Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Dollarama (DOL)

13

Réponses

  • Une analyse intéressante de la part d'un des membres de ce forum. Ayant déjà détenu des actions de Dollarama, je suis bien d'accord avec sa conclusion. 


  • Voici un tableau comparatif des magasins à 1 Dollar (désolé, je n'arrive pas à exporter le tableau en mise en forme ou croquis....). J'ai mis en gras les ratios les plus avantageux. Bien d'accord avec PO pour l'efficience de la compagnie et également avec FF sur la dette. Je crois que c'est F.Pouliot dans Les Affaires de cette semaine qui valide le prix élevé du titre en ce moment.  
    DOLLARAMA (Can$), DOLLAR TREE (US$), DOLLAR GENERAL (US$)
    Marge d’opération: 21%, 6.8%, 9.5%
    Frais de vente, frais généraux et administratifs (% des ventes): 16%, 23%, 21.4%
    Ventes: 2.65MI, 15.4MI, 20.3MI
    Ratio dette/capitaux propres: 1.97, 1.64, 0.55
    Flux de trésorerie libre/action: 2.42, 0.37, 2.62
    ROE: 64%, 9% (moy. 3 ans : 40%), 21%

    À lire également les comparaison entre la déchéance de Sears et la monté de DOL :

  • METRO vs. DOL.

     Metro a  dégagé des fonds autogénérés libres de plus de 1,6 milliard $ entre 2006-11 , lesquels lui ont permis de verser des dividendes croissants  360 M$ et  racheter près de 640 M$ de ses propres actions, tout en conservant une santé financière exemplaire.

    Dollarama            


         F.Cash flow (M$)             Divid. (M$)     R.actions (M$)


    2016               355                              45                     652

        15               271                              42                     425

        14               201                              38                     277

        13              181                              31                     156

    Total              1,108                          169                     1,510  (558M.)

    Pourquoi un rachat d'actions si agressif depuis 2015(malgré le prix payé élevé)?   Quelqu'un a une idée? 

      


  • @keno ;

    Je pense que c’est un problème au niveau de la culture au tour de la politique de dividende des entreprises. Pour une raison que j'ignore, ce serait vu comme étant une catastrophe si une entreprise réduisait son dividende, après l’avoir augmenté à court terme afin de distribuer un excédant de liquidités. Donc au lieu d'augmenter leur dividende trop rapidement à court terme pour possiblement avoir à le réduire dans le futur, les entreprises choisissent de racheter leurs actions même si l'évaluation du titre peut sembler élevée. Ça envoie un signal positif au marché et ça permet d'augmenter les BPA et donc possiblement d'avoir un effet sur le prix de l'action ce qui est une bonne chose si les dirigeants ont des options. Ça permet aussi à une firme de courtage de recevoir une commission pour exécuter les rachats.

  • Rachat d'action précédent Juin2014 = Prix ? mais inférieur à 56,75$.
    Rachat d'action Juin2014 à Juin2015  = 265M. à 56,75$
    Rachat d'action de Juin2015 à Mai2016 = 675,5M. à 84,75$

    Je peux pas dire vu le prix moyen payé que le capital dépensé à racheter des actions a pas enrichi les actionnaires jusqu'à présent. L'année en cours ça fait cher mais avec 2 ans de recul c'était la chose à faire !

    J'ose croire que la direction en sait beaucoup plus que nous sur sa prévision de croissance d'ici 2 ans et juge quelle préfère s'endetter au prix d'aujourd'hui.

    Personne ici je pense savait que Dollarama pouvait croitre si rapidement et efficacement. Moi suis encore surpris à chaque trimestre.

