Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Stella-Jones (SJ)

13

Réponses

  • Je ne suis vraiment pas un expert de SJ mais, selon moi, il n'y aura pas d'impact. Ma compréhension est qu'il s'agit quand même d'une business de proximitée, j'imagine que ça coûterait trop cher d'expédier les poteaux de téléphones et traverses de chemins de fer sur de longues distances et de leur faire traverser la frontière canada/us. Bref, les usines américaines doivent servir les clients US avec du bois US et les usines canadiennes doivent servir les clients canadiens avec du bois canadien...

    image
  • Et je ne crois pas non plus que Trump veule perdre les emplois US des activités de Stella-Jones, au contraire. Mais ce que veut Trump, bien malin qui sait...
  • Merci bien Philippe, ça semble effectivement logique...
  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Fin d'année 2016 plus difficile que prévue. Selon la BN, la direction s'attend à des revenus à peu près similaires pour 2017. L'action perd présentement (10:30) 8%.
  • Je conseille d'aller boire une bonne Stella et de relaxer. Par un beau jour d'été, sur une terrasse, je prendrais une autre Stella, bien froide, et là je regarderais le prix de l'action. :)

    Marc, es-tu satisfait de ton abonnement avec Globe Investor? As-tu accès à des filtres de recherches? Peux-tu en parler un peu. Merci.
  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    GlobeInvestor: pas très satisfait pour l'instant. J'ai l'intention de maintenir l'abonnement pour quelque temps, question de donner une chance au coureur. J'ai aussi pris un abonnement à Barron's. Il y a une excellente promotion présentement. Ça me donne l'opportunité d'avoir la Round Table à prix dérisoire.
  • Salut, 

    j'ai eu une bonne discussion aujourd'hui sur Stella-Jones. La discussion a abouti sur quand vendre une compagnie. Essentiellement, on vend une compagnie lorsqu'elle atteint une évaluation trop chère ou si l'histoire change.

    L'histoire de Stella-Jones, depuis quelques années, en est une de croissance, et vendredi, la compagnie a mentionné que sa croissance allait prendre une pause pour l'année 2017, ce qui a amené la révision de plusieurs analystes suivi de la baisse du cours boursier. Pour des investisseurs qui ont pris leur décision sur des anticipations de croissance, la situation peut être frustrante. Si la croissance n'est pas de retour en 2018, 2019, pourrait-on penser que la belle histoire de l'entreprise a changé, que l'entreprise n'est pas si extraordinaire que ça et donc, l'argent mieux investi ailleurs ? Sinon, comme on sait que la croissance ne sera pas au rendez-vous en 2017, qu'allez-vous surveiller, les marges ou autres éléments afin de voir si l'entreprise est en mesure de garder ses avantages comparatifs ?


    Plusieurs ont mis l'entreprise dans leur portefeuille pour l'année, êtes-vous surpris de cette annonce ? 

    Merci.
  • @marcfortier La prévision de résultats stables en 2017 est dans le communiqué de la direction. Ce n'est donc pas l'avis d'un seul analyste. Toutefois il faut savoir que la direction est toujours très prudente, un peu comme Buffett. Tu fais des prévision qui sont vraiment le minimum auquel tu t'attend

    @ffournier Je vais surveiller les marges et le contexte économique pour ses clients. Le niveau du carnet de commande sera à surveiller Il va aussi falloir tenir compte des politiques que mettras en place le nouveau président. Finalement il y a les acquisitions qui pourraient se présenter en nombre supérieur si le contexte économique se détériore pour l'industrie. Je suis de nature très patiente (souvent trop) envers les compagnies qui ont une moins bonne année après plusieurs excellentes. Il faudra aussi tenir compte des fluctuations des devises.
  • Mechante claque ce "warning" le ralentissement a ete fort plus bruque que prevu.

    Interessant Mario... Je me demande aussi si la Brian et la direction a profite du fait que le warning sur le Q4 2016 allait deja de toute facon planter l'action pour en meme temps en profiter pour reduire les attentes sur 2017 - pour revenir en force et les battre.

    Je suis actionnaire depuis un an et demi (a perte depuis hier) et en general, ils battent les attentes facilement (d'ou ce pre-warning sur le Q4 est plus surprenant/decevant).

    Peux-tu donner des examples sur la "prudence" historique de Brian?

