Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Je me lance

Alors je viens d'ouvrir mon compte Questrade.

C'est épeurant je dois dire tellement que ca pose des questions auxquelles on ne saitpas quoi répondre, du genre long calls and puts machinchouette.

J'ai décidé de transférer ~$9k de locked-in RRSP vers Questrade ainsi qu'un autre $9k dans un RRSP normal. J'en ai aussi profité pour ouvrir un CELI. Il me reste 15 pages de papiers à signer et j'imagine qu'un de ses 4 tout sera configuré pour que je puisse commencer à acheter des ETF ou des titres.

En tout cas je dois dire que de débuter dans ce domaine ce n'est vraiment pas pour n'importe qui.. Une fois débuté ca doit être simple, mais disons que la marche est haute quand tu dois remplir leurs formulaires d'inscription.

Maintenant, que suggerez-vous comme ETF/Actions? Je compte être assezx passif surtout pour les deux REERs, j'ai encore 35 ans à les faire fructifier donc je n'ai pas peur d'être agressif (c'est locked-in en plus donc je ne peux même pas retirer anyway)
«1

Réponses

  • 53 Réponses trié par Votes Date
  • Achète le titre d'une société que tu es convaincu qu'elle fera encore bcp de profits à tes vieux jours. Si ton premier achat peut être un «bon coup», tu pourrais avoir une longueur d'avance sur à peu près tout ceux qui ont commencé!!
  • Si tu veux être passif évite l'électronique et l'aerospace.
  • Mon avis : n'écoute que toi même, fais tes devoirs, prends de grosses marges de sécurité, si possible sur actifs lorsque tu débutes, parce qu'ils sont déjà là et qu'il suffit de s'assurer qu'ils ne vont pas partir dans un futur prévisible pour ne pas perdre de sous. Une marge de sécurité sur capacité bénéficiaire peut aller, mais il faut pouvoir reconnaître une franchise de qualité : ton risque d'erreur est plus grand.

    N'oublie pas que les fluctuations du marché sont tes amies, et personne ne te force à vendre si ça baisse. Au contraire, il peut s'agir d'une superbe opportunité d'en reprendre pour encore moins cher.

    Avec tout ça, tu ne devrais pas perdre d'argent, et tout le reste, c'est du bon !

    Un exemple (qui n'est pas une recommandation, puisque tu n'écoutes que toi même :-)) : tu peux regarder la discussion sur Lakes Entertainement, où GroupePretoria et moi avons une position.

    Nous avons acheté avec une marge de sécurité sur actifs supérieure à 50%, probablement même à 66%. Je n'attendais pour ma part rien de phénoménal dans un futur proche, mais une toute petite bonne nouvelle a déjà fait bondir notre titre de 30% (à mon grand regret d'ailleurs, car j'étais prêt à reprendre le mois prochain au même prix). Je pense que ce type d'investissement est ce qu'il y a de moins risqué, et tu peux parfaitement rester passif. Bien sûr, ce n'est que mon avis et le tien est le plus important.

  • avril 2012 modifié Vote Up-1Vote Down
    Moi aussi je pensais me lancer (en partie seulement 50% de mes REER qui ne représente pas une grosse somme).

    Je pensais y aller majoritairement:
    - Ford
    - Intel

    Deux compagnies que je verrais bien faire d,ici ma retraire (je ne serais surpris si Intel devienne encore plus une des plus grosses entreprises du monde).

    pour le reste (environ 15-20%):
    J'aime bien Fortress Paper Ltd. que vous discuter beaucoup ici (en entrevu l'entreprise semble assez directe et honnête)
    Et du penny stock soit Sandstorm Metals and... ou Pétrolia.

    Par la suite si je continue de transférer mes REER vers la bourse j'irais peut-être majoritairement sur des compagnies que je considères mal-aimés par rapport à ce qu'elle valent peut-être (AIG, BP, BAC, WalMart, Microsoft, Generals Motors, etc..).

