Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Je me sens comme en 2007

Les comptes sont en feu, jours après jours.  J'avais pas vogué de sommet en sommet dans les comptes comme ca depuis 2007.  J'espère que c'est pas mauvais signe comme avant la dernière crise.  Faut juste rester conscient que des fluctuations il va y en avoir vers le bas, tout pourra pas toujours être rose comme maintenant.  Et d'un autre coté je suis partagé parce que j'ai l'impression que les 10 prochaines années en bourses seront quand même très enrichissantes.  Les problèmes en Europe vont finir par s'améliorer, la reprise aux US est bien présente, l'immobilier reprend. 
«1

Réponses

  • 56 Réponses trié par Votes Date
  • Moi, je ressens quand même une différence : en 2007, je trouvais pas d'entreprises cheap du tout. Là, j'en vois quand même... Je pense que c'est une différence majeure, du moins dans ma démarche :-)
  • En 2007 j'étais convaincu que toutes mes compagnies vaudraient substantiellement plus chère dans 5 ans, donc aujourd'hui.  Ce qui fut le cas mais quel drop il y a eu entre les deux.  Aujourd'hui aussi je suis convaincu que mes titres vont valoir beaucoup plus chère dans 5 ans.
  • J’étais pas née en 2007, mais aujourd'hui, bien que les marchés soit haut j'ai des entreprises avec un P/E de 10-12. Je trouve pas ça excessif...
    En 2007 aviez vous la même impression ? marché haut / portfolio pas si haut?
  • Je me suis jamais trop préoccupé de la valeur du marché, mais beaucoup plus de la valeur de chacune des compagnies en portefeuille.  Par contre, presqu'a chaque fois que je ressens cette excitation dû à la hausse rapide de mes comptes, le marché me semble corriger dans les semaines suivantes.  Et là mon excitation est semblable à 2007.  C'est rien de scientifique on s'entend la dessus.
  • Non, vraiment pas Martin : je n'ai pas gardé grand chose de ce que j'avais post 2006. Tout était trop cher chez moi (sauf Mc Do, et encore, parce que y avait un moat).
  • Pour ma part j'ai encore plusieurs des actions que j'avais en 2007.
  • Pour ma part j'ai encore plusieurs des actions que j'avais en 2007.
    Moi aussi. Même s'il y en a que j'avais vendu en novembre 2008, j'ai au moins eu le courage d'en racheter plusieurs les mois suivants. Rachat qui m'a sauvé de la catastrophe.

  • C'est vrai que le marché est haut, mais je trouve qu'il y a une différence avec 2007. Les ratios sont bas et les compagnies nagent dans l'argent. À chaque fois que le marché est à un sommet, il faut s'attendre à une correction, et dites-vous bien que plus on attend, plus c'est inévitable.

    Entretemps, on a rien d'autre à faire que de prendre plaisir à regarder ça et à surveiller les compagnies qui nous intéressent. Quand la correction arrivera, ça pourrait donner de belles opportunités qui nous feront profiter davantage de l'inévitable rebond.

  • Le dérapage de 2008 m'a rendu beaucoup moins sensible aux corrections.

    Dans l'ascension vers un haut de marché, je retranche 20% de mon portefeuille boursier et ça me donne un bonne idée de sa valeur réelle. Je serai donc moins émotif lorsque l'inévitable descente se produira.
  • C'est vrai que le marché est haut, mais je trouve qu'il y a une différence avec 2007. Les ratios sont bas et les compagnies nagent dans l'argent. À chaque fois que le marché est à un sommet, il faut s'attendre à une correction, et dites-vous bien que plus on attend, plus c'est inévitable.

    Entretemps, on a rien d'autre à faire que de prendre plaisir à regarder ça et à surveiller les compagnies qui nous intéressent. Quand la correction arrivera, ça pourrait donner de belles opportunités qui nous feront profiter davantage de l'inévitable rebond.

    Et j'ajouterais que les taux d'intérêts sont pas mal plus bas qu'en 2007. Pourtant, si je me trompe pas, en 2007, le P/E des indices boursiers était plus haut qu'aujourd'hui...

  • Le dérapage de 2008 m'a rendu beaucoup moins sensible aux corrections.

    Dans l'ascension vers un haut de marché, je retranche 20% de mon portefeuille boursier et ça me donne un bonne idée de sa valeur réelle. Je serai donc moins émotif lorsque l'inévitable descente se produira.
    Es tu en train de nous dire que toutes tes positions en portefeuille sont surévaluées de 20%?

  • Les comptes sont en feu, jours après jours.  J'avais pas vogué de sommet en sommet dans les comptes comme ca depuis 2007.  J'espère que c'est pas mauvais signe comme avant la dernière crise.  Faut juste rester conscient que des fluctuations il va y en avoir vers le bas, tout pourra pas toujours être rose comme maintenant.  Et d'un autre coté je suis partagé parce que j'ai l'impression que les 10 prochaines années en bourses seront quand même très enrichissantes.Les problèmes en Europe vont finir par s'améliorer, la reprise aux US est bien présente, l'immobilier reprend

    Bons points ! Conscients des risques mais confiants dans nos choix de compagnies :) aucun controle sur l'economie mais avons le controle sur notre processus de selection de titre ...
  • mai 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    @PO. Je suis juste en train de dire qu'il se peut très bien que dès lundi Mr. Lemarché lui accorde une valeur 20% de moins qu'actuellement et que je m'efforce de l'assumer pour être moins émotif.

    Est-ce que mes positions sont surévaluées de 20%?