    Je suis en reflection pour savoir si c'est une bonne compagnie avec un setback temporaire ou le debut d'un ralentissement a plus long terme...
  • Salut Jonathan

    Je n'ai pas en note les prévisions de la direction mais sur la page en lien tu as l'historique des résultats comparés aux prévisions.


    On peut aussi y voir voir que fin 2009 début 2010 il y avait aussi eu de mauvais trimestre mais la cie a bien rebondie
  • J'adore quand Les Affaires se déplace à l'assemblée des actionnaires pour récolter de l'information à valeur ajoutée, ça nous change des citations des rapports d'analystes :

    On connaissait la surcharge d'inventaire et la faiblesse de la demande, mais McManus confirme que la demande pour les traverses va se relever dans la deuxième partie de l'année, mais 2018 devrait voir une bonne reprise. Il est rassurant sur l'imposition des droits américains en spécifiant que 95% des ventes US proviennent de produits US. Bon commentaire sur l'effet hypothétique d'une réduction des impôts US, lequel serait considérable sur les résultats (75% de leur production est US). Finalement, la venue de Harisson à la barre de CSX est positive compte tenu de sa réputation à investir dans ses infrastructures.

  • Nouveau sommet historique atteint aujourd'hui. Les résultats seront publiés dans 2 semaines. J'ai l'impression que les dégâts dans les Caraïbes avec Maria ont occasionné des commandes de poteaux. C'est actuellement la catastrophe à Puerto Rico où l'on estime le besoin à 50000 poteaux. La demande pour les iles Vierges US est également importante. SJ n'a peut-être pas eu la commande directe, mais cela a surement eu une influence sur les prix de base. 


  • Des résultats corrects publiés ce matin compte tenu des difficultés du secteur.

    https://finance.yahoo.com/news/stella-jones-reports-2017-third-110000116.html

    Deux choses intéressantes en lien avec le bilan: une baisse importante de l'inventaire et de la dette à long terme.

    Le outlook 2018 semble donné un aperçu qui va voir une amélioration progressive des résultats.

    Une question que je me suis toujours posée, est-ce que la cie pourrait prendre de l'expansion un jour à l'extérieur du Canada et des USA (Mexique ou Europe).

  • novembre 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Je suis allé voir les résultats avant de venir sur le forum et j'ai eu la même évaluation : correct sans plus.

    À noter : les ventes des poteaux ont dépasser celles des traverses de chemin de fer.

    Pour l'expansion je préférerais l'Inde ou l'Afrique à l'Europe. Il y a plus de développement d'infrastructure là-bas. Faudrait que M. McManus parle avec Prem Watsa. Avec toutes ces acquisitions dans ces deux régions il pourrait certainement lui indiquer où sont les clients potentiels et les cibles d'acquisitions disponible. 
  • Stella Jones annonce l'impacts de la baisse de taxe aux USA


    Leur taux d'imposition passe de 35% à 21%. Sans ce gain exceptionnel la hausse des profits est assez faible.
  • Un autre commentaire qui résume bien la diminution du taux d'impôt de Stella Jones.

    www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/stella-jones-la-reforme-trump-arrive-a-point-nomme/600095
  • Baisse de 8% du titre aujourd'hui, résultat de la vente de 5M d'action par l'actionnaire principal


    Aucune raison donnée autre que le désir de diversifier ses placements
  • Un autre trimestre correcte sans plus pour SJ

    Hausse du bénéfice annuel de 9,1% mais sans la baisse de taxe aux Etats-Unios il y aurait eu une légère baisse.

    Le FCF demeure bon avec 200M de remboursement de la dette à long terme

    Hausse du dividende de 9,1%

    Deux acquisitions : une petite et une très petite. Moins de 5% de hausse du chiffre d'affaires.

