Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Construction d'un portefeuille

Ça pourrait être intéressant de démarrer un fil sur la construction de portefeuille. C'est un sujet dont on entend peu parler mais qui peut avoir un impact sur les rendements d'un investisseur autonome. On pourrait y partager nos différentes approches (nombre de titres, pondération max pour un titre, répartition des pondérations, etc.)

Pour ma part, c'est un sujet qui me préoccupe davantage depuis quelque temps. Dans la majeure partie de ma vie d'investisseur, je ne me suis pas trop soucié de ça et mon portefeuille pouvait être réparti de façon un peu aléatoire au fil des succès et échecs de mon stockpicking. 

Voici donc mon approche actuelle. J'ai présentement un portefeuille de 20 titres. Ma plus grosse position représente 14% et ma plus petite 1.6% 

Je diviserais mes 20 titres en trois catégories :

1. Les positions historiques (7 titres)

Ce sont des titres que je possède depuis plus de 5 ans. Si je les ai encore en portefeuille après toutes ces années, c'est évidemment parce qu'ils ont tous bien performé. Ce sont les piliers de mon portefeuille et ils représentent environ 60% de sa valeur pour une pondération moyenne de 8.5% par titre.

2.  Les positions "moyennes" (6 titres)

Des titres détenus depuis 2 à 5 ans. Environ 22% du total de mon portefeuille pour une pondération moyenne de 3.5% Je les qualifie de "moyennes" pour la durée de détention et la pondération mais aussi pour le rendement... Sur les 6 titres, trois vont bien et pourraient être un jour des positions historiques mais les trois autres ressemblent de plus en plus à des erreurs d'investissement...

3.  Les recrues (7 titres)   

Moins de 2 ans de détention. 18% du total du portefeuille pour une pondération moyenne de 2.5% Certainement le groupe le plus intéressant ! Leur rendement m'importe peu en raison du temps de détention limité (5 sur 7 sont dans le rouge....) . J'aime bien l'idée d'avoir plusieurs petites positions dans des titres à fort potentiel. Si la thèse ne fonctionne pas, l'impact n'est pas énorme en raison de la faible pondération. Si ça fonctionne, je peux toujours augmenter la pondération à mesure que la thèse se valide.     
 

Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.