  • pour illustrer l'allocation de capital   de DOL depuis 2015 voici une comparaison avec Dollard Tree(DLTR US)

                       FCF(M$)                    DIVID(M$)               R. ACTIONS (M$)
                DOL    DLTR                           DOL   DLTR                  DOL        DLTR

     
    2015     281      600                                 41      0                      425           0
       16     366      300                                 45      0                      651           0
    Total     647      900                                 86      0                     1,076         0 

    DOL génère d'important FCF(Free Cash Flow) .Utilisation?  
    Comparer à DLTR 2 éléments sont différentiés: le rachat d'actions et le versement de div.  .
    1) LE DIVIDENDE     DLTR n'a jamais versé un divid. depuis les années 90; idem pour Dollard Général(sauf en 2016)
    Question:  pourquoi  DOL verse un div.? et pourquoi une hausse en 2016 en plus du prog.de rachat d'actions? Serait-il plus judicieux de couvrir la dette?
    2) RACHAT D'ACTIONS : DOL a racheté pour plus d'un milliard de ses actions en 2 ans.En 2016 le programme fut augmenté de 52%.Rien de tel chez DLTR.
     Le FCF  de DOL. ne permet pas de soutenir ces achats comme  en 2012 ou 2013 ;d'ou le recours à l’endettement et à sa forte croissance . 
    De plus  il y a un nouveau programme de rachat pour 2017(5 975 854 de ses actions ordinaires, soit 5,0 %) Cette situation récente présente des risques . 
    CROISSANCE PAR ACQUISITION: c'est le chemin emprunté par DLTR pour assurer sa croissance( acquisition de Family Dollar Stores )
     DOL avait-elle cette option au Canada ou ailleurs? Qu'en pensez-vous? ;Croyez vous que le rachat était la l' option la plus adaptée ds le contexte?
  • @keno

    La dette à long terme de DOL est actuellement de 1,061 milliard $ et ils peuvent générer pratiquement 400 millions $ en FCF par années, je ne trouve pas ça trop alarmant en raison de la prévisibilité élevée de leurs FCF futurs. Mais il est vrai que le programme de rachat semble assez agressif, compte tenu de l'évaluation actuelle du titre. Pour ce qui est du dividende de DOL, je ne vois pas en quoi c'est une mauvaise chose étant donné qu'ils génèrent des liquidités excédentaires; les actionnaires sont libres de faire ce qu'ils veulent avec leur dividende. En raison de la qualité de leurs bénéfices, je crois qu'il est préférable qu'ils aient un certain niveau d'endettement et qu'ils distribuent une partie de leurs liquidités excédentaires plutôt que de chercher à diminuer leur endettement à tout prix. En 2019 DOL pourra exercer une option pour acheter des actions de Dollar City, une chaîne présente au Guatémala et à Salvador. J'ignore la somme qu’ils auraient à débourser pour ça, il serait probablement intéressant qu’ils paient en partie en actions si leur multiple demeure élevé, mais je crois que ce qui serait préférable à l'heure actuelle serait d'accumuler des liquidités pour peut-être verser des dividendes spéciaux à l'occasion; tout en gardant l'option de faire des rachats dépendant du niveau de l'action.


    Sinon, qui sait? Pourrait-on voir une fusion ou une acquisition entre Dollarama et 99 Cents Only Stores; qui est une chaîne de la Californie appartement à une firme de PE et au RPC qui est dirigé par un ancien de Dollarama et Couche-Tard. La firme de PE voudra vendre sa participation un jour. 99 Cents possède environ 350 magasins ce qui pourrait augmenter le nombre de magasins de DOL d'un tiers.

  • juin 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Je ne suis pas sur que Stephan Gauthier soit encore chez 99 Cents Only Stores. J'ai pas pu trouver l'info.

    Vente par Magasins:
    Dollarama 2,5 M.
    99 Cents    5M.

    http://www.tvanouvelles.ca/2013/08/12/le-depart-de-gonthier-nebranle-pas-dollarama-1

  • Effectivement, Stéphane Gonthier qui était un dirigeant de Couche-Tard et de Dollarama ne travaille plus chez 99 Cents Only Stores.

