Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Frais de transaction cachés

Mes achats d'actions se font par un courtier chez Valeurs Mobilières Desjardins et je viens de découvrir que pour chaque transaction en $US, ils gonflent le taux de change pour me charger une petit 1-2% de frais de conversion, en plus de la commission du vendeur.  Ce frais caché s'applique aussi sur les dividendes que je reçoit. Ils se prennent une "cut" pour convertir les dividendes américains en dollars canadien.  

Pour l'instant, les montants que je perds sont faibles car je suis du type "buy and hold". Je préfère avoir un courtier pour me conseiller  et pour faire les transactions mais je n'aime pas ce frais caché. Est-ce que les courtiers à escompte comme Disnat ou autres ont aussi un frais de conversion caché? Est-ce une pratique courante dans l'industrie?


Réponses

  • 22 Réponses trié par Votes Date
  • Ouvre un compte en $US, tu n'auras plus de frais de change à chaque transaction, seulement à la conversion initiale.
  • Je préfère avoir un courtier pour me conseiller
    Quand je lis ça je grince des dents!

    Avec sa panoplie de clients, le courtier est pas mal plus un bon vendeur qu'un gars qui connaît l'investissement (évidemment, il y aura toujours des courtiers pour me contredire). La plupart du temps, il ne fera que te recracher ce que ses analystes lui ont écrit. Et comme les analystes travaillent par secteur et non en analysant l'ensemble de tous les titres boursiers de l'univers, il est fort probable qu'on te recommande des titres très très ordinaires...

    De plus, le courtier n'est pas rémunéré en fonction du rendement réalisé mais plutôt à chaque fois que tu transiges. Bref, son intérêt financier va dans le sens de te faire transiger souvent alors que le tiens est de faire croitre ton portefeuille. Cette dichotomie fait en sorte qu'il est, la plupart du temps, un piètre conseiller.
  • juillet 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Ouvre un compte en $US, tu n'auras plus de frais de change à chaque transaction, seulement à la conversion initiale.
    Si possible c'est la solution je crois, cependant (je pense que c'est encore le cas) Desjardins n'offre pas de compte REER en US je crois. (Du moins chez Disnat).


  • juillet 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Questrade offre le REER, le REEE et le CELI en USD
  • Honnêtement, je comprends pas pourquoi les investisseurs font affaires avec les grandes banques pour le courtage. Avec des compagnies comme Interactive brokers ou Questrade, les frais sont beaucoup moins élevés et en ce qui a trait à l'accès à des analyses, c'est toujours possible de s'abonner à des services comme Morningstar ou Value Line. En fin de compte, ça revient moins cher que de payer des commissions de 29$ ou même 10$...
  • S'il y a un frais de conversion en US à l'entrée des sommes dans le compte, il doit y en avoir un à la sortie, non? Quand tu sort le fric du compte US, ils t'émettent un chèque en $US que tu peux changer à la banque?

    polangevin   
    Je suis au courant que le courtier a ses propres intérêts mais c'est un mal nécessaire. Car bien que je sois intéressé par la bourse, l'économie et la finance, je déteste le stock picking. Je m'assure que mes actifs soient bien répartis géographiquement et par secteur d'activité économique, mais je n'analyse pas les données financières des rapports annuels pour choisir les titres.

    Merci de vos réponses tous.
  • S'il y a un frais de conversion en US à l'entrée des sommes dans le compte, il doit y en avoir un à la sortie, non? Quand tu sort le fric du compte US, ils t'émettent un chèque en $US que tu peux changer à la banque?

    polangevin   
    Je suis au courant que le courtier a ses propres intérêts mais c'est un mal nécessaire. Car bien que je sois intéressé par la bourse, l'économie et la finance, je déteste le stock picking. Je m'assure que mes actifs soient bien répartis géographiquement et par secteur d'activité économique, mais je n'analyse pas les données financières des rapports annuels pour choisir les titres.

    Merci de vos réponses tous.



    J'étais avec Desjardins et c'est exactement pourquoi j'ai changé à RBC avec le compte en 2 devises. Aucun frais de taux de change tant que tu reste en USD. C'est pas deux compte mais bien un seul. Si tu achetes en CAD et qu'il te reste plus de $ CAD il converti tes $ USD. De plus la commission est de 9$ au lieu du 30$ de Desjardins.
  • Tu laisse ton argent en US, tu reconvertis pas en $Can à chaque transaction. 

  • juillet 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Honnêtement, je comprends pas pourquoi les investisseurs font affaires avec les grandes banques pour le courtage. Avec des compagnies comme Interactive brokers ou Questrade, les frais sont beaucoup moins élevés et en ce qui a trait à l'accès à des analyses, c'est toujours possible de s'abonner à des services comme Morningstar ou Value Line. En fin de compte, ça revient moins cher que de payer des commissions de 29$ ou même 10$...
    C'est une bonne question, quand je lis:

    We levelled the trading field with democratic pricing: a penny per share – for a commission as low as $4.95 per trade and never more than $9.95.