    J'aimerais bien commencer des DRIPS, peut-on en acheter avec Disnat (ou autre courtier) ou il faut passer par l'entreprise elle même ? 

    Peux-t'on avoir un DRIP dans un REER ou un CELI pour ne pas avoir a trop se casser la tête avec l'impôt (avec un achat d'action pour chaque versement de divident qui se fait tous seul...)
  • Les conseils qui ont été donnés jusqu'à maintenant me semblent judicieux. 

    Je rajouterais de bien faire la distinction entre des compagnies stables et profitables, et des compagnies qui ont encore la preuve à faire qu'elles peuvent rémunérer leurs actionnaires.  Je parle ici de compagnies qui ne font pas de profits telles que Fortress Paper et Sandstorm Metals. La tentation est forte de spéculer sur un revirement ou un scénario idéal, mais très souvent la réalité peut nous rattraper et notre enthousiasme initial peut se transformer en entêtement et en déni. 

    Bref c'est important de gérer nos émotions, et il ne faudrait investir dans de telles compagnies que des sommes qu'on est prêt à perdre entièrement.  Après, chacun son niveau de confort :-)  C'est en faisant des erreurs qu'on apprend le mieux.

  • Je ne peux pas croire ce que je lis. Êtes-vous réellement en train de proposer à un jeune qui veut faire ses débuts en bourse d'acheter du Fortress Paper, Sandstorm ou Lakes Entertainment? Voyons donc, vous lui rendez pas service!
  • Je suis d'accord avec Empcod au sujet de la spéculation, plus j'avance en connaissance plus je me rends compte qu'avec le recul j'ai rarement fait d'argent quand je spéculais ( comprendre investir dans une compagnie qui fait peu ou pas d'argent, dernierement AEterna Zentaris qui malgré au dernier stade du développement de leur médicament phare ont échoué et le titre a joyeusement dégringolé.)

    Mes derniers achats sont plus "safe"!
  • avril 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Je ne peux pas croire ce que je lis. Êtes-vous réellement en train de proposer à un jeune qui veut faire ses débuts en bourse d'acheter du Fortress Paper, Sandstorm ou Lakes Entertainment? Voyons donc, vous lui rendez pas service!
    Non tu m'as mal compris, je suggérais justement l'inverse ! 
  • Mon meilleur conseil que j'ai recu est d'investir dans quelque chose que je comprends !!   
  • Je ne peux pas croire ce que je lis. Êtes-vous réellement en train de proposer à un jeune qui veut faire ses débuts en bourse d'acheter du Fortress Paper, Sandstorm ou Lakes Entertainment? Voyons donc, vous lui rendez pas service!




    Le meilleur conseil que je te donne est de ne pas écouter aucun conseil car c'est de cette façon que tu vas te rendre compte que tu devras revenir les lire dans 3 mois afin de commencer à investir pour vrai.

     

    A mes débuts, j'ai acheté du nortel qui était rendu à 0,09$ en me disant que lorsque le titre remontra à 120$, je serai millionnaire. 1 semaine plus tard, le titre monte à 0,50$ et je me crois Bruce le tout puissant. J'écoute l'émission argent et un analyste dit que ce titre là c'est de la marde et de le vendre au plus vite. Le lundi suivant je le vend à 0,30$ et je viens de tripler mon premier investissement boursier sans savoir ce qui s'est produit. 2 mois plus tard, j'apprend que la compagnie est en faillite et c'est à ce moment que j'ai compris qu'il faut comprendre dans quoi on investi. Depuis ce temps, j'ai un rendement annuel qui dépasse de 12% le marché en moyenne. Le meilleur outil pour apprendre à devenir bon, est de se planter solide.

    P-O, si tu lui dit d'investir dans ce qu'il connait et qu'il investi dans McDo, dans un an il va se rendre compte qu'il n'a rien appris. Les premières compagnies ne restent jamais dans un portefeuille d'investisseur et c'est normal. Il a juste 9K$. Il en perdra au maximum 4,5K$. C'est rien comparé à ce qu'il gagnera dans les prochaines années. Il est inutile de tenter de ne pas perdre de l'argent lors des premières transactions. C'est en perdant que tu gagneras. When you lose, don't lose the lesson disait un vieux sage.