  • Petit jeu questionnaire estival:
    1)prix pour le quatuor silencieux
       pas de retour de marchandises,pas de produit périssable,pas de publicité et pas de carte de crédit 
       quelqu'un a une idée des économies générées annuellement pas l'absence de ces frais d'exploitation?
        Quel est l"impact sur le bénéfice net? 
    2)Vous êtes acheteur en chef,quel ligne de produits vous introduiriez immédiatement ?
    3)Qui devrait être recruter pour renforcer l'équipe de direction?(Elon Musk exclus)
    4)En examinant les rivales de DOL. qu'ont t-elles comme avantages que DOL n'a pas?
    5)Pensez-vous que DOL existera encore ds.10 ans?Possibilité d'un autre RONA?
    6)Dans votre boule de cristal,voyez-vous émergez un autre DOL. tous secteurs confondus?
  • 1) Ce n'est pas quantifiable, donc je ne perdrais pas de temps à essayer d’estimer ça. Mais tu as raison que ce sont des points importants. 


    2) Je n'ai pas vraiment d'idée, mais je n'introduirais pas de lait comme ce fut récemment discuté à l'assemblée des actionnaires. Sinon, des investissements dans les T.I. et dans les processus d’approvisionnement comme ils le font peuvent toujours aider les détaillants à être plus productifs. 


    3) Je ne vois pas ce qui pourrait être changé. Pourquoi changer une formule qui va déjà très bien?

     

    4) Dollarama n'a pas vraiment de rivaux importants dans la plupart des provinces si on s'en tient seulement aux magasins du dollar. Il y a cependant des rivaux qui peuvent vendre le même type de produits qu'eux et je dirais que le plus important serait Walmart. Je dirais que le principal avantage de Walmart comparativement à Dollarama est le fait qu'il offre une gamme plus importante de produits en magasin. Cela leur permet d’attirer des gens à la recherche de plusieurs produits différents qui sont susceptibles de faire d’autres achats que ceux qu’ils avaient prévu. Mais bon, cela dit Dollarama est différente de Walmart et ils ont aussi des avantages que Walmart n’a pas. 


    5) Je crois que Dollarama va toujours exister dans dix ans, c’est un des rares détaillants qui n’a pas vraiment à craindre la popularité du magasinage en ligne, car ça ne touche pas vraiment le type de produits qu’ils vendent. Pour ce qui est de la possibilité d'un ''autre Rona''. Je déteste cette expression; chaque cas est unique en lui-même. Rona a fait face à de la compétition féroce provenant de Home Depot et les ventes des quincailleries sont plus cycliques que les ventes des magasins du dollar comme Dollarama. Il y a Dollar General qui est présente au Canada, mais je crois qu’il sera difficile pour eux de s’implanter dans toutes les régions du Canada, car Dollarama est déjà bien implanté dans plusieurs villes et quartiers qui n'ont pas de place pour un autre magasin du même type que Dollarama.


    6) Je n'aime pas l'expression ‘’un autre Dollarama’’, mais si on chercher une entreprise qui a des possibilités de croissance intéressantes, je crois que GDI dont j’ai déjà écrit sur ce forum est intéressant. L’action de GDI est aujourd'hui à un prix raisonnable, mais il faut dire qu'ils ont connu des difficultés depuis leur IPO il y a plus d'un an. Il y a aussi Sleep Country (ZZZ) dont j'ai aussi mentionné sur ce forum, mais le titre semble assez bien évalué à l'heure actuelle et leurs possibilités de croissances ne sont pas de la même mesure que celles de Dollarama il y a cinq ou six ans. Sinon, il y a une chronique intéressante de Carl Simard sur Boyd (BYD.UN) qui a paru dans la dernière édition du journal Les Affaires; je ne suis pas un détenteur de parts de Boyd, mais ça semble une histoire intéressante au niveau de la croissance dans une industrie fragmentée dont Boyd semble être le seul joueur important à l’échelle nord-américaine. 

  • C'était aussi une question que j'avais abordé il y a quelques mois
    Petit jeu questionnaire estival:
    1)prix pour le quatuor silencieux
       pas de retour de marchandises,pas de produit périssable,pas de publicité et pas de carte de crédit 
       quelqu'un a une idée des économies générées annuellement pas l'absence de ces frais d'exploitation?
        Quel est l"impact sur le bénéfice net?
  • http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201608/19/01-5011983-dollarama-envisage-la-vente-en-ligne.php

    Est-ce que quelqu'un qui suit la compagnie sait s'ils ont deja fait mention de la vente en ligne dans leurs communiques? Merci.



