Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

l'industrie du poulet américain

Quelqu'un sait ce qui se passe avec l'industrie du poulet aux USA? Les titres sont très déprimés. Je me dis qu'il y a forcément une raison. 

Je crois que cette industrie sera en croissance au cours des 10 prochaines années car : 
-Le poulet est la viande la moins chère. On retrouve souvent des poitrines de poulet sans peau aux USA à 1.99$. L'effritement de la classe moyenne aux USA et au Canada et le développement économique du Mexique
-La viande rouge est de plus en plus associée à des maladies et à la mauvaise bouffe alors que les poitrines de poulets sont vu comme des choix santé.
-le poulet a su s'adapter aux besoins des consommateurs au cours de la dernière décénie. Les poitrines de poulet sont de plus en plus grosses et les cuisses de plus en plus petites ce qui est décrié par les végétariens. 
-Les cycles de vie d'un poulet est de plus en plus court chaque année. Il s'écoule entre 2 et 4 semaines entre la naissance d'un poussin au moment qu'il se retrouve dans une assiette. Bientôt on pourra calculer un ratio de taux de roulement des stocks si ça continu ainsi.
-Les dépenses en capital sont à peine supérieur à 1% du chiffre d'affaire. 

Sanderson Farm (SAFM)
-cap boursière : 2G
-P/E ratio : 7.5
- pas de dettes + 150M en cash
-les ventes ont connus une croissance annuelle composé de 9% au cours des 5 dernières années
-peu de dillutions de capital dû aux stocks options

Pilgrim's Pride (PPC)
-cap boursière : 9,5G
-P/E ratio : 10.5
- pas de dettes + 300M en cash
-les ventes ont connus une croissance annuelle composé de 5% au cours des 4 dernières années



Bref, des compagnies florissantes, dans une industrie florissante, sans dettes, évaluées comme des entreprises en déclin dans un marché en déclin. Qu'est ce que le marché voit que je ne voit pas? Y a-t-il une poursuite monstre aux USA contre les producteurs de poulets que je ne suis pas au courrant? Est-ce que les éleveurs de poulets veulent introduire des quotas ou autres cossins du genre? Y a-t-il une entente de libre marché qui viendrait d'être conclu qui fait peur? 

Réponses

  • 22 Réponses trié par Votes Date
  • Salut Sam,

    Je ne connais pas l'industrie mais ton commentaire a piqué ma curiosité.  

    Une piste d'explication : la dépendance envers les prix du maïs




  • Une des raisons simplistes c'est qu'ils n'ont pas de Gestion de l'offre. Le pays à battre dans la production avicole c'est le Brésil. Il pourrait devenir le Garde Manger de la planète si les gouvernement subventionne pas l'industrie. Au USA ça se fait indirectement dans la production céréalière qui permet indirectement aux USA d'être compétitif.

    Ils sont dans un libre marché qui permet d'inonder le marché et de faire fluctuer le prix du marché par quiconque sur la planète. Et le $ Us. est hyper négatif pour leur exportation présentement.
  • Merci Automne, c'est logique. Mais d'un autre côté, je ne vois pas comment on peut faire voyager un produit sur des milliers de kms et le vendre seulement 1,99$/livres pour les plus belles parties. Et en plus, Pilgrim's pourrait ouvrir des usines au Brésil. Elle en a déjà au Mexique. 
  • Observation très intéressante Sam d'une industrie que je ne connais absolument pas. Ça mérite d'y réfléchir.
  • Il y a aussi une nouvelle loi qui est en cours je crois pour obliger les producteurs a avoir 1m carré d'espace vitale par poulet ce qui va augmenter grandement les coûts!
  • As-tu un lien GP? C'est certainement l'explication. Selon moi, les entreprises seront en mesure de passer une partie de cette hausse de coûts aux consommateurs. Même à 2,99$/ livre, ça demeure la viande  la moins chère sur le marché. 

    Les poulets sont hyper mal-traités. Ils sont coincés, tombent par en avant dû leur poitrine trop volumineuse pour leur carcasse, mange entre 75 et 90% de nourriture ''recyclée''. Un poulet mort au début du cycle va rester sur le plancher jusqu'à ce que le poulailler soit prêt à être vidé 2 semaines plus tard. C'est pour cette raison que cette industrie est extrêment payante. D'ailleurs, les quotas de poulets au Québec sont encore moins achetables que les quotas de lait. 

