Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Stella-Jones (SJ)

Je n'ai pas trouvé de discussion déjà amorcée sur cette compagnie, alors j'ai décidé d'en ouvrir une.

Je me doute bien que la plupart d'entre-vous connaissent bien Stella-Jones, ne serait-ce qu'en raison de la fulgurante progression que le titre avait connue en 1998, à la suite de la crise du verglas. SJ en avait vendu des poteaux de téléphone cette année-là!

Selon moi, Stella-Jones est l'exemple parfait de la compagnie qui oeuvre dans un secteur ennuyant comme la pluie, dont les dirigeants ne font à peu près jamais parler d'eux. Pas de grosses dépenses de capital pour faire fonctionner la business, un bon bilan et des produits en demande constante. En somme, en plein le genre de compagnie dont Warren Buffett et Peter Lynch se régalent.

Bien que l'on en entende peu parler, SJ fait encore très bien en bourse. Dans les derniers douze mois, le titre s'est apprécié d'un peu plus de 60% si l'on compte la journée d'aujourd'hui. La direction a institué un dividende trimestriel, qu'elle vient tout juste d'augmenter au mois d'août. Et aujourd'hui, elle annonce la plus grosse acquisition de son histoire, une acquisition qui lui permettra de porter ses revenus annuels à tout près de un milliard. Une grosse affaire.

http://www.marketwire.com/press-release/stella-jones-annonce-son-intention-dacquerir-mcfarland-cascade-holdings-inc-tsx-sj-1720910.htm

Que pensez-vous de cette compagnie?

«134

Réponses

  • 93 Réponses trié par Votes Date
  • Les derniers résultats sont très bons, pourquoi le titre baisse?

    Il doit agir de l'éternel affrontement de vision entre l'investisseur momentum (court terme) et celle de l'actionnaire du long terme:

    Court terme: McManus a l'honnêteté d'avancer qu'il devrait y avoir un adoucissement de la demande des traverses pour la deuxième portion de l'année et que le cycle des remplacement des poteaux n'est pas enclenché. Il signale également que l'accent à court terme est d'intégrer les dernières acquisitions (lire: payer la dette et prendre une pause des acquisitions). On peut imaginer le gestionnaire de fond qui veut s'assurer du meilleur rendement possible d'ici la fin de l'année et qui va peut-être en profiter pour vendre, quitte à en racheter au début 2017.

    Long terme: Les actionnaires sont emballés de voir que leur nouveau segment de croissance, le bois résidentiel, à connu une hausse de 150% grâce à l'acquisition de Ram Forest et de Ramfor. Plus intéressant encore est le fait que Stella offre ses produits directement au détaillant plutôt qu'au grossiste, ce qui donne de meilleures marges. J'écris en ce moment de mon patio où l'on retrouve du bois traité venant de Stella par l'entremise de Home Depot. De plus, la nouvelle usine de traitement de bois du Wisconsin devrait être prête au début de 2017. Il est plutôt sage de la direction de chercher la meilleure efficience possible en prenant le temps de bien intégrer ses nouvelles acquisitions avant de se lancer à la recherche de nouvelle.

     
  • Enfouissement des lignes:

    Je pense bien que les poteaux aient encore leurs utilités pour plusieurs années. La Caroline du Nord avait fait une étude en 2002 afin d'enfouir 3 lignes majeures du réseau électrique. Le coût: 41 milliards. Il avait constaté que cela représentait entre 5 et 10 fois le coût des lignes aériennes, cela durait moins longtemps et que cela coûtait plus à réparer (prend 60% plus de temps). Source: http://www.cnn.com/2014/02/12/us/winter-storm-power-lines/

    J'habite dans un quartier de la région urbaine de Québec et la ville vient juste de refaire complètement l'artère principale (Masson) et les poteaux et lignes aériennes sont demeurés. J'imagine que dans les grandes villes avec bâtiment en hauteur c'est différent. L'Amérique est vaste et dotée de multitudes de petits bleds régionaux où le poteau risque de demeurer roi et maître. 

    «poteau» se dit [pɔto] à Québec, mais [po:to] à Montréal même chose pour «photo», soit [fɔto] et [fo:to], «robot», [rɔbo] et [ro:bo] (ou [robo]),
  • J'aime beaucoup j'ai été actionnaire et j'ai bien fait mais j'aurais du conserver...
  • C'est probablement ça JF. Tu devrais donner ta réponse dans les commentaires.
  • novembre 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Quelqu'un a déjà répondu.

    Ça reste qu'il faut demeurer admiratif de cette performance exceptionnelle, et chapeau à ceux qui ont investi dans cette compagnie et ont conservé durant toutes ces années! Ça revient à notre conversation sur les 10-bagger et sur le fait de savoir conserver des titres exceptionnels, même s'ils sont parfois chèrement évalués. Pas évident du tout. Je rêve de faire ce genre d'investissement un jour!