  • Encore de superbes résultats pour Dollarama pour l’année venant de se terminer au 31 janv. 2017.


    https://finance.yahoo.com/news/dollarama-report-fourth-quarter-fiscal-235400198.html


    - Revenus en hausse de 11,8%
    - Ventes comparables en hausse de 5,8% (après une hausse de 7,3% l’année précédente)
    - BPA en hausse de 23,7% à 3,71$ /action
    - Marge nette de 15%
    - Diminution du nombre d’actions de 6% suite aux rachats d’actions
    - A ouvert 65 magasins
    - Termine l’année avec 1 095 magasins (voit maintenant la possibilité d’avoir 1 700 magasins au Canada versus 1 400 auparavant)
    - Carte de crédit sera acceptée dans la prochaine année


    En bref, des résultats qui surpassent encore les attentes mais une évaluation assez généreuse. Par contre, les marchés ont aimé aujourd’hui, +11%!





  • Je ne sais pas si je focusse sur la bonne chose dans le cas de Dollarama, mais j'ai de la difficulté à m'enlever de la tête son bilan malgré son modèle d'affaires facile à comprendre et sa croissance 

    Équité des actionnaires : 
    Q3 2017 : 200.4 millions
    Q4 2017 : 100.3 millions

    Dette à long terme
    Q3 2017 : 989.8 millions
    Q4 2017 : 1 050.1 millions

    Dette à long terme sur Équité
    Q3 2017 : 494.03%
    Q4 2017 : 1 047.13%

    Quand on sait que la dette sert à financer les rachats d'actions et non pas la construction de nouveaux magasins, m'essemble qu'une petite pause des rachats et un petit assainnissement du bilan (je ne veux pas nécessairement que la compagnie aille 0 dette) serait le bienvenue. 

    Même sans les rachats d'actions, il y aurait quand même (mais évidemment moindre) croissance du BPA.
  • Je ne sais pas si je focusse sur la bonne chose dans le cas de Dollarama, mais j'ai de la difficulté à m'enlever de la tête son bilan malgré son modèle d'affaires facile à comprendre et sa croissance 

    Équité des actionnaires : 
    Q3 2017 : 200.4 millions
    Q4 2017 : 100.3 millions

    Effectivement, cela a aussi capté mon attention.
    L'équité est passé de 445.6 millions à 100.3 millions en 1 an.

    A la note 12f, il est écrit:






    As at January 29, 2017, the deficit was $342,957 as a result of: 1) an opening deficit, as at February 1, 2016,
    of $62,375; 2) net earnings of $445,636; 3) dividends declared of $47,440; and 4) cash paid for the
    repurchase of common shares under the Corporation’s normal course issuer bid of $678,778. The portion
    of the price paid by the Corporation to repurchase common shares that is in excess of their book value is
    recognized as a reduction in retained earnings, whereas the portion of the price paid for the common
    shares that corresponds to the book value of those shares is recognized as a reduction of share capital. 

    J'ai pas vu ca souvent dans un rapport annuel.

    Il me semble qu'il devrait y aller plus mollo sur le rachat d'actions et conserver plus de cash pour les imprévus.

    Est-ce que je me trompe ?






  • 2017 Pershing Square Challenge

    Une équipe a choisi de présenter Dollarama en finale cette année. Ils n'ont pas gagné, mais c'est très intéressant d'entendre leur analyse. 

    Voici le lien : 



    Vous trouverez la présentation de Dollarama aux alentours de 54 minutes.

    C'est l'équipe qui a présenté Yum China qui a gagné le prix de 100 000$. 

    Bon visionnement.
  • Encore d’excellent résultats pour Dollarama pour le trimestre se terminant au 31 juillet 2017.

