraités comme moi dans les sondés. Si j’avais encore des revenus j’aurais été dans la catégorie des achats sans ventes alors que je suis présentement dans la catégorie j’ai vendu une partie qui demeure légère et vise à couvrir mes besoins en liquidité d’ici la fin de 2021.

  • Je me rend compte que je suis le seul à penser que le creux boursier aurait été atteint ou ne dépassera pas 35%. Vous croyez tous que le S&P 500 chutera encore d'au moins 500 points en date d'aujourd'hui pour aller chercher un creux à 40% de perte minimum. Ça va faire mal au cours des prochaines semaines. Une perte de 20% en date d'aujourd'hui minimum selon le sondage.

    Si on y va avec l'option la plus populaire avec une perte de 50%, c'est 800 points de baisse qui reste à venir. 32% de moins qu'en date d'aujourd'hui.
  • Y a t-il des crises aussi majeures qui ont fait mieux que -50%?
  • Sur 11 bear market depuis 1929 4 ont eu des baisses de plus de 48%.

    le pire a été de -86%

    http://www.nbcnews.com/id/37740147/ns/business-stocks_and_economy/t/historic-bear-markets/

  • Logiquement la baisse devrait être inférieure à celle de la grande récession (2008/9), surtout qu'il s'agit d'une cause exogène et de durée limitée, même si nous n'en connaissons pas la longueur

    Mais un effet panique n'est pas exclu surtout aux États-Unis qui sont mal préparés à faire face à l'épidémie, réaction trop lente (shutdown), président incapable de comprendre, insuffisance de leur système de santé qui pourrait être assez rapidement saturé.

    Et un dérapage des bourses américaines contaminera les autres bourses.

  • Patrick a dit :

    Logiquement la baisse devrait être inférieure à celle de la grande récession (2008/9), 

    En 2008/9 on a eu une crise financière comme on en avait déjà eu et on a suivi une recette connu.

    nous n’avons jamais vécu une crise où des entreprises en santé doivent fermer et où la demande de biens et services disparaît sans que ça soit causé par un manque de ressources financières.

    Dixit Lucien Bouchard : Nous avons une crise sanitaire, qui sera suivi d’une crise économique, qui sera suivi d’une crise des finances publiques. Ça risque d’être long avant un retour à la « normal ». 

    Une situation possible est que la baisse maximum soit de 35% mais qu’on y reste pour 2 ou 3 ans. Pour moi le creux n’est pas vraiment important. Ce qui aura de l’impact à long terme c’est ce qui arrivera au PIB dans les 2 prochaines années.
  • Chaque crise est différente. Selon moi, le point commun des crises économiques qui durent longtemps est l'emploi.

    Nous étions en pénurie de main d’œuvre tout juste avant la quarantaine. Je ne crois pas que cette pénurie va se transformer en un surplus d'emploi dans quelques mois. Surtout que les gouvernements vont devancer beaucoup de projets d'investissements pour fournir de l'emploi aux chômeurs restants.

    Dans ma boule de cristal très imprécise, je vois une reprise en V puisque nous ne sommes pas en situation d'économie sur le chômage.

    Il ne faut pas oublier non plus que les décideurs apprennent des erreurs du passé. Ils dépensent en temps de crise, baissent les taux d'intérêts, mettent des liquidités dans les poches des entreprises et des individus.
  • Je pense que j'ai voté ''50% de baisse''. Si on se fie à l'histoire, il y aurait une bonne probabilité qu'une correction soit de 30-45%.  La valeur devrait être les Cash flows actualisés et même si les entreprises perdent des cash flows cette année et en 2021, il devrait y avoir des cash flows dans les années futures donc la bourse ne peut pas baisser trop non plus, sauf pour les entreprises qui risquent la faillite.

     Mais d'un autre côté nous venions de passer une année où le S&P 500 avait monté de combien, 36% ???  Il faut déjà une baisse de 27% juste pour nous ramener au même point que l'an passé. C'est sûr qu'on avait fini 2018 sur une bonne correction, mais quand même.  Aussi, les banques centrales avaient déjà épuisé leurs munitions avec des taux tellement pas depuis 12 ans. 