    François Rochon en parlait un peu ici aussi, les traditionnels investissement dans les firmes ennuyeuses au max : http://www.montrealgazette.com/business/Fran%C3%A7ois+Rochon+Being+boring+pays+dividends/7466678/story.html
  • novembre 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Pas évident de les conserver, mais pas non plus évident de les trouver.
    Je suis présentement en recherche intensive, car j'ai trop de liquidités à mon goût (+10%).
    J'ai bien du mal à faire un move. Tout ce qui m'intéresse est au plafond, ou presque.
    Pas facile...
    Aves-vous des idées les gars?
  • Pas évident de les conserver, mais pas non plus évident de les trouver.
    Je suis présentement en recherche intensive, car j'ai trop de liquidités à mon goût (+10%).
    J'ai bien du mal à faire un move. Tout ce qui m'intéresse est au plafond, ou presque.
    Pas facile...
    Aves-vous des idées les gars?
    Moi je regarde d'abord toujours ce que j'ai en portefeuille. Il n'y a rien de sous-évalué dans le tien? Moi c'est AIG qui me parait le moins cher dans ce que j'ai..rien à voir avec Stella-Jones on s'entend!
  • C'est ce que je fais aussi, mais j'ai déjà pas mal les positions qui font mon affaire.

     

  • C'est ce que je fais aussi, mais j'ai déjà pas mal les positions qui font mon affaire.

     

    Je suis exactement dans ta position.
  • Trop de cash, pas assez d'idées
    Pas assez de cash, trop d'idées...

    Qu'est-ce qui est mieux?
  • Partager ses idées ... pour pouvoir partager son $
  • Finalement, je ne suis pas mécontent d'être plus en cash que d'habitude. Je pense que le marché est vulnérable. Beaucoup de stocks étaient au plafond. Dans le contexte du précipice fiscal, de la peur (exagérée) qui poussent des investisseurs américains à cristalliser des profits et larguer les actions à dividende, de crainte de payer plus d'impôt après 2012, je pense que je vais avoir bientôt de meilleures opportunités. Ce sera le temps d'acheter les meilleurs stocks, ceux qu'on trouve toujours trop chers...
  • Ouin..il fait peur au marché ce "fiscal cliff"! C'est le genre de situation qui n'inquiète pas les Stella-Jones de ce monde je crois (pour rester dans le sujet!)

    Toutefois, au moindre règlement, M.Marché réagira à l'inverse de façon tout aussi exubérante!


  • Après l'avoir vu monter sans cesse depuis la crise du verglas (était-ce en 1996?), j'ai décidé d'embarquer il y a une couple d'années et je ne le regrette évidemment pas. En fait, je suis si satisfait de la façon que la société est dirigée que j'ai bonifié ma position en début d'année.

    Une des plus belles compagnies québécoises, à mon avis. Et encore méconnue.

  • Stella-Jones a publié ses résultats dernièrement. Est-ce qu'une âme charitable pourrait mettre les rapports de recherche sur Stella-Jones dans le dropbox svp ? Merci!
  • Après avoir regardé passé le train (sur des traverses de Stella...) pendant des années, j'ai finalement pris une position dans Stella la semaine dernière.  Ce n'est pas l'aubaine du siècle mais une direction compétente qui a toujours livré ça vaut son pesant d'or.  Je prends le pari que les compagnies ferroviaires seront forcées plus que jamais de réinvestir pour améliorer la sécurité et qu'ils y aura des lignes améliorées pour des nouveaux projets ou pour réduire la congestion.  De plus, il est connu que les poteaux électriques et de téléphones sont rendus à la fin de leur cycle de vie et que la période de remplacement ne fait que débuter.  Des poteaux désuets sont d'ailleurs à l'origine d'importants feux de forêt aux États.  On peut ajouter les changements climatiques qui amène leur lot de perturbation qui occasionnent des interruptions de courants et donc des remplacements.  Des analystes pensent que la compagnie a largement consolidé l'industrie en Amérique du nord et que la valse d'acquisitions tire à sa fin.  Je suis loin d'être convaincue que Brian McManus va s'arrêter là compte tenu de sa réussite à bien intégrer ces compagnies par le passé.  Ils commencent même à faire une incursion en Amérique latine et étend la gamme à d'autres produits (bois traités de construction ou bois d'application marine).  En résumé, je suis impressionné par leur constance à livrer avec des rendements de l'avoir autour de 20%, de même que les revenues et les profits.  Les marges qui étaient de 10-12% il y a 4-5 ans sont autour de 14-15 maintenant.  Un peu en retard au party mais je plonge quand même.

