Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

RAP/REER/Hypothèque

Grande question pour ceux qui ont utilisé le RAP, ou pour les autres qui auraient une opinion sur le sujet?

Est-ce que vous remboursez votre RAP au rythme minimum, , et préférer plutôt cotiser au max à votre REER, ou alors vous tentez d'abord de rembourser votre RAP le plus vite possible, vu le coût d'opportunité de laisser ce gros montant d'argent admissible à profiter à l'abri de l'impôt non-utilisé?

Évidemment, dans un monde idéal, on max ses REER, on paye son hypothèque, on remplit sa marge hypothécaire que l'on déduit, on max les REEE, les CELI et compagnie..mais en réalité, je ne suis pas en mesure de faire tout ça pour l'instant.

Bref, je me demande si je suis mieux de considérer mes versements en REER comme remboursement accéléré de mon RAP (qui ne me donne pas de déduction) ou alors de maxer mes REER (qui me donne des déductions) et voir après si je rembourse mon RAP au rythme minimum ou plus si je peux, versus hypothèque, CELI, autre?

Réponses

  • 14 Réponses trié par Votes Date
  • Puisque c'est la même argent qui te sert à payer ton RAP ou à économiser dans tes REER, je rembourserais le minimum dans le RAP et cotiserait autant que possible dans le REER.  Comme ca avec le même argent tu as en plus les déductions d'impôts.  C'est sur que si tu peux cotiser au maximum à tes REER et qu'il te reste encore des $$$, alors tu peux rembourser ton RAP ou l'investir dans un compte non enregistré.  Je ferais le 2e, soit le compte non enregistré en gardant au minimum le remboursement du RAP.
  • à moins de penser avoir une augmentation de salaire et vouloir retarder l'utilisation de ses REER, j'imagine que c'est mieux de rembourser au minimum le rap tant que tous nos REER ne sont pas utilisé.

    (Par exemple quelqu'un qui sait qu'il finira sa résidence de médecine dans quelques année et qui a fait un rap, va peut-être rembourser au maximum son RAP et utiliser 60k de reer d'un coup la première année qu'il fera 220k).

  • LStPierre a dit :


    (Par exemple quelqu'un qui sait qu'il finira sa résidence de médecine dans quelques année et qui a fait un rap, va peut-être rembourser au maximum son RAP et utiliser 60k de reer d'un coup la première année qu'il fera 220k).

    Maman pourquoi j'ai pas fait médecine?

    :-((
  • Tu as raison Pat, car au fond, je veux avoir le maximum d'argent maintenant, donc je dois cotiser autant que possible à mes REER qui me donnent droit à des déductions dans mes poches.

    LStPierre, ton exemple avec un résident en médecine est bon, lorsqu'on sait qu'on aura un impôt marginal substantiellement plus élevé à court/moyen terme, autant attendre.
  • jfmorissette a dit :

    LStPierre, ton exemple avec un résident en médecine est bon, lorsqu'on sait qu'on aura un impôt marginal substantiellement plus élevé à court/moyen terme, autant attendre.
    Le problème avec plusieurs médecins c'est justement qu'ils attendent trop.  Beaucoup se disent que c'est pas grave, j,ai un bon salaire, j'économiserais plus plus tard...  Et là ils dépensent tout et n'arrivent plus.  Vous seriez surpris comme peu de médecins deviennent riches.
  • Patofthepig a dit :



    Le problème avec plusieurs médecins c'est justement qu'ils attendent trop.  Beaucoup se disent que c'est pas grave, j,ai un bon salaire, j'économiserais plus plus tard...  Et là ils dépensent tout et n'arrivent plus.  Vous seriez surpris comme peu de médecins deviennent riches.

    Très vrai et plusieurs ont même des faillites à leur dossier.
  • patofthebig, c'est pour ça que j'ai mis en résidence, alors qu'ils sont autour du salaire minimum ;)

    La première année de leur vrai salaire, il devraient en profiter pour prendre un montant ridicule de reer accumulé d'un coup ;)

    J'ai pas de doute que même des médecins à 300k puisse avoir des problèmes d'argents, bien souvent les dépenses doivent suivre, surtout avec ce genre de salaire que l'on pense "garantie".
  • Et l'endettement des étudiants en médecine est souvent incroyable. Les banques sont très "gentilles" avec eux.
  • LStPierre a dit :

    J'ai pas de doute que même des médecins à 300k puisse avoir des problèmes d'argents, bien souvent les dépenses doivent suivre, surtout avec ce genre de salaire que l'on pense "garantie".




    Je connais tres bien le domaine, et voici ce qui se passe pour plusieurs: fin des études avec une dette de 100K, plus une voiture neuve et train de vie élevé dès la premiere année.  Comme ils n'ont pas d'accomptes provisionnels la première année, certains nouveaux medecins se ramasse avec une facture d'impôt plus grosse que prévu au début de l'an 2 et en plus a faire des accomptes au courent de cette même 2e années.

    Et des médecins qui font 300k, c'est pas la majorité.  Selon les dernieres statistiques de 2011, un omni fait en moyenne 211k par année et un spécialiste 334k pour une moyenne de 275k mais c'est avant dépenses profesionnelles, donc enlève un 25-30% en moyenne.  c'est sur qu'ils sont pas à plaindre mais y a pas de retraite qui vient avec, pas d'assurance salaire, etc...  Pas de culture de l'argent et d'investissement mais plutot une culture de dépense.  Donc je maintient que malgré ces hauts revenus, moins de médecins qu'on pensent se retirent riches.  Et oui, il y en a qui font faillite et qui ont des problèmes d'argent, j,en ai connu plusieurs.

     

  • LStPierre a dit :

    patofthebig, c'est pour ça ...



    C'est pas moi qui a dit que je suis big :-)) je suis plus du genre pig.


     
  • Et question REER pour medecin...la plupart sont incorporés. Donc c'est du revenu d'entreprise.
  • Il faut plusieurs année de résidence sans avoir une fiscalité d'entreprise et ou ils ont besoin de leur salaire entre 40k et 60k avant d'être médecin je crois ?

    Ils accumulent pas mal de place dans leur REER durant cette période.

    C'est quand même un 5-6 ans autour du salaire minimum (vu les nombres d'heure, quoi qu'il ne font peut-être plus 80 heures et dormir sur place comme dans le temps) pour plusieurs.

    Mais effectivement une bonne partie sont incorporés et il faut prendre ça en compte que oui y'ont des dépenses d'entreprises, mais aussi une belle fiscalité.
  • Patofthepig a dit :


    C'est pas moi qui a dit que je suis big :-)) je suis plus du genre pig.


     

    Ah ok c'est Patof the big!
    :-))
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.