    Revenus ont augmenté de 11,5%
    Ventes comparables ont augmenté de 6,1%. Wow!
    Marge brute s’est améliorée, passant de 38,4% à 39,6%. Wow!
    Marge nette s’est améliorée, passant de 14,6% à 16,2%
    BPA ont augmenté de 30,6%, passant de 0,88$/action à 1,15$/action
    Rachat d’actions a diminué le nombre d’actions d’environ 5%

    Les deux seuls points négatifs, l’équité est négative en raison des nombreux rachats d’actions. Le tout est financé par de la dette. La dette à long terme est de 1,5 G$ au 31 juillet 2017, c’est beaucoup en terme absolu. Par contre, en comparant avec les profits et le bilan, c’est pas mal moins alarmant. Cela représente environ 3X les profits annuels ou environ 4X les FCF.




  • 30 mar modifié Vote Up0Vote Down
    Une autre année solide pour Dollarama


    Le titre à 156$ est trop cher a mon avis ! La croissance du bpa du dernier trimestre est de 17%.

    Avec une dette à 2 X BAIIA et une croissance du bpa futur autour ou sous 20%, je trouve le titre cher. Il faudrait un bpa de 7,80$ avec un C/B X 20 pour justifier ce prix selon moi. 

    Je ne possède plus d'actions depuis un bout malgré la belle envolée du titre.
  • Belle fenêtre d'achat ce matin sur DLTR dont la moitié des magasins sont aussi rentables que DOL et qui vendent encore à moins de 1,25$....
  • 5 jun modifié Vote Up0Vote Down
    Marcky a dit :
    Belle fenêtre d'achat ce matin sur DLTR dont la moitié des magasins sont aussi rentables que DOL et qui vendent encore à moins de 1,25$....
    Effectivement c’est un coup sûr, j’ai lu le conférence call et selon moi rien ne justifie cette chute
  • Il fallait bien s'en attendre pour Dollarama aussi :

    The company, which has been facing increased competition from U.S.-based operators such as Dollar Tree (NasdaqGS:DLTR - News), said bad weather in April delayed customer demand for summer products by several weeks.  Shares of the company fell 4.6 percent to C$149.5 in morning trade on the Toronto Stock Exchange.  Dollarama, which has more than 1,000 stores across Canada, said same-store sales rose 2.6 percent in the first quarter.
  • Peut être que ça fera comme wal mart qui a fini par(faire) enterrer Zellers et Sears à
    force de faire de la compétition (dé) loyale. C'est dûr à dire et encore probablement plus à croire à moins de l'avoir v(éc)u mais bon, qui vivra verra. (Ces articles ne sont pas tous récents mais francophones dumoins) http://www.journaldequebec.com/2017/05/30/dollar-tree-veut-concurrencer-dollarama-au-quebec https://www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/dollarama-se-lance-dans-la-vente-de-gros/603202


  • Je m'apprêtais à citer le même article que toi, iSmile. Je ne suis pas actionnaire, je surveille le prix de Dollorama depuis un bout, mais je n'ai pas encore lu les É/F. Avec la baisse du titre de 18% d'aujourd'hui, je me suis demandé s'il y aurait une occasion d'achat, mais juste en voyant le P/E de 27.75 sur Yahoo je trouvais que ça avait l'air encore un peu cher.  Ce passage de l'article a achevé de me convaincre que ce n'était pas une urgence de lire les É/F en  fin de semaine, c'est probablement pas encore une occasion d'achat : '' Chinese retailer Miniso is expected to make a big move in the country with the opening of 300 stores nationwide over the next three years. This is on top of dealing with U.S.-based Dollar Tree’s Canadian expansion.''

    Un élément plus positif, en lisant sur Costco, j'ai vu que les dollar stores profitaient eux aussi ces temps-ci de la fermeture des Toys'rus aux États Unis, en ce qui à trait à la vente de jouets. Je ne sais pas quelle est l'importance du marché américain pour Dollorama par contre.
  • Cette vedette de croissance frappe un mur pour les 6 premiers mois avec 11% seulement.

    À ce rythme on se dirige vers un bpa de 1,68$. À 20 x profit = 33,67$ / action.

    Malgré la baisse à 43$ je juge ça trop cher.
  • 20 fois serait même cher payé si la croissance ne devait être que de 11% à l'avenir.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.