    Ça me fait un peut penser aux entreprises qui font affaire avec les sweatshops sauf qu'au lieu de faire subir l'enfer aux humains, c'est aux poulets. 
  • De la manière que tu en parles Sam, ça semble pas mal t'écoeurer. Comment concilies-tu tes valeurs personnelles et un investissement potentiel dans cette industrie?
  • As-tu un lien GP? C'est certainement l'explication. Selon moi, les entreprises seront en mesure de passer une partie de cette hausse de coûts aux consommateurs. Même à 2,99$/ livre, ça demeure la viande  la moins chère sur le marché. 

    Les poulets sont hyper mal-traités. Ils sont coincés, tombent par en avant dû leur poitrine trop volumineuse pour leur carcasse, mange entre 75 et 90% de nourriture ''recyclée''. Un poulet mort au début du cycle va rester sur le plancher jusqu'à ce que le poulailler soit prêt à être vidé 2 semaines plus tard. C'est pour cette raison que cette industrie est extrêment payante. D'ailleurs, les quotas de poulets au Québec sont encore moins achetables que les quotas de lait. 

    Ça me fait un peut penser aux entreprises qui font affaire avec les sweatshops sauf qu'au lieu de faire subir l'enfer aux humains, c'est aux poulets. 
    C'est complètement n'importe quoi ce que tu dis Sam !  Je ne peux que affirmer que tes devoirs sont à refaire!
  • Il y a aussi une nouvelle loi qui est en cours je crois pour obliger les producteurs a avoir 1m carré d'espace vitale par poulet ce qui va augmenter grandement les coûts!
    Ca aussi c'est n'importe quoi !
  • Le poulet Voyage beaucoup !  J'expédie des Kilos sur d'autres continents.
  • SamSam
    janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    .
  • «If slaughterhouses had glass walls, everyone would be a vegetarian.» - Paul McCartney
  • Je vous invite à sortir de la ville et visiter des fermes lors de journée porte ouvertes !

    Je produis près de 1% du poulet consommé au Québec et je n'aurai aucune gêne à recevoir des visiteurs. Et certains d'entre vous ont même reçu des invitations!

    Et oui les producteurs de poulets sont choyés par leur production. En plus d'être une viande maigre elle est très peu couteuse à produire du à sa conversion alimentaire. La semaine passé j'ai vu des batiments converser aussi bas que 1,53 % versus un porc autour de 4% je pense.
  • Sans être un carnivore pur et dur, il doit probablement avoir une façon d'élever et d'abattre des animaux de façon humaine. 

    Je ne veux pas m'embarquer sur un autre sujet, mais dans le monde idéal des anti-viandes, que ferait-on avec tous les animaux qui ont été élevés depuis des siècles pour leur consommation (cochon, boeuf, poule etc.)?
  • Je vous invite à sortir de la ville et visiter des fermes lors de journée porte ouvertes !

    Je produis près de 1% du poulet consommé au Québec et je n'aurai aucune gêne à recevoir des visiteurs. Et certains d'entre vous ont même reçu des invitations!

    Et oui les producteurs de poulets sont choyés par leur production. En plus d'être une viande maigre elle est très peu couteuse à produire du à sa conversion alimentaire. La semaine passé j'ai vu des batiments converser aussi bas que 1,53 % versus un porc autour de 4% je pense.
    Il faudrait faire le prochain 5 à 7 dans le poulailler d'Automne!
  • Quand j'avais fait des recherches sur CALM qui produit des œufs. Peut-être que ç pas vrai pour les producteurs de poulet.
    In July 2011 a new law was proposed to increase required living space of pullets from 48 inches to 124 inches! This law was supported by the United Egg Producers and the Humane Society of the United States. If this law passes, it may have major cost impact on CALM.
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Sans être un carnivore pur et dur, il doit probablement avoir une façon d'élever et d'abattre des animaux de façon humaine. 

    Je ne veux pas m'embarquer sur un autre sujet, mais dans le monde idéal des anti-viandes, que ferait-on avec tous les animaux qui ont été élevés depuis des siècles pour leur consommation (cochon, boeuf, poule etc.)?