    J'ai pensé faire l'étalement de mes portefeuilles (inclus ma conjointe) en ordre de grosseur de position :
    1- Groupe CGI
    2- Enghouse
    3- Dollarama
    4- Wells Fargo
    5- General Electric
    6- Constellation
    7- MTY foods
    8- Home Capital
    9- Bank of the Ozarks
    10- Stella Jones
    11- Wi-Lan
    :)
  • Bravo Kicking, beau portefeuille ... Surtout si tu detiens certains de ces titres depuis plusieurs annes.
  • Merci Snowball, j'aimerais que ce soit le cas pour tous mais disons que ce portefeuille est différent de ceux de mes premiers pas dans l'investissement.  Beaucoup d'erreurs de novice comme prendre un profit trop vite pour l'allouer dans des titres de moins bonne qualité.  D'autres erreurs comme d'essayer de viser le 100 bagers avec de la promesse mais pas de profit à l'horizon ou encore une value trap qui ne bouge pas pendant des années...maintenant quand j'aime la feuille de route, j'accumule et j'essaie d'oublier le titre malgré les aléas des marchés et je reste plutôt concentré (moins de titres mais des + grosses positions).  Certains ont été acquis comme Paladin, GDI, Carfinco et d'autres liquidés comme Applied Materials, Pfizer, J&J,..
    Disons que j'aime un portefeuille "sleep well at night" avec une profitabilité capable de soutenir le prix surtoût lorsqu'on a connue 2 à 3 cracks boursier dans sa vie.
    Sur le radar: Open Text, Parkland et Cabela's
  • Un bon rendement sur ton capital sur les derniers 10 ans avec ton portefeuille "sleep well ?
  • Tu me prends par surprise, j'ai déjà calculé le rendement annualisé avec mes premiers compte mais des années de vaches maigres m'avait découragé de continuer.  Le portefeuille de ma conjointe s'est appécié de 68% sur 5 ans et le mien de 33% sur 8 ans.  Les années antérieures à cela sont moins significatives avec une partie en gestion privé.  C'est une appréciation du capital et évidemment pas un rendement annualisé.  C'est trompeur car les 5 dernières années ont été miraculeuse, même des collègues de bureau day trader ont fait de l'argent....lol
    Il y a des titres comme MTY et Dollorama que j'ai acheté puis vendu et acheté de nouveau (à ne plus faire).
  • octobre 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Donc un CAGR de 11 % pour ta conjointe et de 3.6 % pour toi. Bonne idee de produire le meilleur rendement dans le compte de sa conjointe :)
  • novembre 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Un petit commentaire sur Stella Jones.  Ils ont fait beaucoup de petites acquisitions au cours des ans.  Je crois que le marché arrive bientôt à maturité côté des compagnies intéressantes qu'ils peuvent acheter et consolider.  Ainsi donc, j'émets l'hypothèse suivante et juste pour fins de discussions: se pourrait-il que SJ passe un jour de titre boring de croissance à titre boring à dividende, et ce dans quelques années (disons 2-3 ans)?  Ce serait alors une occasion formidable d'ajouter ce titre pour les revenus.
  • se pourrait-il que SJ passe un jour de titre boring de croissance à titre boring à dividende, et ce dans quelques années (disons 2-3 ans)?  Ce serait alors une occasion formidable d'ajouter ce titre pour les revenus.
    Ou une occasion de le vendre pour acheter une autre entreprise «boring» en croissance

  • T'as probablement raison P-O mais moi je suis vieux lolllll
  • Il semble que l'ami Buffett est sur le point de récupérer son investissement de 26.5 Milliards dans BNSF fait en 2009. On apprend que la compagnie a retourné pas moins de 15 milliards en dividendes.  BNSF a budgété pas moins de 5 milliards en améliorations touchant l'ajout de rails, de locomotives, de wagons et de personnel.  L'augmentation du transport de pétrole par rails engorge encore plus les chemins de fer américain et les compagnies sont sous pression de résoudre ces problèmes.  Il y a des solutions comme le doublage de voies ou de contournement.  Le corridor du Nord-Est et particulièrement Chicago (blocage légendaire) se doivent d'être priorisés.  Pour en ajouter, le CP affirme aujourd'hui qu'il y a trop de vents contraire pour l'installation de pipeline et que le train en sera favorisé.  Ca ressemble à du vent de dos pour Stella.....

    http://www.bloomberg.com/news/2014-11-10/buffett-s-15-billion-from-bnsf-show-railroad-came-cheap.html

    :)
  • Précision: 5 Milliards d'investissement en amélioration pour 2015 seulement.
  • Parmi les solutions pour augmenter la quantité de fret transporté par convoi il y a l'introduction de wagons à deux étages. Il y a fort à parier que des tronçons doivent être renforcés pour accepter la charge supplémentaire.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.