Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Le FNB du S&P 500 avec le plus haut taux de commission

Etant donné que je vois de moins en moins d'opportunités sur les marchés mais que je ne suis pas prèt à me départir de mes titres qui sont pour la plupart des titres de petites capitalisations américaine avec un taux de croissance dans les 2 chiffres, je veux shorter l'indice S&P 500 pour éviter un désastre sur mon portefeuille en cas de crash. Je vois de plus en plus probable un scénario de crash boursier dû aux finances gouvernementales.

Je cherche donc un FNB copiant le S&P 500 avec le taux de commission le plus élevé.

Des suggestions???

Réponses

  • 12 Réponses trié par Votes Date
  • A défaut de Shorter tu peux acheter des put  qui copie le S&P 500.  pour te protéger mais c'est pas donné. Symbole SPY
  • mars 2013 modifié Vote Up1Vote Down
    Je ne peux m'empêcher de citer un passage de la lettre de Warren Buffett à ses partenaires en 1966:

    I resurrect this "market-guessing" section only because after the Dow declined from 995 at the peak in February to about 865 in May, I received a few calls from partners suggesting that they thought stocks were going a lot lower. This always raises two questions in my mind: (1) if they knew in February that the Dow was going to 865 in May, why didn't they let me in on it then; and, (2) if they didn't know what was going to happen during the ensuing three months back in February, how do they know in May? There is also a voice or two after any hundred point or so decline suggesting we sell and wait until the future is clearer. Let me again suggest two points: (1) the future has never been clear to me (give us a call when the next few months are obvious to you – or, for that matter the next few hours); and, (2) no one ever seems to call after the market has gone up one hundred points to focus my attention on how unclear everything is, even though the view back in February doesn't look so clear in retrospect.

    If we start deciding, based on guesses or emotions, whether we will or won't participate in a business where we should have some long run edge, we're in trouble. We will not sell our interests in businesses (stocks) when they are attractively priced just because some astrologer thinks the quotations may go lower even though such forecasts are obviously going to be right some of the time. Similarly, we will not buy fully priced securities because "experts" think prices are going higher. Who would think of buying or selling a private business because of someone's guess on the stock market? The availability of a question for your business interest (stock) should always be an asset to be utilized if desired. If it gets silly enough in either direction, you take advantage of it. Its availability should never be turned into a liability whereby its periodic aberrations in turn formulate your judgments. A marvelous articulation of this idea is contained in chapter two (The Investor and Stock Market Fluctuations) of Benjamin Graham's "The Intelligent Investor". In my opinion, this chapter has more investment importance than anything else that has been written.
  • Peter Lynch dans son livre passe son temps à dire que le marché n'est pas pertinent et je le crois pour l'avoir expérimenté. Lors du désastre de 2008 je suis sorti du marché très peu de temps. Je me disais que je pourrais acheter moins cher...  Erreur! Je calcul être en retard d'environ 10% sur le rendement virtuel (si je n'était pas sorti).

    Regarder le graphique de la valeur du portefeuille de n'importe lequel bon investisseur et vous verrez comme il est avantageux de rester dans le marché.

    Et prenez le graphique de n'importe quelle période de "crash" et vous constaterez qu'il faut juste prendre un grand respire et chercher les aubaines lors du plongeon, lorsqu'il arrivera.

    Alors pour moi, plus jamais question de sortir du marché ou d'essayer de le "timer". La clé, je crois, c'est la sélection des titres.
  • SamSam
    mars 2013 modifié Vote Up0Vote Down

    Shorter le marché et détenir de bonnes actions revient à enlever le risque systématique de nos titres. Il suffit d'avoir confiance en ses titres pour générer un juteux rendement bon an mal an.

    En ce moment, j'ai pleinement confiance en mes entreprises mais je n'ai aucunement confiance en M. le marché. Innutile de vous rappeler que lors du crash de 2008, les entreprises exceptionnelles comme MTY Food ont chuttées. Je suis rendu à un stade où il est impossible pour moi de d'épargner plus de 1% de la taiille de mon portefeuille par année. Si tout crash, je n'aurais rien pour réinvestir excepté le profit de mon short sur le S&P 500.

    Chacun sa stratégie. Jusqu'à maintenant, je suis plus que satisfait de mes 4 premières années boursières ayant pulvériser le marché à chacune de ces 4 années.

  • C'est pas bête, si je me souviens, Prem Westa avait fait de juteux rendements en 2008-2009 car il avait shorté le S&P500. Combien ça coûte pour shorter le marché et c'est quoi le titre?
  • Pour me protéger d une baisse de marché, j'ai acheté du FFH lors de la baisse (345$) cet automne. FFH a des positions défensive depuis un petit bout de temps. C'est un bon placement et une bonne protection en cas de baisse.  En 2008-2009, j'avais fais pareil et ca m'avait bien servi. C'est une facon peu coûteuse de se protéger.

  • Bonne idée Eddy, plus intéressant que de shorter un indice qui n'est pas non plus en bulle.

    Vendre des titres individuels vraiment surévalués puis garder du cash m'apparaît également mieux, ou à tout le moins je serais plus à l'aise comme ça qu'en shortant le marché.
  • J'ai fais quelques ventes également mais je pense que je vais juste concentrer mon portefeuille davantage dans mes meilleures idées.
  • Tu as réduit des positions ou tu les a liquidées? On peut avoir des indices? :)
  • J'ai liquidé deux petites positions et l'encaisse n'est pas redéployée encore...
  • Tu as réduit des positions ou tu les a liquidées? On peut avoir des indices? :)
    Des indices ou des indiciels!
    :-))
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.