    Bien que ce soit un autre sujet, réduire un animal (un être vivant) à la seule fonction d'être tué puis mangé par des humains m'apparait ridicule. Tiens, tant qu'à faire, il y a 7-8 milliards d'humains sur la terre et on consomme l'équivalent de 2-3 planètes chaque année... Alors, quand est-ce qu'on commence à se manger entre nous question de bien contrôler notre population?
  • @polangevin

    Avec un taux de fertilité bien en dessous de seuil de renouvellement de la population dans les pays occidentaux, la population mondiale va finir par décroitre lorsque les orientaux auront adopté notre mode de vie.

    Pour ce qui est des animaux, si un pays qui est assez dencément peuplé comme la Chine arrêtait de faire l'élevache de cochons, que devraient-ils faire avec tous leurs cochons...


     
  • J'ai compris pourquoi les titres du secteur semblent tant dérpimés. En 2014, les conditions du marchés ont été idéal. Le input (le mais) a subi une baisse de prix alors que le output (le poulet) a subi des hausses de prix et le marché a connu une hausse de volume. La direction de Sanderson Farm ne donne pas d'exectations sur ses résultats de la prochaine année. Par contre, j'aime bien sa façon de reconnaître qu'elle est incapable de prévoir. J'imagine qu'elle a un plan opérationnel en fonction des prix mais qu'elle le conserve à l'interne. 

    Extrait de la section Risk factor de Sanderson
    Profitability in the poultry industry is materially affected by the commodity prices of feed ingredients, chicken, and, to a
    lesser extent, alternative proteins. These prices are determined by supply and demand factors, and supply and demand factors in
    respect of feed ingredients and chicken may not correlate. As a result, the poultry industry is subject to wide fluctuations that
    are called cycles. For example, grain prices during 2011 were high, while prices for chicken products did not increase
    proportionally, and the Company lost money. During 2012 and 2013, grain prices remained high, but market prices for chicken
    also increased, and the Company was profitable. During fiscal 2014, grain prices declined while market prices for chicken
    increased, and the Company earned near record-high margins. Typically we do well when chicken prices are high and feed
    prices are low. We do less well, and sometimes have losses, when chicken prices are low and feed prices are high. It is very
    difficult to predict when these cycles will occur. All we can safely predict is that they do and will occur. 
  • Sans être un carnivore pur et dur, il doit probablement avoir une façon d'élever et d'abattre des animaux de façon humaine. 

    Je ne veux pas m'embarquer sur un autre sujet, mais dans le monde idéal des anti-viandes, que ferait-on avec tous les animaux qui ont été élevés depuis des siècles pour leur consommation (cochon, boeuf, poule etc.)?
    On a tous intérêts à élever un oiseau dans le plus grand confort possible. Ça se répercute sur le gain journalier , la conversion et la confiscation.

    Aujourd'hui l'amélioration génétique et alimentaire nous permets de produire des poulettes de 1,85 Kg. Vivant en 32 jours et un Coqs de 2,35 Kg. vivant recherché par St-Hubert en 35 jours.

    C'est pas en les maltraitants qu'on continue à améliorer notre efficacité. Faut être stupide croire l'inverse.
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Merci Automne, c'est logique. Mais d'un autre côté, je ne vois pas comment on peut faire voyager un produit sur des milliers de kms et le vendre seulement 1,99$/livres pour les plus belles parties. Et en plus, Pilgrim's pourrait ouvrir des usines au Brésil. Elle en a déjà au Mexique. 
    Je pense que l'on surpris de voir à quel point du poulet voyage beaucoup de part le monde (avec la russie notamment et le reste de la planète).

    Parce que ça dépend un peu des goûts par rapport au morceau, certains marché préfère et utilise beaucoup de blanc de poulet, d'autre les cuisses, ses marchés tendent donc à s'échanger leur morceaux.
  • The most recent USDA data in the chart below, shows nationwide weighted average chicken prices are decreasing, but still well above the 3 year average... (source)

    image

    ... while the price of corn (50% cost of sales) over the last 3 years has dropped significantly. (see my previous article)

    image

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.