    Le taux de chômage va être affreux à court terme. Cependant, lorsque le taux de chômage augmente dans une situation normale il y a une baisse de la demande. Sauf que là c'est différent puisqu'on a un débalancement extrême et violent de l'économie : oui il y a des chômeurs, mais il y a aussi des gens qui font beaucoup plus d'argent qu'avant. 
  • philrancourt a dit :
    Selon le sondage, pas loin de 80% des répondants (29 sur 37) ont acheté des actions ! Il y en même 11 sur 37 qui ont fait des achats sans rien vendre. C'est impressionnant et certainement très à contre-courant de la population en général.
    Probablement parce que c'est le style des investisseurs de ton forum, en plus on va dans des entreprises de qualité même en temps normal, donc moins épeurant que si on était dans des entreprises cycliques. Mais ça démontre aussi la qualité du forum je crois, nous avons plusieurs ''phares dans la tempête''.
  • Selon moi, pour les entreprises parmis les meilleures et qui sont et seront moins impactées négativement par la crise, le bas a déjà été atteint. Exemple Microsoft. Pour les autres, je crois que pour les meilleures, comme MTY, ont est pas loin, étant donné les mesures de soutien des gouvernements et la lumière au bout du tunnel. Ce n'est pas pertinent de savoir si les indices ont "bottomés", comme toujours, chaque entreprise doit être évaluée cas par cas.
  • Est-ce que je suis le seul qui commence à être habitué à la volatilité? Ma première réaction quand je suis allé voir les cotes : « ha une petite baisse de 3% ». Aucune adrénaline alors qu’au début février j’aurais eu un rush. Faut croire qu’on s’habitue à tout et ça devient difficile de rester vigilant 
  • Effectivement. Re bonjour la volatilité. Certains titres que je suis baissent de 10 à 15%... 
  • 1 avr modifié Vote Up0Vote Down
    Et quand ce n'est pas ta première crise, tu sais déjà à quoi t'attendre et tu veux juste ne pa répéter les mêmes erreurs. Chaque crise est toujours LA CRISE la plus grave.
  • MarioP a dit :
    Est-ce que je suis le seul qui commence à être habitué à la volatilité? Ma première réaction quand je suis allé voir les cotes : « ha une petite baisse de 3% ». Aucune adrénaline alors qu’au début février j’aurais eu un rush. Faut croire qu’on s’habitue à tout et ça devient difficile de rester vigilant 
    Ce Am je lis sur Les Affaires et voit genre ''Ouverture en forte baisse''. J'ouvre Yahoo Finance et - 3% !! On est loin du -10% :)

    Mais avec le discours de Trump hier soir sur le nombre de morts, je m'attendais à ça en pire !
  • MarioP a dit :
    Est-ce que je suis le seul qui commence à être habitué à la volatilité? Ma première réaction quand je suis allé voir les cotes : « ha une petite baisse de 3% ». Aucune adrénaline alors qu’au début février j’aurais eu un rush. Faut croire qu’on s’habitue à tout et ça devient difficile de rester vigilant 
    On s'endurcit comme investisseur ! Je ne vois pas ça comme une perte de vigilance mais plutôt comme une façon de relativiser les choses... Il y a des millions de personne qui ont perdu leur job, c'est pas la fin du monde la baisse sur papier des mes actions. 
  • Y a-t-il beaucoup de monde qui ont perdu leurs emplois ici d’ailleurs?
  • 2 avr modifié Vote Up0Vote Down
    Automne a dit :
    MarioP a dit :
    Est-ce que je suis le seul qui commence à être habitué à la volatilité? Ma première réaction quand je suis allé voir les cotes : « ha une petite baisse de 3% ». Aucune adrénaline alors qu’au début février j’aurais eu un rush. Faut croire qu’on s’habitue à tout et ça devient difficile de rester vigilant 
    Ce Am je lis sur Les Affaires et voit genre ''Ouverture en forte baisse''. J'ouvre Yahoo Finance et - 3% !! On est loin du -10% :)

    Mais avec le discours de Trump hier soir sur le nombre de morts, je m'attendais à ça en pire !
    C'est n'est pas encore fini... lorsqu'on fera des variations inférieures à 1% par jour pendant 4 à 5 jours d'affilée, on en reparlera.
  • jfmorissette a dit :
    Y a-t-il beaucoup de monde qui ont perdu leurs emplois ici d’ailleurs?
    Moi travailleur autonome et je venais de finir un contrat en mi-mars. Je m’attend à 6 à 12 mois sans contrat. Une chance qu’on est faits forts, les travailleurs autonomes. Heureusement la bourse me donne quelque chose à faire, même s’il n’y a pas d’argent qui rentre. Je continue de pratiquer mon espagnol et mon allemand avec Netflix.

    À l’époque où on bûchait à la hache et à la scie, mon grand-père était le meilleur bucheron de bien des chantiers. Il était petit et sûrement pas le plus fort. Il ne travaillait pas plus que les autres. Sauf que c’était le meilleur aiguiseur de scies! Alors, pendant que je ne travaille pas, “j’aiguise mes scies”. 
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.