Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Security analysis sixième édition vs troisième

J'ai acheté la sixième version récemment. Or je n'ai pas vu les fameuses formules de Graham. Walter Scloss faisait justement à ces formules de la troisième édition. Est-ce que vous savez si la troisème version est plus subtantielle (réf. formules) ou est-ce qu'il y a seulement  V=EPS*(8.5+2g) ?

Réponses

  • 15 Réponses trié par Votes Date
  • J'ai pas de commentaire sur la 3e edition mais je suis dans la lecture de la 6e et c'est un livre fort intéressant, surtout compte tenu que ca fut écrit dans les années 30.  Quand on dit que Graham est le père de l'analyse fondammentale, ca prend tout sons sens avec ce livre.  C'est plus poussé que L'Investisseur Intelligent qui s'adresse plus au grand publique que Security analysis.

  • J'ai emprunté ce livre à la bibliotheque et le CD n'est pas avec. Il y a beaucoup de réference au cd dans le livre alors je me demande si il est pertinent, si ca vaut la peine d'y jeter un coup d'oeil.
  • J'ai acheté la 6ième edition et j'ai peu regardé le cd, ce que je ferai prochainement. J'ai finalement aussi commandé la 3ième édition. Moi ce qui me fascine c'est comment les investisseurs utilisent ces termes sans connaître ses définitions originales ... marge de sécurité, valeurs intrinsèques, aubaines net-net..

  • Moi ce qui me fascine aussi dans cette lecture c'est à quel point il n'y avait pas de normes comptables uniformes et ou comment elles étaient suivi dans les années 20-30.  Les états annuels n'étaient même pas vérifiées dans ce temps la on dirait.  C'est fou comme les dirigeants pouvaient faire n'importe quoi au niveau comptable.

     

    C'est vrai que de nos jours ces termes n'ont plus la même signification que ce décrit Graham.     

  • Bon j'ai fini de lire la 3ième édition. Malgré les témoignages de Berkowitz et tous les autres grands investisseurs valeurs dans la 6ième édition, je crois que j'ai préféré la 3ième. Cette version (1951) me semble plus près de l'originale. 
    En espérant que cela puisse vous servir, je vous donne un exemple d'une formule que Graham utilisait pour des situations spéciales :

    Indicate annual return = GC-L(100 %-C)
    YP

    G be the expected gain in points in the event of success;
    L be the expected loss inpoints in the event of failure
    C be the expected chance of success, expressed as a percentage;
    Y be the expected time of holding in years
    P be the current price of the security

    utile pour rationaliser les choix en se basant sur nos propres hypothèses.

    Par contre, je n'ai pas retrouvé dans aucune de ces 2 versions ou mon livre l'investisseur intelligent la formule pour calculer la valeur intrinsèque d'une compagnie alors qu'une simple recherche via google indique : V=EPS*(8,5+2g). Et vous, avez-vous déjà vu cette dernière formule pour évaluer la valeur intrinsèque ?

  • Bon j'ai fini de lire la 3ième édition. Malgré les témoignages de Berkowitz et tous les autres grands investisseurs valeurs dans la 6ième édition, je crois que j'ai préféré la 3ième. Cette version (1951) me semble plus près de l'originale. 
    En espérant que cela puisse vous servir, je vous donne un exemple d'une formule que Graham utilisait pour des situations spéciales :




    Indicate annual return = GC-L(100 %-C)

    YP



    G be the expected gain in points in the event of success;

    L be the expected loss inpoints in the event of failure

    C be the expected chance of success, expressed as a percentage;

    Y be the expected time of holding in years

    P be the current price of the security



    utile pour rationaliser les choix en se basant sur nos propres hypothèses.



    Par contre, je n'ai pas retrouvé dans aucune de ces 2 versions ou mon livre l'investisseur intelligent la formule pour calculer la valeur intrinsèque d'une compagnie alors qu'une simple recherche via google indique : V=EPS*(8,5+2g). Et vous, avez-vous déjà vu cette dernière formule pour évaluer la valeur intrinsèque ?



    La formule est dans cette édition de The Intelligent Investor : http://www.amazon.fr/The-Intelligent-Investor-Rev-Ed/dp/0060555661/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1354009093&sr=8-1

  • excellent, c'est l'édition que j'ai, quelle page ? 
  • Bernard Mooney en a parlé le 14 novembre sur son blogue:

    http://www.lesaffaires.com/blogues/bernard-mooney/calculer-la-valeur-intrinseque-selon-benjamin-graham/551202

    merci ! je voudrais aussi voir ce que Graham explique à ce sujet dans son livre mais je n'ai pas encore trouvé. J'ai aussi débuté la lecture de Einstein of Money
  • "J'ai aussi débuté la lecture de Einstein of Money "

    Tu nous tiendra au courant si c'est une lecture enrichissante :)

     

  • Cette formule est complètement dépassée. Avec un taux de rendement des obligations si faible, même les titres à croissance négatives sont très fortement sous-évaluées. Ça fonctionnait quand les taux de rendements des obligations long terme sont de 15%.

     

     

  • Désolé Snowball, je connais juste le contenu par coeur mais pas les numéros de page. Je sais que c'est au chapite 11 (le concept d'analyse pour l'investisseur profane).

    @ Sam : Si le taux de croissance est de 0, cette formule donne un PE de 8,5. Je ne suis pas sûr que ce soit la plus franche "fausseté" du monde :-). Par ailleurs, il faut prendre des taux de croissance à long terme très conservateur (sur 10 ans) pour que cette formule puisse dire qqch. On ne prendra jamais un taux de croissance de 10 ou 20% l'an je pense (connaissant la prudence de Graham...) 

  • sans vouloir faire de spamming, j'avais écrit 2 articles au sujet de la biographie de Graham :

    Personnellement, je l'ai trouvé très enrichissant car le livre alterne entre des moments biographiques purs et des éclairages sur les concepts clés développés par Graham.
  • Désolé Snowball, je connais juste le contenu par coeur mais pas les numéros de page. Je sais que c'est au chapite 11 (le concept d'analyse pour l'investisseur profane).

    merci Sergio et Étienne !
    @ Pat, lecture très bien mais à lire après Investisseur intelligent et Security analysis. À ne pas lire pour les investisseurs qui pensent pouvoir prévoir les marchés :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.