  • En fait j'ai deux fois $9k.. un locked-in et un non, ca fait rien en tant que tel sauf que c'est deux comptes différents.

    Donc $18k à placer à la fin mai (dès que je reviens de voyage). Je pensais prendre un mix d'ETFs, un peu de REITs, au lieu d'investir dans des titres individuels.

    Après ca quand je pourrai plus analyser les discussions ici, je comptais acheter des titres individuels dans le CELI et laisser mes REERS tranquilles avec les ETFs.
  • Sam, perdre beaucoup d'argent n'est pas la meilleur façon d'apprendre c'est la façon de décourager et tout laissez tomber.  Investir dans MCDO et faire peu d'argent et se rendre compte que Tim hortons aurait été un meilleur choix et comprendre pourquoi ça c'est la meilleur façon d'apprendre selon moi.

  • avril 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Je pensais prendre un mix d'ETFs, un peu de REITs, au lieu d'investir dans des titres individuels.

    Après ca quand je pourrai plus analyser les discussions ici, je comptais acheter des titres individuels dans le CELI et laisser mes REERS tranquilles avec les ETFs.


    Beachboy, tu n'as pas de conseil a prendre, je pense que tu as tout compris!
  • Si j'ai un conseil à donner, c'est d'investir dans des titres que tu penses bien comprendre. Peut-être que tu te rendras compte plus tard que tu ne comprends pas les compagnies autant que tu le croyais, mais si tu as fait tes devoirs, c'est le mieux que tu pourras faire. Plus tard, tu feras encore mieux. Ne fais pas l'erreur que plusieurs ont fait d'investir d'abord dans des entreprises qu'ils ne comprennent pas vraiment!

    Et en même temps, je dirais, n'ai pas peur de te lancer, il n'y a rien comme se mouiller pour vraiment apprendre!

    Bonne bourse!

    P.S. À titre personnel, je ne crois pas que tu ne sois obligé de nous dévoiler exactement les montants que tu possèdes..ça reste internet ici et je crois que c'est une information privée..libre à toi de la partager, mais on n'a pas besoin de le savoir pour avoir les discussions que l'on a!
  • J'ai possédé Ford entre fin 2008 à mi 2010. Faites attention, c'est une cyclique. On ne peut pas la garder trop longtemps.
  • Merci Sergio. on peut dire que tu as acheté et vendu a des bon moments.

    Avez vous des Dividend reinvestment plan (DRIP), si oui avez votre courtier ou avec directement avec les compagnies, les banques canadiennes semble intéressante pour ce genre de placement (certaines donne un rabais d'un certain pourcentage du cours actuel des actions).

    Ford était intéressant à mes yeux a cause du buzz autour de leur modèle 2013 (comme la fusion) et leur nouvelle plateforme identique partout sur la planète qui devrait donner j'imagine des économies de développement dans leur prochain résultat.
  • Personnellement, j'adore la compagnie Ford dans son industrie particulièrement médiocre. Je n'ai plus l'action car la marge de sécurité ne me satisfait pas aujoud'hui : Je ne vous donne pas tort, c'est juste que ce n'est pas dans ma philosophie de prendre un risque par rapport à cette marge. En plus, GM est moins chère dans la même industrie aujourd'hui, ce qui ne me rassure pas particulièrement, car le bilan de GM est beaucoup plus solide que celui de Ford.

    A ce niveau du cycle auto (3,5 années après son bas), je refuse de payer plus de 5 fois les bénéfices pour me porter acheteur, mais je suis peut être trop prudent. Je n'ai de pas de vérité révelée sur le sujet.