    Je me demande pourquoi je suis avec Disnat (surtout qui n'a pas de compte REER US), c'est le fun que ce soit intégré à mon AccèsD mais ça ne vaut pas les frais, et j'espère avoir 50k pour diminuer les frais à 10$ par transaction le plus tôt possible, en attendant j'investit dans les fonds commun qui eux au moins ne sont sans frais de transaction si ils sont gardé 90 jours ou plus.
  • Sans frais de transactions mais bourrés de trailer fees et de MER...

    J'ai eu des comptes chez Disnat et chez Questrade et à moins que l'anglais te fasse peur, Disnat est clairement trop cher pour ce qu'ils offrent comparativement à Questrade.
  • J'ai aucun doutes, tous y est chère (la conversion US-CAN est pas donnée, des frais d'inactivité, transaction à 29.00$), que ce sont les trailer fees et les MER ?

    Si j'ai investi dans un fonds indiciels, il va me coûter plus chère par année (ou à la vente) chez Disnat que chez un questrade ?
  • juillet 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Les Trailer Fees sont les commissions de suivi que n'importe quel broker se prend annuellement pour t'avoir «vendu» le fonds. Théoriquement, une commission de suivi, comme son nom le dit, doit être obtenue par un conseiller qui s'assure qu'au fil des an, le fonds qui tu as acheté est encore approprié pour ton portefeuille. Dans le cas d'un courtier à escompte, il obtient le trailer fee de façon tout à fait gratuite sans faire le moindre suivi. Ces frais là sont illégal dans bien des pays mais ça a bien l'air que le lobby financier est très fort au Canada.

    Normalement, les Trailer Fees sont inclues dans le MER (Management Expenses Ratio) qui te permet de déterminer les frais globaux qui sont prélevés sur les fonds que tu achètes. Et ça c'est sans compter que ton fond est peut-être Back End ou Front End, c'est à dire qu'on te charge des frais à l'entrée ou à la sortie.

    L'industrie des fonds communs c'est de la pure merde en grande partie. Tu t'assureras d'un rendement d'à peu près 2% de plus par année simplement en les évitant comme la peste. Évidemment, il y a toujours des exceptions (pensons par exemple au fonds de Fairholme ou celui de Sequoia Fund).

    Mais bon, j'imagine que ton conseiller ne t'a rien dit de tout ça! Après tout, tout ça est spécifié dans le prospectus qu'on t'a remis qu'à peu près personne ne lit...
  • Et certains indiciel à très bas MER, mais ils sont rare et pas si bas leur MER (même les très passif) au canada versus aux USA.


    Et une étude :


    Le Canada aurait les fonds les plus chère du monde.
  • Concernant les frais de transactions, je n'avais pas encore moi non plus de compte en $US jusqu'à récemment. Dans ce contexte, comment faites-vous le suivi de vos transactions, notamment au niveau fiscal, car la conversion en $US ne correspond pas nécessairement au taux de change au moment de ta transaction? Bref, je voulais calculer mon coût d'achat sur un titre que je possédais également dans un compte en $CAN et je ne suis pas sûr du montant à utiliser! C'est un peu con, mais je ne suis pas sûr de la façon la plus intelligente de le calculer! Merci d'avance.
  • En fait, tous tes prix de base rajustés et tes prix de vente doivent être convertis au taux de change au moment de la transaction. Je sais que la banque du canada a un site où ils peuvent te donner le taux de change à la fermeture de chaque jour dans les 10 dernières années et c'est ce que j'utilise lorsque je fais mes impots.
  • OK merci P-O. Mais en réalité, en fonction du moment où l'on convertit l'argent, cela ne correspond pas nécessairement à ce taux de change. On peut donc faire des gains ou pertes qui ne seront pas comptabilisés!
  • Oui et le fisc ne vérifie pas full ça je dirais... Assures toi surtout d'avoir le bon prix de base et que le taux de change ait le moindrement de l'allure. Je pense qu'il y a meme des gens qui utilisent le taux de change moyen dans l'année...
  • Oui tu peux utiliser le taux de change moyen de l'année.  C'est moins long si tu as plusieurs transactions.  Des fois c'est avantageux, des fois non, a toi de voir.
  • Pour ma part j'utilise le taux du jour de la transaction.  Tu peux le trouver ici:

    http://www.banqueducanada.ca/taux/taux-de-change/convertisseur-de-devises-dix-dernieres-annees/

  • Tu peux utiliser le taux du jour ou le taux moyen annuel.  La seule chose est que tu dois être consistant d'une année à l'autre, e.g. pas changer de méthode quand ça t'arrange.  

    Comme tu dis, lorsqu'il y a un délai entre le moment où tu convertis ta devise et le moment de la transaction d'achat/vente d'un titre US, il peut y avoir des gains/pertes en capital sur la devise elle-même.  Mais comme dit P-O je pense pas que le gouvernement vérifie ça très fort.  Normalement on est tenu de les déclarer lorsqu'ils dépassent 200$ par année fiscale. En pratique à moins que tu fasses ton pain et ton beurre avec des transactions de devise ça ne devrait pas trop poser problème.  C'est très pénible à calculer si tu recois des dividendes en USD en plus chaque versement de dividende change ton coût moyen de la devise US...  Tu vois dans le genre cauchemar c'est dur à battre.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.