  • Mario, la vente d'actions par l'actionnaire principal avait été annoncée le 31 janvier. Crois-tu vraiment qu'elle ait pu jouer un rôle dans le recul du titre aujourd'hui?
  • Non je pense que c’est du passé. Aujourd’hui c’est l’absence de croissance pour un titre à haut multiple et la direction qui dit que ça va être meilleur dans la 2ème moitié de 2018. Ils avaient dit la même chose l’an passée et ce n’est pas arrivé
  • mars 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Tu vois la situation exactement comme moi. J'ai un copain qui détient encore le titre et c'est presque dans les mêmes mots que je lui ai résumé ma vision des choses. 2018 s'annonce semblable à 2017.
    Qui sait? peut-être que le titre pourrait faire assez bien quand même. Si il y a une chose qui a changé pour le mieux, c'est le niveau de la dette. Cela place la compagnie dans une bonne position pour effectuer une acquistion importante. Ça pourrait insuffler un nouvel élan de croissance.
  • Oui moi je n'ai pas démissionné sur le titre il y a beaucoup de marché à conquérir encore. 
  • D’après ce que j’ai lu, c’est plus compliqué que ce l’était en Amérique du Nord. Les cibles sont simplement moins nombreuses et plus petites. Il faudra probablement regarder du côté de la l´Amérique du Sud (déjà commencé si je ne m’abuse), et qui sait? Peut-être un jour vers l’Europe, l’Asie ou l’Afrique.
  • D’après ce que j’ai lu, c’est plus compliqué que ce l’était en Amérique du Nord. Les cibles sont simplement moins nombreuses et plus petites. Il faudra probablement regarder du côté de la l´Amérique du Sud (déjà commencé si je ne m’abuse), et qui sait? Peut-être un jour vers l’Europe, l’Asie ou l’Afrique.
    Il n'y a pas juste la croissance par acquisition. Il faut aussi littéralement remplacer une énorme quantité de poteaux de bois qui ont été déployés durant le 20e siècle notamment.
  • mars 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    La possibilité du remplacement des poteaux est discutée depuis belle lurette dans le cas de Stella-Jones. J'en suis venu, avec le temps, à penser qu'effectivement cela représente un potentiel à exploiter, mais sur le long terme et de façon graduelle.
    À mon avis, il ne faut pas espérer que les municipalités et autres administrations vont se mettre toutes ensemble pour remplacer ces poteaux en même temps. Tout dépendant de la région, du climat et de l'état de ces poteaux, cela va se faire, bien sûr, mais lentement.
    En somme, je pense que la vente de poteaux et traverses de chemin de fer est une activité lucrative, mais que la croissance naturelle liée au remplacement ou à l'expansion de certains réseaux n'est pas très élevée. Probablement de l'ordre de moins de 5%. Très près de la croissance de l'économie nord-américaine, qui varie entre 2 et 3% en période faste (comme actuellement).
    Si un investisseur dans Stella-Jones exige une croissance de 15 à 20% pour conserver ses actions, la direction devra aller chercher les nouvelles ventes en prenant des parts de marché (ce qui explique l'expansion des installations existantes), ou dans le développement de nouveaux marchés (en offrant, par exemple, des produits innovants à valeur ajoutée), ou encore par acquisitions (l'option la plus porteuse et génératrice d'une grande part de la croissance passée de l'entreprise).
  • Je suis surpris qu’un ceo d’une entreprise ait seulement pour environ 50 000$ (Environ 9000 actions) dans l’entreprise qu’il dirige d’autant plus que ça fait plusieurs années que Brian est à la tête.

    En plus, il aurait profité de la croissance qu’il a généré pour les actionnaires.  A moins qu’il avait une plus grande position par le passé.

    jai Toutefois lu qu’il s’était fait octroyer 400 000 UAI en 2013
  • @Olorrain que penses-tu du titre actuellement, sans être une aubaine, ça m'apparait un prix raisonnable dans une perspective à long terme, même si la croissance a peut-être effectivement ralenti? SJ ne se transforme pas en entreprise de moindre qualité du jour au lendemain.
  • @jfmorissette

    je suis d’accord avec toi. 
  • Émission secondaire d’action ordinaire à 40,63$
    http://dfc.inovestor.com/disnat/(S(cijsace0j1he44mhla4v2av3))/summary.aspx?l=fr&id=1373&v=True&vo=True
    Je ne suis pas certain de bien comprendre. Est-ce que ça veut dire qu’on peut acheter SJ avec un discount par rapport au prix actuel de 46$?


  • Olorrain a dit :
    Émission secondaire d’action ordinaire à 40,63$
    http://dfc.inovestor.com/disnat/(S(cijsace0j1he44mhla4v2av3))/summary.aspx?l=fr&id=1373&v=True&vo=True
    Je ne suis pas certain de bien comprendre. Est-ce que ça veut dire qu’on peut acheter SJ avec un discount par rapport au prix actuel de 46$?


    C'est effectivement très étrange...Verra-t-on l'action chuter à ce prix? Pourquoi font-ils cela?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.