    Par ailleurs, je réagis à la remarque que je propose Lakes à un débutant : c'est faux, je ne propose rien à personne, je ne suis pas marchand :-). Je dis simplement que, si on le comprend bien, cet investissement a une énorme marge de sécurité sur actifs, et que le risque de perte est limité de ce fait. Je préconise d'avoir une marge de sécurité sur actifs d'au moins 50%, pas spécialement l'action Lakes ! C'est pareil pour AIG : je ne prêche pas pour ma paroisse, car moins les autres achètent mes actions, plus je pourrai en accumuler à des prix ridicules.

  • Quand tu dis refuse de payer plus de 5 fois les bénéfices, c'est tu par rapport au profit par action (EPS).

    Disons avec Ford
    EPS: 5.01
    Prix d'action: 11.41, 

    Dirais tu que tu pais environ 2.3 fois les bénéfices, ou c'est plus une question de market cap total et de bénéfices total ?

    Quand tu dis que GM est moins chère c'est parce qu'elle a de plus gros revenu brute et un market cap plus petit que Ford ?
  • Comme Sergio dit attention a Ford c'est une cyclique et le titre a beaucoup monté depuis son plancher de 2008, il se peut que la valeur de la compagnie représente maintenant la juste valeur du titre particulièrement avec un endettement aussi considérable!
  • En fait, pour Ford, je ne considère pas que le prix à payer est sa Market Cap. Parce qu'en acquérant Ford, nous allons acquérir son cash + ses dettes (notion d'Entreprise Value -> EV). Le bénéfice (plutôt le Free Cash Flow idéalement, mais je prendrai l'EBITDA pour simplifier le raisonnement par la suite) de Ford doit être, pour moi, rapporté à son EV. L'EPS publié par Ford l'an dernier inclut un crédit d'impôt : il ne correspond pas à une entrée de cash réelle. Ainsi, Ford dit qu'il font un bénéfice de 20 milliards, mais, en réalité, comme la case impôts est à environ -11 milliards, le bénéfice effectif est plutôt de 9 milliards, ce qui fait que l'on paie plutôt 5 fois les bénéfices par rapport à la Market Cap de 45 milliards, mais l'EV est de 120 milliards et représente 10 fois l'EBITDA. Je ne compte pas le plan de retraites dans ce raisonnement, il est donc pas tout à fait exact.

    L'EV de GM est plutôt dans les 20 milliards, mais, si je considère le plan de retraites assez mal fait, je pense que la vraie EV est plus proche de la Market cap. Il représente moins de 3x l'EBITDA, et le PE de 5 est ici bien "réel". C'est pour cela que si je devais me positionner sur de l'auto, je miserais sur GM plutôt que Ford. Je me m'attendrais pas à ce que le cycle auto puisse continuer au-delà de fin 2013 toutefois. Mais, si ça devait mal tourner, le bilan de GM est plus solide et on aura a priori beaucoup moins mal en étant long GM !

  • Merci Sergio, surtout que GM semble mieux placé dans les marchés ou les expansions sont possibles (comme la chine).

    Je trouve un peu bizarre le entreprise value (qui est plus le entreprise cost si j'ai bien compris) et d'y comparer l'ebitda, avec un tel calcul on aurait désavantagé une entreprise avec un très gros cash (microsoft, apple, etc...) non ?

    Merci beaucoup, et je comprends beaucoup mieux pourquoi Ford se vends à seulement 2.3 les "bénéfices".

  • le EV/EBITDA est une excellente mesure pour certains secteur d'activités, spécialement ceux qui n'ont pas besoin de réinvestir beaucoup de cash (CAPEX) pour maintenir leurs activités et qui n'ont pas beaucoup de dettes. Autrement, j'aime beaucoup mieux utiliser des ratios comme le Price to FCF ou le P/E.

    Si l'encaisse au bilan te dérange, tu n'as qu'à la déduire de ton EV mais assures toi au préalable que le management ne fera pas de conneries avec l'encaisse en le dilapidant dans des projets peu rentables. Aussi, assures-toi que le Ratio du Fond de Roulement est positif avant de déduire l'encaisse. Ce cash là qui est inscrit au bilan peut très bien ne pas être disponible si les passifs à court terme sont élevés.
  • EV = Market Cap - (cash & marketable securities) + dettes

    Dans l'EV de Ford, j'ai bien soustrait son cash et rajouté ses dettes.