    Bien malin qui pourrait le dire avec une précision meilleure que 80% (100% - 20%) mais une chose est claire c'est que ma marge de sécurité globale a diminuée.
  • OUff, ça monte en fou dans nos portefeuilles. C'est bien les crises pour faire des achats, mais j'apprécie aussi voir cela par moment!
  • C'est vrai nos portefeuilles sont en feu...le mien a dépassé le 40% depuis le 01 Janvier !

  • Moi aussi je suis dans ces eaux là, + 13% pour les comptes REER, +67% comptes hors REER, pour un total combiné de +43%.
  • Je me prenais pour le roi du monde avec mes +21% depuis le 1er janvier, mais vous me cloué le bec avec vos rendements! Félicitation !
  • Moi aussi je suis dans ces eaux là, + 13% pour les comptes REER, +67% comptes hors REER, pour un total combiné de +43%.
    Qu'est-ce qui fait que tu as une sigrosse différence entre tes comptes REER et hors REER?
  • La possibilité d'utiliser la Marge.


  • Qu'est-ce qui fait que tu as une sigrosse différence entre tes comptes REER et hors REER?
    Dans les REER j'ai les warrants de BAC et AIG.   Comme ceux de BAC ont fait 0% cette année et que j'en ai beaucoup plus que ceux d'AIG, ca explique la différence.  Hors REER j'ai pas de warrants, du levier et des actions qui performent bien. 
  • Martin, tu ne te bats pas à armes égales : plusieurs investisseurs utilisent l'effet de levier. Nous ne l'utilisons pas du tout, alors +21% sans levier, c'est plutôt extraordinaire comme rendement ! A vrai dire, je suis pessimiste sur nos chances de maintenir un tel rendement de manières pérenne dans le temps (pas que je sous estime ton talent évidemment :-)). Pour ma part, je m'interdis le levier car je pense que ce serait irresponsable vis à vis de ma famille (je n'ai rien d'autre que des actions dans mon patrimoine). Après, si je l'avais utilisé, je serais sans doute bien plus riche, mais il n'y a aucune garantie (car si on se plante, ça peut aller anihiler les efforts de nombreuses années très vite)...
  • Bravo messieurs! vous m'impressionnez. Je fais figure de parent pauvre avec mes 13%. Le seul compte qui approche un peu vos rendements est mon CELI, à 28%. Il n'en reste pas moins que moi aussi je suis très content du déroulement des choses cette année. Nous savons tous que nous n'avons aucun contrôle sur les humeurs de M. Le Marché. Espérons simplement que l'économie mondiale va prendre du mieux et que nos compagnies vont tirer leur épingle du jeu pour au moins quelques années encore.

     

  • La possibilité d'utiliser la Marge.
    Oui et non, car dans mes REER j'ai presque juste des Warrants cette année.  Historiquement, j'ai eu un bien meilleur rendement dans mes REER sans levier que dans les hors REER depuis 12 ans.  Justement à cause de l'effet de levier qui m'as pas mal nuit avec la dernière crise financière.

    Donc depuis 12 ans, les REER ont fait du 26% annuel et les hors REER du 15,3% annuel, pour un rendement combiné de 19% annuel depuis 2001.
  • Wow pat c super! Moi je suis plus à 15% annuel sur 5ans sans aucun levier.
  • A vrai dire, je suis pessimiste sur nos chances de maintenir un tel rendement de manières pérenne dans le temps (pas que je sous estime ton talent évidemment :-)).
    C'est pareil pour moi, jamais j'extrapolerai mes rendements passé pour me projeter dans le futur.  A des fins de planification j'utilise 10% annuel et si je l'atteint à long terme tous mes objectifs seront dépassés. Tous ce qui est en surplus est la cerise sur le sunday!
  • mai 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Au fond on est peut être plus comme dans la décennie 1990.

    Moi de mon côté je ne me pétais pas les bretelles car je dois à peu près suivre le marché avec 14% REER et comme j'aime le dire : la bourse est éphémère à court terme. Nous finirons peut être tous l'année avec le pire rendement de l'histoire! :ar!

    Mais soyons optimiste et profitons du moment présent comme disent les psy.
  • Bravo ce sont tous de très bons rendements, dans le cas de Pat à 19 % composé depuis 2001, il s'agit de rendement vraiment impressionnant. J'espère que tu me partageras un peu de ta recette :)
  •  J'espère que tu me partageras un peu de ta recette :)
    Ma recette a rien de bien spéciale.  J'évite les ressources et les commodités et le domaine aériens si possible (le si possible à cause de Fortress Paper).  Je fais beaucoup de lecture: livres, nouvelles, forums, communications des entreprises, etc.  Je suis quelqu'un de patient avec mes entreprises, la plupart je les aient en portefeuille depuis plusieurs années.  Je n'aime les compagnies peu endettées, profitables, en croissance avec une business stable et prévisible.  J'adore être associés avec un dirigeant fondateur qui a une bonne partie de ses avoirs dans son entreprise.  Lorsque j'aime une idée, j'hésite pas à prendre une grosse position.  Je suis assez concentré avec moins de 10 entreprises la plupart du temps. 

    J'en oublie surement mais en gros c'est ça.
  • Une autre bonne question à se poser pour détecter s'il y a une surchauffe du marché..quel est votre % de cash? Sur un échantillon d'investisseur prudent, ça peut nous donner un indice qu'il est difficile de trouver de bons placements actuellement? Moi, avec mon petit portefeuille, je ne suis qu'à 1% cash.
  • 5% mais c'est temporaire car je viens de faire quelques ventes. Je vise toujours 0% de cash.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.