    Donc, cette notion avantage bel et bien les MSFT de ce monde contre les entreprises endettées comme Ford (mais il y a bien pire dans le monde :-)).

  • J'avais l'habitude de considérer le EV comme étant le MKT CAP + DETTES...
  • Moi aussi j'avais lu que le EV était le prix qu'il en coûterais pour acheter l'entreprise, donc la dette la fait augmenté puisqu'en achetant l'entreprise tu achèterais aussi ces dettes.
  • Ma foi si c'est le prix à payer, c'est Market cap - position cash nette, donc Market Cap - (Cash - dettes), soit encore Market Cap - cash + dettes.

    Tant qu'on est d'acord qu'il faut ajuster par rapport au cash et aux dettes pour déterminer le prix à payer, tout va bien :-). Le reste c'est que du jargon ou du blabla... Le cash fait baisser le prix, puisqu'on acquiert "gratuitement" le cash la dette le fait monter comme vous le dites à juste titre.

  • Wow !  J'assiste à un cours en accéléré sur l'investissement sécuritaire; merci à vous les boys !

  • Avec l'abonnement on a accès gratuitement aux analyses MorningStar, j'en ai donc profité pour lire un peu sur une vingtaine de titre que je suivais dans mon portfolio virtuel google.

    Je me suis fait un petit tableau excel qui compare leur cour actuel et le fair value (la valeur du titre selon morningStar).

    General Motors à de loin le meilleur score (merci Sergio), Saputo le pire.

    Ford, bombardier, AMD, EA, Molson, GE, SNC, serait de bonnes affaires ces temps-si selon eux.

    Certain ici utilise ce genre d'analyse de compagnie pour leur stratégie portefeuille ?

    Pour commencer je pensais y aller avec des fonds communs et quelques positions symboliques sur des titres considéré sous-évalués (GM-Ford-Aig-BAC-Bombardier-Amd) et Intel pour le long terme pour commencer à suivre les nouvelles et rapports financiers des compagnies dont j'aurais des actions.

     

  • Hello,

    Je n'utilise que mes propres analyses car je n'aurai à m'em prendre qu'à moi-même en cas de souci, et puis, comme dit Berkowitz : "Trust but verify".

    Pour moi, je ne vois pas l'intérêt d'avoir à la fois GM et Ford dans un portefeuille diversifié ou non (même secteur, même qualité -> autant prendre le moins cher).

    Je me suis fait déjà mal sur AMD et met en garde contre cette boîte qui n'a aucun avantage compétitif sur Intel, des marges très faibles, et un bilan tout aussi faible. Pourtant, ayant des connaissances dans le secteur, je pensais avoir un avantage -> mais non. Heureusement que je n'avais pas une grosse position. J'invite à lire le bouquin de Greenwald (Value Investing) qui compare Intel et AMD et qui explique bien pourquoi AMD sera toujours en difficulté sur son marché. 

  • Bien d'accord avec AMD, je les crois capable d'avoir la solution graphique pour les deux prochaines consoles (X-box 3, PS4) en plus du Cpu pour le prochain play station, qui pourrait leur donner un dernier coup de fouet pour les ventes (mais pas avec de bonne marge cependant, surtout au début).

    Mais Intel risque d'arriver à une solution de processeur mobile (pour compétitionné ARM, la survit de microsoft sur le monde des tablettes dépends fortement d'une solution mobile PC, qui n'existe pas encore pour le moment rendant les tablettes Microsoft pratiquement sans aucun intérêt).

    Amd aura peut-être eu son heure de gloire autour de 2003-2006 avec ces opterons qui gagnait de la place chez les serveurs, moi aussi je me serais fait avoir comme vous.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.